Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/11/2018

Danse avec Moi (1)

Le Fil-d’Invisible,  

À Élie

 

En ta Présence, je me Sens

Comme un Homme à la Mer

Perdu dans l’Espace-Temps

De tes Yeux-Lanterne

 

Toute me Trahit devant Toi

Et je n’ai qu’une Envie

Me Fondre dans ta Danse

 

Rien ne peut Arrêter cet Élan

Du bout des Lèvres, je veux te Voyager

M’égarer sur Creux de ta Bouche

Te Goûter à petits Coups de Langue

Me Parer de ton Corps

Comme un Écharpe-câline

 

© Jean DORVAL, le 14 novembre 2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

(1) D’après le roman Madame Bovary de Gustave Flaubert, et la chanson Somewhere Only We Know de Keane

13/11/2018

Élie-gie (1)

Le Fil-d’Invisible,  

À  Élie

 

Quant à Toi, Mon Amour

Je ne m’Interroge point

De Savoir si je t’Aime

 

Ce Sentiment-incontrôlable

Arrivé tout à Coup

Avec de Grands Éclats

Et des Fulgurations

Je te le Dédie à la Vie, à la Mort

 

Ouragan des Cieux

Tombé sur ma Vie

Bouleversement qui me Déconnecte de Tout

Tu Emportes mes in-Volontés

Comme des Feuilles d’Automne

À l’Abîme de mon Cœur-entier

Pour Mieux le faire Renaître

 

Quelque chose de plus Fort que Moi

Me Pousse toujours vers Toi

Et en Fin de Compte

Je ne peux plus

M’empêcher de t’Exprimer ma Joie

De te Voir et de te Revoir

Simplement à l’Envie

 

Tu es mon Envoûtement-permanent

Ma Charmante-Étincelle

Le Son de ta Voix

Reste ma Destinée-nouvelle

Et t’Ouvre mon Âme

Ma Sublime-Inconnue connue

 

Ton Mouvement-impétueux

Celui de l’Être

Vers ce que Tu Désires

Ce que je Désire aussi

Une Émotion-puissante

Continue qui domine la Raison

Oriente toute la Conduite

Objet de cet Attachement

Vive Inclination que je te Destine

Et que Tu me Dessines

 

© Jean DORVAL, le 13/11/2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

(1) D’après le roman Madame Bovary de Gustave Flaubert, et la chanson Somewhere Only We Know de Keane

Sonate-Nocturne (1)

  

Le Fil-d’Invisible,

 

À Élie

 

Mon Antre

Ta Nuit-tombée

Inlassablement

Me Vient, Revient

 

Chambre 426

Ton Ombre-chaude

Et Sensuelle

Se Reflète, Ondule

Au Clair-de-ma-Plume

 

Possédé, je suis

Par cette Fièvre-nocturne

Qui m’Envahit

 

Tel un Coup de Sirocco

Dans la Tête

Une Balle-légère

Qui me Troue la Peau

Tu me Hantes, me Tentes

Lentement, Sûrement

 

Tu te Loves autour de moi

Ma Respiration s’Accélère

En Sensation-Sublime

 

Ton Parfum de Comète

Taquine mes Narines

Un peu de Poussière-de-Lune

Luminescente

Tombe en Cascade-fine

De tes Épaules

 

Tendrement

Tu m’Attires à Toi

Je Plonge en Apnée

Dans ton Corsage-merveilleux

Où je me Perds Volontiers

 

Je Souffle

Sur ton Habit-de-Lumière

La Vague-enflammée

Qui me Submerge

Me fait t’Aimer

Comme on vient au Monde

Une Seconde-Fois

 

Tes Lèvres-Ensorceleuses

Sont deux Demi-Lunes

En Lagunes

Entre lesquelles

Je m’Assoupis

 

Ce Soir

Nous Échangeons

De vastes-Voluptés

Changeantes et Inconnues

 

Ce Soir

Nous Goûtons

L’Un à l’Autre

L’Amante et le Poète

Ne font plus qu’Un

 

À l’Ombre de tes Paupières

J’écris ces quelques Mots

Dans le Creux de ta Main

J’inscris ton Prénom

 

Je t’Allonge

Sur ma Couche

Dépose

Un Baiser sur ta Bouche

 

Face à l’Infini de tes Yeux

Je suis un Homme à la Mer

Tout me Trahit

Je n’ai qu’une Envie m’y Fondre

 

Dans ta Pénombre, je me Blottis

Tes Contours prennent tout leur Sens

Tu m’Obsèdes en Riffs de Guitare

 

Mon Papillon-de-Lune

De ton Nectar-Insolent

Je n’aurais Jamais assez Bu

 

Le Poète s’inscrit en la Muse

La Muse infuse dans le Poète

 

Demain, Nous Appartient

Demain, je Demande ta Main

 

© Jean DORVAL, le 09 novembre 2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

(1) D’après le film Out of Africa - Souvenirs d'Afrique (1986), de Sydney Pollack, tiré du roman La ferme africaine de Karen Blixen ; et la sonate pour piano Silence de Beethoven

12/11/2018

LES RENDEZ-VOUS DORVALIENS...

librairie hisler metz,edilivre,le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle - partie 4, a l’insouciante etincelle - partie 1, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 4, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue, song d’une nuit d’eté Jean DORVAL, poète lorrain, publie chez EDILIVRE, sur 2018, cinq nouveaux recueils de Poésie :

Les Mots-A(i)mants, Causerie au coin du Corps, Echo-ésie (avec Jacques NIMSGERNS), La Douceur de Toi et Elie-gie (2019 ?).

Il sera en séance de dédicace :

. Du samedi 17 au dimanche 18 novembre 2018, de 10h00 à 19h00, au stand de la Librairie HISLER, du Salon du Livre d’Histoire (Salle Saint-Exupéry), à Woippy.

BIENTÔT, TRÈS BIENTÔT... D'AUTRES RENDEZ-VOUS...

Le Fil-d’Invisible, librairie hisler metz,edilivre,le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle - partie 4, a l’insouciante etincelle - partie 1, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 4, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue, song d’une nuit d’eté librairie hisler metz,edilivre,le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle - partie 4, a l’insouciante etincelle - partie 1, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 4, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue, song d’une nuit d’eté

09/11/2018

Ton Visage (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

À Élie

 

Sur le Rivage

De ton Visage

Je m’Échoue sans Retenue

En Vagues-adorées

Baignant les Méandres

De ta Chevelure

 

Sur le Rivage

De ton Visage

Je suis l’Onde-Irrésolue

Irradiant ton Radieux-Sourire

Jusqu’au Bord des Cieux

Où je croîs en Toi

 

Sur le Rivage

De ton Visage

J’investis sans Retour possible

Ton Astre de Douceur

Il me rend Libre

M’Habille de Tendresse

 

Inflammé, Enflammé

Je t’Adore mon Aurore

Déferlant sur ta Rive

Dont je suis la Sentinelle

Scrutant ton Azur

Sans possible Usure

 

© Jean DORVAL, le 09 novembre 2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

(1) D’après la chanson des Sister Sledge : Thinking Of You ; et le recueil de poésie, Elsa, d’Aragon

Yeux sans Frontières (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

À Élie

 

Le léger-Papillon

De son Sourire

S’Abandonne

À l’Envol

 

Ce Battement d’Elle Dévoile

La Fragrance du Parfum

De sa Peau-ésie

 

Son Regard-électro

Yeux sans Frontières

En demi-Lune

Me fait Fondre

Dans son Nombre

 

À Plaisir

Je joue au Funambule

Sur le Fil de ses Cils

 

Au Creux de sa Main

Je m’endors

Sur la Ligne de sa Tendresse

 

Le Son

De sa Voix-Mélodie

Me Berce

 

Je me Réfugie

Dans le Délicieux-Fouillis

De ses Cheveux à Volonté

 

Je Lui Dessine une Rose

J’Humecte ses Lèvres

D’un Ambre-Baiser

Confonds nos Ombres

En Superposition

Je l’Aime d’un Été sans Fin

À Faire Craquer le Ciel

À Soulever la Mer

À Déborder de toutes parts en Notes-éparses

 

© Jean DORVAL, le 08 novembre 2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

(1) D’après le recueil de poésie, Elsa, d’Aragon ; et les chansons : On the Beat du groupe B.B. & Q. Band, et The Glow Of Love des Change

08/11/2018

L’Apparition (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

À Élie

 

Sur cette Plage-Déserte

Elle Apparaît

Reflet-aveuglant

Dans le Grand-Miroir du Ciel

 

Elle Avance

Sur le Sable-Chaud

De mes Pensées

À Pas-de-Louve

 

Brûlant-Mirage

Vaporeux-Rivage

Ses Contours

Épousent bientôt Neptune

 

Vagues-folles Alentours

Dans un Embrun-argenté

Elle Disparaît Sur l’Horizon

 

Femme-Chimère

Fixée à tout Jamais

Dans ma Mémoire-Sélective

Je suis au Désespoir de te Revoir

 

© Jean DORVAL, le 07 novembre 2018, pour LTC PoésieLe Fil-d’Invisible,

 

 

(1) D’après la chanson Let's Funk Tonight du groupe Blue Feather

07/11/2018

Par-delà le Feuillage (1)

Le Fil-d’Invisible,  

À Élie

 

Par-delà

Le Feuillage des Peupliers

Se perdent mes Pensées

Pour Toi

 

Par-delà

Le Feuillage des Peupliers

J’embrasse ton Prénom

 

Par-delà

Le Feuillage des Peupliers

J’écris sur ton Âme

 

Par-delà

Le Feuillage des Peupliers

Le Miracle-charmeur

S’accomplit

 

Au-delà des Hauts-Bois

Je veux te Vivre

Te Mémoriser

Au Souffle du Vent

Qui ne se Conjugue

Qu’avec Toi

 

Ta Voix me Guide

Dans cet État d’Hypnose

Et j’Accours

 

© Jean DORVAL, le 07 novembre 2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

 

(1) D’après les chansons : A Lover's Holiday du groupe Change et Keep On Movin' de Deodato

Touchante- Émotion (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

À Élie

 

En te Voyant

Mes Yeux

Parlent pour Moi

 

À ton Sourire

J’accroche

Tous mes Désirs

 

Tu Parfumes

Mon Esprit

D’une Subtile

Et Touchante-Émotion

 

En mon Cœur

Une petite Fleur-bleue

Qui Pousse

M’Enserre Tendrement

 

C’est Toi

Bleuet-insolant

Subtile et Généreuse

Qui me Lave de Tout

 

© Jean DORVAL, le 27 août 2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

 

 

(1) D’après les chansons : A Lover's Holiday du groupe Change et Keep On Movin' de Deodato

L’Absence de Toi (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

À Élie

 

Mon Adorable

Faiseuse de Poète maudit

Aujourd’hui

Ta Présence me Manque

 

La Passion-pure

Que je Ressens pour Toi

De Près comme de Loin

Sort Tout-Droit

Des Entrenailles-de-la-Terre

En Gerbes de Love

 

Cet Ardent-Brasier

Qui ne Saurait s’Éteindre

Ne Connaît point de Dérobade

Il s’offre en Aubade

 

Mon Phare

Dans la Nuit

Où je me trouve

Ton Élégance, ta Grâce

Me font Craquer

Ta Joie de Vivre, tes Espérances

Me Plaisent au plus haut-Point

 

Je n’ai d’yeux que pour Toi

Et lorsque Tu m’Embrasses

J’ai l’Impression

D’être le Premier-Homme

A Marcher sur Mars

 

Je suis Malhabile

Pas Assuré

Je fais à tes Côtés

Toujours mes Premiers Pas

La Tête dans les Étoiles

La Tête à l’Envers

 

© Jean DORVAL, le 27 août 2018, pour LTC POésie

 

 Le Fil-d’Invisible,

(1) D’après les chansons : A Lover's Holiday du groupe Change et Keep On Movin' de Deodato

Ton Âme-Swan (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

À Élie

 

En cet Instant

Où je t’Écris

Mon Cœur

Bat la Chamade

 

Ma Source

Toute la Magie

De mes Mots découle

De ton Charmant-Séjour

 

À la Tombée

Du Clair-obscur

J’Hurle ta Louange

Orienté-Nocturne

Vers ton Écho-ésie

 

Je te Serre dans mes Bras

Pour te Cacher du Monde

Comme un Secret-Trésor

 

Quand Tu Glisses

Dans les Draps

Je Caresse Longuement

Ton Âme-Swan

 

Ma Voix cherche

La Note-Haute

De ton Point-G

Sens-Giratoire

 

Nous Sommes

L’Un et l’Autre

Fait pour

Ne Jamais Renoncer

 

Ce Soir

Deux Oiseaux s’Envolent

En un Seul Battement d’Ailes

Orgueilleux de Jouissance

Dans leur Exil-volontaire partagé

 

© Jean DORVAL, le 27 août 2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

(1) D’après les chansons : A Lover's Holiday du groupe Change et Bizarre Love Triangle des New Order ; et le recueil de Poésie Elsa d’Aragon

Mousson (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

À Élie

 

A chaque Pas

De tes Absences

Je Ramasse

Une Photo de Toi

 

Tu es comme la Mousson

Au Vol-des-Hirondelles

Annonçant ton Retour

Seulement Revient la Vie

 

© Jean DORVAL, le 27 août 2018, pour LTC POésie

Le Fil-d’Invisible,

 

 

 

(1) D’après la chanson F.N.A d’As Malick