Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2019

Méandres (1)

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

A l’Ombre du Brasier

Aux Landes-Méandres

Ressurgissent des Noirs-Rivages

Les Coulées de Lave d’Infinie-Etendue

 

Hadès depuis les Enfers

Au Chant du barde (2)

Mène la Mort à la Baguette

Symphonie de Couleurs du Silence

Sournoise, Mêlée, Emmêlée

 

Tempo du Sombre

En Sombrero

Les Heures-Indociles

Des Entrailles de la Terre

Dégueulent des Forges de Vulcain

 

Du Balcon sur le Temps

La Nature-Morte Ressuscitée

S’Ecoule en Néons Jaune-Rougeoyant

Au Pays de l’Haut-delà

 

L’Elégie d’Outre-Tombe

Envoûtement de l’Ame

Embrasse, Embrase

Terrasse jusqu’à la Mort

 

© Jean DORVAL, le 02 Février 2019, pour LTC POésieltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

(1) D’après l’exposition Painting The Night du Centre Pompidou-Metz (13.10.2018-15.04.2019), et notamment le magnifique tableau Digue et plage, de Léon Spilliaert, Chalet Royal et Galeries d’Ostende, 1908-1909 (© Collection privée, Courtesy Patrick Derom Gallery) ; et les chansons : In Flux des Sad Lovers and Giants, et Suedehead de Morrissey

(2) Le mythe d’Orphée réécrit par Poul Anderson, in Histoire divines, anthologie de science-fiction

Le Phare (1)

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

La Torche-Guide, au Loin Passionne

Rayonne, en Fait des Tonnes

Pour se Faire Remarquer

Laser-Cyclopéen dans le Soir

 

Elle ne se Cache Point

Dans la Nuit-Noire

Elle s’Epanche de Moire

Avec des Reflets Ivoire

Qui Courent dans le Miroir

 

Elle Scintille

Comme une Brindille

Qui Brille et qui Vrille

 

Elle Arrose le Chalet Royal

La Digue et la Plage

Sans se Soucier du Lendemain

Mendiant-Irradiant

 

Passage vers l’Eau-de-Là

La Mer est le Début de Tout

Elle est aussi la Fin

Le Phare l’Eclaire

Comme un Gardien

 

© Jean DORVAL, le 02 Février 2019, pour LTC POésieltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

(1) D’après l’exposition Painting The Night du Centre Pompidou-Metz (13.10.2018-15.04.2019), et notamment le magnifique tableau Digue et plage, de Léon Spilliaert, Chalet Royal et Galeries d’Ostende, 1908-1909 (© Collection privée, Courtesy Patrick Derom Gallery) ; et les chansons : In Flux des Sad Lovers and Giants, et Suedehead de Morrissey

03/02/2019

L'Elle et le Signe

A l’Insouciante Etincelle partie 1,  

Pour Natacha

 

Ses Ailes se Lovent autour d'Elle

La Couvrant avec l'Affection d'une Arche de Plumes majestueuse, blanche immaculée

Elle Rayonne d'une parfaite Harmonie, nue comme Ève à sa Naissance, au sortir des Eaux

Il est le Cygne du Lac

Qui l'entraîne dans son Sillage

Pour partager un Instant de Tendresse

 

© Jean Dorval, le 26.01.2019, pour LTC Poésie

 Dies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

La Première-Bouffée de Toi

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

À Natacha

 

Il dépose en Hommage ses Baisers-allumettes à la Naissance de son Souffle, Lèvres Papier-à-cigarette, bien roulées, pour prendre une première Bouffée de sa Bise-légère, de son Âme-consacrée ; et part en Volutes de Fumée au Pays de ses Yeux-Cieux, bercé entre Schumann et Stravinsky.

 

© Jean Dorval, le 25.01.2019, pour LTC POésie

 

Dies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

02/02/2019

Le Grand-Saut (1)

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

Du Haut de cette Falaise

Où je me suis Jeté

Hier, Aujourd’hui et Demain

 

Étreignant la Nuit

Les Bras écartés

Pour Mieux Saisir

Les Yeux-Noirs

Du Grand-Soir

 

La Main du Tout-Puissant

M’a retenu

Suspendu au Temps

Qui Passe et ne se Rattrape pas

 

Je suis le Corbeau-Noir

Qui Étreint la Mort

Et que Rien ne peut Arrêter

Prêt à Tout

Pour s’Envoler

 

© Jean DORVAL, le 02 Février 2019, pour LTC POésie

 

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

(1) D’après l’exposition Painting The Night du Centre Pompidou-Metz (13.10.2018-15.04.2019), et notamment le magnifique tableau Digue et plage, de Léon Spilliaert, Chalet Royal et Galeries d’Ostende, 1908-1909 (© Collection privée, Courtesy Patrick Derom Gallery) ; et les chansons : In Flux des Sad Lovers and Giants, et Suedehead de Morrissey

LTC POésie : Quand Les Mots d'(Outre)-tombent...

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

"Ô Linceul de ma Vie, caresse ma Joue pour m’Emporter vers l’Irrésolu de la Mort lascive."

 

© Jean DORVAL, le 1er Février 2019, pour LTC POésie

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

01/02/2019

Noctunaires (1)

nuit noire..JPG

 

Noire est la Nuit

Qui m’Enserre

De ses Ailes-Sombres

 

Le Ciel-mourant

S’Etale en Clair-Obscur

Lavis-délavant, Dévorant

 

Insolence Noir-et-Blanc

Ô Temps partage tes Outrances

D’Etendues Imaginaires

 

Depuis la Falaise-abrupte

Le Miroir du Soir

Répond au Firmament-Funambule

 

Le Mouvement-sourd

D’une Nocturale-Obsession

Aux Yeux d’Astrakan

Vers l’Osmose Dérive

 

Sous le Drapé-entoilé

La Lune en Inévidences

S’Etoile en Toile

 

Le Vertige sans Frontières

Fait Danser la Note-brune

Ballet pour Voile et Clavecin

 

Les Métamorphoses alors s’Invitent

Dans la Chambre de Cosmos

Insoumises en Rêves

Apparitions-Verticales !

 

Au Royaume de l’Indicible

S’Estampent les Eaux-Fortes

D’un Jeu-d’Artifices Confus

 

Habitants de Minuit

L’Oiseau et le Serpent

Se Mirent d’Invisible

 

La Lune-blanche Invincible

En Big Bang prise pour Cible

Fuit Mars en Nuit-3

Voyage d’Encre !

 

© Jean DORVAL, le 01.02.2019, pour LTC POésie

 

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

(1) D’après l’exposition Painting The Night du Centre Pompidou-Metz (13.10.2018-15.04.2019), et notamment le magnifique tableau Digue et plage, de Léon Spilliaert, Chalet Royal et Galeries d’Ostende, 1908-1909 (© Collection privée, Courtesy Patrick Derom Gallery) ; et la chanson In Flux des Sad Lovers and Giants

 

LTC POESIE ANNONCE LA SORTIE DU NOUVEAU RECUEIL DE JD…

la douceur de toi.jpg

"Ce Voyage des Sens est dédié à Élie-Salomé ; LA Muse qui fait toujours autant Rêver Jean DORVAL. Alors, cette Femme-Virale, Fatale, dont il est Amoureux-Fou, lui répond sans hésitation : "Merci, mon Amour, pour ces mots doux que tu me destines !" Un Ouvrage Romantique dont les Vers s’offrent en Bouquets de Notes-Florales, comme un Feu-d’Artifice Sentimental, une Palette-Multicolore extatique en Ecriture, une Attraction-Confession en Liqueur-de-Prose continue ! La Belle Inspiratrice virevolte, épanouie, prise dans un Tourbillon irrésistible, de page en page. Et comme c’est Beau ! Maux de Plume, Couleurs-Sensations, Etreinte des Mots ! La Tendresse de Toi ou l’Amour vu par un Homme pour LA Femme de tous ses Désirs… De quoi en conclure que : "(…) il n’y a que l’amour et le bonheur qu’il donne qui soient choses sérieuses en ce monde."(*)"

Anna des Naudins

La Première-Bouffée de Toi,

INfos+ : Edilivre.com/La-Douceur-de-Toi-Jean-Dorval

 

(*) In La Chartreuse de Parme, de Stendhal,

page 218 ; roman publié chez GF Flammarion

24/01/2019

L’Inlassable-Elan (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

"Mon Ange, Tes Mots sont un Dessert, Un Cadeau venu du Ciel !"

 

Prends ma Main

Dans la Lumière du Miroir

Qui n’en Finit Pas

Que Je Puisse Sentir

La Tienne

Où Tout se Révèle

 

Tu me Pénètres

Du Bout des Doigts

Jusqu’aux Atomes-Crochus

Je me Sens Tien

Par Tous les Liens-brûlants de la Vie

 

Que cette Journée

D’Eté-Permanent

Qui s’Etire

Avec la Douceur-lente

D’un Rayon de Miel

N’en Finisse Jamais

 

L'Œil du Ciel-Brillant

Orchestre le Tic-Tac de nos Cœurs

Comme Deux-Êtres

Flamboyant de Tendresse

 

Sous la Lune, sous le Soleil

Que Tu sois de Près ou de Loin

Tu Restes ma Seule-A(i)mante

Je Pense à Toi, Nuit et Jour

 

Ce Désir de Toi

Me Poursuit Partout Où Je Vais

Dans le fracas du trafic rugissant

Jusqu’au Silence d’une chambre déserte

Je ne Pense qu’à Toi

 

Nuit et Jour, Jour et Nuit

Au plus Profond de Moi

Je Brûle pour Toi d’un Doux-Tourment

Qui ne Pourra Cesser

 

Ma Guérisseuse

Laisse-Moi t’Embrasser

Toucher l'Aile de tes Pensées

Jour et Nuit, Nuit et Jour

 

© Jean DORVAL, le 23 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(18) D’après les Chansons : The Wait parts I & II du Lostboy! AKA, Ultra Violet (Light My Way), Night And Day (un cover de Cole Porter), Lemon, et With Or Without You des U2 ; et les poèmes : Sonnet 18 de Shakespeare, et Avec mes sens d’Emile Verhaeren

 

22/01/2019

Le Stradivarius et l’Archet (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Douceur d’un Ange

Qui Seule Fait

Vibrer tes Cordes

Archet-Libérateur

De ton Âme en Apesanteur

 

Plume Réveillant

Ton Champ-électrique

Parcourant tes Courbes

Caprice-Céleste qui Caresse

Sous les Etoiles-du-Soir

 

Cueillette du Bout des Lèvres

De tes Souffles-courts

Instant-voilé sans Voilage

Qui s’Epanche en Retenue

Vague-incontrôlée qui s’Eternise

 

Mon Rêve, Belle des Belles

C’est Toi !

Envolons-Nous

Sur le Rouge-Azur

Baignés de Flammes

Incendiés d’Impatience

 

Prends Mon Heur

A ton Service

Ouvre-Moi ton Songe-évadé

Tes Heures-lentes

Seront alors Miennes

 

Laisse-Moi

Poser mes Ailes-tremblantes

Sur ton Front-charmant

Pour Dorloter ton Ame

Prompt à Voir tes Désirs Naître

 

© Jean DORVAL, le 22 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D’après les chansons : I Feel It, Heaven et Transatlantic Flight (radio mix) du groupe Lorraine, et Just Say Yes des Snow Patrol ; et le poème À Dona Rosita Rosa de Victor Hugo

21/01/2019

Nuit-Pourpre (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Nocturne-Voûte

Qui m’Envoûte

D’un Impétueux-Désir

Ton Rouge-Astral

Magie de ton Ciel

En Eclipse Totale

M’Enveloppe de sa Chaleur

 

Chorégraphie

De Pleine-Lune

Ton Bas-Ventre

Etoile-sidérante

M’Entraîne au Firmament

 

Lune-Ecarlate

Embrassant ma Terre

Plus Brillante que Jamais

Tu Prends Possession de Moi

 

Lune-Empourprée

S’Etirant dans l’Obscurité

Incandescent-Univers

Je Dépose

Mes Mots sur ta Peau

T’Embrasse

De la Pointe du Nez

Jusqu’à la Naissance

De ta Bouche

Compte les Comètes

Parcourant tes Regards

 

Devant tes Yeux-Cieux

Ma Nuit-Profonde

Plénitude du Noir

Perte du Réel

Devient le Promontoire des Songes

 

Rêve à la Traîne-d’étincelles

Tombant de tes Epaules

Comme une douce-Chute

En Pétales de Rose-Pourpre

Suivant l’Ondulé de ta Chevelure

Luminescence-Lascive

Rêve qui Vient et Revient

En Toi qui le Portes

Et avec quelle Beauté !

 

Ta Nudité en Ténèbres-Changeantes

Toile-d’Araignée dans laquelle

Je me Prends Volontiers

Me Dévore d’Aise

 

Niché au Creux

De ton Vallon

Au Bord de tes Eaux-vives

Dans l'Ombre-courte

Ma Demeure

J’Ecoute tes Mystères

 

© Jean DORVAL, le 21 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D’après les chansons : Black and White et Very Little Glory de The Opposition, Breaker de Deerhunter, et Empire Days de The Opposition ; les textes : Le Promontoire du Songe de Victor Hugo, Poèmes à la nuit de Rainer Maria Rilke, Obsession de Charles Baudelaire, et L’Eau et les Rêves : Essai sur l'imagination de la matière de Gaston Bachelard ; et la performance nocturne et observation astronomique du Centre Pompidou Metz, intitulée Orange Night, d’Andrea Bozic et Julia Willms/Iilt, qui s’est déroulée lundi 21 janvier 2019, à l’occasion d’une éclipse totale, dans le cadre de l’exposition Peindre la Nuit

 

12/01/2019

L’Attente-Délicieuse (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Ma Harpe, tes Notes-délicieuses

Sont Réapparues dans mon Eternité

Comme le Souffle d’un Brasier qui Reprend

 

Regarder en Arrière ne sert à Rien

Seul Compte le Présent, afin de Préparer l’Avenir

 

Chaque Jour, Loin de Toi, Sans Toi

Est Une Chute en Etat-d’Apensanteur

 

J'Attends l’Unique-Moment

Pour te Dire les Mots que Tu Attends

Comme une Libération-Conditionnelle

 

Alors, Je me Sentirais Bien

Alors, Seulement, J’Irais Mieux

Comme un Patient-Impatient

Cherchant la Guérison dans tes Bras

 

Pourquoi ne Serions-Nous pas Nous-mêmes

Comme Nous l'Etions Auparavant ?

 

Tu Sais comme Moi

Ce que Nous Sommes l’Un pour l’Autre

Tu me l’As Dit et Répété

 

La Mort n’est qu’un Passage

La Vie Aussi

Et Je te (Re)Trouve mon Eve

 

Laisse-Moi Tomber à tes Pieds

A Genoux te Prier

Embrasser ta Joue

Et Lui Confesser

Tous ces Mots que j’ai Besoin de te Dire

 

© Jean DORVAL, le 11 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D’après les paroles des chansons Ouverture d’Etienne Daho et Bizarre Love Triangle des New Order ; les poèmes Un Moment Amour, Divin Rôdeur et Les cloches du soir de Marceline Desbordes-Valmore ; et Dead Again un film réalisé par Kenneth Branagh