Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/06/2011

LE DEUX EN UN DU CATHOLICISME : LUNDI DE PENTECOTE ET PELE DE LA SAINT-NICOLAS LE MEME JOUR !

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc news,pélé,pélerinage,mini-pélerinage de la saint-nicolas,saint-nicolas,lundi de pentecôte,catholicisme,grotte mariale,le tremblois,nancy,meurthe-et-moselle,laneuvelotte,velaine-sous-amance,romémont,la vallée de la roanne,la roanne,lenoncourt,varangéville,saint-nicolas de port,messe,basilique,la pentecôte,fête de la pentecôte,jour férié,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,association pélerins en lorraine

© Photo ci-dessus : http://lespetitschanteursdelaresurrection.unblog.fr/

Le mini-pèlé de la Saint-Nicolas d'été aura lieu le Lundi de Pentecôte... Départ à 10h00, de la Grotte Mariale du Tremblois à Laneuvelotte (54), vers Velaine-sous-Amance, Romémont, la vallée de la Roanne, Lenoncourt, Varangéville, puis Saint-Nicolas de Port (cérémonie en la Basilique à 15h00 précises). A midi : repas tiré des sacs au bord de la Roanne. Retour à pied (à moins de trouver des voitures... En ce cas, organisation d’un goûter dans le parc du Tremblois). Bonne fête de Pentecôte à tous !

JD et JMC.

Contact : Jean-Marie CUNY, Tél. 03.83.20.67.22

INFOS PLUS :

http://www.croire.com/article/index.jsp?docId=21346&rubId=214 

01/05/2008

PELERINAGE TRADITIONNEL : HONNEUR A NOTRE DAME DE GORZE !

1557412963.JPG

© Photo ci-dessus : Jean Dorval 2006


En ce mardi 16 juin 1868, le petit village historique de Gorze, en Moselle, est en liesse, car on procède à l’érection d’une statue dédiée à la Très Sainte Vierge Marie, placée sous le vocable de « Notre Dame de Gorze ». Elle est implantée sur le Mont Saint Belin ou Saint Blin, sur le socle naturel du « Gros-Nez » - un rocher de granit de 9°mètres de hauteur - son piédestal, en pierre blanche, mesure 4 mètres de haut et provient de la carrière de Varvinay dans la Meuse. Du côté du plateau de la colline, on trouve gravé dessus : « Gorze à Marie, le 16 juin 1868 » ; et du côté de la ville : « Ils m’ont établie gardienne de leur ville. » La statue en impose avec ses 4 mètres de haut. Auréolée de douze étoiles (le chiffre de la Vierge… ), elle pèse 1.800 kilos. Fondue à Lyon, dans les ateliers Villard, elle ressemble à Notre Dame de Fourvière. Toujours en 1868, elle est dorée à Ercuis, dans l’Oise. La même opération est renouvelée, il y a environ une vingtaine d’années, suite à la vente de pin’s. Edifiée sous le ministère de Monsieur l’Abbé Meot Bergmann, Aumônier de l’Hospice du village, cette statue glorifie la foi des habitants de Gorze et témoigne de leur reconnaissance à la Très Sainte Vierge Marie, pour sa protection durant les épidémies de choléra, de 1832 à 1849. Monseigneur Dupont des Loges, Evêque de Metz, l’inaugure et la bénit, en présence de Monsieur le Général d’Aurelle de Paladines, Commandant la 5ème Division. Cet ecclésiastique novateur, en même temps, instaure le « pélé » à Notre Dame de Gorze. La musique du 2ème Génie, les cuivres de la Société des Jeunes Ouvriers, sous la conduite éclairée de Monsieur l’Abbé Risse, et près de 20.000 fidèles, concourent à la réussite de ce grand événement religieux. La procession à ses débuts contourne la route de Rezonville par des chemins en lacets. En 1904, Monsieur l’Abbé Laurent fait édifier sur le point culminant de la colline un calvaire face à Notre Dame de Gorze. Depuis l’année de sa création ce « pélé » se déroule le premier dimanche de mai. Après 7 ans d’interruption, le 07 mai 2006, on assiste, dans la ferveur religieuse de quelques 200 fidèles à la renaissance de cette manifestation d’un autre temps…

« Ô DIVINE MERE, VOICI VOS ENFANTS ; AVEC LEUR PRIERE, AGREEZ LEURS CHANTS. »(1)

Dimanche 04 mai prochain, le « pélé » à Notre Dame de Gorze répondra à nouveau présent ! Une messe mariale, célébrée par le Frère Georges Bondo et animée par la chorale inter-paroissiale, aura lieu à 15h00 en l’église Saint-Etienne. On y entonnera, certainement, quelques chants religieux, tels « Ô salutaris hostia », le « Magnificat » et « Tantum ergo ». Cette cérémonie se clôtura par une adoration devant le Saint-Sacrement. Puis, une procession s’égrènera lentement dans les rues du village, bercée par le « Cantique à Notre-Dame de Gorze » (sur l’air de « l’Ave Maria » de Lourdes). Les porteurs de la statue de Notre Dame de Gorze se relayeront fièrement en tête, et tout au long, de ce majestueux cortège, qui réveillera, à n’en pas douter, de vieux souvenirs chez nos Anciens… Même, si le parcours n’ira pas jusqu’à la statue de la Très Sainte Vierge Marie, et ce, pour des raisons de sécurité, vu l’état du chemin menant au Mont Saint Blin, il n’en reste pas moins que le recueillement sera au rendez-vous. Alors les gars, Catholiques et Lorrains toujours ? Si c'est le cas, prouvez-le en venant honorer la Maman du Christ-Roy !

© Jean Dorval, le 30/04/08, pour La Tour Camoufle

Sources documentaires :
D’après les recherches de Monsieur Marcel Gourlot, historien local
Notes :
(1) Extrait du « Chant à Marie (Gorze) »