Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2015

Metz : Grand prix de bonne humeur pour les boulistes messins.

Metz : Grand prix de bonne humeur pour les boulistes messins,

Jordan Sala, champion de France et d'Europe de Pétanque,

s'échauffe avant de participer au Grand prix de la Ville de Metz.

La Ronde Pétanque de Metz et la Pétanque Sablonnaise ont organisé, samedi 5 septembre, le Grand prix de la Ville de Metz, protégé sur toute la Lorraine, et qui s’est tenu au boulodrome de la Ronde Pétanque, avenue Henri II, à Metz. Des équipes venues des quatre départements lorrains ont participé à ce rendez-vous annuel ; soit 140 équipes masculines de trois joueurs et 45 équipes féminines de deux joueuses. Résultat de recherche d'images pour "ltc sports"Bruno Pozzati, président de la Pétanque Sablonnaise, et organisateur de l’événement, précisait : "C’est fantastique de pouvoir faire jouer toute la région Lorraine sur le magnifique espace du futur boulodrome de Metz. Ce tournoi est le fruit d’une vraie collaboration entre nos deux clubs amis." Jordan Sala, de la Ronde Pétanque, champion de France et d’Europe de Pétanque, coach de l’équipe de son club, gagnante de la Coupe de France de Pétanque, de 2011 à 2014, affirmait : "Notre club est content d’accueillir ses amis du Sablon, afin d’organiser ce concours qui renforce chaque année notre cohésion." Les joueuses de pétanque n’étaient pas en reste dans la prise de parole. La doublette Nathalie-Hélène, représentant la Pétanque Sablonnaise à ce grand prix, précisait : "Ce matin, on ne se connaissait pas, et pourtant on a décidé de jouer ensemble. C’est la preuve que la pétanque rapproche les joueurs dans la bonne humeur !" Ce que Christelle, qui va au Championnat de France, en tête à tête dames, les 12 et 13 septembre, confirmait : "Jouer à la pétanque permet d’améliorer la concentration, dans la bonne humeur, et collectivement."

Metz : Grand prix de bonne humeur pour les boulistes messins,

La doublette Nathalie-Hélène s'est formée par Amitié le temps d'un concours.

Source documentaire et photos : © Le Républicain Lorrain 2015/DR. Avec l’aimable autorisation du journal.

23/08/2015

Metz - Queuleu : Stage de self défense pour ne plus subir.

Metz - Queuleu : Stage de self défense pour ne plus subir,

Vanessa et Christophe sont venus améliorer leur self défense.

L’ATEMI Club Self Défense de Metz organisait, dimanche 23 Août, de 9h à 12h, un stage de self défense, gratuit et ouvert à tous, au dojo de l’ASPTT Metz, à Queuleu, sur le thème "Protections et ripostes simultanées". 100 participants de tous âges (à partir de 15 ans) se sont retrouvés (dont 50% de femmes), confirmés et débutants mélangés, pour un partage d’expériences. Lionel Einselter et Didier Foulon, les organisateurs, avaient orientés leur stage selon deux axes. Les débutants ont appris à se protéger et à riposter simplement. Les confirmés se sont entrainé à provoquer une douleur immédiate, en ayant le bon geste au bon endroit. Lionel et Didier précisaient : "En défense, il faut dès le premier coup riposter proportionnellement contre son agresseur, à plusieurs niveaux de son corps. Les points vitaux sont liés aux méridiens de la médecine chinoise. On donne trois consignes : éviter et fuir le conflit, négocier et apaiser afin d’éviter le conflit ; et si l’agression devient physique, riposter graduellement, en préservant son intégrité physique."

Metz - Queuleu : Stage de self défense pour ne plus subir,
. Du self défense sur-mesure. – Ce stage a été suivi par des participants confirmés comme Vanessa, 36 ans, deux ans de pratique, présente "pour apprendre des techniques de self défense. Angoissée de nature et vu le contexte actuel d’insécurité, la situation des femmes est difficile, et la peur du viol omniprésente. J’ai dû reprendre confiance en moi, apprendre à devenir vigilante, avoir de l’anticipation et de la réactivité en cas d’agression." Christophe, 34 ans, précisait : "J’ai commencé le self défense après une agression, pour pouvoir me protéger et protéger ma famille en cas de problèmes. Cela m’a fait reprendre confiance en moi." Enfin, Hélène, 40 ans, et Clara, 21 ans, débutantes, étaient venues "pour une première approche. Les arts martiaux sont trop spécifiques pour nous. Le self défense est plus généraliste et abordable pour des débutantes, plus approprié à l’auto-défense. C’est une mise en situation comme dans la rue. On va s’inscrire au cours." L’ATEMI Club Self Défense de Metz fait sa rentrée lundi 7 septembre. Les cours sont proposés tous les lundis et vendredis, de 20h15 à 21h45, à l’ASPTT Metz, 1 rue des hauts peupliers, à Queuleu.

Metz - Queuleu : Stage de self défense pour ne plus subir,

Hélène et Clara, deux débutantes en self défense,

bientôt élèves de l'ATEMI Club Self Défense de Metz.

Metz - Queuleu : Stage de self défense pour ne plus subir,

Renseignements : ATEMI CLUB, site web : www.atemi-club.com ; adresses courriels : lionel.e@atemi-club.com ou didier.f@atemi-club.com ; tél. : 06.60.17.16.24 (Lionel).Résultat de recherche d'images pour "ltc sports jean dorval"

Source documentaire et photos : © Le Républicain Lorrain 2015/DR. Avec l’aimable autorisation du journal.

22/08/2015

Metz - Loisirs : Contrôler son stress grâce à l’euphonie gestuelle.

Metz - Loisirs : Contrôler son stress grâce à l’euphonie gestuelle,yoga,samadeva,metz-queuleu : le tournoi international d’échecs révèle un jeune, marathon metz, mirabelle, 2015, nancy metz à la marche, montauville, jeudi 08 mai 2014, fête ses 30 ans, association, hommage à, alain mimoun, décédé ce jour, le 27 juin 2013, la france reconnaissante, athétisme, course à pied, marathon, jo-wilfried tsonga, open de moselle, open moselle, 250 atp world tour, du 14 au 22 septembre 2013, metz expo, permis de jouer, département de la moselle, conseil général, tennis, le tennis au masculin, rando-moslle 2013, 7ème édition, marche, équitation, vélo, le trophé, les crapauds, 24ème édition, 24h vtt, moselle, metz, rozerieulles, la messine, la course des femmes, contre le cancer du sein, 2ème édition, 2013, 1er mai 2013, mercredi 1er mai 2013, courir à metz, jean dorval pour ltc, ltc sports

L’euphonie gestuelle Samadeva est une méthode de bien-être et de santé, issue de traditions anciennes. Elle s’apparente au tai chi chuan, au qi qong, au yoga, au stretching et à la relaxation. Elle permet de gérer le stress et de parvenir à l’épanouissement personnel. Les deux monitrices de l’association CYDE, créée en 1995, Helga et Agnès, proposent deux cours hebdomadaires de Samadeva, de septembre à juin. Elles enseignent de nouveau le 8 septembre prochain, dès 18h15 ; respectivement au FJT Queuleu, 2 rue Georges-Ducrocq, à Metz, et au caveau, 42 Grand’Rue, à Lorry-lès-Metz. Helga et Agnès précisent : "On apprend aux gens à se recentrer sur eux-mêmes. metz - loisirs : contrôler son stress grâce à l’euphonie gestuel,yoga,samadeva,metz-queuleu : le tournoi international d’échecs révèle un jeune,marathon metz,mirabelle,2015,nancy metz à la marche,montauville,jeudi 08 mai 2014,fête ses 30 ans,association,hommage à,alain mimoun,décédé ce jour,le 27 juin 2013,la france reconnaissante,athétisme,course à pied,marathon,jo-wilfried tsonga,open de moselle,open moselle,250 atp world tour,du 14 au 22 septembre 2013,metz expo,permis de jouer,département de la moselle,conseil général,tennis,le tennis au masculin,rando-moslle 2013,7ème édition,marche,équitation,vélo,le trophé,les crapauds,24ème édition,24h vtt,moselle,metz,rozerieulles,la messine,la course des femmes,contre le cancer du sein,2ème édition,2013,1er mai 2013,mercredi 1er mai 2013Ce mouvement méditatif consiste à suivre le rythme d’une musique indienne ou autre, chantée ou non, avec des percussions. On travaille la gestuelle et l’attention, en étant assis au début, puis debout, à partir de mouvements tournants, tout en douceur. Tout est basé sur le confort et la relaxation. L’euphonie gestuelle est une harmonie. On partage cette technique psychocorporelle dans la joie. On se sent bien dès la première séance. Les gens pour entretenir leur forme refont chez eux les mouvements. Pour pratiquer cette activité, il convient d’avoir une tenue vestimentaire souple, des chaussons ou des chaussettes, et un coussin de méditation." Helga et Agnès proposent une matinée porte ouverte, découverte et initiation, le dimanche 13 septembre, de 9h30 à 12h30, au FJT Queuleu.

Renseignements : Helga Brunwasser Metz, tél. : 06.87.76.61.48 ; adresse courriels : hbrunwasser@hotmail.fr ; et Agnès Kull : 06.75.28.51.98 ; deux sites : new.fisama.org et facebook.com/cyde

Résultat de recherche d'images pour "ltc sports jean dorval"

 

 

 

 

metz - loisirs : contrôler son stress grâce à l’euphonie gestuel,yoga,samadeva,metz-queuleu : le tournoi international d’échecs révèle un jeune,marathon metz,mirabelle,2015,nancy metz à la marche,montauville,jeudi 08 mai 2014,fête ses 30 ans,association,hommage à,alain mimoun,décédé ce jour,le 27 juin 2013,la france reconnaissante,athétisme,course à pied,marathon,jo-wilfried tsonga,open de moselle,open moselle,250 atp world tour,du 14 au 22 septembre 2013,metz expo,permis de jouer,département de la moselle,conseil général,tennis,le tennis au masculin,rando-moslle 2013,7ème édition,marche,équitation,vélo,le trophé,les crapauds,24ème édition,24h vtt,moselle,metz,rozerieulles,la messine,la course des femmes,contre le cancer du sein,2ème édition,2013,1er mai 2013,mercredi 1er mai 2013

Source documentaire et photos : © Le Républicain Lorrain 2015/DR. Avec l’aimable autorisation du journal.

Metz-Queuleu : Le tournoi international d’échecs révèle un jeune talent.

Metz-Queuleu : Le tournoi international d’échecs révèle un jeune talent,

Clément Kuhn, 7 ans 1/2, a tout d'un grand joueur.

L’École Française d’Échecs de Metz (EFE Metz) organise du 21 au 24 août, dans la grande salle du centre culturel de Queuleu, 53 rue des 3 Évêchés, son 1er festival d’échecs ; un tournoi international en sept rondes, avec un classement par niveau. 56 joueurs venus de la Grande Région et de France, répartis dans sept tournois de 8 joueurs, classés par ordre ELO (le système de classement aux échecs), ont fait le déplacement. Il est à noter un seul abandon, suite à un problème de santé. Eric Delmotte, arbitre international, précise : "Ce genre de tournoi plait beaucoup, car les joueurs s’affrontent par niveau. Ils sont satisfaits des conditions de jeu. Metz-Queuleu : Le tournoi international d’échecs révèle un jeune talent,Une rencontre qui se déroule dans une très bonne ambiance." Hier, le jeune Clément Kuhn, 7 ans ½, a créé la surprise dans le tournoi F. Considéré, à tort, comme le plus faible des joueurs, il a battu le joueur le plus fort de son tournoi, son aîné Paul Koch (la cinquantaine). Le petit Clément (qui a finalement tout d’un Grand) explique : "Je suis content d’avoir gagné. C’était une partie facile, jouée en une heure seulement." Et Eric de compléter : "Il a expédié son adversaire, il l’a miniaturisé (en langage des échecs, cela veut dire "éclaté"). Il a gagné en moins de 20 coups ; soit en 19 coups ! Une très belle partie qui révèle un joueur prometteur !"Résultat de recherche d'images pour "ltc sports jean dorval"

Source documentaire et photos : © Le Républicain Lorrain 2015/DR. Avec l’aimable autorisation du journal.

28/06/2013

HOMMAGE à L'ATHLèTE (Immortel) ALAIN MIMOUN DéCéDé LE 27.06.2013. LA FRANCE RECONNAISSANTE !

© Photo ci-dessus : Alain Mimoun O'Kacha From jabiru.blog.lemonde.fr

INFO+ : http://fr.wikipedia.org/wiki/Alain_Mimoun

jean dorval pour ltc sports,jean dorval pour ltc sport

18/01/2012

« PARIS-COLMAR » À LA MARCHE : UNE EPREUVE HISTORIQUE UNIQUE AU MONDE, UN DEFI HUMAIN HORS NORME !

jean dorval pour ltc sports,jean dorval pour ltc sport

Le suisse Jean Linder en 1926...

 

Comme le disait si bien Jean Giraudoux : « La course à pied est aux autres sports ce que la géométrie est aux autres sciences. » L’épreuve annuelle de marche athlétique, « Paris-Colmar » le prouve ! Cette compétition d'ultra-fond, dont la distance varie entre 450 et plus de 500 km pour les hommes, et entre 300 et plus de 350 km pour les femmes et les masculins « espoirs-promotion », dure de nos jours, 4 jours et 3 nuits. Les marcheurs traversent villes et campagnes, encouragés par leurs accompagnateurs, ainsi que par leurs nombreux supporters venus spécialement pour l’occasion. Actuellement, la compétition débute à Neuilly-sur-Marne pour les hommes, après un prologue parisien qui se déroule la veille, et à Vitry-le-François pour les féminines, avec « La François 1er », pour finalement rejoindre Colmar. Une marche athlétique de l’extrême, donc, qui requiert une grande endurance physique et mentale, durant laquelle les participants doivent faire preuve non seulement d’un courage hors du commun, mais aussi savoir gérer leur alimentation et changer de vêtements, afin que la transpiration ne les brûle pas, s’ils veulent pouvoir franchir la ligne d’arrivée. « La Doyenne », comme on l’appelle, « (…) parce que c’est la plus ancienne épreuve de marche athlétique du monde (…) la plus importante et surtout la plus folle, voire inhumaine, puisque 30 marcheurs (à ses débuts, nda) sont sélectionnés en cours d’année pour (y participer, se faisait au démarrage sur 535 km, réunit les meilleurs marcheurs d’endurance mondiaux… nda) »(1). Cette compétition comprend deux arrêts obligatoires : l’un de 3 heures et l’autre d’1 heure. Tout arrêt supplémentaire de plus de 10 minutes prive à coup sûr le marcheur d’un classement sur l’épreuve. Dans les meilleures années, 8 à 10 marcheurs, seulement, sur les 30 du départ, atteignent Colmar. L’épreuve féminine venue se greffer au « Paris-Colmar » en 1988, voit les féminines rallier Colmar en empruntant le même parcours que les hommes. Elle s’effectue avec deux arrêts obligatoires, le premier de 2 heures et l’autre d’1 heure… Cette épreuve épuisante se déroule à l’allure moyenne de 8 à 9 km/h, ce qui prouve que la marche athlétique ne peut pas être confondue avec une simple promenade !

 

jean dorval pour ltc sports,jean dorval pour ltc sport

 

ET SI ON REMONTAIT LE TEMPS AU PAS DE COURSE ?

L’histoire de la mythique marche à pied de « Paris-Colmar », comme toutes les grandes épopées sportives, s’est déroulée en plusieurs grandes étapes.

1926-1937 : Tout commence par la création du « Paris-Strasbourg ».

La course « Paris-Colmar » existe depuis 1926. Cette épreuve de marche, contrairement à ce que l’on pourrait penser ne débuta pas historiquement entre Paris et Colmar, mais plutôt entre… Paris et Strasbourg. Elle a été créée à l’initiative du français Émile Anthoine, Président du Cercle des Sports de France, l’un des précurseurs du sport français, lui-même athlète, spécialiste de la marche athlétique. La naissance du « Paris-Strasbourg » a amené, ainsi, des hommes à se mesurer aux autres, et surtout à eux-mêmes, dans une compétition magique de « Géants aux godasses (puis bien plus tard aux baskets…) de sept lieues » qui allait devenir un monument du patrimoine sportif français. A cette époque, il fallait resserrer les liens avec l’Alsace-Moselle rendues à la Mère Patrie depuis peu de temps, et célébrer par la même les exploits des « Poilus de 1914-1918 ». Aussi, le choix de l’arrivée s’est-il porté tout naturellement sur Strasbourg, symbole, par excellence, du retour à la France. A la toute première épreuve, il faut parcourir 504 km en 8 jours… Pour ce faire, le 28 Juillet 1926, cinquante marcheurs partent de la Place de la République à Paris pour rallier Strasbourg, marchant jour et nuit, presque sans aucun arrêt organisé. L'opinion publique étonnée par une telle hardiesse ne pense pas que les concurrents puissent arriver dans la capitale alsacienne dans de telles conditions. Mais, c’est sans compter sur l'ancien champion Emile Anthoine qui sait déjà qu'il a crée la plus belle épreuve sportive du genre. Pour ce faire, il a fallu le concours du journal « Le Petit Parisien », et surtout la confiance de ses dirigeants, parmi lesquels Pierre Labrie. Sur les cinquante partants sélectionnés dans différentes épreuves préparatoires, 27 terminent dans le délai de 8 jours. Le vainqueur de la première édition est le suisse Jean Linder, de Zurich, laitier de son état, qui rentre directement dans « LA » Légende sportive, et reçoit, à ce titre, en récompense de sa victoire une voiture automobile. Le second est le français Eugène Defaye qui termine sept heures après Linder, précédent Louis Godart de… 3 heures. En 1933, ce sont 50.000 spectateurs qui acclament le gagnant, cette fois-ci, « l’enfant du pays », le marcheur Alsacien Ernest Romens (1904-1954), qui sera plusieurs fois vainqueur de « Paris-Strasbourg ». Soit les 535 km réglementaires en 5 jours ! Cette marche athlétique, ayant un succès populaire énorme, se déroulera dans la bonne humeur jusqu'en 1937. Puis, elle est interrompue dans son élan par la Seconde Guerre Mondiale. L'épreuve n'est pas disputée de 1938 à 1948.

 

 

jean dorval pour ltc sports,jean dorval pour ltc sport

© Photo ci-dessus : http://fr.wikipedia.org/ (« Paris-Strasbourg-Paris 1932 »)

1949-1951 : Un nouveau départ pour « Paris-Strasbourg ».

Après la Seconde Guerre mondiale, la compétition ne reprend pas avant 1949 et se déroule toujours dans le sens « Paris-Strasbourg » jusqu’en 1951. Cette renaissance est rendue possible grâce à une rencontre, celle d’Emile Anthoine et de Paul Lacroix, PDG de Sports Akileïne ; scellant ainsi un partenariat durable entre le « Paris-Strasbourg » et la marque. Le « Paris-Strasbourg » d'après guerre, c’est 300.000 spectateurs au départ de Paris, 520 km parcourus en 4 jours et 9 heures ! La première victoire revient à Gilbert Roger qui récidivera 5 fois par la suite. En 1950, Joseph Zami (dit « l’éternel second ») est le premier Martiniquais à s’imposer sur cette distance en 73h55’.

1952-1959 : On inverse le sens de la Marche !

 

jean dorval pour ltc sports,jean dorval pour ltc sport

© Photo ci-dessus : http://fr.wikipedia.org/ (« Strasbourg-Paris 1957 »)

En 1952, « Paris-Strasbourg » devient… « Strasbourg-Paris ». L’épreuve se dispute à nouveau. Elle est remportée par Albert Seibert, grand champion international devant le… Martiniquais Joseph Zami. Tout se déroule parfaitement jusqu’en 1959, où les organisateurs doivent renoncer à l’organisation de la Marche, à cause de l'incompréhension des pouvoirs publics face à un tel évènement. L’épreuve est donc interrompue de 1960 à 1969, année durant laquelle Emile Anthoine décède dans sa 88ème année. La célèbre Marche est orpheline de son Créateur !

1970-1975 : Remise en Marche toujours dans le sens « Strasbourg-Paris ».

Après une décennie d’arrêt, la course est remise en marche, de 1970 à 1975, dans le sens « Paris-Strasbourg ». C'est grâce à l'insistance de Félix Levitan, Directeur du « Parisien Libéré » que la Fédération Française d'Athlétisme (FFA) et le Cercle des Sports de France (dont le Président est alors Francis Jenevein) mettent sur pied cette nouvelle épreuve, avec 28 partants. Disputée au mois de juin, cette rencontre voit la victoire d'un ancien coureur de 10.000 m reconverti dans la marche à pied, Samy Zaugg du Club de Delle ; un marcheur quasi inconnu, avec un chapeau de canotier vissé sur la tête et une jolie petite barbe. Surnommé le « Van Gogh de la marche » par les journalistes de l’époque, le Grandvellais crée la sensation forte, dès le départ de la Place Kléber, à Strasbourg, en direction de Paris, du 4 au 6 juin, en présence des stars du moment : Simon et Lebacquer. Il dévore les 512 km le séparant de Paris, en 70 heures et 4 minutes. Soit 7,3 km/h de moyenne, avec des « pointes » à 12 km/h sur la fin !

En 1972, les organisateurs innovent en rajoutant un prologue de 12 km organisé la veille du départ de l’épreuve. Et en 1976, pour son 50ème anniversaire, la compétition couvre 533 km et se déroule de Paris à Strasbourg. Le départ, Place de la République à Paris, se fait dans la plus pure tradition de 1926, avec une arrivée triomphante sur la prestigieuse Place Kléber de Strasbourg, incarnée par le belge Rinchard qui fait une entrée triomphale avec une moyenne horaire record de 7km 709/h.

1977-1980 : « Strasbourg-Paris » dans la continuité !

L'année 1977 reprend le parcours classique « Strasbourg-Paris » jusqu’en 1980. A ce moment historique, des difficultés apparaissent entre les organisateurs et la Ville de Strasbourg qui décide de diminuer significativement son aide matérielle, ce qui met les organisateurs dans l'obligation de rechercher une autre ville collaboratrice. C’est alors que le Maire de Colmar, Monsieur Gerrer, signe un accord d'organisation avec le Conseil Général du Haut-Rhin, la Région d'Alsace et la Société du Tour de France cycliste. « Paris-Colmar » est né !

En 1981, « Strasbourg-Paris » devient « Paris-Colmar »…

En 1981, sous l’impulsion de Francis Jenevein et pour les raisons déjà évoquées, « Strasbourg-Paris » devient donc « Paris-Colmar ». Cette première édition propose ses 513,5 km de performance et un nouveau souffle. Elle est gagnée par le belge Roger Pietquin, en 65h10’ pour 513 km 500.

Dans la foulée, dès 1982, quelques femmes tentent l’aventure, démontrant un courage étonnant en se frottant aux hommes, confirmant ainsi la dynamique de l’épreuve. Annie Van der Meer, une institutrice hollandaise, « précurseur au féminin », s’arrête brillamment au Km 180. Elle renouvelle l’exploit en 1983. Elle est alors la première femme à terminer la course. Elle couvre la distance de 518 km en 77h40’. Un exploit remarquable ! En 1986, la française Edith Couhé, sélectionnée sur « des critères masculins », parcourt 380 km. Mais, se trouve stoppée en raison des délais. Il apparaît, alors, évident aux organisateurs qu'il était nécessaire de se pencher sur l’aspect trop rigoureux de la participation. Une remise en cause devient urgente !

En 1988, changement de cap et d’itinéraire, et mise en place d’une course féminine, ouverte, aussi, aux licenciés français seniors ou vétérans, véritable tremplin pour une éventuelle et future participation à « Paris-Colmar à la marche ». La première de cette épreuve se déroule entre Paris et Contrexéville. Elle est remportée par la même Edith Couhé qui couvre les 360 km en 52h27’. Puis, en 1989, dans sa deuxième édition, cette course se déroule entre Épernay et Colmar. Une épreuve disputée conjointement avec l'épreuve masculine - dans laquelle 6 concurrentes ont pris le départ - et qu’Edith Couhé gagne en couvrant les 376 km, en 52h51’. La deuxième est Arlette Touchard (53h57’). En juin 1990, un essai est organisé sur 340 km, de Châlons-en-Champagne à Colmar. Il est reconduit jusqu'en 2006. En 2007 et 2008, un nouvel itinéraire est défini entre Neuilly-sur-Marne et Colmar sur 315 km. Enfin, à partir de 2009, cette course est baptisée « La François 1er », reliant Vitry-le-François à Colmar (280 km) ; affirmant ainsi de manière forte qu’il n’y a qu’un seul « Paris-Colmar à la marche », et qu’il ne s’agit non pas d’un « Paris-Colmar bis », mais bien d’une épreuve totalement indépendante.

En 1989, côté hommes, l’édition de « Paris-Colmar » se poursuit sur 524 Km. En 1992, Jean-Claude Perronnet, mal voyant, réussit l’exploit de parcourir 200 km avec l’aide de ses accompagnateurs, et grâce à un appel lancé sur les ondes d’Europe 1 par Dominique Souchier. En 2002, la première édition « Promotion » sur 360 km permet aux hommes qui n’ont pu se qualifier pour « Paris-Colmar », de participer à un kilométrage plus restreint.

 

jean dorval pour ltc sports,jean dorval pour ltc sport

La marche « Paris-Colmar » se dispute généralement au mois de juin. Elle s’est déroulée du 04 au 07 juin 2003. Elle n’a pas eu lieu en 2004. Par contre, elle a fait parler d’elle du 08 au 11 juin 2005, du 31 mai au 03 juin 2006 et du 07 au 10 juin 2007. Un millésime 2007, où pour la première fois, depuis 1983, deux féminines sont au départ, réalisant une performance exceptionnelle : Kora Boufflert (451 km en 63h19’) et Sylviane Varin (451 km en 66h24’). A la suite, la course prend la route du 18 au 21 juin 2008, et du 17 au 20 juin 2009.

Il est à noter que jusqu'en 2009, le Cercle des Sports de France organise l’épreuve, sous le contrôle de la Fédération Française d’Athlétisme, avec d’une part le soutien financier de collectivités locales et territoriales, de quelques partenaires, et d’autre part, le dévouement d’une équipe de bénévoles réunis autour du Directeur de l’épreuve Hervé Delarras. Hervé Delarras démissionne de ses fonctions le 21 juin 2009. La Marche n'est pas organisée en 2010.

 

jean dorval pour ltc sports,jean dorval pour ltc sport

En 2011, « Paris-Colmar » devient « Paris-Neuilly-sur-Marne 440 km à la marche » !

En 2011, après une interruption d'une année, « Paris-Colmar » renaît avec la création de l'Association « Paris-Colmar à la marche »(2) qui a délégation du Club de Neuilly-sur-Marne Athlétisme (en Seine-Saint-Denis) pour son organisation. La compétition se retrouve inscrite aux épreuves du calendrier de l’International Association of Athletics Federations (l'IAAF). D’où le nouveau nom de l’épreuve : « Paris-Neuilly-sur-Marne 440 km à la marche. »

Du 22 au 25 juin 2011, la Marche est donc relancée sur les routes du Grand Est de la France. Son prologue se déroule le 22 juin, en début d'après-midi, dans les rues de Paris. Et la compétition débute logiquement à Neuilly-sur-Marne en direction de Colmar. Le directeur de l'épreuve est Jean Cécillon. Une voiture d'un montant supérieur à 12.000€ récompense les vainqueurs des deux compétitions. L'épreuve est internationale et les Européens de l'Est sont nombreux parmi la cinquantaine de participant(e)s. Le vainqueur, le Russe Osipov, inscrit pour la deuxième fois son nom au palmarès, parcourant les 439 km en 56h46’. Soit 7,73 km/h de moyenne !

 

jean dorval pour ltc sports,jean dorval pour ltc sport

Le vainqueur 2011 de l’épreuve, le Russe Osipov, qui inscrit pour la 2ème fois son nom au palmarès.

 

LA « DOYENNE » CHERCHE DES SPONSORS POUR 2012 !

In fine, et pour la petite histoire, les sportifs les plus titrés du « Paris-Colmar » sont le Polonais Adam Urbanowski avec dix victoires dans les années 1990 et 2000, le Français Roger Quemener qui totalise sept victoires principalement dans les années 1980, et la Française Édith Couhé, qui remporte les cinq premières éditions de la compétition féminine à partir de 1988. Le dernier Français lauréat est Noël Dufay, en 1993. 518 km en 62 heures ! « Cocorico ! » Le prochain « Paris-Neuilly-sur-Marne-Colmar, 440 km à la marche » se déroulera du 20 au 23 juin 2012. Pour pouvoir continuer d’exister, il a besoin, bien sûr, de bénévoles, mais aussi de sponsors et de mécènes généreux. Et Jean Giraudoux de conclure : « Croyez (bien, nda) que le bon coureur qui sait évaluer du premier coup la distance qu’il a à parcourir sait aussi évaluer la longueur de sa vie. (aussi, nda), Il s’entraîne en conséquence »(3) C’est pourquoi, « LA » Doyenne a besoin de toutes les bonnes volontés, pour continuer, à l’avenir, à faire rêver les foules, et ce, à grands pas !

© Jean Dorval, le 17 janvier 2012, pour LTC SPORTS.

 

jean dorval pour ltc sports,jean dorval pour ltc sport

 

jean dorval pour ltc sports,jean dorval pour ltc sport

 

Infos plus sur le « Paris-Neuilly-sur-Marne-Colmar, 440 km à la marche » :

Association « PARIS-COLMAR à la marche », 4 Route de la Noue, 91190 GIF-SUR-YVETTE, Tél. : 01.70.56.06.85, Portable : 06.11.37.59.45 ; adresse administrative : 32 rue Garibaldi, 94100 Saint-Maur-des-Fossés, Tél. : 01.48.86.17.52 ; http://www.pariscolmaralamarche.fr/

Sources documentaires et crédit photos :

http://www.pariscolmaralamarche.fr/

http://dominique.alvernhe.free.fr/historique.php

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Accueil_principal

http://www.marchons.com/archives/marchons/paris-colmar-1999.html

Notes :

(1)   Source le journal : « l’Observatoire du mouvement »,

(2)   Association créée entre les laboratoires Asepta, siégeant à Monaco, producteurs et distributeurs de la marque Akileïne et partenaires Premium de l'épreuve depuis 1949, et la Sarl SBE - Sports Business Entertainment - de Gif-sur-Yvette. 

28/09/2009

« MISTER K. » EN BON PERDANT… GAEL « LE MAGNIFIQUE », SOUVERAIN GAGNANT !

059.JPG

Le très beau trophée de l'Open de Moselle...

© Photo ci-dessus : Jean Dorval 2009

073.JPG

"MISTER K." interviewé après le match...

Il parle magnifiquement la langue de Shakespeare.

© Photo ci-dessus : Jean Dorval 2009

Philipp KOHLSCHREIBER (« MISTER K. ») clôturait son passage à l’Open de Moselle 2009 en confiant sur le pouce : « J’ai eu un excellent service aujourd’hui. J’ai combattu du mieux que j’ai pu. Mais, c’est cela le tennis, il faut savoir perdre. Cela ne dépend pas que de la vitesse de la balle, ni de l’effet qu’on lui donne, mais aussi de la qualité de l’adversaire. Gaël était meilleur aujourd’hui. J’ai manqué de chance. Je ne méritais pas le titre. Je reste cependant fier d’avoir joué pour mon pays. Et chaque jour est un autre jour ! Je suis heureux comme cela. Cela m’a fait passer une grande semaine de bonheur à Metz, dans les prochains jours je pars pour Pékin. Je vise désormais à m’améliorer et à passer dans les 10 premiers mondiaux à l’ATP. J’ai pour cela de très bonnes aptitudes. » Un « MISTER K. » très décidé, dont la défaite n’entame en rien la détermination. Il faudra encore compter sur lui à l’avenir !

074.JPG

A bon gagnant, bonne com ! Gaël au coeur de l'info mosellane...

© Photo ci-dessus : Jean Dorval 2009

Le vainqueur de l’Open de Moselle 2009 lui était sur son petit nuage… « Je suis serein. Je tiens la route… Je précise qu’il n’a pas fallu me « botter » les fesses pour venir jouer à Metz (comme l’on prétendu certains médias…) suite à la blessure que j’ai contractée à la dernière Coupe Davis. Je suis venu de mon plein gré, car cela me plaisait et me permettait d’améliorer mon moral. Ce match de finale était très physique, je me suis fait une petite frayeur au 2ème set et me suis amélioré au 3ème. C’est le 2ème titre de ma carrière. Il y avait longtemps qu’on en parlait en France et bien voilà c’est fait ! C’est bien joué ! Ce n’est pas un soulagement, plutôt un encouragement. Je suis content d’avoir gagné car depuis Roland GARROS… je n’avais plus confiance en moi. Cette progression est due aussi aux précieux conseils de mon entraîneur qui m’a redonné la foi, au soutien de ma mère et de mes potes. » On te croit sur parole Gaël ! Dans tous les cas, reçois les félicitations de toute l’équipe d’LTC pour ta victoire dans cette Open de Moselle 2009 que tu as clôturé avec panache !

© Jean Dorval, le 27 septembre 2009, pour LTC Sports.

27/09/2009

HONNEUR "AUX PETITS RATS" DE L'OPEN DE MOSELLE !

026.JPG
BALLET DE FIN DE SEMAINE A L'OPEN...
UN VIBRANT HOMMAGE
A ETE RENDU AUX RAMASSEURS DE BALLES...

OPEN DE MOSELLE : LES GLADIATEURS SONT DESCENDUS DANS LES ARENES DE METZ POUR DEUX FINALES TRES COMBATIVES

logo open moselle 2009.jpg

Pour son dernier jour, l’Open de Moselle 2009 a vu se dérouler dans ses Arènes du Court Central des finales en double et en simple très musclées…

021.JPG

© Photo ci-dessus (remise de Trophée pour les anglais...) : Jean Dorval 2009

025.JPG

© Photo ci-dessus (séance de dédicaces pour les gagnants du double) : Jean Dorval 2009

« MESSIEURS LES FRANÇAIS TIREZ LES PREMIERS ! »

Les festivités ont donc débuté par la rencontre entre A.CLEMENT (FRA)/M.LLODRA (FRA) et C.FLEMING (GBR)/K.SKUPSKI (GBR). Un match qui globalement a confirmé la supériorité technique des français. Le 1er set a été de toute beauté pour les gagnants 2008 du double : 6 jeux à 4. On notera au passage une très belle montée au filet du duo français qui dès le 1er jeu (dans les 2 premières minutes plus exactement) se lançait dans un jeu très offensif ; ainsi qu’un très bel échange (comme une balle de flipper) avec montée au filet des deux équipes (dans le 6ème jeu), finalement perdu par Clément et Llodra ; et surtout un très beau smash de Llodra (très en forme) à 212 km/h à la 32ème minute. Mais, les anglais qui n’ont pas cessé de tenir tête à nos champions ont fait vaciller les idées reçues et remis en cause dès le 2ème set le monopole de deux années consécutives de victoires françaises. On a senti comme un léger relâchement chez ceux que le public messin était venu soutenir et cela s’est terminé par 4 jeux à 6 (avec de belles actions anglaises : montées au filet, smashs, balles avec effet, bluff, etc.). Le troisième set était plus mitigé, plus équilibré. Il s’est cependant joué aux poings… euh, aux points. Et 5/10 pour des anglais décidément pas en reste ! 6/4, 4/6, 5/10, en 1h19 de match, pour l’English Team. Le couronnement de Fleming et Skupski est largement mérité !

064.JPG
© Photo ci-dessus (MONFILS gagné par l'émotion de la victoire...) : Jean Dorval 2009

 

051.JPG

© Photo ci-dessus (Mister K. attendait pourtant MONFILS de pied ferme...) : Jean Dorval 2009

MISTER « K. » EN A REVE, GAEL L’A REFAIT !!!

Gaël MONFILS était donné gagnant avant le début de ce match. Philipp KOHLSCHREIBER (K) quant à lui avait un profile de possible outsider… Je vous propose de descendre dans les Arènes de Metz pour suivre cet ultime combat très musclé de l’Open de Moselle. « Salut à toi public messin, les gladiateurs qui vont croiser pour toi les raquettes dans tes Arènes te saluent… »

Le match a débuté aux environs de 15h15. 1ère manche, 1er jeu. Service. Service MONFILS : 0/15 K, « let » 1er service, 15A (1 mn de jeu), 30/15 MONFILS, 40/15 (2mn de jeu), jeu MONFILS. 1er jeu 1ère manche MONFILS. Service K : 15/0 K sur balle « out » de MONFILS, très beau revers MONFILS : 15A (4 mn de jeu), 30/15 K, 30A (5 mn de jeu), long échange : 30/40 MONFILS (sous les applaudissements du public), 40A (6 mn de jeu), avantage K, égalité (8 mn de jeu), balle d’enfer impossible à rattraper par K : avantage MONFILS, égalité, avantage MONFILS, « let » 1er service, égalité (10 mn de jeu), avantage K, jeu K. Un jeu partout dans cette 1ère manche. Service MONFILS : 15/0 MONFILS (sur un « ace »), 15A, 30/15 MONFILS, 40/15 (sur une balle très lente et perdue par K), jeu MONFILS. MONFILS mène 2 jeux à 1 dans cette 1ère manche. Reprise « TIME ! ». Service K (15 mn de jeu) : bel échange 0/15 MONFILS, 15A, 15/30 MONFILS, 30A, 40/15 K, jeu K. Deux jeux partout dans cette 1ère manche. Service MONFILS : 15/0 MONFILS, 30/0, 40/0 (ça tombe comme à Gravelotte !), jeu MONFILS (qui domine cette 1ère manche). Trois jeux à deux pour MONFILS. Reprise « TIME ! ». Service K : 15/0 (sur un très bel « ace »), très long échange 30/0 pour K (23 mn de jeu), 40/0 K, 40/15 (23 mn de jeu), 40/30, jeu K. 3 jeux partout dans cette 1ère manche. Service MONFILS (25 mn de jeu) : 15/0 MONFILS (sur un « ace »), 30/0 (« ace »), 40/0 (« ace »), jeu MONFILS. MONFILS mène 4 jeux à 3. Reprise « TIME ! ». Service K : 0/15 MONFILS (28 mn), long échange : 15A, 30/15 K, 40/15 (contestation MONFILS) (30 mn de jeu), jeu K. 4 jeux partout. Match très serré. Le point d’équilibre vient d’être trouvé… MONFILS va-t-il faire la différence ? Service MONFILS : 15/0 MONFILS, belle balle de MONFILS : 30/0 MONFILS (32 mn de jeu), 30/15 MONFILS, 40/15, jeu MONFILS. MONFILS mène 5 jeux à 4. Reprise « TIME ! ». Service K (35 mn de jeu) : belle balle rattrapée de justesse par MONFILS (une très jolie action) : 0/15 MONFILS, « out » : 15A, 30/15 K, passage de MONFILS au dessus des panneaux de pub (action spectaculaire pour essayer de récupérer la balle) : 40/15 K, 40/30 K (30 mn de jeu), jeu K. 5 jeux partout. Service MONFILS : 15/0 (40 mn de jeu), 30/0, 40/0, jeu MONFILS. MONFILS mène 6 jeux à 5 (41 mn de jeu). Reprise « TIME ! ». Service K  (42 mn de jeu) : 0/15 MONFILS (sous les applaudissements du public), balle ratée de K au rattrapage : 0/30 MONFILS, 0/40, 15/40, 30/40 (45 mn de jeu), 40A, smash K et avantage K, jeu K. 6 jeux partout. 1ère manche, jeu décisif. Service MONFILS : 1 point à 0 pour MONFILS (48 mn de jeu), long échange et 2/0 MONFILS, 3/0 MONFILS (sous les applaudissements), 4/0 MONFILS, 5/0 MONFILS (sur un « ace ») (51 mn de jeu), 6/0 MONFILS, 6/1 MONFILS, belle montée au filet gagnante pour MONFILS (7 points à 1). 1ère manche remportée par MONFILS : 7(7)/6(1) (53 mn de jeu). 2ème manche, 1er service. Reprise « TIME ! ». Service K : 0/15 MONFILS (55 mn de jeu), 0/30 (sur un long échange tout en force…), 15/30, 30A, 30/40 MONFILS, 40A, smash de K rattrapé par MONFILS et K met le point tout en muscle : avantage K, égalité, avantage MONFILS (1h00 de jeu durant laquelle MONFILS a bien abordé le match face à un Mister K offensif, alors un 2ème titre ATP pour MONFILS ?), égalité, avantage K, jeu K. 1er jeu, 2ème manche pour K. K mène 1 jeu à 0. Service MONFILS : 15/0 MONFILS (1h02 de jeu), 30/0, 40/0, 40/15, jeu MONFILS. Un jeu partout dans cette 2ème manche. Service K : 15/0 K, 15A, 30/15 (sur un « ace » de K), 40/15 K, jeu K. K mène 2 jeux à 1. Reprise « TIME ! ». Service MONFILS (1h08 de jeu) : 15/0 MONFILS, 30/0, 40/0 (balle ratée envoyée au pied par MONFILS : rire général), 40/15, jeu MONFILS. Deux jeux partout (1h10 de jeu). Service K : 15/0 K (1h11 de jeu), 30/0, 30/15 (1h12 de jeu), smash MONFILS : 30A, 40/30 K, 40A, 204 km/h pour K au service, avantage K, jeu K. K mène 3 jeux à 2 dans cette deuxième manche. Reprise « TIME ! ». Service MONFILS (1h15 de jeu) : 15/0 MONFILS (sur une très belle balle de MONFILS), 30/0, 40/0, 40/15 MONFILS, 40/30 (1h19 de jeu), 40A, « let » 1er service, avantage K (1h20 de jeu), égalité, avantage K, égalité (sur une magnifique « ace » de Gaël), avantage MONFILS, belle balle trompeuse de K : égalité, avantage K, « let » 1er service, égalité, avantage K (1h25 de jeu), jeu K. K mène 4 jeux à 2 dans cette 2ème manche. Service K (1h26 de jeu) : 15/0 K, 15A, K arrive souvent a feinté MONFILS qui peine : 30/15 K, 30A (les balles deviennent poussives et les joueurs sont fatigués), 40/30 K, K est très fort au filet : 40A (1h30 de jeu), avantage K, jeu K (après une balle mise à l’opposé de MONFILS). K mène 5 jeux à 2 dans cette 2ème manche (1h31 de jeu). Reprise « TIME ! ». Service MONFILS : 0/15 K, 15A, 30/15 MONFILS, 40/15, jeu MONFILS. K mène 5 jeux à 3. Service K (1h34 de jeu) : 0/15 MONFILS, K est un spécialiste des balles tordues et rattrapées à l’arrache, 15A, balle ratée par MONFILS sur balle tordue de K : 30/15 K, 40/15, MONFILS enfin prend à contre-pied K en lui faisant une balle aussi tordue que les siennes : 40/30, « let » 1er service, jeu K. K mène 6 jeux à 3 et 2ème manche remportée par K. Troisième manche gagnante. Reprise « TIME ! ». 1er jeu. Service MONFILS (MONFILS qui avait bien débuté a vraiment du mal, il coince…) : 15/0 MONFILS, 30/0, 30/15 (1h42 de jeu), 30A, 40/30 MONFILS, jeu MONFILS. Un jeu à 0 pour MONFILS dans cette dernière manche. Service K (1h44 de jeu) : 15/0 (sur très belle balle, avec effets, de K), 15A (sur une balle au forcing de Gaël), 15/30 MONFILS, K prend toujours à contre-pied Gaël : 30A, 40/30 K (MONFILS mis en difficulté), 40A (1h50 de jeu), avantage K, K est sur une très belle dynamique, selon « le body langage » MONFILS fatigue : avantage K, jeu K. Un jeu partout. Service MONFILS : 15/0 MONFILS (sur un « ace »), 30/0, 30/15 (1h52 de jeu), 40/15 MONFILS, jeu MONFILS (sur un très bel « ace » de Gaël). MONFILS mène 2 jeux à 1 dans cette 3ème manche. Reprise « TIME ! ». Service K : 15/0 K (1h55 de jeu), 30/0, smash de K : 40/0, jeu K (sur un très bon service). 2 jeux partout. Service MONFILS : 15/0 MONFILS, 30/0, 40/0 (MONFILS se rattrape grâce à son service), 40/15 (rechute de MONFILS) (1h57 de jeu), jeu MONFILS. MONFILS mène 3 jeux à 2. Reprise « TIME ! ». Service K (1h50 de jeu) : 15/0 K, 15A (sur une balle de MONFILS qui passe de justesse le filet après l’avoir touché), 30/15 K (2h01 de jeu), belle balle avec effet de MONFILS et point : 30A, 30/40 MONFILS (contestation de K), « let » 1er service, belle balle placée par MONFILS qui semble reprendre du tonus et jeu. MONFILS mène 4 jeux à 2. Service MONFILS : 15/0 MONFILS (sur « ace »), 15A (2h05 de jeu), « let » 1er service, 30/15 MONFILS, service de MONFILS à 206 km/h, chute spectaculaire de MONFILS qui perd cette balle : 30A (il s’est fait mal, soutien du public) (2h07 de jeu), 40/30 MONFILS, jeu MONFILS sur une balle qui trompe son adversaire. MONFILS mène 5 jeux à 2 (2h09 de jeu). Reprise « TIME ! ». Service K : belle balle de MONFILS : 0/15, MONFILS semble reprendre confiance en lui (2h11 de jeu), 0/30, 15/30, K mise en difficulté sur son service : 30A, MONFILS en état second s’assied un court instant et revient jouer..., 30/40 MONFILS, puis jeu et manche pour MONFILS : 6 jeux à 2. Gaël MONFILS remporte le match en 2h13 de jeu : 7/6, 3/6 et 6/2.

045.JPG

BRAVO GAEL MONFILS ! GAGNANT 2009 DE L'OPEN DE MOSELLE.

© Photo ci-dessus : Jean Dorval 2009

A l’année prochaine les p’tits gars, pour une nouvelle semaine tennistique messine !

© Jean Dorval, le 27 septembre 2009, pour LTC Sports.

26/09/2009

PAULO NOUS CONFESSE SA DEFAITE… RICHARD MANGE SA GASQUET(TE) ET GAEL SE PRESENTE EN SUPER CHALLENGER POUR LA FINALE !

logo open moselle 2009.jpg

 

031.JPG
© Photo ci-dessus (PHM) : Jean Dorval 2009

PHM en salle de presse après avoir été éliminé par MISTER K. confessait à la presse « J’ai fait un bon début de jeu dans cette rencontre. Mais, j’ai eu un véritable problème pour recevoir les balles… Je n’ai pas de regrets sur les balles de break, mon adversaire a très bien joué. Il m’a placé un « ace » en deuxième que je n’ai même pas vu passer. Il a su prendre sa chance quand il fallait et pas moi. Je n’aurais donc pas pu faire mieux et rien pu rattraper de plus. On est toujours déçu de perdre une telle demi-finale. Mais, cela reste une très bonne entrée en matière pour terminer correctement la saison déjà bien engagée. Il me reste encore à participer à quelques tournois, notamment, deux Masters Series et 2 « 500 ». »

040.JPG

© Photo ci-dessus (GASQUET) : Jean Dorval 2009 

Après sa défaite face à MONFILS, l’ami GASQUET se confiait à la presse : « J’ai fait un super match, bien servi, je reste dans les meilleurs mondiaux à ce jour… J’ai peu débreaké dans le second set, ce qui n’est pas facile sur un terrain en dur. Mon nombre de point ATP ne m’intéresse pas. Je souhaite cependant revenir dans les 20 meilleurs mondiaux. Durant cette rencontre, j’ai fait deux erreurs à 3 points à 2, je me suis trop précipité et j’ai mal joué. J’aurai dû mieux servir, avec une force de frappe supérieure de 10 à 20 km/h. Gaël a très bien joué. Ce match était solide. Je n’ai heureusement pas ressenti de douleurs et encore moins de fatigue. J’ai eu le plaisir de me donner à fond, même si je n’étais pas bien ces trois derniers mois, aujourd’hui tout va bien. Je ressens des sensations uniques en jouant. Prochainement, je pars en tournée pour Gualalampour, Tokyo et Shanghai. Il me faut faire de nombreux matchs pour reprendre du poil de la bête. Cette semaine messine a été très intéressante, le contact avec le public très bon. Un vrai bol d’air ! J’ai vraiment envie de revenir. »

041.JPG

© Photo ci-dessus (MONFILS) : Jean Dorval 2009

Quant à Gaël MONFILS, après sa victoire, il confiait sa totale confiance en sa bonne étoile, symbolisée entre autres par la présence de sa maman dans les gradins des Arènes de Metz… Alors, dis-nous tout Gaël : « Je suis très content de ma qualification pour la finale de l’Open de Moselle. Pendant ce match contre Richard, j’ai dû vite dicter le rythme pour finalement en sortir vainqueur. Pour la finale demain, je verrai bien ce que le Bon Dieu veut me donner… Après tout, ce n’est qu’un match de tennis. Mon adversaire est très bon, j’ai déjà gagné contre lui de justesse une fois. C’est un joueur de fond de court. Il tape bien la balle. Mes meilleurs souvenirs tennistiques dans la vie se sont passés à Paris-Bercy. En dehors du tennis, je pratique le basket (ndlr : Gaël fait 1,93 m), les jeux vidéos et le poker. Mon meilleur copain sur le circuit ATP est Jo-Wilfried Tsonga. Mon film préféré : "Le plus beau des combats". Ma série TV : « Prison Break ». »

Bonne semaine tennistique avec JD sur LTC Sports !

© Jean Dorval pour LTC Sports.

C’EST LA LUTTE POUR LA FINALE DEMAIN A L’OPEN DE MOSELLE !

open moselle 2009.jpg

 

PROGRAMME DU JOUR : 27-09-2009

COURT CENTRAL
Start at 12.45
 Main Draw Doubles - Final 1 2 3
 (1)  A.CLEMENT (FRA) / M.LLODRA (FRA)
   C.FLEMING / K.SKUPSKI (GBR)






Not before 15.00
 Main Draw Singles - Final 1 2 3
   G.MONFILS (FRA)
   P.KOHLSCHREIBER


OPEN DE MOSELLE 2009 : DEMI-FINALES AVEC DES TETES D’AFFICHE DE CHOIX…

logo open moselle 2009.jpg

Sur le Court Central ce jour, il y avait deux matchs en single : Paul-Henri MATHIEU (PHM) (FRA) contre Philipp KOHLSCHREIBER (GER) (K) et Gaël MONFILS (FRA) contre Richard GASQUET (FRA). Une rencontre opposant Arnaud CLEMENT (FRA)/Michael LLODRA (FRA) (CL) contre Rainer SCHUETTLER (GER)/Mischa ZVEREV (GER) (SZ)

019.JPG
© Photo ci-dessus (PHM) : Jean Dorval 2009
027.JPG

© Photo ci-dessus (MISTER "K") : Jean Dorval 2009

PHM « HS », SUPER « MISTER K » EN FINALE !

Tirage au sort gagné par PHM. Il choisit de servir. Service PHM (14h00) : filet 1er service, 15/0 PHM, 15A, 30/5 (« ace » PHM) (1 mn de jeu)30A, 40/30jeu PHM. 1er jeu PHM. 1 jeu à 0 pour PHM. Service K (2 mn de jeu) : 0/15 PHM, 0/30, « let » 1er service, 15/30, filet 1er service, 30A (sur un « ace » de K), 30/40 PHM (5 mn de jeu), bel échange « à la hussarde » 40A, balle courte de PHM qui surprend K avantage PHM (6 mn de jeu), égalité, filet 1er service, avantage PHM (après un très long échange tout en force avec K), égalité, avantage K, filet 1er service, jeu K. Un jeu partout. Service PHM : 15/0 PHM (10 mn de jeu), 30/0, 40/0 (belle balle de PHM), 40/15, 40/30 (12mn de jeu), jau PHM. PHM mène dans cette 1ère manche par 2 jeux à 1. Reprise « TIME ! ». Service K : 15/0 (sur « ace » de K), 30/0 K (15 mn de jeu), PHM met la balle bêtement dans le filet : 40/0 K (16 mn de jeu), balle dehors par PHM et jeu K. Deux jeux partout. Service PHM : 0/15 K, « let » 1er service (19 mn de jeu), 15A, 30/15 PHM, balle de justesse placée au raz du filet par PHM et 40/15 PHM, jeu PHM. MHM mène 3 jeux à 2. Un match de qualité nous est offert par ces 2 excellents joueurs. Reprise « TIME ! ». Service K (21 mn de jeu) : balle forte de PHM contrée par K, PHM ne la contre pas (un match pêchu donc…) : 15/0 K, 30/0, 40/0 (que fait PHM ?), jeu K. 3 jeux partout. Service PHM : 15/0 PHM(sur un échange « standard »), 15A, 15/30 K, filet 1er service, 30A (27 mn de jeu), 40/30 (sur « ace » de PHM), ace dee PHM et jeu. PHM mène par 4 jeux à 3 dans cette 1ère manche. Reprise « TIME ! ». Service K : 15/0 K (30 mn de jeu), 30/15, 40/15 (sur balle avec effet perdue par K), 40/30, jeu K. 4 jeux partout. Service PHM (33 mn de jeu) : 15/0 PHM, 15A, 30/15 PHM (sur un très bel « ace » de PHM), 40/15 sur un beau revers de PHM (35 mn de jeu), 40/30, 40A (K a la rage de vaincre et il le vaut bien !), belle balle placée par PHM et avantage PHM, « ace » de PHM. PHM mène par 5 jeux à 4. Reprise « TIME ! ». Service K : « Allez Paulo ! », 15/0 K, 30/0 (« ace » de K), 40/0 (« ace » de K), jeu K. 5 jeux partout. Service PHM (41 mn de jeu) : 15/0 PHM, 30/0 (belle balle de PHM), 40/0 (sur balle perdue de K), 40/15 (cela joue des 2 côtés), filet 1er service, jeu PHM. PHM mène 6 jeux à 5. Reprise « TIME ! ». Service K : 15/0 K, belle balle haute de PHM et 15A, 30/15 pour K sur la mise en jeu de l’alsacien, filet 1er service, probablement un TB dans les minutes à venir, 40/15 K, jeu K. 6 jeux partout dans ce 1er set. TB - Service PHM : 1 point PHM sur balle douce et gagnante qui surprend K, 1 point partout, 1 point à 2 pour K, 2 points partout (51 mn de jeu), 3/2 K, 4/2 K (52 mn de jeu), 5/2 K, smash PHM 5/3 K, « ace » de PHM 5/4 K, 6/4 K (55 mn de jeu), 6/5 K (PHM y croit à nouveau et le public aussi…), « Allez Paulo ! », 7/6 K. 1ère manche remportée par K : 6(5)/7(7). Deuxième manche. 1er jeu. Reprise « TIME ! ». Service K (50 mn de jeu) : balle dehors de PHM : 0/15 PHM, 15A (1h00 de jeu), 30/15 K, 40/15, jeu K. 1er jeu, 2ème manche. Service PHM : 15/0 PHM, 30/0, 40/0 (sur « ace » de PHM), jeu PHM. Un jeu partout. Service K : 0/15 sur une très belle balle gagnante de PHM, « out » : 15A (1h05 de jeu), 15/30 PHM, 40/30 PHM (PHM remonte la pente…), 30/40, 40A, avantage K, balle « out » K égalité, avantage K, jeu K. Deux jeux à un pour K. Reprise « TIME ! ». Service PHM (1h10 de jeu) : 15/0 PHM (1h12 de jeu), 15A (déception du public), filet 1er service, 15/30 PHM, balle courte qui surprend K et point : 30A, 30/40 PHM, 40A, avantage PHM, égalité, avantage (il y a du monde dans le public, mais sans plus…), avantage PHM, jeu PHM. Deux jeux partout. Service K : 0/15 PHM (1h18 de jeu), 15A, smash PHM : 15/30 PHM, 30A, smash de K : 40/30, jeu K. K mène par 3 jeux à 2 (1h20 de jeu). Reprise « TIME ! ». Service PHM : 15/0 PHM, 15A, 15/30 K sur une jolie balle qui tue…, 30A (1h23 de jeu), 40/30 PHM, 40A, avantage PHM, « ace » de PHM et jeu PHM. 3 jeux partout (1h25 de jeu). Service K : 15/0 K, 30/0 K (1h27 de jeu), 40/0 K, 40/15, jeu K. K mène 4 jeux à 2 dans cette 2ème manche. Reprise « TIME ! ». Service PHM : « out », 15/0 PHM, 30/0 (1h30 de jeu), 40/0, 40/15, 40/30 (PHM met bêtement la balle dans le filet…), jeu PHM. 4 jeux partout (1h32 de jeu). Service K : 15/0 K, 30/0, filet 1er service, « ace » de K : 40/0, jeu K. K Mène 5 jeux à 4. Reprise « TIME ! ». Service PHM (1h36 de jeu) : filet 1er service, 0/15 K, balle dans le filet par PHM : 0/30 K, 0/40 K, balle de match ?, jeu K, manche K 4/6, et match gagnant pour K : 6(5)/7(7), 4/6. On se dirige donc vers une finale franco-allemande… (coupure due à l’interview de PHM).

011.JPG

© Photo ci-dessus (MONFILS "Le Magnifique") : Jean Dorval 2009

032.JPG

© Photo ci-dessus (GASQUET) : Jean Dorval 2009

RICHARD PREND UNE « GASQUET(TE) » PAR MONFILS…

Reprise après interview PHM : 16h21. Un jeu partout. Service GASQUET : 15/0 GASQUET, 15A, 30/15 (coupure) 40A,                 avantage GASQUET, égalité, avantage GASQUET (12 mn de jeu), belle balle au ralenti de GASQUET sur revers : égalité, balle courte GASQUET très bien placée : avantage GASQUET, égalité, avantage MONFILS (14 mn de jeu), égalité (quand le jeu s’accélère, les 2 joueurs ne rigolent pas), avantage GASQUET, jeu GASQUET. GASQUET mène par 2 jeux à 1 dans cette 1ère manche. Reprise « TIME ! ». Service MONFILS (17 mn de jeu) : échange magique entre les 2 hommes et 0/15 pour GASQUET, 15A (18 mn de jeu), 30A, 40/30 MONFILS, bel échange rythmé, jeu MONFILS. Deux jeux partout. Service GASQUET : 15/0 GASQUET, 15A (22 mn de jeu, très belle balle), 30/15 GASQUET, 40/15, jeu GASQUET. GASQUET mène par 3 jeux à 2 dans cette 1ère manche. Reprise « TIME ! ». Service MONFILS (25 mn de jeu) : tirs croisés et 15/0 MONFILS, 30/0, 40/0 sur faute, jeu MONFILS. Trois jeux partout (26 mn de jeu). Service GASQUET : 15/0 GASQUET (belle balle), 30/0 sur faute, 40/0 (GASQUET superstitieux veut toujours la même balle avec laquelle il vient de gagner un point), 40/15, 40/30, 40A (30 mn de jeu), avantage GASQUET, égalité (sur une balle qui tue…), faute, beau rattrapage acrobatique de MONFILS mais avantage GASQUET, jeu GASQUET sur une balle droite. GASQUET mène 4 jeux à 3 dans cette 1ère manche. Reprise « TIME ». Service MONFILS : GASQUET a une autre manie, il remet toujours son grip en place…, 15/0, 30/0, 40/0, jeu MONFILS. 4 jeux partout. Service GASQUET : 0/15 MONFILS, 15A (36 mn de jeu), « let » 1er service, 30/15 GASQUET, belle balle de GASQUET et 40/15 (37 mn de jeu), 40/30, égalité, balle dans le filet par GASQUET : avantage MONFILS, jeu MONFILS. MONFILS mène par 5 jeux à 4 dans cette 2ème manche. Reprise « TIME ! ». Service MONFILS (40 mn de jeu) : 0/15 GASQUET, long échange : 0/30 GASQUET, 15/30 (service MONFILS à 213 km/h), belle balle de GASQUET et 15/40 MONFILS, 30/40 (42 mn de jeu), égalité, avantage MONFILS, jeu MONFILS. MONFILS remporte cette 1ère manche : 6 jeux à 4. Deuxième manche, 1er jeu. Reprise «TIME ! ». Service GASQUET (45 mn de jeu) : 15/0 GASQUET, 15A, 30/15 GASQUET, belle balle à en tomber… de MONFILS : 30A, smash raté de GASQUET dans le filet et 30/40 GASQUET (48 mn de jeu), jeu MONFILS. Service MONFILS : 15/0 MONFILS (49 mn de jeu), « out » : 30/0 MONFILS (50 mn de jeu), 40/0, 40/15, jeu MONFILS. MONFILS mène par 2 jeux à 0. Service GASQUET : « let » 1er service, 15/0 GASQUET, 30/0 (52 mn de jeu), 40/0, 40/15 sur un très beau revers de MONFILS, 40/30 (remontée de MONFILS) (54 mn de jeu), long échange 40A, avantage GASQUET, égalité, « let » premier service, avantage GASQUET (56 mn de jeu), jeu GASQUET. MONFILS mène 2 jeux à 1. Reprise « TIME ! ». Service MONFILS (58 mn de jeu) : très belle balle de MONFILS qui monte au filet 15/0, 30/0 MONFILS, 40/0, jeu MONFILS. MONFILS mène 3 jeux à 1 (1h00 de jeu). Service GASQUET : 15/0 GASQUET, 15A (sortie de balle), MONFILS glisse fait le grand écart et 30/15 pour GASQUET, 40/15, jeu GASQUET. MONFILS mène par 3 jeux à 2. Reprise « TIME ! ». Service MONFILS (1h03 de jeu) : 0/15 GASQUET, 0/30, 0/40 sur une balle de virtuose signée MONFILS, balle dans le filet par GASQUET : 30A, 40/30 MONFILS, « let » 1er service, jeu MONFILS. MONFILS mène par 4 jeux à 2. Service GASQUET (1h08 de jeu) : « let » 1er service, 15/0 GASQUET, 15A, smash GASQUET et 30/15 GASQUET, 40/15 GASQUET (1h10 de jeu), jeu GASQUET. MONFILS mène par 4 jeux à 3 dans cette 2ème manche. Reprise « TIME ! ». Service MONFILS (1h11) : sortie de balle MONFILS : 0/15 GASQUET, 0/30 (balle dans le filet pour MONFILS…), 15/30, 15/40 GASQUET (1h14 de jeu), 30/40, 40A, jeu MONFILS. MONFILS mène 5 jeux à 3. Service GASQUET : 0/15 MONFILS, 15A, 15/30 MONFILS (1h19 de jeu), 30A, 30/40 MONFILS, 40A, avantage MONFILS (1h20 de jeu), balle de match pour MONFILS ? Jeu MONFILS : 6/3. Match gagnant pour MONFILS : 6/4, 6/3 (en 1h2à de jeu). La finale opposera MONFILS à MR. K….

LA PAIRE ARNAUD CLEMENT/MICHAEL LLODRA : Y’EN A PAS DEUX !

En fin de journée, Arnaud CLEMENT et Michael LLODRA (CL) battaient Rainer SCHUETTLER et Mischa ZVEREV (SZ) : 6/4, 6/2.

Bonne semaine tennistique avec JD sur LTC Sports !

© Jean Dorval, le 26 septembre 2009, pour LTC Sports.