Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/09/2019

Expo sur l'Âge du Bronze : La Cour d’Or devient le Domaine des Dieux.

 

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,metz métropole,âge de bronze

 

L’exposition Des offrandes pour les dieux ? Les dépôts d'objets métalliques à l'âge du Bronze en Sarre et Lorraine, se déroule au musée de la Cour d’Or – Metz Métropole, du 22 mai au 15 octobre 2019. Elle constitue le deuxième volet d’une présentation sur les dépôts de l’Âge du Bronze [2300-800 avant notre ère](1), initiée par le musée de Lons-le-Saunier. Construite autour du dépôt exceptionnel, mis au jour en 2014, à Pierrevillers (près de Rombas, en Moselle), présenté pour la première fois au public, elle comprend aussi des objets provenant de la Grande Région, du Bassin parisien, des Pays-Bas et d'Allemagne. Elle instaure un dialogue entre ces collections. Ces dépôts rares datent plus précisément de l’Âge du Bronze final (1300-800 avant notre ère), une époque qui n'a laissé aucune trace écrite. Ils permettent de se représenter cette société originale qui préfigure celle des Celtes et de comprendre le quotidien des populations ainsi que leurs préoccupations (habitat, mode de vie, croyances, contacts, etc.).

 

Cette exposition fait découvrir au grand public cette période encore méconnue : définition d’un dépôt, jalons chronologiques et géographiques. Au cours des quatorze siècles de l’Âge du Bronze apparaissent plusieurs inventions majeures (la roue, la charrue et le bateau à voile), ainsi que d’importants changements idéologiques, comme les principes même de la société. Après l’invention de l’agriculture, découverte au Néolithique, cette époque connaît sa propre "r" évolution : la métallurgie. Longtemps considérés à tort comme des réserves en métal d’artisans bronziers, ces "dépôts" sont désormais perçus comme des sortes de cadeaux aux divinités dans le but de s’accorder leurs faveurs.

 

Kevin Alexandre KAZEK (KAK), conservateur des collections archéologiques, ethnologiques et numismatiques au Musée de la Cour d’Or – Metz Métropole et commissaire de l’exposition, répond aux questions de LTC Grands Reportages sur cette manifestation culturelle à voir absolument…

 

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,metz métropole,âge de bronze

Proposition de restitution d'un guerrier de l'âge du bronze

Dessin de P.-Y.Videlier

 

JD : Pourquoi les populations de l’Âge de Bronze qui sont pourtant à l’origine de notre civilisation, ne portent pas de nom ? En fonction des connaissances actuelles, est-il possible d’en proposer un, voire plusieurs, qui fasse(nt) consensus ?

 

KAK : Il est difficile de bien connaître les peuples qui vivaient sur notre territoire avant les Celtes. Ces derniers, bien que privilégiant la tradition orale comme leurs ancêtres, ont pourtant laissé quelque écrits et ont surtout été connus grâce aux textes des auteurs grecs et latins. Pour les populations de l’Âge du Bronze, c’est tout autre chose, car à ce jour, elles n’ont pas laissé de traces écrites. Et puis, à cette époque, vers 2300 à 800 avant notre ère, les Grecs, les Romains et les Étrusques n’existent pas encore. Ce sont les écrits d’Homère qui, les premiers, nous donnent des éléments sur les "hautes" époques. Cet auteur connu de tous vécut peut-être à la fin du VIIIe siècle avant notre ère, soit près de 100 ans après la fin de l’époque du Bronze qui nous intéresse. Il relate les premières épopées humaines dans l’Iliade et l’Odyssée. Ces récits qui se déroulent sans doute vers le XIVe siècle et le XIIe siècle avant notre ère, restent toutefois mythologiques mais ils permettent d’établir un lien ténu avec ce qui existait chez nous aux mêmes époques. Des similitudes apparaissent notamment avec la description des guerriers casqués et magnifiques aux cuirasses étincelantes. Ces protections anatomiques ne manquent pas de rappeler quelques protections de torse et de dos présentées dans notre exposition. Mais là s’arrête la comparaison. J’ai présenté Homère pour montrer que les populations dont nous parlons dans Des offrandes pour les Dieux sont vraiment très anciennes. Rien, hormis les dépôts et quelques découvertes faites en contexte funéraire et d’habitat, ne permet donc vraiment de les connaître. Nous pourrions parler de "proto-celtes" pour les désigner, des peuples qui vécurent juste avant les Celtes et qui posèrent, pour cette raison, les jalons fondateurs de la civilisation celtique. Mais l’usage du terme "protoceltique" reste plutôt utilisé pour évoquer la langue de ces différents groupes. Donc, ce choix d’identification par ce terme est, lui aussi, discutable.

 

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,metz métropole,âge de bronze

Dépôt de Pierrevillers (Moselle)

Bronze, Découvert en 2014, Coll. Musée de la Cour d'Or - Metz Métropole

Cliché L. Kieffer

 

JD : L’exposition s’intitule Des offrandes pour les dieux ?. Le point d’interrogation avertit le visiteur sur l’incertitude de la destination des découvertes archéologiques exposées. Quels indices concordants laissent supposer que ces dépôts sont bien des offrandes aux divinités ?

 

KAK : C’est très difficile à dire en fait. Tout le mystère est là. Au XIXe siècle, les premiers érudits à avoir découvert des dépôts de "bronzier" pensaient qu’il s’agissait simplement de cachettes pour les artisans qui travaillaient le bronze. D’autres chercheurs ont, par la suite, supposé qu’il pouvait s’agir de trésors enfouis pour être récupérés par la suite. Certains dépôts sont en effet constitués de pièces exceptionnelles. La recherche de ces trente dernières années a permis de faire évoluer nos perspectives sur ce sujet. Il se trouve que de nombreux dépôts sont mis au jour sur des sites particuliers : habitats de hauteur, rivières, lieux de passage, etc. Il y a donc sans doute une volonté délibérée de marquer le territoire d’une présence mobilière exceptionnelle. La réunion d’objets en bronze en ces lieux à une vocation puissante. Un éperon barré qui domine une vallée ou un cours d’eau tumultueux sont des éléments physiques qui renvoient à la présence du divin. C’est en tout cas comme ça que cela se matérialise à l’époque celtique. Les sanctuaires sont souvent sur des sites de hauteur de type oppida ou sur un tertre dominant le paysage, les cours d’eau sont des lieux propices à la vénération des divinités des rivières et lors d’un passage sur un chemin dangereux, il arrive souvent que l’on évoque la protection d’un dieu. Ainsi, les dépôts de l’Âge du bronze semblent être des réunions d’objets offerts pour les Dieux dans le but de s’attirer les bonnes grâces de ces derniers. Le sens des croyances, le caractère métaphysique de toutes choses et la relation privilégiée au divin trouvent un ancrage fort à l’Âge du bronze. C’est une époque de profonds bouleversements sociétaux.

 

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,metz métropole,âge de bronze

Chapeau rituel de Schifferstadt (Rhénanie-Palatinat, Allemagne)

Or, Découvert en 1835

Coll. Historisches Museum der Pfalz, Speyer (Rhénanie-Palatinat/Allemagne)

Cliché P. Haag-Kirchner

 

JD : Comment expliquer que la symbolique céleste soit omniprésente sur tous ces objets : motifs solaires et lunaires, spirales, etc. Ont-ils une fonction calendaire ? Quel était le rapport au Soleil et à la Lune des Hommes de l’Âge du Bronze ?

 

KAK : Plusieurs découvertes incroyables ont été faites sur ce sujet. La pièce la plus connue est sans doute le disque de Nebra qui représente la voûte céleste. On y aperçoit la pleine lune, le croissant et les sept étoiles de la Pléiade. Deux arcs d’horizon sont visibles en périphérie. En bas, une barque évoque la traversée de ce ciel de nuit. Cet objet illustre parfaitement la connaissance à laquelle semblent être parvenues les populations de l’Âge du bronze. Il symbolise des phénomènes astronomiques complexes et peut être mis en relation avec les cônes d’or rituels. À cette époque, les gens prennent vraiment conscience de la notion de temps et d’espace. On observe le ciel et les étoiles, on cherche à comprendre le temps qui passe, le rythme des saisons. Les cônes rituels sont sans doute des calendriers luni-solaires qui sont fondés à la fois sur le cycle annuel du Soleil, pour le décompte des années, et sur le cycle régulier des phases de la Lune pour le décompte des mois.

 

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,metz métropole,âge de bronze

Dépôt de Mathay (Doubs)

Bronze, Identifié en 2006, Coll. Musée de Montbéliard

Cliché D. Vuillermoz

Musées de Lons-lee-Saunier

 

JD : Les habitants de l’Âge du Bronze vivaient dans une société très hiérarchisée. Quelle en était l’organisation tant religieuse que politique ?

 

KAK : D’un point de vue sociétal, comme je le disais, on assiste à une hiérarchisation de la société. Les élites commencent à émerger et à prendre le pouvoir au sein de chefferies. Ils ont les armes, l’or et le bronze, se déplace à cheval et ont une relation particulière avec les artisans bronziers. On assiste à une organisation de la société telle qu’on la connaîtra par la suite avec les guerriers, les artisans et les paysans celtes. D’un point de vue religieux, on sait très peu de choses sur les rituels et l’organisation. Y a-t-il eu une sorte de clergé ? Des prêtres voués au culte de plusieurs divinités ? Certes, les chapeaux rituels ont une fonction complexe et un sens symbolique élevé mais quel était leur véritable usage ? Les croyances autour de la barque solaire et de l’oiseau sont très développées comme le montrent plusieurs ornementations d’objets. Bref, il y avait un attrait pour la chose sacrée mais nous ne savons absolument rien de ses manifestations concrètes.

 

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,metz métropole,âge de bronze

Proposition de restitution de la "Dame" de Mathay (Doubs)

Dessin de P.-Y. Videlier

 

JD : Comment se déroulait le quotidien des personnes qui vivaient à cette époque ? (artisanat, agriculture, élevage, chasse, habitat, vêtements, loisirs, bijoux, armements, commerce, etc.).

 

KAK : L’Âge du Bronze est une période charnière entre le Néolithique  - au cours duquel l’agriculture et la sédentarisation sont allés de pair – et l’Âge du fer celtique que nous connaissons bien. Avec le développement de la métallurgie du bronze, on maîtrise des températures de chauffe et des techniques nouvelles. Les artisans bronziers sont élevés au rang de personnages incontournables de ces sociétés. Il y avait aussi des paysans, des chasseurs et d’autres artisans qui travaillaient les os, les peaux, les cornes ou la terre cuite, etc. Les chefs avaient leur clientèle guerrière et leurs troupes. Certaines femmes possédaient sûrement d’importantes prérogatives bien que la majeure partie d’entre elles s’occupaient des tâches quotidiennes : gestion de la maison, des enfants, du repas, des animaux domestiques, etc. Il devait y avoir peu de place pour les loisirs. Mais les banquets des élites étaient fréquents. C’était l’occasion de se réunir, de tisser des alliances et, surtout, de boire dans le cadre de "beuveries" ritualisées comme l’illustre les récipients du dépôt mis au jour à Évans dans le Jura parmi lesquels figurent des verres à boire ainsi qu’une passoire.

 

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,metz métropole,âge de bronze

Cuirasse "dite de Naples"

Bronze, Découverte en 1860 à Véria ou Graye-et-Charnay

Coll. Musée du Louvre (Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines)

Cliché H. Lewandowski

RMN - Grand palais (Musée du Louvre)

 

JD : En Sarre-Lorraine, à l'Âge du Bronze, la multiplicité des cours d’eau et le bateau à voile favorisaient les échanges entre des populations éloignées. Qu’échangeaient-elles ? Avaient-elles des alliances ? Se faisaient-elles la guerre ?

 

KAK : La guerre a, de tous temps, guidé le pas de l’homme et le sens de l’histoire. L’esprit belliqueux est né avec la propriété. Souvent on se bat pour une terre, une épouse, un bien quelconque. Donc, forcément, avec la hiérarchisation de la société et le développement d’une économie, les conflits ont dû largement exister. Nous n’avons malheureusement aucune trace de cela. Les alliances entre peuplades éloignées devaient se matérialiser par des mariages. Cela permet peut-être d’expliquer qu’on trouve dans le dépôt de Pierrevillers (Moselle) découvert près de Rombas en 2014, une fibule nordique. À moins qu’il ne faille considérer cet objet comme une importation dans le cadre d’un commerce à longue distance et de la naissance d’une économie à plus grande échelle.

 

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,âge de bronze

Détail du tintinnabulum de Vaudrevange (Sarre, Allemagne)

Bronze, Dépôt découvert en 1851. Coll. Musée d'Archéologie nationale

Cliché J.-G. Berizzi

RMN-Grand Palais (Musée d'Archéologie Nationale)

 

JD : Cette exposition a une scénographie inventive et didactique. Elle inclut des dispositifs multimédias à destination notamment des enfants, mais également de nombreuses illustrations, grand format, de Pierre-Yves VIDELIER, permettant de se rendre compte des lieux de vie de l’époque, de mieux comprendre l'usage des objets et de les recontextualiser. Le musée de la Cour d’Or travaille-t-il souvent avec cet Artiste ? Quelles sont les qualités qui lui valent d’avoir été choisi pour illustrer cette superbe exposition ?

 

KAK : Pierre-Yves Videlier avait déjà travaillé avec le pôle archéologique de Metz Métropole par le passé. C’est lui qui est aussi çà l’origine des dessins réalisés à Lons-le-Saunier pour l’exposition Bric-à-brac pour les dieux qui s’est déroulée en 2017. Pour notre projet messin, nous lui avons demandé de réaliser de nouveaux dessins en phase avec ce qui se passe dans nos régions au Bronze final : fibule nordique sur le manteau d’une jeune mosellane, bracelets et bijoux portés par une dame de nos villages, etc. Il a également repris des dessins plus anciens utilisés à Lons pour les refaire au plus juste. La science évolue vite, les hypothèses s’affinent et les recherches récentes montrent qu’une idée peut largement se modifier. C’est le cas du tintinnabulum, cet objet sonore caractéristique de la production sarro-lorraine de cette époque, placé tout d’abord autour du cou d’un cheval puis maintenant disposé sur la caisse d’un char. Il servait probablement à annoncer l’arrivée d’un personnage de haut rang par son tintement.

 

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,metz métropole,âge de bronze

Dépôt d'Evans Les Carcaillles (Jura)

Bronze, Découvert en 1998

Coll. Musées de Lons-le-Saunier

Cliché D. Vuillermoz

 

JD : De nombreuses animations à l’attention des jeunes publics complètent cette exposition (Comme à l’Âge du Bronze, Céramique, Poterie, etc.). Ont-elles remportées un franc succès depuis le 22 mai dernier ? Et si oui, quelle tranche d’âge a le plus fréquentée ces rendez-vous ? Quelles sont les attentes des jeunes à ces occasions ?

 

KAK : Dès qu’il y a immersion dans une époque, cela fonctionne plutôt bien. Et puis l’Âge du bronze n’est pas une période bien connue donc il y a de l’intérêt et beaucoup de curiosité. Après, pour ce qui est de l’artisanat de la céramique, on reste sur des choses assez semblables à ce que l’on peut trouver à l’époque celtique. Les enfants entre 7 et 12 ans sont généralement les plus réceptifs. Ils aiment observer et, quand ils le peuvent, réaliser eux-mêmes un objet. Dans l’exposition, on trouve par exemple un jeu interactif dans lequel il faut retrouver les gestes du bronzier. Ce genre de procédé est un plus pour faire comprendre des techniques parfois complexes aux plus jeunes.

 

JD : Pas moins de dix-huit musées français, allemands et néerlandais ont prêté pour cette exposition des objets rares et de grande qualité, principalement en bronze et en or, afin d’étayer le propos et présenter le cadre de vie des populations de l'Âge du Bronze. L’une des pièces, le chapeau de Schifferstadt, a été prêtée par le musée de Spire, en Allemagne. Entièrement en or, elle illustre parfaitement un savoir-faire perdu. Comment arrive-t-on à motiver autant de musées à participer à une telle exposition ? Il faut s’y prendre combien de temps à l’avance pour sélectionner toutes les œuvres prêtées et exposées ?

 

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,metz métropole,âge de bronze

Dépôt de Yutz 1 (Moselle)

Bronze, Découvert en 1898

Coll. Musée de la Cour d'Or - Metz Métropole

Cliché L. Kieffer

 

KAK : Le projet Des offrandes pour les Dieux a commencé à germer dans mon esprit et dans celui de ma collègue Rolande Simon-Millot (Conservateur en chef des collections du Néolithique et de l’âge du Bronze au Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye et co-commissaire de l’exposition) en 2016, au moment où cette dernière m’informait de la récente découverte d’un dépôt d’objets en bronze mis au jour à Pierrevillers.  L’année suivante, en 2017, Sylvie Lourdeaux-Jurietti organisait au Musée de Lons-le-Saunier l’exposition Bric-à-brac pour les dieux sur le thème des dépôts retrouvés dans le Jura. Dans la continuité de cette présentation, nous avons pensé qu’il serait judicieux de réaliser une version "bis" de ce projet en axant le propos sur la Sarre et la Lorraine. J’ai donc commencé à travailler sérieusement sur tout cela en janvier 2018. À cette date, je ne savais pas vraiment où j’allais et la tâche était considérable. Il a fallu mieux comprendre la période à présenter étant moi-même gallo-romaniste de formation, réadapter le propos de Lons-le-Saunier, agrémenter le contenu global de nouvelles pièces et, surtout, définir une problématique scientifique et muséographique renouvelée et acceptable. Au final plus de 750 objets ont été sélectionnés et les musées prêteurs ont suivi bien volontiers le propos. Un comité scientifique constitué de spécialistes de la protohistoire française et allemande a permis de faciliter les différentes démarches. Par ailleurs, certaines institutions travaillaient déjà sur d’autres projets avec le Musée de la Cour d’Or – Metz Métropole depuis plusieurs années, ce qui a grandement aidé à l’obtention de certaines pièces.

 

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,metz métropole,âge de bronze

Dépôt de Yutz 2 (Moselle)

Bronze, Découvert en 1900

Coll. Musée de la Cour d'Or - Metz Métropole

Cliché L. Kieffer

 

JD : Les institutions muséales ont saisi l’engouement du public pour l’Âge du Bronze. Depuis peu, elles proposent des expositions à ce sujet, repensent intégralement leurs espaces muséographiques, en y intégrant des thématiques sur les sociétés de cette époque. Le musée Bargoin à Clermont-Ferrand fait référence dans ce domaine. L’Âge du Bronze reste cependant le parent pauvre de l’archéologie. Une période dont pourtant est issue notre civilisation ; mal connue et trop souvent confondue avec celle des celtes ou des romains. Est-il prévu, suite à cette exposition, d’agrandir l’actuel espace dédié à cette période au Musée de la Cour d’Or de Metz, en y intégrant notamment les fonds locaux présents dans cette expo, et ce, afin de mieux mettre en valeur ce patrimoine ?

 

KAK : L’idéal serait de pourvoir comprendre notre territoire depuis la Préhistoire jusqu’à nos jours. Le Musée de La Cour d’Or – Metz métropole possède d’ailleurs toutes les collections nécessaires pour mettre en évidence ces différentes périodes de l’évolution humaine. Il serait en effet appréciable de pouvoir observer au musée des objets néolithiques et protohistoriques. Ils incarnent un passé lointain parfois mystérieux et incompréhensible. À nous de trouver du sens à tout cela et les arguments pour que, financièrement, nous puissions dans les prochaines années ouvrir une section consacrée à ces époques. Pour le moment, nous manquons de place et d’espaces muséographiques. Il faut respecter une logique de visite, une chronologie sans trop perturber l’existant. Bref, une profonde réflexion est en cours. J’espère sincèrement que d’ici dix ans nous pourrons offrir au public plusieurs salles sur ces thématiques. Il nous faut garder espoir…

 

© Jean DORVAL, le 4 septembre 2019

Pour LTC Grands Reportages

 jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,Kevin Alexandre KAZEK (KAK), conservateur des collections archéologiques, ethnologiques et numismatiques au Musée de la Cour d’Or – Metz Métropole et commissaire de l’exposition,L’exposition Des offrandes pour les dieux ?, Les dépôts d'objets métalliques, à l'âge du Bronze, en Sarre et Lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz

 

. Note : (1) La première période de la Protohistoire, charnière entre le Néolithique et le premier Âge du Fer (Hallstatt).

. Le rendez-vous à ne pas manquer : Les Journées européennes du patrimoine, du 21 au 22 septembre 2019. Visites guidées de l'exposition par un médiateur. Samedi 21 septembre, à 11h15 et 16h15. Dimanche 22 septembre, à 10h et 16h15. Réservation indispensable au 03.87.20.13.20.

. Infos+ : Musée de La Cour d'Or - Metz Métropole, 2 rue du Haut Poirier, 57000 METZ, tél. : +33.3.87.20.13.20. Horaires d’ouverture : tous les jours de 9h00 à 12h30, et de 13h45 à 17h00, sauf le mardi.

 

. Sources documentaires :

. D’après les articles : "Musée de la Cour d’Or : l’âge du bronze sort ses trésors de l’ombre." (Républicain Lorrain du 22/05/2019) ; "Tout l’or du bronze" (La Semaine de Metz, Thionville, Moselle, n° 727, du jeudi 23 au mercredi 29 mai 2019) ; "Un chapeau rituel" (Ça M'intéresse Histoire n°56, août 2019) ; "Oiseaux de bronze et cônes d’or" (Metz Métropole, Le Mag’, juillet – Août 2019) ; le dossier de presse, le catalogue de l’exposition et le site du musée de la Cour d’Or – Metz Métropole (lien : Musée.MetzMétropole.fr/Exposition-Des-Offrandes-Pour-Les-...)

. © Crédit photos : Les illustrations de cette interview sont mises en ligne avec l'aimable autorisation du Musée de la Cour d’Or – Metz Métropole. Visuels libres de droits.

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,kevin alexandre kazek (kak),conservateur des collections archéologiques,l’exposition des offrandes pour les dieux ?,les dépôts d'objets métalliques,à l'âge du bronze,en sarre et lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz,ethnologiques et numismatiques au musée de la cour d’or,metz métropole,âge de bronze

Dépôt de Fabébersviller (Moselle)

Bronze, Découvert en 1991 ZAC de Freyming-Merlebach

Coll. Musée de la Faïence de Sarreguemines

Cliché L. Kieffer

Musée de la Cour d'Or - Metz Métropole

 

04/09/2019

DANS QUELQUES INSTANTS UN INTERVIEW DE KEVIN ALEXANDRE KAZEK A LIRE SUR LTC GRANDS REPORTAGES...

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,Kevin Alexandre KAZEK (KAK), conservateur des collections archéologiques, ethnologiques et numismatiques au Musée de la Cour d’Or – Metz Métropole et commissaire de l’exposition,L’exposition Des offrandes pour les dieux ?, Les dépôts d'objets métalliques, à l'âge du Bronze, en Sarre et Lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz

Dans quelques instants : Un Interview de Kevin Alexandre KAZEK (KAK), conservateur des collections archéologiques, ethnologiques et numismatiques au Musée de la Cour d’Or – Metz Métropole, et commissaire de l’exposition, "Des offrandes pour les dieux ? Les dépôts d'objets métalliques à l'âge du Bronze en Sarre et Lorraine", à lire sur LTC GRANDS REPORTAGES, signé Jean DORVAL...

jean dorval,ltc grands reportages,pour ltc grands reportages,metz,musée de la cour d'or,metz métropole,Kevin Alexandre KAZEK (KAK), conservateur des collections archéologiques, ethnologiques et numismatiques au Musée de la Cour d’Or – Metz Métropole et commissaire de l’exposition,L’exposition Des offrandes pour les dieux ?, Les dépôts d'objets métalliques, à l'âge du Bronze, en Sarre et Lorraine,moselle,lorraine,grand est,centre pompidou metz

17/06/2018

BONNE FETE DES PERES !

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc news,fête des pères,fête des pères 2011,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,ue,europe,union européenne,l'amour d'un père pour ses enfants,l'amour d'un père  pour son enfant

© Photo ci-dessus : Amour-Citation.fr/Bonne-Fête-Papa

 

"La pire colère d’un père contre son fils est plus tendre que le tendre amour d’un fils pour son père."

Henry de Montherlant

 

"Le secret pour être un bon père est simple : écoutez toujours vos enfants…"

Steven Spielberg,

in "Studio Magazine" d’avril 2002

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc news,fête des pères,fête des pères 2011,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,ue,europe,union européenne,l'amour d'un père pour ses enfants,l'amour d'un père  pour son enfant

 © Photo ci-dessus : DragonBleu.jmphoenix.info

 

INfos+ :

Wiki/Fête_des_Pères

 

27/05/2018

LES BEST OF JD... FAITES DES MERES !

vierge à l'enfant,fête des mères,faites des mères,mère,hommage aux mères,amour maternel,enfanter,vivre pour ses enfants,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine

© Photo ci-dessus : 

http://www.linternaute.com/temoignage/image_temoignage/40... 

 

"LA MÈRE.

Elle est belle en raison de cet amour elle se dépouille pour en revêtir la nudité de l’enfant. Elle est belle en mesure de cette fatigue qu’elle enjambe à chaque fois pour aller dans la chambre de l’enfant. Toutes les mères ont cette beauté. Toutes ont cette justesse, cette vérité, cette sainteté. Toutes les mères ont cette grâce à rendre jaloux Dieu lui-même. La beauté des mères dépasse infiniment la gloire de la nature. Une beauté inimaginable, la seule que vous puissiez imaginer pour cette femme attentive aux remuements de l’enfant. Une mère ne représente rien en face de son enfant. Elle n’est pas en face de lui, mais autour, dedans, dehors, partout. Elle tient l’enfant levé au bout des bras et elle le présente à la vie éternelle. Les mères ont Dieu en charge… Être mère c’est un mystère absolu. "

 

Christian BOBIN, in "Le Très-Bas".bonne fÊte a toutes les mÈres !,fête des mères 2015,maman,jean dorval,jean dorval pour ltc hommage,jean dorval pour ltc,metz,centre pompidou-metz,lorraine,moselle,alca

© Photo ci-dessous : allpostersimages.com/monahan-laura-valeurs-mere-et-enfant...

vierge à l'enfant,fête des mères,faites des mères,mère,hommage aux mères,amour maternel,enfanter,vivre pour ses enfants,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine

 

 

 

 

 

LES BEST OF JD... A LA GLOIRE DES MERES !

2102959645.jpg

A une époque où l’on tue les bébés légalement et où l’on ne fait plus assez d’enfants, nous ne sommes plus capables de renouveler normalement la pyramide des âges, et donc notre population à très brève échéance. Par la même, nous ne pouvons plus assurer nos retraites… Aussi, il est plus que nécessaire de rendre hommage aux Mamans qui courageusement perpétuent le très bel acte d’Amour consistant à donner la Vie. En ce dimanche 29 mai, n’oubliez pas d’honorer votre Mère ! Du petit enfant au condamné à mort, le mot "maman" est sur toutes les lèvres des Hommes reconnaissants envers celle qui leurs a donné la vie. Et cette magnifique aventure humaine, comme le disait si bien le philosophe Alain dans ses "Propos sur le bonheur" débute en étant "Le premier hymne d’amour (…) cet hymne au lait maternel, chanté par tout le corps de l’enfant, accueillant, embrassant, écrémant de tous ses moyens la précieuse nourriture."(1) Et Lamartine dans "Confidences" de poursuivre en nous avouant : "(…) Je puisais surtout l’âme de ma mère, je lisais à travers ses yeux, je sentais à travers ses impressions, j’aimais à travers son amour, elle me traduisait tout : nature, sentiment, sensations, pensées. Sans elle, je n’aurais rien su épeler de la création que j’avais sous les yeux ; mais elle me mettait le doigt sur toute chose. Son âme était si lumineuse, si colorée et si chaude, qu’elle ne laissait de ténèbres et de froid sur rien. En me faisant peu à peu tout comprendre, elle me faisait en même temps tout aimer."(2) Et l’on pourrait rajouter, "tout aimer…", certes, mais surtout cette merveilleuse Mère !

AUX ORIGINES DE LA FÊTE DES MÈRES(3)

Les grecs anciens vénèrent la déesse Rhéa (l’épouse de Cronos, Mère de Zeus et des dieux olympiens) au printemps. Les romains, eux, organisent la fête des Matraliae (du latin Mater, mère) au mois de juin. Au XVIème siècle les anglais instaurent un dimanche de Fête des Mères. A la suite, la France qui tente de lutter contre sa "dépopulation" (une fois n’est pas coutume… ) organise des "Fêtes des enfants", en mettant en avant les vertus de la famille et en prônant l'importance de la fécondité. Au début du XXème siècle, ces manifestations connaissent des variantes, avec les Fêtes de la Famille ou manifestations familiales, à l'occasion notamment de la Fête Nationale le 14 juillet. Les enfants y apportent par leur présence une importante contribution. Puis, avec la Grande Guerre arrive le "Mothers Day". Les américains "exportent" cette tradition remontant à la fin du XIXème siècle et qui a lieu le deuxième dimanche de mai. L’éloignement dû au conflit mondial va amplifier cet hommage rendu aux Mères. Les français chargés du courrier constatent, alors, l’envoi massif de lettres à cette date. La France ayant encore plus besoin que d’habitude de se repeupler, après la meurtrière guerre de 1914-1918, s’approprie petit à petit cette coutume de la "Fête des Mères", venue d’outre-atlantique. Il est à noter qu’en plein conflit, la municipalité de Paris organise, déjà, une "Fête des familles nombreuses" dans les locaux de la Société nationale d'Horticulture de France (la SNHF). Elle sera suivie à Lyon d'une "Journée des Mères" en 1918, puis d'une "Journée des Mères de familles nombreuses" en 1919, fixée au 15 août, jour de l'Assomption de Marie, la Maman de Jésus. De nombreuses manifestations se déroulent aussi en province, mais l'Institution n'est pas encore établie. C'est en 1920, et en mai (le mois de Marie), cette fois-ci, que le projet aboutit, permettant aux "Mères méritantes" de recevoir des fonds d'une collecte publique recueillis à leur intention, ainsi que la fameuse médaille d'or remise aux mères ayant treize enfants. Le succès est assuré et devient national. Le gouvernement d'alors décide d'instituer l'événement en "Journée des Mères" officiellement en 1928. Enfin, cette fête est régie par la Loi du 24 mai 1950 et est suivie, deux ans plus tard, de la création de la Fête des Pères. La Fête des Mères est fixée au dernier dimanche de mai, sauf si celui-ci est le dimanche de Pentecôte. Dans ce cas exceptionnel, la Fête des Mères est reportée au premier dimanche de juin.

543073115.jpg


"LE CHEF D’ŒUVRE DE DIEU, C’EST LE CŒUR D’UNE MÈRE."(4)

Alors pour tous ceux qui ont encore une Mère vivante, pas d’hésitation ! Une fleur offerte le jour de la Fête des Mères n’est pas un acte mercantile, mais au contraire, une pure preuve de reconnaissance et d’amour filial. Vous vous remémorez pour vous en convaincre, ce que disait Emmanuel Kant sur sa Maman : "Je n’oublierai jamais ma mère, car c’est elle qui a planté et fait grandir en moi les premières semences du Bien. Elle m’a ouvert le cœur au spectacle de la nature. Elle a éveillé mon intelligence des choses et élargit mon horizon ; ses conseils eurent une influence durable tout au long de ma vie." 

Enfin, comme Maternité rime toujours avec passion, aussi, l'Enfant que nous sommes (pour les plus jeunes d'entre nous), ou qui sommeille encore en chacun de nous (pour les plus âgés), se doit d'honorer, aujourd'hui, plus particulièrement, sa Mère, "SA MAMAN", de sa présence affective (et ce, même si cela peut ou doit se faire tous les jours de l'année...), ou d'une pensée émue si elle n'est plus de ce monde. Ce dimanche, décidément pas comme les autres, où la Vie est célébrée, où l'Amour Maternel est sublimé, n'a lieu qu'une fois dans l'année, alors que les Mères nous soutiennent, elles, tout au long de l'année...

"ALORS MA CHÈRE MÈRE, POUR TA FÊTE, JE SUIS VENU TE DIRE QUE TON FILS T'AIME !"


© Jean Dorval, le 29.05.2016, pour LTC Traditions.bonne fÊte a toutes les mÈres !,fête des mères 2015,maman,jean dorval,jean dorval pour ltc hommage,jean dorval pour ltc,metz,centre pompidou-metz,lorraine,moselle,alca


PS :

Vous pourrez, si le cœur vous en dit, conclure la lecture de cet article en écoutant un extrait de la chanson dédiée à la Fête des Mères, "Bonne fête Maman", composée par Benoît Hutin, avec des paroles de Corinne Hutin, disponible sur les sites :

benoithutin.fr/select_benoithutinbonnefetemaman

et

happybirthdaytoyou.fr/select_bonnefetemaman

Notes :
 (1) et (2) Citations extraites de l’ouvrage "Les Mères, citations, une sélection de belles peintures et de beaux textes sur les mères.", édité par Helen Exley, aux Editions Exley sa (1994)
(3) Sources documentaires : http://www.joyeuse-fete.com/fetedesmeres.html
(4) Citation d'André Grétry

LES BEST OF JD... BONNE FÊTE A TOUTES LES MÈRES !

BONNE FÊTE A TOUTES LES MÈRES !,fête des mères 2015,maman,jean dorval,jean dorval pour ltc hommage,jean dorval pour ltc,metz,centre pompidou-metz,lorraine,moselle,alca

Dans le Monde de nombreux pays fêtent les Mamans. Elles sont célébrées le 29 mai lors de la Fête des Mères. Ce rendez-vous annuel dédié à la Maternité salue le rôle essentiel des Mères dans nos Vies. Une mère, on lui doit la Vie. Un trésor qui n’a pas de prix ! Une Mère, c’est la douceur. C’est aussi la tendresse. Mais c’est encore plus ! C’est le souvenir du lait maternel dans les gènes. Une Mère, c’est tout simplement la promesse de la Chaleur Maternelle, d’un Amour indéfectible et éternel. Car une Mère est toujours là pour soutenir son Enfant, que l’on soit un homme ou une femme, infiniment patiente et attentive. On peut toujours compter sur son affection dans les moments difficiles et dans les réussites aussi. Elle contribue à notre éducation et nous lui devenons pour bonne partie ce que nous sommes et devenons. Ce vibrant hommage aux Mamans trouve sa plénitude en quelques citations, afin d’honorer l’Amour Maternel, de dire à quel point on tient à Celle qui nous a mis au monde et élevé. Cet hommage ira de l’Ève des origines – la Maman de l’Humanité - à la Maman de Jésus en Piéta, en passant par toutes les Mères, Héroïnes de la Nuit des Temps jusqu’à la Fin des Temps.

Voici donc quelques beaux mots dédiés rien qu’aux Mamans, à qui on ne dit jamais assez : « Maman, je t’aime ! »

“Une maman c’est comme du coton : elle est douce à l’intérieur comme à l’extérieur et nettoie tous les maux.” Jean Gastaldi in « Le Petit Livre de maman. »

“La fête des mères est un prétexte, car on fête toute l’année sa maman.” Jean Gastaldi, extrait de « Le Petit Livre de maman. »

“La meilleure preuve de l'existence de Dieu, de la Création et de l’Amour, pour moi, c'est les Mamans !” Jean DORVAL.

© Jean DORVAL, le 29.05.2016, pour LTC Hommage.bonne fÊte a toutes les mÈres !,fête des mères 2015,maman,jean dorval,jean dorval pour ltc hommage,jean dorval pour ltc,metz,centre pompidou-metz,lorraine,moselle,alca

BONNE FÊTE A TOUTES LES MÈRES !,fête des mères 2015,maman,jean dorval,jean dorval pour ltc hommage,jean dorval pour ltc,metz,centre pompidou-metz,lorraine,moselle,alca

 © Crédit photos : Photos réalisées par Boris Yvan Dassié –  dbyphotographie.com

Pour : © Idylle, titre du bouquet : « Balade dans les champs » ; une composition champêtre, très estivale, qui rappelle un peu les vacances à la campagne. Il est réalisé à partir de blé, de gerbera rouge, bleuet blanc et de silène blanc.

14/02/2017

LES BEST OF JD - à LA SAINT-VALENTIN : "QUAND ON A QUE L’AMOUR !"

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe  

Comme le dit si bien Jacques BREL, Grand Amoureux devant l’Éternel, dans sa célèbre chanson : "(…) Quand on a que l'amour Pour vivre nos promesses Sans nulle autre richesse Que d'y croire toujours Quand on a que l'amour Pour meubler de merveilles Et couvrir de soleil La laideur des faubourgs Quand on a que l'amour Pour unique raison Pour unique chanson Et unique secours (…)"

Amour passion, Amour ivresse, Amour toujours, parfois même, Amour détresse, quand ce Noble Sentiment n’est pas partagé… Le 14 février, c’est la Saint-Valentin, la Fête de tous les Amours ! Une belle occasion (entre autres, mais plus particulièrement) de témoigner à Celle ou à Celui que l’on aime, une marque de tendresse renouvelée. Une fleur, un petit cadeau, un dîner en tête-à-tête, une escapade surprise, une folle nuit d’extase, etc. Toutes les Petites et Grandes Attentions comptent pour faire plaisir à l’Autre et se faire plaisir… Dans tous les cas, ce rendez-vous se partage à Deux. Et chacun se doit de s’inscrire en parfait accord avec ses Sentiments et d’exprimer sa propre Sensibilité. Déclaration d’Amour sous le signe du Romantisme, de la Séduction, de l’Émotion… Quand la Complicité est au rendez-vous, attention cela peut faire des étincelles, voire un véritable feu d’artifice !

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe© Photo ci-dessus : http://je-n-oeucume-guere.blogspot.com/2009_02_01_archive...

 

L'HISTOIRE TÉMOIN DE L'AMOUR.

Le 14 février est le jour de la Saint-Valentin. Ce "Valentine’s Day" est considéré dans de nombreux pays comme la Fête de l’Amour et aussi… de l'Amitié. Les couples en profitent pour échanger des Mots Doux (et non des maux...) et des cadeaux comme Preuves d’Amour, ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la Passion. Mais, connaît-on l’Histoire de cette "Love" journée ?

Saint-Valentin, avant de devenir un Saint, est un prêtre romain prénommé Valentin. Il vit sous le règne de l'Empereur Claude II (IIIème Siècle après Jésus-Christ). A cette époque, Rome est engagée dans des campagnes militaires sanglantes et impopulaires. Claude II, également surnommé "Claude le Cruel", ayant des difficultés à recruter des soldats pour rejoindre ses légions, décide d'interdire le mariage, car… il pense (à tort) que la raison pour laquelle les romains refusent de combattre est leur attachement immodéré à leurs Femmes et à leurs Foyers. Cependant, malgré les ordres de l'Empereur, Valentin continue à célébrer à Rome des mariages en secret. Lorsque Claude II apprend l'existence de ces mariages cachés, il fait emprisonner Valentin. C'est pendant son séjour en prison que ce dernier fait la connaissance de la fille de son geôlier, une jeune femme aveugle à qui, dit-on, il redonne la vue et adresse une lettre, avant d'être décapité, signée "Ton Valentin". Il serait mort un 14 février 268 ou 270…

Ce n'est que plusieurs siècles après, une fois l'Empire Romain déchu, que Valentin est canonisé "Saint-Valentin", en l'honneur de son Grand Sacrifice (in the name of Love), devenant ainsi le Saint-Patron de l’Amour. De ce fait, la Saint-Valentin est instituée en 496, par le Pape Gélase Ier qui interdit du même coup une cérémonie païenne peu respectueuse pour les femmes. Il décrète que la date de la Fête de Saint-Valentin se tiendra le 14 février, en lieu et place du jour, où depuis la Rome Antique on fête les Lupercales (Lupercalia) ou Festival dédié à Lupercus, Dieu de la Fertilité, des troupeaux et des bergers, et à Junon, Déesse protectrice des Femmes et du mariage romain. En fait, l’association du milieu du mois de février avec l’Amour et la fertilité date de l’Antiquité lointaine. En effet, dans le calendrier d’Athènes, dès le Vème siècle avant Jésus-Christ, la période de mi-janvier à mi-février est le mois de Gamélion, consacré au Mariage sacré de Zeus et d’Héra. C’est pourquoi à Rome, durant les Lupercalia, on célèbre des rites de fécondité, dont le plus marquant est la course des Luperques, au cours de laquelle des hommes à moitié nus poursuivent les femmes et les frappent avec des lanières de peau de bouc. Les coups de lanière reçus devant assurer aux femmes fécondité et grossesse heureuse… On dit aussi qu'à cette occasion, une "Loterie de l'Amour" est organisée, consistant à tirer au hasard le nom des filles et des garçons qui se sont inscrits pour former des couples pour le restant de l'année. 

 rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

Tapisserie "La Dame à La Licorne",

Volet 6, "Mon seul désir".

© Photo ci-dessus : http://orfeee45.over-blog.com

 

ENTRÉE DE LA SAINT-VALENTIN DANS LE ROMANTISME…

Il faut attendre le haut Moyen-âge (du Vème au IXème siècle) pour que la Saint-Valentin soit associée à l'Amour Romantique. La fête est alors consacrée à l’échange mutuel de "billets doux" ou de "Valentins" illustrés de symboles puissants, tels qu’un Cœur ou un Cupidon ailé.

La première mention du jour de la Saint-Valentin avec une connotation amoureuse remonte au XIVème siècle, au Moyen-Âge - qui va du Xème au XVème siècle - en Angleterre, puis en France, où l’on croit que le 14 février est le début de la Saison des Amours chez les oiseaux. Prenant exemple sur nos charmants volatiles, les hommes consacrent ce jour aux Déclaration d’Amour faites aux Femmes. C'est ainsi que depuis, à la Saint-Valentin, chaque Valentin cherche sa Valentine pour mieux roucouler au Printemps ! Cette croyance est mentionnée dans les écrits de Geoffrey Chaucer, "Le Père de la Poésie Anglaise". Il est aussi courant durant cette période que les Amoureux échangent des billets doux et qu’ils s’appellent respectivement leur "Valentin" ou "Valentine". Un de ces premiers billets se trouve d’ailleurs à la British Library. On se remémorera pour prendre le pouls amoureux du moment de "La Dame à la Licorne" (XVème siècle), une série de six fabuleuses tentures représentant les cinq sens et "mon seul désir", autant de Vertus allégoriques de l’Amour Courtois du "Roman de la Rose" de Guillaume de Lorris, chef-d’œuvre du XIIIe siècle ; soit respectivement : Oiseuse (la Vue), Richesse (le Toucher), Franchise (le Goût), Liesse (l'Ouïe), Beauté (l'Odorat), et Largesse (A mon seul désir).

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

 © Photo ci-dessus : http://www.devoir-de-philosophie.com/charles-orleans-prin...

De même, Othon de Grandson, lors de la deuxième moitié du XIVème siècle, Poète et Capitaine à la Cour d'Angleterre, vulgarise cette coutume dans le Monde Latin ; notamment à la Cour de Savoie, dédiant un bon tiers de sa poésie à cette nouvelle tradition. Citons pour l’exemple, quelques uns de ses écrits : "La Complainte de Saint Valentin (I et II)", "La Complaincte amoureuse de Sainct Valentin Gransson", "Le Souhait de Saint Valentin" et "Le Songe Saint Valentin". Enfin, au début du XVème siècle, Charles d’Orléans fait connaître l'œuvre d'Othon à la Cour de France. Il écrit, lui-même, plusieurs pièces (ou poèmes) dédiées à Saint-Valentin. Un héros qui tient une grande place dans son œuvre, et tout au long de sa vie, lui, l’Homme supplicié, torturé par l’Amour, qui se fait dévorer par ses Amantes (religieuses…) "En la forêt de longue attente". "La longue Complainte de Saint-Valentin" raconte comment le poète vit "la merveille du monde" (l’Amour) qu’il "servit" jusqu’à la mort. Le poème s’inspire d’une coutume anglaise inspirée des Lupercales romaines : le 14 février, tout Chevalier doit choisir une Dame et la servir fidèlement durant une année, en défendant notamment ses couleurs…

 

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

Un portrait de Georges Sand fait par Alfred de Musset.

© Photo ci-dessus : http://www.creusois.com

 

Par la suite, la tradition de la Saint-Valentin se perd dans le Monde Latin pour être finalement réactualisée, élevée au firmament affectif, avec le Romantisme du XIXème siècle. Une époque dédiée tout particulièrement à l’Amour Passion, dans la vie quotidienne, au travers de tous les arts (peinture, poésie, musique, opéra, opérette, etc.), durant laquelle l’envoi de billets cède la place aux cartes de vœux. Une période de magnifiques idylles toute entière contenue dans ces quelques douceurs écrites, échangées entre Georges Sand et Alfred de Musset… Georges Sand confesse à Alfred de Musset : "Cher ami, Je suis toute émue de vous dire que j'ai bien compris l'autre jour que vous aviez toujours une envie folle de me faire danser. Je garde le souvenir de votre baiser et je voudrais bien que ce soit une preuve que je puisse être aimée par vous. Je suis prête à montrer mon affection toute désintéressée et sans calcul, et si vous voulez me voir ainsi vous dévoiler, sans artifice, mon âme toute nue, daignez me faire visite, nous causerons et en amis franchement je vous prouverai que je suis la femme sincère, capable de vous offrir l'affection la plus profonde, comme la plus étroite amitié, en un mot : la meilleure épouse dont vous puissiez rêver. Puisque votre âme est libre, pensez que l'abandon où je vis est bien long, bien dur et souvent bien insupportable. Mon chagrin est trop gros. Accourrez bien vite et venez me le faire oublier. A vous je veux me soumettre entièrement. Votre poupée." Réponse d’Alfred de Musset à Georges Sand : "Quand je mets à vos pieds un éternel hommage, voulez-vous qu'un instant je change de visage ? Vous avez capturé les sentiments d'un cœur que pour vous adorer forma le créateur. Je vous chéris, amour, et ma plume en délire couche sur le papier ce que je n'ose dire. Avec soin de mes vers lisez les premiers mots, vous saurez quel remède apporter à mes maux."

 

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

Portrait d'Alfred de Musset.

© Photo ci-dessus : http://www.actualitte.com/pete-doherty-dans-le-role-d-alf...

 

A L’ORIGINE DES SYMBOLES DE L’AMOUR.

Cupidon, le cœur, la couleur rouge… La mythologie amoureuse est riche de tous ces symboles incontournables que tout le monde connaît. Mais quid de l’origine de ces logos sentimentaux ?

  

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

Antonio Canova , sculpteur (1757-1822),

"Amour et Psyché", 1787-1793.

Détail d'une sculpture sur marbre (H. 1,55). Musée du Louvre, Paris.

© Photo ci-dessus : http://arlette1941.blogspace.fr/La-legende-de-Cupidon-et-...

 

Cupidon fils d’un Amour divin…

Dans la mythologie romaine, et d'après de nombreux poètes, Cupidon, fils de la Déesse Vénus et du Dieu Mars, est le Dieu de l’Amour. Il est assimilé au Dieu grec Éros, bien que dans la tradition romaine il ne s'agisse plus d'une divinité primordiale. Dès que Cupidon voit le jour, Jupiter sait déjà à sa physionomie exceptionnelle tous les troubles qu'il causera, aussi il veut obliger Vénus à s'en séparer. Pour le dérober à la colère de Jupiter, cette dernière le cache dans les bois, où il suce le lait des bêtes féroces durant toute son enfance. Aussitôt qu'il peut manier l'arc, il s'en fait un de frêne, emploie le cyprès à faire des flèches, et essaye sur les animaux les traits qu'il destine aux hommes.

Puis, en grandissant Cupidon échange son arc et ses flèches en bois contre d'autres en or. Et il est chargé par Vénus, de rendre amoureuse Psyché, la jeune fille d’un Roi, dont elle jalouse la beauté. Mais, contre toute attente, Cupidon tombe amoureux de Psyché en se blessant avec l'une de ses flèches. Il propose à Psyché de vivre avec lui dans son château, rejoint sa Douce qu’à la nuit tombée afin de rester anonyme, lui demandant de ne jamais chercher à connaître son identité. Mais, piquée par la curiosité et influencée par ses sœurs, Psyché profite du sommeil de son amant pour allumer une lampe. Alors, trahi, Cupidon se réveille et s'enfuit. Psyché parviendra cependant à le retrouver au prix de toutes sortes d'épreuves pendant lesquelles plusieurs dieux lui prêtent main forte. À la suite de toutes ces péripéties, ils se marient.

Cupidon est généralement représenté comme un enfant espiègle aux traits redoutables. Il continue à être l’un des principaux symboles de la Saint-Valentin dans l’imagerie populaire contemporaine. Tout le monde sait que lorsqu’une de ses flèches vous perce, vous tombez follement amoureux de la première personne rencontrée ! Dur, dur, d’être Amoureux !

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

© Photo ci-dessus :http://cadeaux-creation.com/coeur-rouge-en-metal-a-suspen...

 

"Le Cœur à ses raisons…"

Depuis l’Antiquité, et peut-être même avant, la sagesse populaire comme les savants faisaient du cœur le siège des émotions : Courage, Peur, Amour, Sagesse… sans doute en raison des variations du rythme cardiaque lorsque l’on ressent les dites émotions. Aussi, les expressions faisant intervenir le cœur sont-elles nombreuses, comme "avoir bon cœur", "avoir la sagesse du cœur", "mettre du cœur à l’ouvrage", "avoir le cœur gros ou léger", "avoir mal au cœur", "avoir le cœur sur la main, voire d’or, ou au contraire de pierre", "apprendre par cœur", "vouloir de tout cœur" ou "avoir le cœur net" (et aujourd'hui "le Cœur.Net"...). La religion Catholique en fait elle-même bon usage avec le "Cœur Sacré de Jésus" et le "Cœur Immaculé de Marie" qui représentent respectivement l’Amour Divin et la Pureté. Mais les médias et le marketing l’exploitent le plus avec la célébration permanente du "coup de cœur". Depuis des années, on voit même apparaître ce symbole, un peu partout, à commencer par le célèbre "I ♥ Paris", la capitale de l’Amour. L’origine la plus plausible de cette graphie du cœur serait que ce symbole originel évoque les parties charnues sensuelles féminines, la fécondité et la fondation d’un foyer. Ces formes prometteuses et engageantes dessinées par les Vikings sous forme d’un "M" arrondi, pour se rappeler leur Promise, évoluèrent à leurs deux extrémités du bas pour finir par se rejoindre et fermer le symbole, devenant ainsi au fil des siècles le cœur que nous connaissons tous…

Le cœur de couleur rouge quant à lui est synonyme d’Amour fidèle depuis l’Antiquité. Après tout, ce cœur ne bat-il pas "la chamade" lorsque l’on rencontre l’Être Aimé ? C’est sans doute à partir de cette constatation, toute simple, que tout à commencé. Des battements de cœur à partager bien sûr avec "SA" Moitié, pour voir la vie en rouge, euh pardon… en rose !

    

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

       rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe  rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

 

Rose, blanc, rouge… les couleurs de la transe !

La tradition symbolise la Saint-Valentin au travers des couleurs rose, blanc et rouge. Le rose exprime la tendresse, la joie et le bonheur. Le blanc est la couleur de la pureté par excellence. Le rouge évoque la passion ardente, le dévouement et la loyauté.

 

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

© Photo ci-dessus : http://doucemaman.centerblog.net/jolie-et-pure-rose-rouge

Rose Vénus, Amour délicat !

Fleur préférée de la Déesse Vénus, la rose délicate symbolise l’Amour. Rouge, elle suggère la passion et la force des sentiments. Rose, l’Amour secret. Blanche, la discrétion et la pureté.

 

ALORS, AMOUR "TOUJOURS" ???

Contrairement à ce que pourrait nous laisser croire le titre de la comédie romantique, "L'amour dure trois ans", actuellement sur les écrans, du réalisateur Frédéric Beigbeder, si on veut que l’Amour dure toute la Vie, il faut beaucoup donner, croire, offrir, pardonner (dans les deux sens), et accepter l’Autre tel qu’il est, et non tel qu’on voudrait qu’il soit ! Pour éviter le feu de paille, un conseil : avant de se lancer, apprendre à se connaître ! Apprendre à se connaître mutuellement afin de redonner un sens vrai à la Saint-Valentin et contredire ses détracteurs. Ainsi, donc, l’Amour, symbolisé par ce jour pas les comme les autres, redeviendrait magique, pure quintessence spirituelle, offrande de Sentiments à partager, et non, contrairement à certaines idées reçues, une affaire commerciale, une affaire de gros sous ! Sauf pour ceux qui le veulent bien ! Sauf pour ceux qui ont perdu la part du Rêve Amoureux ! On peut être pauvre et fêter dignement la Saint-Valentin qui est, et reste, la Fête des Sentiments, des Petites et Grandes Attentions envers l’Être Aimé, de l’Amour quoi ! Et ce, même, s’il est vrai que l’on doit aussi s’aimer tout le reste de l’année ! La Saint-Valentin, c’est non seulement l’Amour, mais c’est aussi le Partage à Deux, une Poésie à vivre en 3D, sortir l’Être aimé "à la maison" ou en dehors de ses Pénates. L’amour n’a pas de prix, sauf peut-être celui du goût de l’effort retrouvé, celui d’aimer véritablement, sans se lasser l’Un de l’Autre, comme une Promesse faite au Pont des Arts à Paris en mettant un gros cadenas sur l’une des grilles…

 

© Jean DORVAL, le 13 février 2012, pour LTC Grands Reportages.

 visite princière pour les 250 ans de la place royale à nancy,revue lorraine populaire de jean-marie cuny,rlp,jmc,jean-marie cuny,interview conjointe de s.a.r. le prince de bourbon-parme et de m,place royale,place stan,place stanislas,jean dorval pour ltc

Sources documentaires :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Valentin et le journal "Le Républicain Lorrain".

INFO+ : 

Cinq breuvages-maison APHRODISIAQUES pour la SAINT-VALENTIN : http://lesjardinsdepomone.be 

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

© Photo ci-dessus : http://paris-ile-de-france.france3.fr

22/09/2016

LES BEST OF JD - "ENVIRONNEMENT : LE MOUVEMENT PERPETUEL UNE ECO-ENERGIE INFINIE BAILLONNEE PAR LES LOBBIES ?"

jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

 © Photo ci-dessus : maribia.wordpress.com/2009/03/14/la-pollition-et-le-cancer

Notre époque malheureusement voit triompher l’apogée d’une société de consommation, sans gloire, irrespectueuse, par ses excès, de Mère Nature, et par effet boomerang des êtres humains qui y vivent, et qui sont responsables et coupables de cette situation catastrophique, jamais vue dans l’Histoire de l’Humanité. De ce fait, nous allons tout droit vers de grands déséquilibres planétaires, irréversibles, si nous ne changeons pas radicalement de cap. Cette hécatombe pourrait cependant être limitée si l’Homme se décidait à faire enfin des choix technologiques équilibrés ! Ainsi au lieu de cancériser, volontairement, la population à grands coups de marées noires, de catastrophes nucléaires, de déchets non contrôlés, de pollutions incessantes aériennes, terrestres et maritimes, etc. on devrait, plutôt, orienter notre quotidien, et l’avenir de nos enfants, vers des solutions rationnelles et solidaires, respectueuses de notre écosystème immédiat et général. Or, face à l’ignorance volontairement inculquée à nos contemporains par les Grands Prêtres du Système - aux ordres des lobbies économico-financiers et médiatiques internationalistes, à l’origine de la décadence matérialiste de masse dans laquelle nous nous trouvons - tout le monde a finalement oublié l’essentiel : comment produire, entre autres problèmes à résoudre, des énergies propres (et non plus fossiles ou radioactives) respectant la Nature, et surtout, la nature de l’Homme ? Comment, par exemple, faire fonctionner notre bonne vieille voiture à essence et notre perceuse électrique "nucléaire" autrement ? Et plus important encore : comment retrouver notre précieuse et nécessaire indépendance énergétique, par rapport au Moyen-Orient, notamment, grâce à l’émergence de technologies novatrices "bien de chez nous » ? Le célèbre et vieux slogan censé nous faire réaliser des économies d’énergie, suite à la grande crise économico-pétrolière de 1973, ne prétendait-il pas : "En France on n’a pas de pétrole, mais on a des idées " ? Un vœu pieux jamais réalisé ! Au point que B. Fuller a trouvé les mots justes, relatifs à l’apnée intellectuelle chronique dans laquelle se trouve notre pays, mais aussi le monde : "Il n'y a pas de crise de l’Énergie, mais simplement une crise d'Ignorance". On est dans une telle "crise de l’Ignorance" que personne ne semble plus savoir que les machines à mouvement perpétuel existent et qu’elles permettent la mise en place d’alternatives crédibles ! Un sujet dont curieusement aucun des mouvements dits "écologistes" n’a fait son cheval de bataille… Cela relève presque de l’érudition, voire de la quadrature du cercle ! Pourtant Webster les définit comme étant le "mouvement d'un mécanisme idéal qui pourrait continuer à fonctionner indéfiniment sans puiser dans une source d'énergie extérieure." Cela vous en bouche un coin ? Vous vous dites, comme de nombreux "scientifiques officiels", depuis des siècles, que c’est impossible ; car cela revient à créer de l'énergie, inverser l'entropie et éliminer les frictions ? Et bien, détrompez-vous, c’est réalisable ! "Ne passons pas à côté des choses simples" disait la pub… Aussi, pour bien comprendre ce qui nous a fait aboutir à cette situation ubuesque, remontons dans le temps… jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

"Je fais les courses, donc je suis."

LE MOUVEMENT PERPÉTUEL : UNE IDÉE SÉCULAIRE !

Au Vème siècle, avant J-C., on voit déjà mentionner un mouvement perpétuel, sur l’ancien manuscrit, en sanskrit, "Siddhanta Ciromani". Puis, tout au long de l’histoire, on constate que de nombreux chercheurs, étudient le mouvement perpétuel, comme : Léonard de Vinci, Christian Huygens, John Bernoulli, Robert Boyle, Georges B. Airy et Nikola Tesla.

jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

En 1712, à Gera, Johann Bessler, dit "Orffyreus", fait une démonstration de roue à mouvement autonome. Il s’inspire d’une roue décrite dans le livre de l'inventeur anglais Edward Somerset, "Un siècle d'inventions", paru en 1663. D’un diamètre de 91,44°cm, une fois lancée à la main, elle tourne sans arrêt à 26°tours/mn. Il est possible de l'adapter et lui faire soulever des charges, grâce à une courroie passant sur son axe. En 1713, Orffyreus présente à Drashwitz, près de Leipzig, une autre version de sa roue. D’un diamètre de 182,88°cm, elle est recouverte de toile huilée, tendue comme une peau de tambour. La roue tourne, comme la précédente, à 26 tours/mn. Mais, les gens pensent qu’il s’agit là d’une supercherie… Aussi, Bessler   se soumet à un groupe de onze experts, à Merseburg, le    31°octobre 1715. Cette troisième roue a 180 cm de diamètre et tourne à la vitesse de 42 tours/mn. Selon un rapport du 4 décembre 1715 : « la machine (…) est un réel mouvement perpétuel (…) elle a la capacité de soulever perpendiculairement 30°kilos de pierres à huit aunes (neuf mètres) de hauteur. » A une époque, où l'énergie est fournie par la force musculaire, humaine ou animale, une telle machine aurait dû, normalement, être la bienvenue. Curieusement, nombreux sont ses détracteurs ! Et Bessler et les experts indépendants se retrouvent ridiculisés. Alors, sans doute pour des raisons de sécurité, Bessler prend le surnom d’"Orffyreus". Il attire, à la même période, l'attention du Comte Karl, Landgrave du petit état de Hesse-Kassel. Bientôt, arrêté comme perturbateur, il est emprisonné dans le fort Weissenstein, du château de Wilhelmshoche. En fait, il s’agit d’un habile stratagème du Comte pour entrer, discrètement, en relation avec lui et devenir son mécène… Ce personnage, très influent, informe de nombreux scientifiques et institutions d'Europe de la découverte de son protégé. Le Tsar de Russie, après 1716, souhaite même acheter le secret pour 100.000 roubles. Puis, Orffyreus réalise la plus grosse machine qu’il n’ait jamais construite. Mais, ses détracteurs restent encore nombreux. Le Comte l’exhorte à leur répondre, par une autre démonstration. Aussi, en octobre 1717, il installe sa machine au centre d’une vaste salle du château, aux murs de 1,20°m d'épaisseur et à une seule entrée… pour qu’on ne puisse pas dire qu’il y a tricherie. Le 12 novembre 1717, un collège d'enquêteurs examine la roue. Son diamètre est de 3,65 m et elle atteint la vitesse de 26 tours/minute. Pendant deux jours, on lui fait accomplir des travaux spécifiques. La salle est passée au crible, puis vidée de tous ses occupants. Les scellés sont apposés. Quatorze jours plus tard, la roue tourne toujours… Idem, lors de la vérification du 4 janvier 1718 ! Le comité conclut, donc, à l'absence de fraude et atteste de l’authenticité de cet appareil à mouvement perpétuel. Mais, Orffyreus redoutant de se voir dérober son secret propose de le révéler, contre 20.000°livres à une société formée à Londres. Il est furieux car personne ne répond à son offre. Le 18 mai 1727, il entreprend la construction de sa dernière roue, qu’il brûle, suite à une dispute avec le Comte. Leurs routes se séparent ; et Orffyreus devenu un vagabond aigri, meurt en novembre 1745.

jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

Par la suite, en 1775, sous l’influence de Laplace, l’Académie des sciences de Paris condamne irrémédiablement le mouvement perpétuel, coupable, de faire perdre du temps et de l’argent à bon nombre d’ingénieux mécaniciens. Cette décision arbitraire impose, à tort, que le mouvement de certains systèmes ne peut se conserver toujours, même en supprimant les frottements et les résistances. Un effet étant toujours égal à sa cause, il est impossible de retrouver dans ce mouvement, en provoquant son arrêt, la force qu’on a dépensé pour le lancer. Ce jugement erroné de Leibniz a trouvé un large écho, pendant près de deux siècles ! Seul, le modèle de mouvement perpétuel, de la vibration du pendule, remet en cause cette imposture officielle ; envahissant la physique, et révélant avec les progrès de l’électronique, des propriétés étonnantes sur le plan de la transformation et du transport de l’énergie. Ce qui prouve bien qu’il y a une réelle adéquation entre la cause et l’effet !

 jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

les héritiers de bessler,jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

© Photo ci-dessus (une roue à mouvement perpétuel de Bessler):

http://www.flickr.com/photos/jonathan_art/page6/

LE REVEIL DES HÉRITIERS DE BESSLER.

Le nombre de brevets déposés pour un mouvement perpétuel, au cours de l’histoire, n’a jamais faibli. Le tout premier brevet date de 1617. Entre cette date et 1903, il y a eu plus de 600 brevets ; dont 25 avant 1855. Sur un   total de 31 applications de 1897 à 1900 inclus ; 10   étaient anglaises,   8 américaines,   3 françaises,   5 allemandes,   2°australiennes, 1 russe, 1 belge et 1 autrichienne. Pour l'année 1901, on compte 13 applications de brevets de mouvement perpétuel ; en 1902, 10 et en 1903, 9. Un de ces inventeurs de génie se caractérise particulièrement. Il s’agit de Garabed°T.°K.°Giragossian, un américain de Boston. En 1917, il fabrique une grande roue à volant, qui se charge lentement en énergie et en délivre beaucoup en l'espace d'une seconde. Ses partisans insistent pour faire reconnaître le procédé auprès du Congrès américain. Mais en vain ! Entre 1912 et 1932, le développement du mouvement perpétuel électrique se fait parallèlement au concept de l'éther. De même, on découvre le principe d’une boule de fer suspendue dans le vide grâce au magnétisme, et tournant très vite, en faisant virtuellement une rotation sans friction. Dans la foulée, Hugo E. Fraga (né à La Havane le 29/04/1939) se sert aussi d’une roue à gravité déséquilibrée. Il pense faire voler le vaisseau de Harry W. Bull de Syracuse (New York), avec son moteur à réaction défiant, apparemment, la gravitation. Quant à David Eugène Cowlishaw, s’il n'a pas reconstitué la machine d'Orffyreus, son appareil à poussée inertielle, le GIT - que quinze chercheurs ont expérimenté avec succès dans le monde – utilise la même technologie. Il explique sur Internet, le 23 mars 1998, que la roue, qui peut paraître en déséquilibre, fonctionne sur l’énergie de rotation acquise par le roulement incliné de cylindres (au lieu des goupilles de diamètre inférieur dont se servait Orffyreus pour augmenter le couple angulaire entre les arrêts). Dans la même veine, Bruce Welsh trouve l’inspiration, dès son enfance, grâce à son oncle, bricoleur, qui invente, par hasard, un jeu créant un mouvement perpétuel. Mais, ce dernier ne se doute même pas qu’il a violé les lois de la physique ! Suite à cette aventure mécanique ludique, "d’un autre type", Bruce Welsh devient ingénieur en électronique et se consacre, depuis plus de 20 ans, aux énergies alternatives. Il est convaincu que l’on peut construire des machines à sur-unité. Son invention décrit un moteur magnétique repoussant, un mécanisme en mouvement, pouvant faire fonctionner un alternateur, un véhicule, un navire, un avion…

les héritiers de bessler,jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

Escher : "Mouvement Perpétuel."

PRINCIPES D’UNE ÉNERGIE NATURELLE BOYCOTTÉE PAR L’INDUSTRIE.

Les sources d’énergies conventionnelles utilisent des ressources fossiles comme le pétrole et le charbon ; mais, aussi le nucléaire (d’où l’électricité est majoritairement dérivée en France notamment). Il s’agit donc de sources d’énergies en mouvement, onéreuses, polluantes ; et nécessitant un transport ou une transmission sur de longues distances, jusqu'au point d’utilisation. Aussi, le besoin d’une source d’énergie, substantiellement non polluante, n’ayant aucun besoin d’apport énergétique extérieur, simple à maintenir, se fait-il ressentir depuis longtemps ! Quand la machine à mouvement perpétuel sera, enfin, "acceptée" et mise en service ; les scientifiques comprendront que dans la Nature, il y a d’autres exemples "prêts à l’emploi", permettant différentes applications, qu’une vanité excessive, les préjugés sociétaux, ne leur permettent pas actuellement de concevoir. Pourtant, les mouvements perpétuels foisonnent, depuis des milliards d'années, comme les électrons en vibration. En fait, ces derniers sont en rotation perpétuelle autour du noyau de l’atome. D’où provient l’énergie nécessaire à leurs mouvements ? En observant l’électron et en appliquant les lois standards de conservation de l’énergie, l’atome devrait se consumer comme une bûche. Hors, ce n’est pas le cas ! Il ne reste plus qu’une seule solution crédible : l’énergie provient du vide environnant, lui-même, ou encore de l’interaction entre la matière et le vide.

les héritiers de bessler,jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

Imaginons, pour nous rassurer sur la non-complexité du problème, un petit enfant qui, au départ, jouerait à créer une roue à eau ou à vent ; et qui dans son innocence originelle, découvrirait, en s’amusant, un système faisant tourner les palles de sa roue, à l’infini, par le simple ajustement de cailloux, dont la fixation en poids et contrepoids créerait, sans le vouloir, un mouvement perpétuel, par effet d’entraînement manuel primitif. Ne serait-il pas, alors, dans la même position qu’un Newton découvrant la loi de la gravitation, en observant, tout simplement, tomber une pomme ? Ne découvrirait-il pas, ainsi, une énergie invisible à porter de main ? Cette innocente inventivité, quasi-innée chez l’Homme, remise à l’honneur, ne serait-elle pas, tout aussi primordiale pour l’Humanité, que le panthéon des dogmes normalisés de l’actuelle toute puissante Science, aux ordres du Système, que personne n’ose braver, sous peine d’être taxé de « révisionnisme scientifique » ? De nombreux projets, utilisent la force de gravité et la perte de l'équilibre ; comme les poids immergés dans de l'eau ou d'autres liquides ; l'ascension de récipients gonflés avec de l'air ou du gaz sous l'eau ; la compression suivie d'expansion de gaz et la tension de surface des liquides. La plupart de ces ingénieux inventeurs ont même prévu - non sans humour - des freins pour arrêter leurs machines et parer à toute augmentation dangereuse de vitesse.

les héritiers de bessler,jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

© Photo ci-dessus : http://www.gilblog.org/article-avenir-radieux-104888143.h...

NE SOYONS PLUS ESCLAVES DES DOGMES CONVENUS, CHOISISSONS UN AVENIR ÉQUILIBRÉ A NOS ENFANTS !

Nous devons stopper immédiatement notre boulimie de matières premières donnant notamment des énergies aux déchets incontrôlables, sous peine de pollutions irrémédiables, de grandes catastrophes pas naturelles et de pandémies. L’Homme court à sa propre perte, à cause de l’intérêt "supérieurement égoïste" de quelques spéculateurs et profiteurs supranationaux. Et à un moment, où nos gouvernants dénoncent à juste titre, bruyamment, la tragédie écologique mondiale ; où l’on nous rabâche l’éco-citoyenneté et l’éco-mobilité ; la notion de pollueur-payeur ; le développement durable ; l’importance de l’Écologie… à contrario, l’Amérique en passant par les néo-cons et les démocrateux refuse de rentrer dans le rang des pays dits "développés", polluants moins ; préférant ainsi créer le chaos islamique organisé dans tout le Moyen-Orient, pour une poignée de Dollars supplémentaire et quelques goûtes de pétrole de plus. En parallèle, malgré le Grenelle de l’Environnement (qui est déjà une belle avancée écologique), et le sommet sur le développement durable de Rio du 20 au 22 juin prochain, la France se contente d’un traitement inadapté à ses maux, véritable "cautère sur une jambe de bois", en restant toujours aux ordres des intérêts particuliers non respectueux de la Nature et en n’allant pas au bout d’une véritable pensée écologique… Ainsi va le monde ! Nous sommes suicidaires au point de suivre aveuglément tout ce que les pubs des grandes majors internationales, contrôlées par certaines officines, nous imposent. Notre santé ne les intéresse pas ! Et plus grave, ne nous inquiète pas nous-mêmes ! Les énergies dont nous ne contrôlons, finalement, pas les retombées, et ce, sur des siècles parfois… détruisent en continu une "ex-planète bleue" devenue grise. Il en va de même des déchets nucléaires jetés en mer dans des sarcophages de plomb à durée de vie limitée à trente ans, des déchets ménagers dont nous ne savons plus quoi faire (enfouissement ou incinération ?), des sols et de la nappe phréatique outrageusement et sciemment pollués par nos industrieux, des gaz à effet de serre, etc. Les bouleversements climatiques qui découlent de toutes ces non-conformités écologiques provoquent l’agrandissement du trou dans la couche d’ozone, les importantes sécheresses, inondations et tempêtes que nous connaissons de plus en plus, etc. entraînant des mouvements de population mondiaux incontrôlés suite aux famines qui en résultent. Il nous faut donc réorienter notre civilisation vers des énergies propres, libres, gratuites et des carburants alternatifs, sous peine de tous crever. Pour ce faire, le moteur de Perendev puisant l’énergie, naturellement, dans le vide inépuisable de l’Univers (et dans lequel nous vivons !) doit être généralisé. Mais, le détenteur du brevet, l’allemand Mike Brady, les héritiers de bessler,jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20commercialisant ces machines n'a pas - comme de bien entendu - obtenu d’homologation ; sous le fallacieux prétexte qu'on ne connaît pas la dangerosité des systèmes magnétiques ! Ce raisonnement faux tend à faire oublier qu’on trouve des aimants dans les moteurs électriques classiques ou encore dans les haut-parleurs de nos chaînes Hi-Fi. Comment peut-on considérer qu’un aimant est plus « dangereux » qu'une source nucléaire ? Aurait-on oublié les dramatiques accidents des centrales nucléaires de Tchernobyl et de Fukushima ? Il y a, là, vraiment, un non-sens totalitaire !

les héritiers de bessler,jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

© Photo ci-dessus (principe de Perendev : la magnétosynergie) : magnetosynergie.com/PerendevCoaxial/PerendevCo-01

Perendev vend sur son site internet(1) des machines pouvant produire jusqu'à 300 KW ; soit la consommation électrique pour 20 habitations classiques - à hauteur de 15 KW chacune - sachant que l’abonnement EDF standard, oscille entre 10 et 15 KW. Sa découverte convertit la force rectiligne du champ d’un aimant (provenant directement d’une structure cristalline en rupture de symétrie) en un mouvement circulaire. Cela revient, en quelque sorte, à ouvrir un "robinet" à énergie mécanique, provenant du vide… Donc, un mouvement quasi "perpétuel", puisque le vide est inépuisable ! Une "théorie" à ne surtout pas développer devant la communauté scientifique en place, sous peine, d’être enfermé dans un asile ou évacué manu militari ! Pour info : la durée de vie d’un aimant est d’au moins un siècle. Cela laisse rêveur ! Mais, la machine de base de Perendev est un "petit jouet", comparée à d’autres développements possibles, comme les inventions d’Edwin Gray, permettant d’atteindre le mégawatt dans un volume plus petit, avec une technologie et une fiabilité supérieure à un couple alternateur/moteur, et de Bedeni, assurant une force mécanique et un courant de rendement supérieur.

les héritiers de bessler,jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

LE MOUVEMENT PERPÉTUEL : LE BON SENS ÉNERGÉTIQUE A COTE DE CHEZ VOUS !

Alors, qu’est-ce qu’on attend pour être heureux et faire confiance à notre bon sens ? Qu’attendons-nous pour refuser que l’énergie reste un moyen d'asservissement des masses – une occasion supplémentaire d’asséner des taxes exorbitantes et de faire des profits mirifiques sur le dos des consommateurs "vache à lait" - alors que celle-ci devrait est libre, gratuite et infinie, pour chaque Être Humain ; compte tenu des vraies lois physiques qui régissent l'univers. Un enseignement non proposé d’ailleurs dans nos universités et dans la "vraie fausse" littérature scientifique ! Il faut mettre fin au monopole injustifié des énergies, accordé à quelques nantis avec l’accord de tous nos dirigeants ! Les vrais physiciens doivent pouvoir oser aborder le sujet du mouvement perpétuel sans avoir peur d’être aussitôt conspués, par une soit-disant « communauté scientifique », aux ordres du Système et entièrement sponsorisée par les lobbies en tous genres ! En considérant les saines propriétés de l’Univers, le pétrole, le nucléaire et même l'énergie éolienne… deviennent obsolètes. Une vraie révolution ! Sommes-nous prêts à franchir le pas ? Et surtout, aurons-nous l’intelligence de garantir la paix mondiale, en assurant une transition humaine et progressive, respectant l’équilibre économique bouleversé, de fait, du Moyen-Orient (et d’autres parties du Monde) immuno-dépendant de la vente du pétrole ? Ce défi salvateur se doit d’être réfléchi collectivement, et rapidement, pour enfin respecter l’Oeuvre que Mère Nature a mis des siècles à façonner, c’est-à-dire : le Monde. Alors, existe-il un scientifique couillu et désintéressé, dont l’audace le poussera à répandre cette théorie constructive, relevant pratiquement de l’interdit ; s’érigeant, ainsi, en bienfaiteur de l’Humanité ? Un nouveau Galilée en quelque sorte défiant les nouvelles Inquisitions ! Être ou ne pas être courageux ? Accepter de crever ou réagir pour mieux vivre, en mettant en place un nouveau mode de vie préservant notre écosystème ? Telles sont les vraies questions ! L’avenir proche appartiendra à un Homme garant de sa plus longue mémoire, par le respect de tout ce qui l’entoure et le fait vivre, ou bien sonnera le glas d’une Humanité anéantie par ses propres folies !

© Jean Dorval, en collaboration avec MLE, "Bricoleur de Génie", le 11.06.2012, pour LTC Innovation.

les héritiers de bessler,jean dorval pour ltc grand reportages,jean dorval pour ltc,ltc,latourcamoufle,la tour camoufle,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,union européenne,ue,le mouvement perpétuel,une éco-énergie,infinie,baillonnée par les lobbies,mère nature,mle bricoleur de génie,environnement,énergie pure,développement durable,fukushima,tchernobyl,système magnétique,mike brady,perendev,léonard de vinci,christian huygens,john bernoulli,robert boyle,georges b. airy,nikola tesla,orffyreus,jeux olympiques de londres,jo de londres,sommet sur le,de rio,juin 2012,rio +20

Notes :

(1) Perendev-power.com

Sources documentaires :

Youtube.com/Watch

http://quanthomme.free.fr/

Le livre de R.A. Ford, Lost Technlology Series, réimpression en 1987 de "Perpetual Motion Journal" de Irving R. Barrows (1967). 

Et pour plus d’infos :

Rexresearch.com

Peswiki.com/energy/Directory:Perendev_Power_Developments

Google.lu/Perendev

11/06/2016

SPECIAL TRADITIONS LORRAINES : LE MARIAGE.

peintre,william-adolphe bouguereau,(1825-1905),la jarretière,les bacchanales,le mariage lorrain,coutumes lorraines,la demande en mariage,une néo d'anna des naudins pour ltc,jean dorval,jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc grands reportages,grand reportage,centre pompidou-metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,traditions lorraines,tenue de mariage

Tenues de mariage lorrain traditionnel.

© L’image ci-dessus est soumise aux droits d’auteur et a été mise sur LTC à titre gracieux, pour illustrer cet article, avec l’aimable autorisation de son Auteure : Madame Catherine Debusne, Historienne, Écrivaine et Illustratrice. Avec tous nos remerciements pour son aide précieuse. http://la-rebelle.over-blog.com/2015/11/j-en-ai-marre-qu-...

 

Coutumes lorraines : la demande en mariage

"La demande en mariage, suivie de fiançailles, passait souvent par l'emploi de mots spécifiques, désignant le promis et la promise, comme ceux de fèchenot et fèchenotte, ou encore de vauzenot et vauzenotte, dont l'origine se perd dans la nuit des temps (avec peut-être, pour le second, le mot vôze désignant un bouquet). Cela dit, la demande faite et acceptée, devait, dans la région de Metz, être officiellement renouvelée le matin même du mariage. La mariée, une fois habillée, attendait donc aux côtés de ses parents la visite de son futur époux et de son père, qui allaient réitérer publiquement la demande ou du moins se livrer à un simulacre... La suite de cet article, publié le dimanche 6 août 2006 dans le supplément dominical du "Républicain Lorrain", se trouve sur :

http://en-passant-par-la-lorraine.over-blog.com/categorie...

Une néo d'Anna des Naudin, pour LTC.

 

Sur le même sujet, à lire ou à relire l'article de Jean Dorval sur "Le Mariage Lorrain", publié à l'époque dans la Revue Lorraine Populaire de Jean-Marie CUNY...

 

peintre,william-adolphe bouguereau,(1825-1905),la jarretière,les bacchanales,le mariage lorrain,coutumes lorraines,la demande en mariage,une néo d'anna des naudins pour ltc,jean dorval,jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc grands reportages,grand reportage,centre pompidou-metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,traditions lorraines,tenue de mariage

"LE MARIAGE TRADITIONNEL LORRAIN."

 

"Il est des lieux où souffle l’Esprit…", l’esprit de nos ancêtres bien sûr, mais aussi celui de nos traditions enfouies sous le poids des siècles. Notre Lorraine natale si chère à Maurice Barrès et à nos aïeux a été le berceau de nombreuses coutumes locales. En passant par la Lorraine, les invasions et les guerres ont fait fructifier notre histoire. Riches du brassage de notre culture et de celle de nos hôtes, des générations entières ont été témoins de cet enracinement qui a marqué notre territoire régional. Au travers des vestiges, des monuments historiques et de la culture, mais aussi des mœurs, le lorrain a su démontrer sa capacité à fusionner dans l’originalité, à nourrir une forte identité. Malgré un tempérament rude qui trouve son expression la plus vive dans le travail au champ, à la mine ou aux hauts-fourneaux, le "caractère lorrain" n’est pas incompatible avec la bonne humeur, ce qui procure de nombreuses occasions d’amusement. Le mariage lorrain est un de ces points de repères socioculturels incontournables. Et c’est sans doute pour défendre, entre autres, ces traditions festives que nos aïeux se sont sacrifiés souvent au champ d’honneur, embrassant ainsi la "terre charnelle" si chère à Charles Péguy ; terre de difficultés, mais aussi de grands bonheurs !

La noce lorraine, en dehors d’être une cérémonie religieuse chrétienne, comportait une série de rites et de coutumes issus de la nuit des temps, d’un fond paysan très marqué. Nous allons en évoquer quelques aspects.

Tout d’abord en Lorraine on aimait à chanter comme nous le prouve ces extraits de "La réveillée" (arrangement de Jean Poinsignon) et de la "Romance d’Audun-le-Roman" (datée de 1850) : "Réveillez-vous belle endormie, réveillez-vous car il est jour, mettez la tête à la fenêtre, vous entendrez parler d’amour", "Adieu, fleur de jeunesse, puisque me faut la quitter la nobl’qualité de fille, père et mère, m’les faut quitter".

Les Lorrains se plaisaient aussi pendant les réunions de famille à raconter des histoires ou "fiauves" en patois roman. Ces derniers consistaient en une satire de la vie quotidienne des gens. Goûtons notre plaisir en lisant le "PTIOT CUGNOT"(arrangement de Jean POINSIGNON) :

 

"Quand je suis venu au monde,

Radigadi radigado,

Quand je suis venu au monde,

Dans mon beau Longeaux (1)

 

J’ai tout de suite regardé,

Radigadi radigado,

J’ai tout de suite regardé,

Par un petit trou

 

Mais quand j’ai vu mon père,

Radigadi radigado,

Mais quand j’ai vu mon père,

Avec des sabots

 

Je m’suis dit ton pauvre diable,

Radigadi radigado,

Je m’suis dit mon pauvre diable,

De toutes les façons t’es foutu."

 

De même en 1912, nos anciens chantaient lors de repas prolongés des compositions musicales incantatoires mettant en scène la loi de la nature. Dans certaines d’entre elles, une chèvre ou une oie se faisait dévorer par un loup. Dans d’autres, plus cocasses, la chèvre embrochait le loup pour se défendre et l’oie pinçait ses parties afin d’éviter d’être dévorée.

Le mariage lorrain était aussi l’occasion d’invoquer les Divinités païennes, tout en restant dans un cadre "très catholique". Cette dualité des comportements semble être le résultat de l’étonnante alchimie dont a hérité notre contrée. Nous ne sommes donc pas à une contradiction prêt !

le mariage lorrain,coutumes lorraines,la demande en mariage,une néo d'anna des naudins pour ltc,jean dorval,jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc grands reportages,grand reportage,centre pompidou-metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,traditions lorraines,tenue de mariage

Les bacchanales, peintes par William-Adolphe Bouguereau (1825-1905).
© Photo ci-dessus : http://www.mondragon-plus.com/pas_vu12.htm

Dans nos régions de l’Est, le mot mariage évoque les Bacchantes s’adonnant au culte de Bacchus (Dionysos pour les Grecs, fils de Zeus et de Sémélé). Ce Dieu Romain de la végétation, et en particulier de la vigne et du vin, se trouve vénéré au travers de cérémonies appelées Bacchanales. Certaines représentent l’union de deux Êtres. Cette croyance en Bacchus met en scène, dans la coutume lorraine, le mystère de la renaissance ou "Liber Pater". Bacchus déchiqueté à sa naissance par Héra (femme de Zeus et de surcroît Déesse grecque du mariage) a été sauvé par son père, qui pour se faire l’a mis en dedans sa cuisse. Cette croyance contribuera au développement de la tragédie et de l’art lyrique, mais aussi au cérémonial du mariage lorrain.

le mariage lorrain,coutumes lorraines,la demande en mariage,une néo d'anna des naudins pour ltc,jean dorval,jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc grands reportages,grand reportage,centre pompidou-metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,traditions lorraines,tenue de mariage

La jarretière.

© Photo ci-dessus : http://www.zankyou.fr/p/la-jarretiere-de-la-mariee-jeu-et...

Quatre rites symbolisent cela dans notre tradition : le vin aphrodisiaque, la jarretière, les cérémonies de la chaussure et du pain. Le vin aphrodisiaque était servi en rôtie (c’est-à-dire accompagné de tranches de pain). Fait à base de poivre, de cannelle et de miel, il était donné aux mariés, une fois "leur petit nid d’amour" découvert ou au petit matin lorsqu’ils émergeaient des bras de Morphée. La jarretière, quant à elle, apparue au XVIème Siècle en Lorraine, se trouvait être l’enjeu d’une course entre les hommes du village. Le vainqueur partageait ce trophée entre tous les participants en guise de porte-bonheur. Le rituel de la chaussure symbolisait l’érotisme et le spirituel. L’érotisme car la mariée se faisait déchaussée en public. A l’époque, on tournait de l’œil à la vue d’un mollet mignon ! Le spirituel, car les mariés mettaient de l’argent dans "la chaussure" pour acheter les Pénates (en mythologie romaine, ce sont les Divinités du foyer). Ce "rachat" de la chaussure donnait lieu ensuite à des jeux et gages. Le pain quant à lui, tradition paysanne par excellence, était offert par une femme enceinte à la mariée, avec une phrase d’accompagnement flattant la fécondité et la richesse matérielle à venir : "puisse-t-il faire beaucoup de profit."

Mais, faisons un peu d’étymologie ! Jadis un tiers des mariages était consommé avant de passer à l’Eglise. Tout enfant conçu ainsi procurait au futur papa un certain prestige qui lui valait d’être surnommé "godard" (du latin "galudare" qui signifie "le réjouit"). Le "godard" aux yeux de tous vérifiait la fameuse expression catholique "Liebe ist eine gnade !" (traduction : "l’amour est une grâce !"). Cela était un véritable don du ciel selon la tradition lorraine. Alors, si vous connaissez un ami dont le nom est "Godard", vous saurez quel mode de vie avaient choisi ses ancêtres !

D’autre part, dès son baptême l’enfant lorrain était consacré aux Divinités agraires tels Sylvain (Dieu romain protecteur des bois et des champs) et Perséphone (Reine des Enfers, Déesse grecque du Monde souterrain qui réapparaît pour créer les saisons). On pendait à cette occasion, au dessus du berceau, le bouquet du Baptême. Cela invitait Mère Nature à être généreuse. Le bouquet de mariage était, quant à lui, dédié à la Vierge Marie.

le mariage lorrain,coutumes lorraines,la demande en mariage,une néo d'anna des naudins pour ltc,jean dorval,jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc grands reportages,grand reportage,centre pompidou-metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,traditions lorraines,tenue de mariage

© Photo ci-dessus : http://www.au-jardin.fr/post/Chevre-au-col-du-Granier

Une autre coutume avait son importance : "la chèvre". Cette tradition d’origine païenne renforçait l’esprit de famille. A l’époque, le mariage était une grande fête villageoise durant laquelle on unissait deux êtres et leurs familles ! Les nouveaux époux, afin de débuter leur nouvelle vie dans de bonnes conditions, recevaient de riches présents tels des rouets, des terres, des troupeaux (vaches, moutons…), des fermes, des bois, des meubles (bahuts lorrains…). Aussi, les enfants non mariés restant dans les familles, voyant cet important étalage de richesses, pouvaient imaginer mourir dans le plus grand dénuement… Pour palier aux éventuels états d’âme, chaque marié rétrocédait des cadeaux pour marquer la solidarité familiale. Le présent qui revenait fréquemment était une "guey" (en roman), une "gaib" (en germanique), ou plus simplement "une chèvre" (en français). Au début, on offrait une bête vivante, puis apparurent des figurines faites à base de poireaux frais, de confiseries (pâte d’amandes, chocolat ou sucre soufflé) ou de bois.

Les distractions n’étaient pas uniquement spirituelles car la gastronomie tenait une place importante. On mangeait des mets délicats : pâtés, tourtes, matelote de METZ, cochon de lait en gelée, quiche lorraine, langue de bœuf, carpe à la juive, oie en daube, coq au vin gris, brioche ; et plusieurs succulents desserts, dont les œufs à la neige et à l’orange, ou le "Torté" qui reste le plus typique. Cette pâtisserie intermédiaire entre le gâteau et la brioche était préparée dans la région de Moyeuvre, sur les rives de l’Orne, pour toutes les fêtes et les grandes occasions, dont les mariages (voir l’excellente recette sur le livre de E. Auricoste de Lazarque : "Cuisine messine"). Dans le Pays-Haut Mosellan, ce gâteau se nommait le "Wété". Il pouvait s’accommoder d’amandes, était offert par le marié à tous ses invités, accompagné d’un verre de vin. On en donnait même aux gens extérieurs au mariage !

Tous ces comportements conviviaux trouvent leur origine dans la durée des mariages qui pouvaient aller jusqu’à trois jours consécutifs. Il fallait bien occuper tous les convives et surtout les nourrir ! Ces coutumes nous rappellent qu’avoir des racines, quelque soit notre région française d’origine, est un bien des plus précieux que nous nous devons de défendre. Au travers des âges, nos traditions et nos valeurs, même si elles ne sont pas rester figées, ont forgé notre spécificité. Elles sont irremplaçables et ce n’est pas la monoculture mondialiste qui saurait relever le gant ! Si nous ne réagissons pas très vite nous y laisserons tous notre âme. Un pays qui ne conserve pas son passé, ne peut vivre le présent et n’a pas d’avenir. Il est tout simplement voué à disparaître. Tout le monde aura été prévenu !

© Jean DORVAL, le 15/06/04, pour LTC Grands Reportages.  

visite princière pour les 250 ans de la place royale à nancy,revue lorraine populaire de jean-marie cuny,rlp,jmc,jean-marie cuny,interview conjointe de s.a.r. le prince de bourbon-parme et de m,place royale,place stan,place stanislas,jean dorval pour ltc

 

 

 

 

 

Notes :

(1) Un village proche de Bar-le-Duc dans la Meuse.

29/05/2016

BONNE FÊTE A TOUTES LES MAMANS !

c'est le jour des fleurs sur ltc,gerberas et tulipes roses de rigueur,anna des naudin pour ltc,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,bouquet de fleurs,adn© Photo ci-dessus : farm1.static.flickr.com

GERBERAS ET TULIPES ROSES DE RIGUEUR !

Anna des Naudin pour LTC Hommage. c'est le jour des fleurs sur ltc,gerberas et tulipes roses de rigueur,anna des naudin pour ltc,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,bouquet de fleurs,adn

 

07/09/2015

Metz-Queuleu : La Casemate A ouvre ses portes pour les JEP.

fort 1.JPG

Un dortoir d'internés-déportés.

. Visites et devoir de mémoire pour les JEP. - Le fort de Queuleu, camp spécial SS Fort Goeben (1943-1944), antichambre de la déportation nazie, pendant la Seconde Guerre mondiale, ouvrira ses portes au public, les 19 et 20 septembre, durant les Journées Européennes du Patrimoine (JEP). Des visites guidées, régulières et gratuites, seront organisées, de 9h à 12h et de 14h à 19h. Au programme, il sera également prévu des projections de témoignages d’internés-déportés, des expositions d’objets et de photos, une présentation des activités de l’association du fort de Queuleu et une vente de publications. D’autres visites du site seront assurées jusqu’en fin d’année, de 14h à 18h, aux dates suivantes : les 13 et 27 septembre ; les 4, 11, 18 et 25 octobre ; les 1er, 8, 15, 22 et 29 novembre ; et les 6, 13 et 20 décembre.

fort 2.JPG

Un des sinistres bureaux pour les interrogatoires.


. Entretien de ce lieu de mémoire. - Des journées de travaux d’entretien de la Casemate A et de ses environs seront régulièrement proposées aux personnes bénévoles souhaitant y participer. Voici les prochaines dates : de 8h à 18h, le 13 septembre ; les 4, 18 et 25 octobre ; les 19, 22 et 29 novembre ; et les 6, 13 et 20 décembre ; de 9h à 17h, les 10 et 17 septembre ; le 15 octobre et le 5 novembre. Matériel à prévoir : gants, sécateurs, cisailles, scies, tronçonneuses et débroussailleuse thermiques (avec équipement de sécurité). Il est possible de pique-niquer sur place le midi et d’utiliser le barbecue de l’association.

fort 3.JPG

Partie d'une tenue d'interné-déporté.


Renseignements : Association du fort de Metz-Queuleu pour la mémoire des internés-déportés et la sauvegarde du site, tél. : 06.75.37.06.33 ; adresse courriels : fort.metz.queuleu@gmail.com ; parking gratuit sur place.

fort 4.JPG

Inscriptions et dessins d'internés-déportés.

le communisme sème la mort,antisémitisme rouge,jean dorval pour ltc news,procès historique du régime khmer rouge,procès pour crimes contre l'humanité,crimes de guerre,et génocide,des quatre plus hauts responsables du,régime khmer rouge,encore en vie,à phnom penh,dans le box des accusés,le communisme rouge sang,une immunité historique injuste,le fascisme rouge,la haine bolchevique,le terrorisme rouge,une falsification de l'histoire,250 000 000 millions de victimes oubliées,la terreur rouge,la guerre à la paix,l'intolérance,une prise en otage de ouvriers,devoir de mémoire,honneur aux victimes du communisme,les oubliés de l'histoire hantent les tribunaux internationaux,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,massacre,génocide rouge à l'échelle industrielle,des crimes non munis,une honte

Source documentaire et photos : © Le Républicain Lorrain 2015/DR. Avec l’aimable autorisation du journal.

08/07/2015

LTC Devoir de Mémoire : Hommage à Jean Moulin mort de la barbarie nazie le 8 juillet 1943 à Metz.

  Hommage à Jean Moulin,mort le 8 juillet 1943 à Metz, henry schumann, consistoire israélite de moselle, bruno fizson, grand rabin, andré masius, souvenir français, jean dorval pour ltc, jean dorval, histoire, devoir de mémoire, voyage de mémoire, auschwitz 1, auschwitz 2, auschwitz 3, trois camps, camp de la mort, déportation, birkenau, juif, homosexuel, tsiganes, catholiques, pologne, haute silésie, chambre à gaz, crématoire, monowitz, camp de travail, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, non au révisionnisme et au négationnisme, la liberté, génocide juif, hommage aux victimes, le 8 mai 1945, victoire des alliés sur l'allemagne nazie, et fin de la seconde guerre mondiale en europe

Hommage à Jean Moulin,mort le 8 juillet 1943 à Metz,

Hommage à Jean Moulin,mort le 8 juillet 1943 à Metz,

 

Hommage à Jean Moulin,mort le 8 juillet 1943 à Metz, henry schumann, consistoire israélite de moselle, bruno fizson, grand rabin, andré masius, souvenir français, jean dorval pour ltc, jean dorval, histoire, devoir de mémoire, voyage de mémoire, auschwitz 1, auschwitz 2, auschwitz 3, trois camps, camp de la mort, déportation, birkenau, juif, homosexuel, tsiganes, catholiques, pologne, haute silésie, chambre à gaz, crématoire, monowitz, camp de travail, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, non au révisionnisme et au négationnisme, la liberté, génocide juif, hommage aux victimes, le 8 mai 1945, victoire des alliés sur l'allemagne nazie, et fin de la seconde guerre mondiale en europe

Hommage à Jean Moulin,mort le 8 juillet 1943 à Metz, henry schumann, consistoire israélite de moselle, bruno fizson, grand rabin, andré masius, souvenir français, jean dorval pour ltc, jean dorval, histoire, devoir de mémoire, voyage de mémoire, auschwitz 1, auschwitz 2, auschwitz 3, trois camps, camp de la mort, déportation, birkenau, juif, homosexuel, tsiganes, catholiques, pologne, haute silésie, chambre à gaz, crématoire, monowitz, camp de travail, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, non au révisionnisme et au négationnisme, la liberté, génocide juif, hommage aux victimes, le 8 mai 1945, victoire des alliés sur l'allemagne nazie, et fin de la seconde guerre mondiale en europe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

hommage à jean moulin,mort le 8 juillet 1943 à metz,henry schumann,consistoire israélite de moselle,bruno fizson,grand rabin,andré masius,souvenir français,jean dorval pour ltc,jean dorval,histoire,devoir de mémoire,voyage de mémoire,auschwitz 1,auschwitz 2,auschwitz 3,trois camps,camp de la mort,déportation,birkenau,juif,homosexuel,tsiganes,catholiques,pologne,haute silésie,chambre à gaz,crématoire,monowitz,camp de travail,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,non au révisionnisme et au négationnisme,la liberté,génocide juif,hommage aux victimes,le 8 mai 1945,victoire des alliés sur l'allemagne nazie,et fin de la seconde guerre mondiale en europe

"Nous devons notre Liberté d’hier, d’aujourd’hui et de demain, à des Héros, des Résistants, des Patriotes, à des Hommes ordinaires et extraordinaires à la fois, qui ont su combattre la haine et la barbarie nazie par Amour du Prochain. Jean Moulin, représentant du Comité national français pour l'ensemble du territoire métropolitain (et qui a unifié la Résistance), était de ces Hommes là. Il a donné sa vie, en se suicidant, afin de protéger ses Camarades, pour ne pas avoir - sous la torture du chef de la Gestapo de la région lyonnaise, Klaus Barbie - à trahir ses Hommes. Sauver in extrémiste par ses ennemis, il meurt malgré tout de ses blessures à Metz lors de son transport pour l’Allemagne."

Jean Dorval, le 08 juillet 2015, pour LTC Devoir de Mémoire

IN>fos+ :

wiki/Jean_Moulin

le communisme sème la mort,antisémitisme rouge,jean dorval pour ltc news,procès historique du régime khmer rouge,procès pour crimes contre l'humanité,crimes de guerre,et génocide,des quatre plus hauts responsables du,régime khmer rouge,encore en vie,à phnom penh,dans le box des accusés,le communisme rouge sang,une immunité historique injuste,le fascisme rouge,la haine bolchevique,le terrorisme rouge,une falsification de l'histoire,250 000 000 millions de victimes oubliées,la terreur rouge,la guerre à la paix,l'intolérance,une prise en otage de ouvriers,devoir de mémoire,honneur aux victimes du communisme,les oubliés de l'histoire hantent les tribunaux internationaux,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,massacre,génocide rouge à l'échelle industrielle,des crimes non munis,une honte