Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/10/2011

« DIS-MOI TON NOM.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc religion,le chanoine paul grostefan,catholique,cathédrale de metz,citation,religion,chrétienté,dieu,le christ-roy,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,le pape,benoit xvi,sa sainteté le pape,prêtre en moselle

 

Dis-moi qui tu es pour que je te connaisse comme moi je suis connu.

Tu es le torrent qui dévale et la fontaine qui coule. Dieu est le Dieu de la tourmente et la bise sereine. Tu es la flamme qui dévore et le feu qui réchauffe. Tu es le roc qui m’abrite et la pierre qu’on rejette. Tu es la soif qui me brûle et la source qui m’apaise. Tu es le soleil de midi et la nuit de mes doutes. Tu es l’ami fidèle et l’étranger sur ma route. Tu es l’huile sur la plaie et le glaive de feu. Tu es le levain de la pâte et le vin qui fermente. Tu es la faim qui tenaille et le pain qui nourrit. Tu es l’ami que je recherche et l’importun à ma porte.

Dieu dont je touche le manteau. Dieu qui prend la main dans la tienne. Dieu assis à mes côtés. Dieu contre la poitrine de qui je me glisse et Dieu que je ne puis atteindre. Dieu d’hier et Dieu de demain. Dieu de mes certitudes et Dieu de mes doutes. Dieu qui me suit et qui sans cesse me précède. Dieu d’ici et toujours ailleurs. Dieu que je cherche et Dieu que je fuis. Dieu qui séduit et Dieu qui fait peur. Dieu qui m’attire et Dieu que je renie. Visage du père et visage de l’ami. Dieu sans visage. Dieu sans nom. »

Chanoine Paul GROSTEFAN,

de la Cathédrale de Metz.

12/09/2011

« QUI PERD SA VIE.

 

jean dorval pour ltc religion,religion catholique,catholicisme,sa sainteté le pape,benoît xvi,jean-paul ii,le vatican,pour une église plus juste,un dieu d'amour et de tendresse,miséricorde divine,cathédrale de metz,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,partage,caritas,secours catholique,croire est une richesse

J’ai voulu sauver ma vie, Seigneur, et tu me demandes de la perdre. J’ai voulu placer mon or en banque et tu me dis de le donner. J’ai voulu m’asseoir à ta droite et tu me tends une coupe à boire. J’ai voulu forcer ta porte fermée et tu me plonges dans un baptême. J’ai voulu éviter la croix et tu me la pose sur l’épaule. J’ai voulu gagner le pouvoir et tu me proposes le service. J’ai recherché la première place et tu me proposes la dernière. J’ai recherché des certitudes et tu me donnes la confiance. J’ai voulu compter sur ma force et tu te livres en ma faiblesse. J’ai voulu conquérir le monde et tu veux me l’offrir. J’ai voulu être serviteur et tu me fais régner. Je me suis mis au dernier rang et tu me fais monter plus haut. Tes pensées ne sont pas les miennes, tes chemins ne sont pas mes chemins. J’accepte de grand cœur de me perdre si c’est entre tes mains, Seigneur. »

Chanoine Paul Grostefan,

Cathédrale Saint-Etienne de Metz.

02/08/2011

SE REPOSER, CERTES, MAIS NE JAMAIS PRENDRE CONGE DE NOTRE SEIGNEUR !

 

jean dorval pour ltc,citation,prière,claude brehm,présence réelle de dieu,ne pas prendre congé de notre seigneur,catholique,catholicisme,notre siegneur jésus,jésus christ,soldat du christ,religion,péchés,offrir sa vie pour un dieu vivant,le fils de dieu

« Tu t’éloignes un peu loin des foules loin du bruit et le silence trouvé laisse advenir des mots au plus profond de toi. Tu nous invites aussi en ce temps de vacances à accueillir en nous cette voix qui rejoint nos silences habités. Ta volonté offerte au souffle de l’Esprit et guidée par un Autre rayonne de la présence de celui qui t’envoie. Apprends-nous à garder aux cœurs de nos étés joyeux et disponibles un peu d’espace vide pour que Dieu y demeure. »

Claude BREHM. 

09/05/2011

« A L’INSTANT MEME ILS SE LEVERENT ET RETOURNERENT A JERUSALEM.

jérusalem,jean dorval pour ltc religion,jean-paul ii,bienheureux jean-paul ii,religion,citation,église,catholique,communauté d'emmaüs,évangile,chrétienté,le pape,sa sainteté le pape,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine

© Photo ci-dessus : http://www.senat.fr/evenement/images/jean_paul_2.jpg

Après avoir reconnu le Seigneur les deux disciples d’Emmaüs « se levèrent à l’instant » pour communiquer ce qu’ils avaient vu et entendu. Lorsqu’on a fait une véritable expérience du Ressuscité, se nourrissant de son corps et de son sang, on ne peut garder pour soi seul la joie éprouvée. La rencontre avec le Christ, approfondie en permanence dans l’intimité eucharistique, suscite dans l’Eglise et chez tout chrétien l’urgence du témoignage et de l’évangélisation. L’envoi à la fin de chaque messe constitue une consigne qui pousse le chrétien à s’engager pour la diffusion de l’Evangile et pour l’animation chrétienne de la société. Pour une telle mission, l’Eucharistie ne procure pas seulement la force intérieure, mais aussi – en un sens – le projet. » (Bx Jean-Paul II)