Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2013

SON VISAGE APPARUT TOUT AUTRE.

Dans l’Evangile de Jean, on voit deux étrangers qui viennent voir l’apôtre Philippe et lui disent :

« Nous voulons voir Jésus. »

Voir Jésus non pas comme le héros du jour à Jérusalem.

Voir Jésus avec les yeux des apôtres, avec les yeux de la foi. Pour le croyant chrétien, c’est à travers le visage de Jésus que nous pouvons parvenir à la vision de Dieu.

« Qui me voit, voit le Père. »

Ce visage de Jésus, il est celui de l’artisan de Nazareth.

Il est celui du Transfiguré, laissant rayonner son être profond.

Il est celui du Calvaire, défiguré.

Il est celui du Ressuscité, de l’au-delà de la mort, de l’au-delà.

Mais désirons-nous assez voir le visage de Jésus ?

Pensons devant Dieu, à ceux qui cherchent le visage de Dieu à travers l’Evangile et en eux-mêmes.

Tiré du Semainier Chrétien.

 

jean dorval pour ltc religion