Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2009

LA SELECTION DE CITATIONS DU LAINLAIN (SUITE ET RE-SUITE)...

anonyme001.jpg

Source :

Extrait de la feuille de chants liturgiques du 22.03.09, de la Cathédrale Saint-Etienne de Metz.

 


LA SELECTION DE CITATIONS DU LAINLAIN (SUITE)…

ciceron.jpg

« Le plus fructueux de tous les arts, c’est l’art de bien vivre. »

Cicéron.

LA SELECTION DE CITATIONS DU LAINLAIN (SUITE)…

voltaire.jpg

« Les bassesses de l’homme ne sont vengées que par l’éclat de son style. »

VOLTAIRE.

21/03/2009

L'AUTRE SELECTION DU LAINLAIN... UNE CITATION DE SAINT-AUGUSTIN !!

st augustin001.jpg

LA SELECTION DU LAINLAIN... UNE CITATION DE BEETHOVEN !

ludvig citation001.jpg

18/02/2009

LA CITATION DE JEANJEAN

Dragons-livre.gif

"L'homme actuel ne veut plus être mammifère et, jusqu'à nouvel ordre, refuse d'être robot. C'est un animal flottant entre deux zoos."

Extrait de l'excellent ouvrage de Pierre DACO "Comprendre les femmes et leur psychologie profonde" (Editions MARABOUT, Marabout pratiques).

JeanJean, pour LTC.

23/11/2008

IL NEIGE SUR LA LORRAINE !

paysage_neige_chateau_salins.jpg

© Photo ci-dessus : www.azurs.net (Lorraine paysage neige hiver arbres...)

 

Couvrez-vous bien, çà caille ! Voici un petit proverbe chinois afin de vous réchauffer le cœur : « Il y a deux sortes d’amis : celui qui donne du charbon quand il neige, et celui qui ajoute une fleur à un massif de fleurs. »

 

Extrait du « Palanquin des larmes. » (1975)

Citations de Chow Ching Lie

 

Source :  http://www.dicocitations.com/citation.php?mot=neige

14/11/2008

PRIERE POUR UNE JOURNEE, SELON SŒUR EMMANUELLE…

soeur-emmanuelle.jpg

© Photo ci-dessus :

http://www.linternaute.com/actualite/dossier/06/enquete-p...

 

« Seigneur, donne-moi un cœur,

trop large pour ruminer mes peines, trop noble pour garder rancune

trop fort pour trembler, trop ouvert pour le refermer sur qui que ce soit.

Seigneur, mon Dieu,

Je Te demande ces grâces pour tous les hommes

qui luttent aujourd’hui comme moi,

afin que diminue la haine et que croisse l’amour,

car depuis la Résurrection, la haine et la mort ont été vaincues par l’Amour et la Vie.

Ouvre mes yeux à l’invisible, pour que rien n’arrive à ébranler

l’optimisme de ceux qui croient en Toi et qui espèrent en l’Homme. »

17/08/2008

QUI S'Y FROTTE S'Y PIQUE ?

Schopenhauer.jpg

« Un jour d’hiver glacial, les porcs-épics d’un troupeau se serrèrent les uns contre les autres afin de se protéger contre le froid par la chaleur réciproque. Mais douloureusement gênés par les piquants, ils ne tardèrent pas de nouveau à s’écarter les uns des autres. Et les alternatives de rapprochement et d’éloignement durèrent jusqu’à ce qu’ils aient trouvé une distance convenable où ils se sentirent à l’abri des maux. »

Arthur Schopenhauer

14/08/2008

LE MOT DE MAURICE...

barres.jpg

"Certaines personnes se croient d'autant mieux cultivées qu'elles ont étouffé la voix du sang et l'instinct du terroir. Elles prétendent se régler sur des lois qu'elles ont choisies délibérément et qui, fussent-elles très logiques, risquent de contrarier nos énergies profondes. Quant à nous, pour nous sauver d'une stérile anarchie, nous voulons nous relier à notre terre et à nos morts... Voilà déjà qui nous rabat l'orgueil individuel. Le "Moi" s'anéantit sous nos regards d'une manière plus terrifiante encore si nous distinguons notre automatisme. Quelque chose d'éternel gît en nous dont nous n'avons que l'usufruit, mais cette jouissance même est réglée par les morts. Tous les maîtres qui nous ont précédés et que j'ai tant aimés, et non seulement les Hugo, les Michelet, mais ceux qui font transition, les Taine et les Renan, croyaient à une raison indépendante existant en chacun de nous et qui  nous permet d'approcher de la vérité. L'individu, son intelligence, sa faculté de saisir les lois de l'univers ! Il faut en rabattre. Nous ne sommes pas les maîtres des pensées qui naissent en nous... Il n'y a pas d'idées personnelles ; les idées, même les plus rares, les jugements, même les plus abstraits, les sophismes de la métaphysique la plus infatuée, sont des façons de sentir générales et apparaissent nécessairement chez tous les êtres de même organisme assiégés par les mêmes images. Notre raison, cette reine enchaînée, nous oblige à placer nos pas sur les pas de nos prédécesseurs.

Dans cet excès d'humiliation, une magnifique douleur nous apaise, nous persuade d'accepter nos esclavages : c'est, si l'on veut bien comprendre - et non pas seulement dire du bout des lèvres, mais se représenter d'une manière sensible - que nous sommes le prolongement et la continuité de nos pères et mères."

Source :

Maurice Barrès "Le deux novembre en Lorraine", in "Amori et dolori sacrum". Juven, Paris, 1903.

11/08/2008

VOICI UNE CITATION DE SAINTE-THERESE DE L'ENFANT JESUS !

ste thérèse de l'enfant jésus.jpg

"Si je songe à demain, je crains mon inconstance,

Je sens naître en mon coeur la tristesse et l'ennui ;

Mais je veux bien, mon Dieu, l'épreuve, la souffrance,

Rien que pour aujourd'hui !"

Sainte-Thérèse de l'Enfant Jésus.

05/08/2008

UNE TRES BELLE CITATION DE BUSSY-RABUTIN

 rose.jpg

© Photo ci-dessus : linepassions.free.fr

 "L'absence est à l'amour ce qu'est au feu le vent : il éteint le petit, il attise le grand."