Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2019

LTC POESIE PRESENTE : L’ELIE-GIE EST UN GAGE D’AMOUR !

élie-gie.jpg

 

Le nouveau Recueil de Poésie

Signé Jean DORVAL vient de paraître...

 

"La plaintive élégie en longs habits de deuil Sait les cheveux épars gémir sur un cercueil ; Elle plaint des amants la joie et la tristesse, Flatte, menace, irrite, apaise une maîtresse ; Mais, pour bien expliquer ses caprices heureux, C’est peu d’être poète, il faut être amoureux." (1)

 

L’Elégie, dans ce recueil, est une Suite de Petits Poèmes, dont le sujet est Tendre et Passionné, voué à l’Eternité-Amoureuse, quelques fois mélancolique. Elle se compose de Battements de Cœur et de Respirations Courtes, d’Ecoute des Corps en Splendeurs-exquises et en Apesanteur-Révélée. Elle est une Consécration dédiée à Elie ; LA Muse Parfumée et Sublimée. Jean s’Offre à Elle, naturellement, sans fard, mis à nu, dans une magnifique Elie-gie.

 

Anna des Naudins

 after-dark, eloge à la nuit, l-phalène (suite…), les rendez-vous dorvaliens, le printemps des poètes 2019, hôtel ibis styles metz centre gare, cora en ville metz, ebène d’un soir, le côté sombre, poivre et sel, extinction des feux, champs electriques faméliques, la mort n'est qu'un passage..., chants faméliques 1, black & white, chants faméliques 2, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie ,élie-gie

 after-dark, eloge à la nuit, l-phalène (suite…), les rendez-vous dorvaliens, le printemps des poètes 2019, hôtel ibis styles metz centre gare, cora en ville metz, ebène d’un soir, le côté sombre, poivre et sel, extinction des feux, champs electriques faméliques, la mort n'est qu'un passage..., chants faméliques 1, black & white, chants faméliques 2, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie ,élie-gie

 

Note :

(1) In L’art poétique de Boileau

 

InFOS+ :

Edilivre.com/Eelie-gie-by-Jean-Dorval

 

03/02/2019

L'Elle et le Signe

A l’Insouciante Etincelle partie 1,  

Pour Natacha

 

Ses Ailes se Lovent autour d'Elle

La Couvrant avec l'Affection d'une Arche de Plumes majestueuse, blanche immaculée

Elle Rayonne d'une parfaite Harmonie, nue comme Ève à sa Naissance, au sortir des Eaux

Il est le Cygne du Lac

Qui l'entraîne dans son Sillage

Pour partager un Instant de Tendresse

 

© Jean Dorval, le 26.01.2019, pour LTC Poésie

 Dies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

La Première-Bouffée de Toi

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

À Natacha

 

Il dépose en Hommage ses Baisers-allumettes à la Naissance de son Souffle, Lèvres Papier-à-cigarette, bien roulées, pour prendre une première Bouffée de sa Bise-légère, de son Âme-consacrée ; et part en Volutes de Fumée au Pays de ses Yeux-Cieux, bercé entre Schumann et Stravinsky.

 

© Jean Dorval, le 25.01.2019, pour LTC POésie

 

Dies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

01/02/2019

LTC POESIE ANNONCE LA SORTIE DU NOUVEAU RECUEIL DE JD…

la douceur de toi.jpg

"Ce Voyage des Sens est dédié à Élie-Salomé ; LA Muse qui fait toujours autant Rêver Jean DORVAL. Alors, cette Femme-Virale, Fatale, dont il est Amoureux-Fou, lui répond sans hésitation : "Merci, mon Amour, pour ces mots doux que tu me destines !" Un Ouvrage Romantique dont les Vers s’offrent en Bouquets de Notes-Florales, comme un Feu-d’Artifice Sentimental, une Palette-Multicolore extatique en Ecriture, une Attraction-Confession en Liqueur-de-Prose continue ! La Belle Inspiratrice virevolte, épanouie, prise dans un Tourbillon irrésistible, de page en page. Et comme c’est Beau ! Maux de Plume, Couleurs-Sensations, Etreinte des Mots ! La Tendresse de Toi ou l’Amour vu par un Homme pour LA Femme de tous ses Désirs… De quoi en conclure que : "(…) il n’y a que l’amour et le bonheur qu’il donne qui soient choses sérieuses en ce monde."(*)"

Anna des Naudins

La Première-Bouffée de Toi,

INfos+ : Edilivre.com/La-Douceur-de-Toi-Jean-Dorval

 

(*) In La Chartreuse de Parme, de Stendhal,

page 218 ; roman publié chez GF Flammarion

24/01/2019

L’Inlassable-Elan (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

"Mon Ange, Tes Mots sont un Dessert, Un Cadeau venu du Ciel !"

 

Prends ma Main

Dans la Lumière du Miroir

Qui n’en Finit Pas

Que Je Puisse Sentir

La Tienne

Où Tout se Révèle

 

Tu me Pénètres

Du Bout des Doigts

Jusqu’aux Atomes-Crochus

Je me Sens Tien

Par Tous les Liens-brûlants de la Vie

 

Que cette Journée

D’Eté-Permanent

Qui s’Etire

Avec la Douceur-lente

D’un Rayon de Miel

N’en Finisse Jamais

 

L'Œil du Ciel-Brillant

Orchestre le Tic-Tac de nos Cœurs

Comme Deux-Êtres

Flamboyant de Tendresse

 

Sous la Lune, sous le Soleil

Que Tu sois de Près ou de Loin

Tu Restes ma Seule-A(i)mante

Je Pense à Toi, Nuit et Jour

 

Ce Désir de Toi

Me Poursuit Partout Où Je Vais

Dans le fracas du trafic rugissant

Jusqu’au Silence d’une chambre déserte

Je ne Pense qu’à Toi

 

Nuit et Jour, Jour et Nuit

Au plus Profond de Moi

Je Brûle pour Toi d’un Doux-Tourment

Qui ne Pourra Cesser

 

Ma Guérisseuse

Laisse-Moi t’Embrasser

Toucher l'Aile de tes Pensées

Jour et Nuit, Nuit et Jour

 

© Jean DORVAL, le 23 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(18) D’après les Chansons : The Wait parts I & II du Lostboy! AKA, Ultra Violet (Light My Way), Night And Day (un cover de Cole Porter), Lemon, et With Or Without You des U2 ; et les poèmes : Sonnet 18 de Shakespeare, et Avec mes sens d’Emile Verhaeren

 

22/01/2019

Le Stradivarius et l’Archet (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Douceur d’un Ange

Qui Seule Fait

Vibrer tes Cordes

Archet-Libérateur

De ton Âme en Apesanteur

 

Plume Réveillant

Ton Champ-électrique

Parcourant tes Courbes

Caprice-Céleste qui Caresse

Sous les Etoiles-du-Soir

 

Cueillette du Bout des Lèvres

De tes Souffles-courts

Instant-voilé sans Voilage

Qui s’Epanche en Retenue

Vague-incontrôlée qui s’Eternise

 

Mon Rêve, Belle des Belles

C’est Toi !

Envolons-Nous

Sur le Rouge-Azur

Baignés de Flammes

Incendiés d’Impatience

 

Prends Mon Heur

A ton Service

Ouvre-Moi ton Songe-évadé

Tes Heures-lentes

Seront alors Miennes

 

Laisse-Moi

Poser mes Ailes-tremblantes

Sur ton Front-charmant

Pour Dorloter ton Ame

Prompt à Voir tes Désirs Naître

 

© Jean DORVAL, le 22 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D’après les chansons : I Feel It, Heaven et Transatlantic Flight (radio mix) du groupe Lorraine, et Just Say Yes des Snow Patrol ; et le poème À Dona Rosita Rosa de Victor Hugo

21/01/2019

Nuit-Pourpre (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Nocturne-Voûte

Qui m’Envoûte

D’un Impétueux-Désir

Ton Rouge-Astral

Magie de ton Ciel

En Eclipse Totale

M’Enveloppe de sa Chaleur

 

Chorégraphie

De Pleine-Lune

Ton Bas-Ventre

Etoile-sidérante

M’Entraîne au Firmament

 

Lune-Ecarlate

Embrassant ma Terre

Plus Brillante que Jamais

Tu Prends Possession de Moi

 

Lune-Empourprée

S’Etirant dans l’Obscurité

Incandescent-Univers

Je Dépose

Mes Mots sur ta Peau

T’Embrasse

De la Pointe du Nez

Jusqu’à la Naissance

De ta Bouche

Compte les Comètes

Parcourant tes Regards

 

Devant tes Yeux-Cieux

Ma Nuit-Profonde

Plénitude du Noir

Perte du Réel

Devient le Promontoire des Songes

 

Rêve à la Traîne-d’étincelles

Tombant de tes Epaules

Comme une douce-Chute

En Pétales de Rose-Pourpre

Suivant l’Ondulé de ta Chevelure

Luminescence-Lascive

Rêve qui Vient et Revient

En Toi qui le Portes

Et avec quelle Beauté !

 

Ta Nudité en Ténèbres-Changeantes

Toile-d’Araignée dans laquelle

Je me Prends Volontiers

Me Dévore d’Aise

 

Niché au Creux

De ton Vallon

Au Bord de tes Eaux-vives

Dans l'Ombre-courte

Ma Demeure

J’Ecoute tes Mystères

 

© Jean DORVAL, le 21 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D’après les chansons : Black and White et Very Little Glory de The Opposition, Breaker de Deerhunter, et Empire Days de The Opposition ; les textes : Le Promontoire du Songe de Victor Hugo, Poèmes à la nuit de Rainer Maria Rilke, Obsession de Charles Baudelaire, et L’Eau et les Rêves : Essai sur l'imagination de la matière de Gaston Bachelard ; et la performance nocturne et observation astronomique du Centre Pompidou Metz, intitulée Orange Night, d’Andrea Bozic et Julia Willms/Iilt, qui s’est déroulée lundi 21 janvier 2019, à l’occasion d’une éclipse totale, dans le cadre de l’exposition Peindre la Nuit

 

12/01/2019

L’Attente-Délicieuse (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Ma Harpe, tes Notes-délicieuses

Sont Réapparues dans mon Eternité

Comme le Souffle d’un Brasier qui Reprend

 

Regarder en Arrière ne sert à Rien

Seul Compte le Présent, afin de Préparer l’Avenir

 

Chaque Jour, Loin de Toi, Sans Toi

Est Une Chute en Etat-d’Apensanteur

 

J'Attends l’Unique-Moment

Pour te Dire les Mots que Tu Attends

Comme une Libération-Conditionnelle

 

Alors, Je me Sentirais Bien

Alors, Seulement, J’Irais Mieux

Comme un Patient-Impatient

Cherchant la Guérison dans tes Bras

 

Pourquoi ne Serions-Nous pas Nous-mêmes

Comme Nous l'Etions Auparavant ?

 

Tu Sais comme Moi

Ce que Nous Sommes l’Un pour l’Autre

Tu me l’As Dit et Répété

 

La Mort n’est qu’un Passage

La Vie Aussi

Et Je te (Re)Trouve mon Eve

 

Laisse-Moi Tomber à tes Pieds

A Genoux te Prier

Embrasser ta Joue

Et Lui Confesser

Tous ces Mots que j’ai Besoin de te Dire

 

© Jean DORVAL, le 11 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D’après les paroles des chansons Ouverture d’Etienne Daho et Bizarre Love Triangle des New Order ; les poèmes Un Moment Amour, Divin Rôdeur et Les cloches du soir de Marceline Desbordes-Valmore ; et Dead Again un film réalisé par Kenneth Branagh

La Danse-Flamenco (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Nos Deux Êtres

Se Rencontrent, s’Aiment

Mêlent leurs Regards

Depuis la Nuit des Temps

Comme un Nouveau-Départ

 

Ce n’est pas Fini entre Nous

Rien n’est Jamais Fini

Puisque Tout Débute

Tout Redémarre Toujours

 

Sans Aucune Peur, Je Prends ta Main

Celle que J’ai déjà Embrassée

Avec Fougue et Passion

 

Rien ne Peut Nous Séparer

Nous Sommes les Deux-Moitiés

D’une Même-Personne

 

Nos Mots Vibrent en Nous

Comme des Anges-Gardiens

Qui ne se Sont Jamais Quittés

 

Au Ciel Miroir-de-nos-Ames

Les Cloches du Soir

Du Haut de la Mutte

Eveillent toutes nos Larmes, Alarmes

 

Ce n'est pas Tout d'Aimer

Il Faut Plaire aussi à l'Amour

Il Faut Grandir pour Vivre

Comme une Danse-Flamenco

Qui Prend Jusqu’aux Tripes

 

Plus Tu t'Ouvres à Moi

Et Plus Je m'Ouvre à Toi

Plus Je m'Ouvre à Toi

Et Plus Tu t'Ouvres à Moi

Nous Sommes la Voûte-Céleste

Le Divin-Plan que rien ne Peut Arrêter

 

© Jean DORVAL, le 11 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D’après les paroles des chansons Ouverture d’Etienne Daho et Bizarre Love Triangle des New Order ; les poèmes Un Moment Amour, Divin Rôdeur et Les cloches du soir de Marceline Desbordes-Valmore ; et Dead Again un film réalisé par Kenneth Branagh

 

La Grâce (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Long est le Chemin

Qui Nous Mène

L’Un vers l’Autre

Avant que…

L'On se Trouve, Re-Trouve

 

Guérir à Nouveau

Des Nombreux Pièges

Et Mirages de la Vie

Prend du Temps

 

Avoir Confiance en Soi

Se Fier à l’Autre

N’est pas Chose Facile

 

Mon Amour

L’Attente-de-Toi est une Grâce

Venue du Ciel

Je ne Peux l’Oublier

 

Mes Mots sont à Toi

Mes Maux aussi

Je ne Peux t’Oublier

 

Qui Peut Mieux

Te Comprendre

Que Moi

Qui ait Traversé les Siècles

A tes Côtés ?

 

J’ai pour Toi

La Patience d’un Horloger

Ton Temps est le Mien

 

© Jean DORVAL, le 11 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D’après les paroles des chansons Ouverture d’Etienne Daho et Bizarre Love Triangle des New Order ; les poèmes Un Moment Amour, Divin Rôdeur et Les cloches du soir de Marceline Desbordes-Valmore ; et Dead Again un film réalisé par Kenneth Branagh

L’Invitation (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

A l’Heure où

Les Cloches de la Mutte

Dans leur Lente-Volée

Font Descendre

La Nuit sur Metz

Leur Voix

Sonore, Honore

Frisonne, Résonne

En Nos Cœurs

 

Destins-Croisés

Inscrits au Creux-des-Mains

Intuition Flamboyante, Belle et Pure

Qui Nous Révèle Magnifiques et Sereins

 

La Douceur de Vivre

Symphonie-Messine

Portée par l'Allégresse

Invite nos Âmes à la Tendresse

 

Têtes qui Tournent en Duo

Comme dans un Manège

Bousculant les Habitudes

Rendez-Vous où Tout Ondoie

 

Halot-Lumineux

Sublime et Aveuglant

Qui Surgit au Jardin d’Amour (2)

Sous le Regard de Dieu

 

Tu Viens comme Moi

D’une Planète-Invisible

Où la Pudeur du Cœur, sans Pâleur

Invite au Respect des Sentiments

A la Confiance Souveraine

 

Veux-Tu m’Accorder cette Danse ?

 

© Jean DORVAL, le 11 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D’après les paroles des chansons Ouverture d’Etienne Daho et Bizarre Love Triangle des New Order ; les poèmes Un Moment Amour, Divin Rôdeur et Les cloches du soir de Marceline Desbordes-Valmore ; et Dead Again un film réalisé par Kenneth Branagh

(2) Le Jardin d'Amour se trouve à la pointe de l'île du Petit-Saulcy, à Metz, où a été constuit en 1901 le Temple Neuf

08/01/2019

L’Envol d’Elle (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Elle s’Envole au Pays d’Alice

La Valse de son Cœur

La Conduit à son Heur

En Inconduite-à-Malices

 

Elle s’Abandonne

Embrasant son Oreiller

S’Égare sur sa Piste de Transe

Ronde-Féconde qu’Elle Inonde

 

Mystère Soyeux Libéré

Aveu qui Fait Voir Rouge-Passion

Ses Lèvres Effleurent le Céleste-Drapé

De sa Couche-envoûtée

 

Eve a le Feu-Sacré

Comme dans un Rêve-éveillé

Ses Cris Silencieux en Disent Long

Elle Conjugue ses Attentes

Se Meurt en Voluptés

 

Son Impudeur me Touche

Je Dépose un Baiser

Sur son Front-Équateur

Caresse ses Cheveux Noirs

 

Elle Courbe sa Tête Charmante

Sur mon Épaule

Tremblante comme une Feuille

Son Âme Perdue au Miel des Sens

 

Comblée d’un Instant d’Éternité

Elle Remonte son Ressort à Émois

Sa Faim de Bonheur est sans Fin

Elle va Bien Au-delà

De la Nuit des Temps

 

Je Regarde le Ciel de ses Yeux

Pour y Mêler nos Vœux

Et J’ai Envie, Je Crois

De Toujours la Rassurer

 

© Jean DORVAL, le 07 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D’après les chansons Unchained Melody des Righteous Brothers, Bizarre Love Triangle des New Order, et Chayeb des Fnaïre ; le poème L’hymen de Louise Colet ; et le film Half Light