Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2019

Le Côté Sombre (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Lugubre est la Sombre Lagune

Où s’écoule l’Encre de Nuit

Comme la Mort enveloppe sa Proie

Elle se Répand Partout

Fondue en Elle-même

Perdue dans le Vide Sidéral de sa Plénitude

 

Au Loin Résonne la Cloche qui Sonne

Inquiétante Ponctuation du Temps

Qui Passe et Repasse

Coule, s’Ecoule, du Sablier du Tant

 

© Jean DORVAL, le 1er mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

 

 

 

 

(11) D’après les chansons : Le Mitard et Antisocial des Trust ; et All That Glitters des OMD

28/02/2019

Poivre et Sel (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

A la Tombée

Comme sur une Photo

En Noir-et-Blanc

Le Jour s’Oppose à la Nuit

Dans une Intime-Confrontation

 

Mais Galant

Au Final, il Embrasse la Nuit

En Lui Laissant de Bon Coeur la Place

Dans un Eclat Poivre-et-Sel

Clairsemé d’Argent

 

La Nuit alors Salue

Le Jour qui se Meure

Dans ses Bras

Pour Mieux y Renaître

Le Lendemain

En Rayonnant Phoenix

Fils du Soleil

 

© Jean DORVAL, le 26 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après la  chanson : OMD Firegun

Extinction des Feux (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Ô Belle Saillie Mourant

Lumière Perçant le Miroir

Une Ultime Fois encore

Comme une Traînée

Fille-de-Joie soumise

Saupoudrée de Poussières d’Etoiles

Irradiant dans un Dernier-Sursaut

A Donner des Ailes

Juste avant que Dieu

N’Eteigne la Lumière

C’est le SOIR !

 

© Jean DORVAL, le 09 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons : Swamp Thing de The Chameleons ; et Charlotte Sometimes Live Oxford et A Forest de The Cure

Champs Electriques Faméliques (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Les Frissons Parcourant

Le Champs Electrique Ravi

De l’Innocence-Perdue

Aux Limites du Drame

Et de la Mort

Font Quitter la (dé)Raison

 

Le Fil-Conducteur

Destructeur-Massif

Atomique Persuasion

Fait Perdre le Contrôle

De Tout et de Rien à la Fois

 

Surprises en Supplices

Echos Complices

Tango à Malices

Rêves égarés d’Alice

Qui s’Egare Avec Ulysse

 

Coup de Canon

Détonant, Etonnant

Embrasant la Matrice-infernale

Qui Détruit et Réduit TOUT à Néant

 

© Jean DORVAL, le 24 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons des Depeche Mode Headstar et Only When I Lose Myself

La Mort n'est qu'un Passage...

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

"Ô Linceul de ma Vie caresse ma Joue pour m’Emporter vers l’Irrésolu de la Mort lascive."

 

© Jean DORVAL, le 1er Février 2019, pour LTC POésie

 Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

Chants Faméliques I (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Dire pour ne plus Penser

Dire pour ne plus se Méprendre

Dire pour ne plus Médire

Dire pour ne plus Subir

 

Mais…

Dire pour Aboutir

Dire pour Mieux se Sentir

Dire pour Guérir

Dire pour ne jamais plus Maudire

 

© Jean DORVAL, le 24 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons des Depeche Mode Headstar et Only When I Lose Myself

24/02/2019

Black & White (1)

 Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Qui de la Nuit

Ou du Jour

Doit l’Emporter ?

 

Eh bien…

Chacun à son Tour Gagne

Tire sa Révérence

Laisse sa Place

En Rendant Hommage à l’Autre

 

© Jean DORVAL, le 09 février 2019, pour LTC POésie Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons : Swamp Thing de The Chameleons ; et Charlotte Sometimes Live Oxford et A Forest de The Cure

Avant l’Orage (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Le Fiel du Ciel

Dans un Dernier-Effort

Résiste à la Nuit

Qui le Berne

 

L’Obscurité-inquiétante

S’Oppose à l’Ultime

Eclair de Lucidité

Mis sous Pression

 

Une Tourmente-Orchestrée

Prête-à-Craquer

En Bris-de-Verre Multiples

Au Ciel Tendu

Attend de se Répandre

A Grandes Rasades

Sur la Terre-assoiffée

 

Juste Avant l’Orage

Tout est Attendu

Depuis les Etoiles Haut-Perchées

 

C’est la Fin du Jour

Dans l’Immobilité-Latente

Cela Peut Péter

A tous Moments

Comme un Coup de Sonnette

Qui Rompt le Silence

Dans le Noir

 

© Jean DORVAL, le 09 février 2019, pour LTC POésie

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(8) D’après les chansons : Swamp Thing de The Chameleons ; et Charlotte Sometimes Live Oxford et A Forest de The Cure

Chants Faméliques II (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

L’Horizon Ondule

Soumis au Vent

Qui Tourne

S’Arrête et Reprend

 

L’Insolent Tourbillon

Parfume la Soirée

D’un Air Marin Putride

Venu du Grand Large

 

Mise à Nu

Dans le Noir-Abyssin

La Phalène-Prophétique

S’Immole Inexorablement

Sur l’Optique-Hypnotique du Phare

 

L’Arrogante Source Lumineuse

Comme une Boule-à-Facettes

Sans Retenue

Brille de ses Mille-Feux

En cette Nuit

Où Hurle la Chouette

 

© Jean DORVAL, le 09 février 2019, pour LTC POésie

 

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons des Depeche Mode Headstar et Only When I Lose Myself

Les Dédicaces d’LTC POésie !

La Dédicace Surprise d’LTC POésie !,ibis styles metz centre gare,La Dédicace Surprise d’LTC POésie !,ibis styles metz centre gare,

Jean DORVAL, poète lorrain,

est en séance de dédicace

> dimanche 24 février 2019,

de 09h30 à 12h00

> samedi 2 mars 2019, de 08h00 à 12h00

> et dimanche 03 mars 2019,

de 09h30 à 12h00

à l’Hôtel Ibis Styles Metz Centre Gare

23 avenue Foch

Il y présentera ses recueils de poésie

et dont :

"Causerie au coin du Corps."

la dédicace surprise d’ltc poésie !,ibis styles metz centre gare,méandres,le phare,le grand-saut,noctunaires,Âme-swan,mousson,le fil-d’invisible,la tendresse de toi,a l’insouciante etincelle,john keats,quand j’ai la gueule-cassée,cimes et châtiments,song d’une nuit d’eté,en ton sud,vendredi-soir,echo-ésie,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,la mort,la fin du romantisme,jean dorval pour ltc poésie

Renseignements : +33.3.87.66.81.11

Jean DORVAL est publié par www.Edilivre.com

et LaTourCamoufle.HautEtFort.com

la dédicace surprise d’ltc poésie !,ibis styles metz centre gare,méandres,le phare,le grand-saut,noctunaires,Âme-swan,mousson,le fil-d’invisible,la tendresse de toi,a l’insouciante etincelle,john keats,quand j’ai la gueule-cassée,cimes et châtiments,song d’une nuit d’eté,en ton sud,vendredi-soir,echo-ésie,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,la mort,la fin du romantisme,jean dorval pour ltc poésie

22/02/2019

La Dédicace Surprise d’LTC POésie !

La Dédicace Surprise d’LTC POésie !,ibis styles metz centre gare,

La Dédicace Surprise d’LTC POésie !,ibis styles metz centre gare,

Jean DORVAL, poète lorrain,

est en séance de dédicace

samedi 23 février 2019, de 09h00 à 20h00

à l’Hôtel Ibis Styles Metz Centre Gare

23 avenue Foch

Il y présentera ses recueils de poésie

et dont :

"Causerie au coin du Corps."

la dédicace surprise d’ltc poésie !,ibis styles metz centre gare,méandres,le phare,le grand-saut,noctunaires,Âme-swan,mousson,le fil-d’invisible,la tendresse de toi,a l’insouciante etincelle,john keats,quand j’ai la gueule-cassée,cimes et châtiments,song d’une nuit d’eté,en ton sud,vendredi-soir,echo-ésie,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,la mort,la fin du romantisme,jean dorval pour ltc poésie

Renseignements : +33.3.87.66.81.11

Jean DORVAL est publié par www.Edilivre.com

et LaTourCamoufle.HautEtFort.com

la dédicace surprise d’ltc poésie !,ibis styles metz centre gare,méandres,le phare,le grand-saut,noctunaires,Âme-swan,mousson,le fil-d’invisible,la tendresse de toi,a l’insouciante etincelle,john keats,quand j’ai la gueule-cassée,cimes et châtiments,song d’une nuit d’eté,en ton sud,vendredi-soir,echo-ésie,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,la mort,la fin du romantisme,jean dorval pour ltc poésie

08/02/2019

Méandres (1)

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

A l’Ombre du Brasier

Aux Landes-Méandres

Ressurgissent des Noirs-Rivages

Les Coulées de Lave d’Infinie-Etendue

 

Hadès depuis les Enfers

Au Chant du barde (2)

Mène la Mort à la Baguette

Symphonie de Couleurs du Silence

Sournoise, Mêlée, Emmêlée

 

Tempo du Sombre

En Sombrero

Les Heures-Indociles

Des Entrailles de la Terre

Dégueulent des Forges de Vulcain

 

Du Balcon sur le Temps

La Nature-Morte Ressuscitée

S’Ecoule en Néons Jaune-Rougeoyant

Au Pays de l’Haut-delà

 

L’Elégie d’Outre-Tombe

Envoûtement de l’Ame

Embrasse, Embrase

Terrasse jusqu’à la Mort

 

© Jean DORVAL, le 02 Février 2019, pour LTC POésieltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

(1) D’après l’exposition Painting The Night du Centre Pompidou-Metz (13.10.2018-15.04.2019), et notamment le magnifique tableau Digue et plage, de Léon Spilliaert, Chalet Royal et Galeries d’Ostende, 1908-1909 (© Collection privée, Courtesy Patrick Derom Gallery) ; et les chansons : In Flux des Sad Lovers and Giants, et Suedehead de Morrissey

(2) Le mythe d’Orphée réécrit par Poul Anderson, in Histoire divines, anthologie de science-fiction