Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/06/2018

LTC Kinéma présente : "Quand la crise économique organisée provoque un Sursaut Salvateur du Monde Ouvrier…"

 

en guerre,le film,stéphane brizé,vincent lindon

 

. Un Pamphlet Social Dénonciateur Objectif. - Le film dramatique français "EN GUERRE", coécrit, coproduit et réalisé par Stéphane Brizé, sorti en 2018, d’une durée d’1h52, avec dans les rôles principaux, Vincent Lindon (dans le rôle principal), Mélanie Rover et Jacques Borderie (deux acteurs non professionnels), a été en compétition au Festival de Cannes 2018. C'est le quatrième film de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon, après Mademoiselle Chambon, Quelques heures de printemps et La Loi du marché. Ce Petit Bijou Social, Solidaire et Fraternel, dénonce l’exploitation et l’abandon du Monde des Ouvriers par certains patrons, de moins en moins exemplaires socialement parlant, voire hors-la-loi. Il prend aux tripes, tel un Cri d’Alarme, un Plaidoyer sans Concessions, dans lequel se reconnaissent des millions d’Ouvriers, sans Boulot en France et dans le Monde ; suite aux plans de licenciements abusifs et massifs, dont ils sont victimes depuis des décennies. Une Histoire qui n’est pas sans rappeler, Celles des Sidérurgistes Lorrains de Florange, des 1.120 Contis de Clairoix, etc. qui "dégraissés" par la "courbe dictatoriale, irréaliste, injustifiée, insolente et sans fin de la croissance d’entreprises hyper-bénéficiaires" ont perdu leurs Emplois.

 

en guerre,le film,stéphane brizé,vincent lindon

 

. Une Histoire Sociale (malheureusement) comme les Autres. – Le film entre rapidement dans le vif du sujet. Malgré de lourds sacrifices financiers de la part des salariés majoritaires (départs anticipés à la retraite, baisse et gel des salaires, etc.), un bénéfice record de leur entreprise, et des profits mirifiques distribués à la pelle à des actionnaires minoritaires, égoïstes et privilégiés, qui n’en ont jamais assez sur leurs comptes en banque ; la direction de l’usine Perrin Industrie - propriété d’une Multinationale allemande, dont le PDG est confortablement installé dans une des tours d’ivoire d’un grand centre financier mondialiste - décide, contre toute attente, de fermer définitivement le site, et ce, pour le délocaliser sous d’autres cieux fiscaux plus cléments et faire de plus importants bénéfices. Là, où la main d’œuvre est encore moins chère. Les Ouvriers se trouvent alors pris dans la tourmente mortifère du "village planétaire ultralibéral". Accord bafoué, promesses non respectées, les 1.100 Salariés - emmenés avec panache par leur porte-parole Laurent Amédéo (magnifiquement incarné par Vincent Lindon) - refusent cette décision inique, brutale et antisociale, et vont tout faire pour tenter de sauver leurs Emplois. Qui payera leurs crédits, qui nourrira leurs enfants, etc. quand ils seront à la rue ? Leur Droit au Travail est bafoué !

 

en guerre,le film,stéphane brizé,vincent lindon

 

. Le Droit au Travail est un Droit Fondamental. – Les textes ne manquent pas pour réaffirmer le Droit de Travailler, le Droit de Vivre de son Travail. La loi du 19 mars 1793 stipule : "Tout homme a droit à sa subsistance par le travail s'il est valide ; par des secours gratuits s'il est hors d'état de travailler. Le soin de pourvoir à la subsistance du pauvre est une dette nationale." De même, l'article 21 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1793 affirme : "Les secours publics sont une dette sacrée. La société doit la subsistance aux citoyens malheureux, soit en leur procurant du travail, soit en assurant les moyens d’exister à ceux qui sont hors d’état de travailler." Le Droit au Travail a ensuite été proclamé dans la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948, dans son Article 23 : "Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage." Un Droit repris dans l'Article 23 de la Déclaration des Nations unies de 1948. De plus, la Constitution de 1946 affirme : "Chacun a le devoir de travailler et le droit d’obtenir un emploi", Droit qui est repris dans la Constitution de 1958 qui fonde les bases de la Ve République. Enfin, dans la décision n° 85-200 DC du 16 janvier 1986, le Conseil Constitutionnel a affirmé qu’il appartient au Législateur "de poser les règles propres à assurer au mieux le droit pour chacun d’obtenir un emploi en vue de permettre l’exercice de ce droit au plus grand nombre d’intéressés." L'Agence Nationale Pour l'Emploi (ANPE), créée en 1967, découle de ce principe.

 

en guerre,le film,stéphane brizé,vincent lindon

 

. "C’est la Lutte Sociale, groupons-Nous et luttons !" - L'Histoire du Combat de ces 1.120 Ouvriers, qui s’opposent à la stratégie financière d'une Multinationale Toute-Puissante, montre jusque dans les coulisses du Conflit, les Stratégies Collectives à adopter en de telles circonstances dramatiques, les Talents de Négociateurs Opiniâtres à déployer au bon moment au Service de Tous (Ensemble) sur le Terrain Social, etc. afin d’essayer de déjouer TOUS les pièges du Système, avec Bon Sens, et surtout Courage ! C'est la naissance d'une Vague Humaine Révoltée Résolue, qui grossit jour après jour, contre vents et marées, et fait Front Social Commun. Une Tribu d’Ouvriers qui confrontée à l'adversité, à un défi immense, tente de Survivre dans un monde hyper-hostile. Le rôle important (et le manque de concertation) des Syndicats est ici, une fois de plus, souligné ; comme la division des Ouvriers (les jusqu’au-boutistes contre les vendus). Des tergiversations non-constructives qui font le bonheur de leurs adversaires et des pouvoirs publics jouant sur les deux tableaux. Le Monde Ouvrier seul face à la violence antisociale d’une Multinationale gourmande et subventionnée ? Un conflit tendu type qui (malheureusement) ne se généralise pas seulement qu'en France… Il faut pour s’en convaincre suivre l’Actu des chaînes d’info en continu. Le Monde des Ouvriers, des Oubliés, des Petits, des Exclus du Travail, des En-Bas de l’Échelle Sociale et des Laissés-pour-compte de la société capitalistique, crève en direct. "Silence on tourne !"

 

© Jean DORVAL, le 23 mai 2018, pour LTC Kinéma.

jean dorval pour ltc kinéma

Infos+ : Wiki/En_Guerre_(le film)

  

en guerre,le film,stéphane brizé,vincent lindon

 

en guerre,le film,stéphane brizé,vincent lindon,downsizing le film,alexandre payne,mat damon,kristen wiig,hong chau,science-fiction,écologie,jean dorval pour ltc kinéma,ltc kinéma,la bouleversante histoire vraie de philomena et anthony lee,philomena,le réalisateur stephen frears,sophie kennedy clark,judi dench,steeve coogan,12 years a slave,by steve mcqueen (ii),chiwetel ejiofor,michael fassbender,benedict cumberbatch,nymphomaniac volume 1,rammstein,de lars von trier,actuellement sur nos écrans,"nymphomaniac (part i)",ou comment atteindre le point joe,lars von trier,charlotte gainsbourg,stacy martin,nymphomane,stellan skarsqard,tc kinéma annonce...,les trois frères,le retour,les inconnus,e festival cinéma télérama,c'est 3€ la place du 15 au 21 janvier 2014,avec le pass dans télérama,les 18 et 15 janvier 2014,revoir les meilleurs films de 2013,« the immigrant : ewa (cybulski) ou la seconde vie de marion (co,charlie chaplin,1917,the immigrant le film,réalisateur

20/01/2018

LTC Kinéma annonce...

downsizing le film,alexandre payne,mat damon,kristen wiig,hong chau,science-fiction,écologie,

Downsizing : Petits formats, grands espoirs !

 

. Un film 5 étoiles à 90 millions de Dollars. - Alexandre Payne qui a déjà réalisé The Descendants en 2011 - une comédie douce-amère sur un père (interprété par George Clooney) qui essaie de reconstruire sa famille, après l’accident de sa femme - mais aussi l’émouvant Nebraska en 2013, nous a livré le 10 janvier dernier sa nouvelle comédie intitulée : Downsizing (Réduction de taille). Ce pur produit de la Paramount, dont la BO balance d’emblée Once in a Lifetime des Talking Heads, initié en 2009, d’une durée de 2h16, en VOST (anglais, espagnol, islandais et norvégien), est un petit bijou mêlant intelligemment la Science-Fiction et l’Écologie. Il s’agit du plus cher film du réalisateur, dont la dépense est estimée dans une fourchette allant de 65 à 90 millions de Dollars. Classé, à juste titre, cinq étoiles par la critique de presse Sophie Benamon de Studio Ciné Live, ce film est tout simplement pour elle : « Un petit Damon pour un grand Payne. Une satire sociale réussie sous forme de SF. »

. Quand Gulliver écolo veut sauver la Terre. - Dans un futur proche, afin de lutter contre la surpopulation et la surconsommation, freiner le réchauffement planétaire et la fonte de la glace des pôles, qui laisse s’échapper d’importantes quantités de méthane, prémisses à l’extinction des humains, des scientifiques mettent au point le Downsizing. Ce processus permet de réduire les humains à une taille d’environ 12 cm, ce qui diminue considérablement leurs besoins, leurs déchets et donc leur impact sur l’Environnement.

. Juteuse réduction de corps. - Mais, la réduction de la taille des humains donne, en fonction de leur richesse dans le Monde grandeur nature, un équivalent-consommation dans le Monde réduit, très favorable, transformant ainsi les milliers de dollars de leur compte en banque en millions de dollars ; démultipliant leur pouvoir d’achat, leur niveau de vie, et donc leur envie de Dolce Vita et de Farniente.

downsizing le film,alexandre payne,mat damon,kristen wiig,hong chau,science-fiction,écologie

La rencontre entre Paul et Ngoc Lan marque

le début d'un Bonheur simple...

. Toujours les riches contre les pauvres. - Cette promesse d’un avenir meilleur va très vite convaincre 3% de la population mondiale - les très riches - à franchir le pas. En parallèle, certains pauvres (la minorité) acceptent la réduction de leur taille pour devenir plus facilement des clandestins dans les pays riches ou sont réduits de manière arbitraire au silence par des pouvoirs dictatoriaux. Dans tous les cas, chacun garde sa place dans l’échelle sociale du modèle réduit du Monde, et dans ses nombreuses Cités-Lilliput, telle Leisureland.

. Un casting et des personnages taillés sur-mesure. - Paul Safranek (Mat Damon) et son épouse Audrey (Kristen Wiig) désirant abandonner le stress de leur quotidien à Omaha (Nebraska) se lancent dans cette Aventure modèle réduit qui va changer à tout jamais leur existence. Paul Safranek, qui finalement ne sera pas rejoint par sa femme, va devoir s’adapter seul à ce Nouveau Monde. Il y rencontre Ngoc Lan Tran (Hong Chau). Ces deux personnages en quête de réalisation - lui, l’ancien ergothérapeute réduit à faire de l’accueil téléphonique, à qui rien ne réussit ; elle, la dissidente politique, clandestine, femme de ménage engagée dans le bénévolat social, et handicapée suite à l’amputation de sa jambe gauche - vont former une véritable symbiose. En parallèle de ce duo de choc, il est à noter le très beau rôle médian joué par Christoph Waltz (Dusan Mirkovic dans le film) - le trublion, l’empêcheur de tourner en rond, du scénario – qui incarne un personnage déjanté prenant la Vie comme elle vient. Cet attendrissant fêtard, trafiquant à ses heures perdues, a au bout du compte de la morale et de l’humanité, va transformer la Vie de Paul et de Ngoc Lan en les plaçant sur le Chemin de l’Amour.

downsizing le film,alexandre payne,mat damon,kristen wiig,hong chau,science-fiction,écologie

Dusan déguste la Vie... et tout lui sourit !

. XXL contre Miniatures. - In fine, une toile qui pèse le « pour » et le « contre » de l’American Way of Live, dont les qualités n’ont d’égal que les travers ; et ce, quelque soit la taille de l’environnement où elle se développe. Elle pose aussi le problème des communautarismes qui déchire toujours la société américaine (et le Monde...) : les Hommes de taille normale, contre les hommes de petite taille ! Alors, les humains de 12 cm, des étrangers comme les autres ? Rien n’est (malheureusement) plus certain !

 

© Jean DORVAL, le 20 janvier 2018, pour LTC Kinéma.jean dorval pour ltc kinéma

downsizing le film,alexandre payne,mat damon,kristen wiig,hong chau,science-fiction,écologie,

12/01/2018

LE COUP DE COEUR D'LTC KINEMA !

les heures sombres,e portrait interdit, melvin poupaud, charles de meaux, e film franco-belge, à voir en vost (anglais), "une promesse", réalisé par patrice leconte, l’ouvrage de stefan zweig "le voyage dans le passé" (paru aux ed, paris), rebecca hall, richard madden, alan rickman, romantisme, jean dorval our ltc kinéma, ltc kinéma, the best offer, le film, la migliore offerta, giuseppe tornatore, le réalisateur et scénariste, geoffrey rush, sylvia hoeks, jim sturgess, donald sutherland, olomon northup : un homme (libre) rendu esclave pendant 12 ans, vost, 12 years slave, de steve mcqueen ii, avec, chiwetel ejiofor, michael fassbender, brad pitt, lupita nyong'o, un film contre l'esclavage, le devoir de mémoire, pour la cause noire, nymphomaniac volume 1, rammstein, de lars von trier, actuellement sur nos écrans, "nymphomaniac (part i)", ou comment atteindre le point joe, lars von trier, charlotte gainsbourg, stacy martin, nymphomane, stellan skarsqard, ltc kinéma annonce..., les trois frères, fan bing bing

29/12/2017

LTC KINéMA PRESENTE : "Le Portrait de la tentation..."

 

le portrait interdit,fan bing bing,melvin poupaud,charles de meaux,e film franco-belge,à voir en vost (anglais),"une promesse",réalisé par patrice leconte,l’ouvrage de stefan zweig "le voyage dans le passé" (paru aux ed,paris),rebecca hall,richard madden,alan rickman,romantisme,jean dorval our ltc kinéma,ltc kinéma,the best offer,le film,la migliore offerta,giuseppe tornatore,le réalisateur et scénariste,geoffrey rush,sylvia hoeks,jim sturgess,donald sutherland,olomon northup : un homme (libre) rendu esclave pendant 12 ans,vost,12 years slave,de steve mcqueen ii,avec,chiwetel ejiofor,michael fassbender,brad pitt,lupita nyong'o,un film contre l'esclavage,le devoir de mémoire,pour la cause noire,nymphomaniac volume 1,rammstein,de lars von trier,actuellement sur nos écrans,"nymphomaniac (part i)",ou comment atteindre le point joe,lars von trier,charlotte gainsbourg,stacy martin,nymphomane,stellan skarsqard,ltc kinéma annonce...,les trois frères

 

. Quand la Peinture et la Toile cinématographique ne font plus qu’un. - Andrea Sanders Films présente le dernier film de Charles de Meaux : Le Portait Interdit. De Meaux, réalisateur, producteur de cinéma et scénariste, est l’un des premiers à avoir travaillé sur l'espace entre les Arts Plastiques et le Cinéma. Il a été honoré au Centre Pompidou-Metz, où il a assuré une rencontre avec son public le 20 décembre dernier. Sa toile est montrée dans tous les musées du Monde. De Meaux est le réalisateur, entre autres films, de Stretch (2011). Une histoire qui se déroule entre Paris et Macao. Le dernier film de David Carradine, mort le 3 juin 2009.

le portrait interdit,fan bing bing,melvin poupaud,charles de meaux,e film franco-belge,à voir en vost (anglais),"une promesse",réalisé par patrice leconte,l’ouvrage de stefan zweig "le voyage dans le passé" (paru aux ed,paris),rebecca hall,richard madden,alan rickman,romantisme,jean dorval our ltc kinéma,ltc kinéma,the best offer,le film,la migliore offerta,giuseppe tornatore,le réalisateur et scénariste,geoffrey rush,sylvia hoeks,jim sturgess,donald sutherland,olomon northup : un homme (libre) rendu esclave pendant 12 ans,vost,12 years slave,de steve mcqueen ii,avec,chiwetel ejiofor,michael fassbender,brad pitt,lupita nyong'o,un film contre l'esclavage,le devoir de mémoire,pour la cause noire,nymphomaniac volume 1,rammstein,de lars von trier,actuellement sur nos écrans,"nymphomaniac (part i)",ou comment atteindre le point joe,lars von trier,charlotte gainsbourg,stacy martin,nymphomane,stellan skarsqard,ltc kinéma annonce...,les trois frères 

. Quand le Peintre tombe amoureux de son Sujet (impérial...). - Le Portrait interdit est un drame historique franco-chinois réalisé par Charles de Meaux, d’une durée de 1h34, en VOST, sorti en 2016 en Chine, mais le 20 décembre dernier dans toutes les salles de Kinéma françaises. Grande fresque historique, le film part d'un portrait exécuté, vers 1760, par le frère Jésuite Jean-Denis Attiret (Melvin Poupaud), en mission en Chine, et peintre à la Cour Impériale de Chine, à l’époque de l'Empereur Qianlong ; et dont le cousin Claude-François Attiret est un des peintres de Cour reconnu en France. Le Jésuite se voit alors confier la tâche honorifique de peindre le portrait de l’Impératrice Ulanara (Fan BingBing), concubine devenue Seconde Épouse de l'Empereur Qianlong, suite à la mort de sa Première Épouse. Elle aura un destin très particulier entre privation d’Amour, absence de sa descendance, solitude, fragilité, isolement dans le faste de la Cité Interdite, etc. Cette Figure Romantique avant l’heure, dont il ne reste que ce portrait, à la sensualité énigmatique de Joconde asiatique du XVIIIe siècle, est éblouissante. Le film raconte ce moment délicieusement fiévreux, mêlé d’interdits et de sentiments humains, où l’Impératrice chinoise - le modèle (dans tous les sens du terme…) - rencontre le peintre Jésuite ; et où l’Homme de Foi est pris entre sa Fidélité à sa fonction ecclésiastique et l’Amour, le Désir, qu’il commence à ressentir pour cette femme aux Proportions Divines. Une histoire dans l’Histoire qui invite à méditer sur la tentation. Mais qui met surtout en avant l’Amour fou. Quand l'empereur répudiera cette épouse, ce portrait sera interdit. Mais Attiret arrivera à le faire parvenir en France avant de mourir. Comme quoi l’Amour triomphe toujours, et c’est ce qui compte le plus finalement !

© Jean DORVAL, le 29 décembre 2017, pour LTC Kinéma.

iNFOS+ : Wiki/Le_Portrait_Interdit

 

le portrait interdit,fan bing bing,melvin poupaud,charles de meaux,e film franco-belge,à voir en vost (anglais),"une promesse",réalisé par patrice leconte,l’ouvrage de stefan zweig "le voyage dans le passé" (paru aux ed,paris),rebecca hall,richard madden,alan rickman,romantisme,jean dorval our ltc kinéma,ltc kinéma,the best offer,le film,la migliore offerta,giuseppe tornatore,le réalisateur et scénariste,geoffrey rush,sylvia hoeks,jim sturgess,donald sutherland,olomon northup : un homme (libre) rendu esclave pendant 12 ans,vost,12 years slave,de steve mcqueen ii,avec,chiwetel ejiofor,michael fassbender,brad pitt,lupita nyong'o,un film contre l'esclavage,le devoir de mémoire,pour la cause noire,nymphomaniac volume 1,rammstein,de lars von trier,actuellement sur nos écrans,"nymphomaniac (part i)",ou comment atteindre le point joe,lars von trier,charlotte gainsbourg,stacy martin,nymphomane,stellan skarsqard,ltc kinéma annonce...,les trois frères

26/03/2017

LE COUP DE COEUR D'LTC KINEMA...

Paula,

Une Femme Libre qui veut peindre avec Simplicité.

 

paula,Carla Juri,Christian Schwochow,the lost city of z,oving,le film,joel edgerton movie,la la land,ryan gosling,emma stone,john legend,11ème festival,du cinéma,japonais contemporain,souvenir le film,souvenir,isabelle huppert,le coeur en braille,le film de michel boujenah,le mystÈre jÉrÔme bosch,paterson,à jamais,premier contact,sully,clint eastwood,'histoire de l'amour,tu ne tueras point,bande annonce,andrew garfield,mel gibson,guerre,2016,l'odyssÉe,un film de jérôme salle,soy nero,le pape françois,la danseuse,l'eté de kikujiro,café society de woody allen,e garçon et la bête,es délices de tokyo,ltkinéma : le film à voir !,la femme au tableau,gustav klimt,oin de la foule dÉchainÉe,les deux films à voir en ce moment,whiplash,interstellar,le dernier film,de christopher nolan,sort le 5 novembre 2014,en france

. La vie de Paula Modersohn-Becker portée à l’écran. - Paula, Ma vie doit être une fête (titre original : Paula, Mein Leben soll ein Fest sein) est un drame, un topic, sur la vie de l’Artiste Avant-gardiste Paula Modersohn-Becker. Cette Toile allemande d’une durée de 2h06, en VOST, réalisée par Christian Schwochow, est sortie le 1er mars dernier en France. La Distribution des principaux rôles est de premier choix. Carla Juri campe une émouvante Paula, énergique et solitaire ; dont les photos d’époque ont permis d’imiter à la perfection les traits du visage et les postures corporelles. Une Carla Juri qui s’est déjà distinguée notamment dans Quelqu'un comme moi, un film romantique de Xavier Koller (Suisse, 2012). Albrecht Schuch joue, quant à lui, Otto Modersohn (le mari de Paula). La franco-autrichienne Roxane Duran incarne Clara Westhoff ; l’amie sculptrice de Paula qui est un temps l’épouse de Maria Rilke. Joel Basman Rainer est Maria Rilke ; et Klara Deutschmann : Martha Vogeler. Ce film est une splendide Ode à Paula Modersohn-Becker ; une Femme à la Hussarde, en quête de Liberté, espiègle à souhait et véritable Pionnière de l’Art Moderne. Toujours contemporaine...

 

paula,carla juri,christian schwochow,the lost city of z,oving,le film,joel edgerton movie,la la land,ryan gosling,emma stone,john legend,11ème festival,du cinéma,japonais contemporain,souvenir le film,souvenir,isabelle huppert,le coeur en braille,le film de michel boujenah,le mystÈre jÉrÔme bosch,paterson,à jamais,premier contact,sully,clint eastwood,'histoire de l'amour,tu ne tueras point,bande annonce,andrew garfield,mel gibson,guerre,2016,l'odyssÉe,un film de jérôme salle,soy nero,le pape françois,la danseuse,l'eté de kikujiro,café society de woody allen,e garçon et la bête,es délices de tokyo,ltkinéma : le film à voir !,la femme au tableau,gustav klimt,oin de la foule dÉchainÉe,les deux films à voir en ce moment,whiplash,interstellar,le dernier film,de christopher nolan

Paula (à droite) fait face à l'étroitesse d'esprit de son professeur de peinture.

A gauche : son amie Clara Westhoff.

. Paula ou la Sublime Création. – En décembre 1900, au Nord de l’Allemagne, en Basse-Saxe, près de Brème, dans le village de Worpswede, Paula Becker, 24 ans, originaire de Dresde, débute des études de peinture, en rejoignant une petite colonie de peintres indépendants, prônant un retour à la Nature et aux valeurs simples de la Paysannerie. Mais, rapidement le manque d'audace de ces artistes trop académiques, attachés à une représentation figée de la nature, s’oppose aux pratiques iconoclastes de Paula. paula,carla juri,christian schwochow,the lost city of z,oving,le film,joel edgerton movie,la la land,ryan gosling,emma stone,john legend,11ème festival,du cinéma,japonais contemporain,souvenir le film,souvenir,isabelle huppert,le coeur en braille,le film de michel boujenah,le mystÈre jÉrÔme bosch,paterson,à jamais,premier contact,sully,clint eastwood,'histoire de l'amour,tu ne tueras point,bande annonce,andrew garfield,mel gibson,guerre,2016,l'odyssÉe,un film de jérôme salle,soy nero,le pape françois,la danseuse,l'eté de kikujiro,café society de woody allen,e garçon et la bête,es délices de tokyo,ltkinéma : le film à voir !,la femme au tableau,gustav klimt,oin de la foule dÉchainÉe,les deux films à voir en ce moment,whiplash,interstellar,le dernier film,de christopher nolanElle bouscule les mentalités de l’époque qui voudraient la réduire à la Procréation, et lui interdire l’accès à la Pure Création Artistique. Cette situation n’empêche pas Paula d’épouser un de ces peintres qui est différent : Otto Modersohn. Lui, qui l’aime passionnément, est le premier à admirer et à comprendre ses peintures révolutionnaires. Un homme qui cependant refuse pendant cinq ans d’en faire une Femme... Le manque de reconnaissance, de Liberté, de gloire, l’impossibilité de jouir de son corps au sein de son couple et de peindre à sa guise, frustrent Paula, au point de tout quitter. Elle part seule pour Paris, la Cité des Lumières et des... Artistes Avant-gardistes, comme elle. Elle provoque ainsi son Destin, devient la première Femme Peintre à imposer son propre Langage Pictural, entre dans l’Histoire de l’Art en tant qu’une des Fondatrices du Mouvement Expressionniste Allemand. Durant quatorze courtes années, elle exerce son Art Nouveau, devient une Artiste Majeure qui s’ignore, réalise sept cent cinquante toiles, treize estampes et un bon millier de dessins. Sa Peinture hors normes, fruit d'influences multiples, marie savamment tradition et modernité, mêle l'Impressionnisme épuré de Cézanne, van Gogh et Gauguin ; prend sa source dans l'Art Japonais et de la Renaissance Allemande, annonce les Postimpressionnistes, et les Nabis, comme Bonnard, ébauche le Cubisme de Picasso et le Fauvisme de Matisse. La force de l’Expression de son Œuvre Unique dans son Style préfigure même l’Art Moderne, et ce, dès le début de XXème siècle. Paula meurt prématurément à 31 ans, des suites d'un accouchement... Jusqu'à l'exposition que lui consacre le Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris (le MAM), en 2016, intitulée : "Paula Modersohn-Becker, L’intensité d’un regard" ; elle reste assez peu connue du Grand Public, en dehors des pays germanophones. Ce film, qui lui est dédié, lui rend Justice, un vibrant Hommage, la Reconnaissance qui lui a fait tant défaut de son Vivant. Elle  atteint de la sorte l'Immortalité !

 

paula,carla juri,christian schwochow,the lost city of z,oving,le film,joel edgerton movie,la la land,ryan gosling,emma stone,john legend,11ème festival,du cinéma,japonais contemporain,souvenir le film,souvenir,isabelle huppert,le coeur en braille,le film de michel boujenah,le mystÈre jÉrÔme bosch,paterson,à jamais,premier contact,sully,clint eastwood,'histoire de l'amour,tu ne tueras point,bande annonce,andrew garfield,mel gibson,guerre,2016,l'odyssÉe,un film de jérôme salle,soy nero,le pape françois,la danseuse,l'eté de kikujiro,café society de woody allen,e garçon et la bête,es délices de tokyo,ltkinéma : le film à voir !,la femme au tableau,gustav klimt,oin de la foule dÉchainÉe,les deux films à voir en ce moment,whiplash,interstellar,le dernier film,de christopher nolan

© Tableau ci-dessus :

Autoportrait aux camélias (Die Malerin mit Kamelienzweig), 1907,

62 × 31 cm, Musée Folkwang, Essen.

 

paula,carla juri,christian schwochow,the lost city of z,oving,le film,joel edgerton movie,la la land,ryan gosling,emma stone,john legend,11ème festival,du cinéma,japonais contemporain,souvenir le film,souvenir,isabelle huppert,le coeur en braille,le film de michel boujenah,le mystÈre jÉrÔme bosch,paterson,à jamais,premier contact,sully,clint eastwood,'histoire de l'amour,tu ne tueras point,bande annonce,andrew garfield,mel gibson,guerre,2016,l'odyssÉe,un film de jérôme salle,soy nero,le pape françois,la danseuse,l'eté de kikujiro,café society de woody allen,e garçon et la bête,es délices de tokyo,ltkinéma : le film à voir !,la femme au tableau,gustav klimt,oin de la foule dÉchainÉe,les deux films à voir en ce moment,whiplash,interstellar,le dernier film,de christopher nolan

Son futur mari tombe amoureux d'Elle et de sa Peinture hors normes...

 

. Paula (enfin) reconnue d’Utilité (Publique) Artistique. – Dans son film, Christian Schwochow, dresse le portrait d’une Femme fragile et forte à la fois, dont le Geste Créateur, dans la continuité de son Regard, peint exclusivement le Ressenti, et non le réel, pour tendre vers une Simplicité nouvelle retrouvée. Le réalisateur qui met souvent à l’écran des figures féminines fortes - comme dans L’Invisible en 2011 et De l’autre côté du mur en 2013 - libère à l’écran une Force naissante : la première Dame à avoir fait son autoportrait, la représentant nue. Le réalisateur et ses deux scénaristes, Stefan Kolditz et Stephan Suschke, complétés intelligemment à la photographie par Frank Lammers, se sont inspirés pour le scénario des très nombreuses lettres et du journal intime de Paula, favorisant la magie évocatrice d’instants uniques, plutôt que la multiplicité des épisodes qui aurait brisé le rythme du film. L’intensité dramatique prend ainsi le dessus sur l’anecdote. Christian Schwochow synthétise parfaitement les différentes escapades de Paula à Paris en un seul voyage, et ses différentes rencontres artistiques (Camille Claudel et Rodin) et ses aventures sentimentales, en une seule personne ; un Titi Parisien, qui lui fait découvrir Paris et l’Amour charnel. paula,carla juri,christian schwochow,the lost city of z,oving,le film,joel edgerton movie,la la land,ryan gosling,emma stone,john legend,11ème festival,du cinéma,japonais contemporain,souvenir le film,souvenir,isabelle huppert,le coeur en braille,le film de michel boujenah,le mystÈre jÉrÔme bosch,paterson,à jamais,premier contact,sully,clint eastwood,'histoire de l'amour,tu ne tueras point,bande annonce,andrew garfield,mel gibson,guerre,2016,l'odyssÉe,un film de jérôme salle,soy nero,le pape françois,la danseuse,l'eté de kikujiro,café society de woody allen,e garçon et la bête,es délices de tokyo,ltkinéma : le film à voir !,la femme au tableau,gustav klimt,oin de la foule dÉchainÉe,les deux films à voir en ce moment,whiplash,interstellar,le dernier film,de christopher nolanUn trajet vers Paris qui démarre par un plan cinématographique de toute beauté : sur un lac gelé, Paula traine son chevalet et sa valise dans la neige, pour disparaître dans la lumière immaculée hivernale. La magie du Cinéma opère grâce à la focale avertie de Schwochow, entre scènes champêtres allemandes et scènes de parcs ou de cabarets parisiens ; décors intimes ou portraits éclairés/éclairants de l'Artiste et des autres personnages. L’intensité du Regard du réalisateur sur la Peinture de Paula Becker, inscrit divinement sur la Palette Artistique Interstellaire du Créateur, le passage certes éclair, mais incontournable, d’une Artiste Majeure, véritable libre-comète multicolore, qui a marqué l’Humanité, en réussissant, contre vents et marées, à faire partager ses convictions novatrices. Christian Schwochow donne vie à une Paula, très romanesque, sortie tout droit de ses lettres et de son journal intime, en la magnifiant magnifiquement. D'ailleurs, n'écrivait-elle pas : "Je travaille avec une passion qui exclut tout le reste !" Elle est donc servie magistralement par le Kinéma de Schwochow. Dans cette Toile, la Peinture et la Pellicule ne forment plus qu’un Seul Art. Le Bon !

 

© Jean DORVAL, le 25 mars 2017, pour LTC Kinéma.

  ltc kinéma coup de coeur.JPG

ltc kinéma vu et approuvé.JPG

 

 

 

 

 

Sources documentaires

(et crédit photos) :

Wiki/Paula_Modersohn-Becker & Wiki/Paula_(film_2016)

 

paula,carla juri,christian schwochow,the lost city of z,oving,le film,joel edgerton movie,la la land,ryan gosling,emma stone,john legend,11ème festival,du cinéma,japonais contemporain,souvenir le film,souvenir,isabelle huppert,le coeur en braille,le film de michel boujenah,le mystÈre jÉrÔme bosch,paterson,à jamais,premier contact,sully,clint eastwood,'histoire de l'amour,tu ne tueras point,bande annonce,andrew garfield,mel gibson,guerre,2016,l'odyssÉe,un film de jérôme salle,soy nero,le pape françois,la danseuse,l'eté de kikujiro,café society de woody allen,e garçon et la bête,es délices de tokyo,ltkinéma : le film à voir !,la femme au tableau,gustav klimt,oin de la foule dÉchainÉe,les deux films à voir en ce moment,whiplash,interstellar,le dernier film,de christopher nolan

Paula, une Artiste de terrain...

19/03/2017

LE COUP DE COEUR D'LTC KINEMA...

the lost city of z,oving,le film,joel edgerton movie,la la land,ryan gosling,emma stone,john legend,11ème festival,du cinéma,japonais contemporain,souvenir le film,souvenir,isabelle huppert,le coeur en braille,le film de michel boujenah,le mystÈre jÉrÔme bosch,paterson,à jamais,premier contact,sully,clint eastwood,'histoire de l'amour,tu ne tueras point,bande annonce,andrew garfield,mel gibson,guerre,2016,l'odyssÉe,un film de jérôme salle,soy nero,le pape françois,la danseuse,l'eté de kikujiro,café society de woody allen,e garçon et la bête,es délices de tokyo,ltkinéma : le film à voir !,la femme au tableau,gustav klimt,oin de la foule dÉchainÉe,les deux films à voir en ce moment,whiplash,interstellar,le dernier film,de christopher nolan,sort le 5 novembre 2014,en france

The Lost City of Z est un film d'aventure historique américain réalisé par James Gray, sorti en 2016. Cette adaptation cinématographique du roman La Cité perdue de Z de David Grann, inspiré des aventures de Percy Fawcett, raconte l’histoire vraie de Percy Fawcett ; un colonel britannique reconnu et un mari aimant. ltc kinéma vu et approuvé.JPGEn 1906, alors qu’il s’apprête à devenir père, la Société géographique royale d'Angleterre lui propose de partir en Amazonie afin de cartographier les frontières entre le Brésil et la Bolivie, et de laver par la même occasion l'honneur de sa famille entaché par les agissements de son père. Sur place, l’homme se prend de passion pour l’exploration, la jungle amazonienne et les peuples qui y vivent, et découvre des traces de ce qu’il pense être une cité perdue très ancienne qu’il nomme Z. De retour en Angleterre, Fawcett n’a de cesse de penser à cette mystérieuse Civilisation, tiraillé entre l'amour de sa famille et sa soif d’exploration et de gloire…

JD pour LTC Kinéma

ltc kinéma coup de coeur.JPG

LE COUP DE COEUR D'LTC KINEMA...

ltc kinéma coup de coeur.JPG

09/03/2017

LTC Kinéma conseille de voir...

 

women 9.jpg


 

 20th Century Women :

Une Toile

de Style (Woody) Allenien Destroy !

 

20th century women,le film,

20th century women,le film,

 

 

 

 

 

 

 

 

Dorothea et Jamie (son Fils), le grand écart générationnel.

 

. Une Comédie Américaine ébouriffante. - Mike Mills projette sur les écrans de Kinéma hexagonaux, depuis le 1er mars 2017, sa Toile multicolore VOST d’inspiration Allenienne Destroy, d’une durée de deux heures, intitulée : 20th Century Women. Un Titre qui prend tout son sens au lendemain de la Journée Internationale des Femmes. Car... il s’agit du Portrait groupé - plein de Joie et de Vie (où malheureusement les acteurs fument des clopes en permanence...), mais aussi de Réalisme et d'Amour – d'un Trio de Nanas, incarné avec Brio par les Actrices, chic et choc : Annette Bening (Dorothea), Greta Gerwig (Abbie) & Elle Fanning (Julie). Un vrai et grand Moment de Kinéma récompensé, à juste titre, à trois reprises en 2017 : Oscar du Meilleur scénario original pour Mike Mills ; et Golden Globes de la Meilleure comédie pour Mike Mills, et de la Meilleure actrice dans une comédie pour Annette Bening.

 

20th century women,le film,

Dorothea confie son fils à deux Super Nanas.

 

. Une Life Story au Quotidien. – Été 1979, l’action se passe à Santa Barbara sur la côte de l'État de Californie au pied des Santa Ynez Mountains, face à l'océan Pacifique, dans l'ouest des États-Unis. Le Beautiful Décor est posé ! Mais, voilà l’époque est explosive, se trouve marquée par la Contestation et d’importants Changements Culturels. Dorothea Fields, 55 ans, indépendante, mène une carrière brillante. Elle élève seule son fils Jamie (incarné par Lucas Jade Zumann), écartant systématiquement ses questions sur son propre bonheur ou ses émotions ; un Ado qui se cherche. Aussi, pour l’aider à s’ouvrir au Monde, elle décide de faire appel à deux jeunes Femmes : Abbie, la trentaine, une Artiste Punk, photographe de son état, féministe jusqu’au bout des ongles, à l’esprit frondeur qui loue une chambre chez elle ; et sa voisine (et amie de Jamie) Julie, 17 ans, aussi futée qu’insoumise, qui se cherche aussi, et qui... a déjà conscience de sa Féminité et de son pouvoir de séduction sur les hommes. Ce Duo de Charme sera le Guide Spiritueux (et plus si affinités...) de ce Boy plus mature qu’il n’y paraît. Un personnage inspiré de la propre expérience de Mike Mills, à quelques années près. Le réalisateur dépeint ainsi avec tendresse ces trois Femmes, entre Toute-puissance et Création, qui vont influencer Jamie dans la construction de son identité. Trois Figures qui représentent trois tranches d'âge de la Vie, trois générations. Un Mélange en profondeur, sulfureux et harmonieux à la fois, faisant de 20th Century Women un film clairement Féministe ; avec des répliques subtiles et humoristiques, une liberté de parole qui décoiffe. On y parle autant de menstruations que de stimulation clitoridienne.

 

20th century women,le film

 Qui d'Abbie (ci-dessus)

 ou de Julie (ci-dessous)

 va savoir le mieux guider Jamie ?

20th century women,le film

  

. Un Film à la BO digne des Peel Sessions. - Pour cette BO le distributeur Mars Films a fait très fort. Que voilà une Distribution digne des Peel Sessions ! L’Original Motion Picture Soundtrack (de) 20th Century Women offre 19 Morcifs d’Anthologie qui font décoller les Amateurs du Genre vers les Cieux Étoilés Musicaux. Cet Album d’une Qualité Énorme est orchestré par le Célèbre Roger Neill, compositeur de Music de Film de Talent. Et Roger donne le LA, le Fil Harmonique Conducteur, tout au long de cette Toile qui vient des Tripes. Des Mélodies élevées, planantes et sublimes, simples et belles, qu’il a créées pour l’occasion. Des Petits Bijoux Musicaux oscillant de Santa Barbara, 1979 à The Politics Of Orgasm. Des rêveries qui se mettent cependant en retrait pour mieux mettre en valeur des Musts de la Scène Punk, New-Wave et Rock. On notera, entre autres Perles Zizikales, le Retour en direct dans les Oreilles du Spectateur des Germs avec Media Blitz, des Raincoats avec Fairytale In The Supermarket, de Siouxsie And The Banshees avec Love In A Void, de David Bowie avec DJ, des Buzzcocks avec Why Can't I Touch It, et des Talking Heads avec Don't Worry About The Government et The Big Country. On regrettera l’absence des Clash, véritables Leaders des 70’s. Le Jazz est aussi à l’honneur dans cette BO d’Exception. Il assure de délicieuses pauses qui déconnectent totalement le spectateur, comme au cours d’une dégustation de glace doublement chocolatée, à l’écoute de : Louis Armstrong & His Hot Five avec Basin Street Blues, Fred Astaire avec This Heart Of Mine, Benny Goodman And His Orchestra avec In A Sentimental Mood, et Rudy Vallee & His Connecticut Yankees avec As Time Goes By. Un Choix Musical éclectique certes, mais équilibré à souhait, qui rassemble sur la même Scène l’Eau et le Feu en une seule Voix. Une Série d’Icônes qui se tient droit devant son micro, entre une rangée de Rangers Punks et une autre de Trompettes Jazzies ! Un film à la fois nostalgique, glamour, Féministe, Humain et plein d’espoir à la fois, qui a tout pour plaire ! Un film plein de Panache et qui dé-note, bien comme il faut. A voir... et surtout à écouter !

 

© Jean DORVAL, le 09 mars 2017, pour LTC Kinéma

 ltc kinéma coup de coeur.JPG

 

 

 

 ltc kinéma vu et approuvé.JPG

03/03/2017

LTC Kinéma conseille de voir...

silence,le film, Martin Scorsese, silence,le film, Martin Scorsese,

L'Eucharistie Universelle en Partage...

 

ltc kinéma coup de coeur.JPG

silence,le film, Martin Scorsese,

Le Père Ferreira dans le doute extrême de la Foi...

Silence :

Le film sur la Persévérance dans la Foi.

 

. Un film Historique sur la persécution des Chrétiens au Japon. - Le dernier film de Martin Scorsese, sorti le 8 février 2017, d’une durée de 2h42, propose un casting de choix. En effet, Andrew Garfield (dans un Rôle Magnifique), Adam Driver, Liam Neeson, Tadanobu Asano et Rich Graff jouent les cinq rôles principaux de ce Drame-Historique, américano-italo-nippo-mexicain. Cette pellicule dénonce les persécutions exercées par l’inquisition japonaise Shintoïste et Bouddhiste contre le Christianisme dans le Japon très fermé du XVIIème siècle.

silence,le film, Martin Scorsese,

Une Scène version nippone...

. L’inquisition japonaise en guerre contre le Christ. - Ce film sur l’Apostolat Contrarié relate l’histoire de deux Prêtres Jésuites qui décident de se rendre au Japon pour retrouver leur Maître Spirituel disparu et que l’on soupçonne d’avoir renié le Christ : le Père Ferreira. Ce dernier tentait d’y répandre les Enseignements du Christ. Au terme d’un dangereux voyage, les deux Religieux découvrent un pays (pourtant très spirituel) intolérant où le Christianisme est décrété illégal, où les fidèles sont pourchassés et réduits à la clandestinité ; à cause de la haine de l’inquisition japonaise qui a fait près de... 350.000 morts. Ils devront mener dans la clandestinité cette quête périlleuse qui confrontera leur Foi aux pires épreuves.

silence,le film, Martin Scorsese,

La Messe au Pays du Soleil Levant...

. Croire en Dieu jusqu’au Martyr ou... jusqu’aux limites de la Foi (telle est la question !). – C’est en vivant le chapitre 28 de Matthieu dans l’Esprit de Pentecôte - « (...) 18- Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. 19- Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, 20- et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde. (...) » - que ces deux prêtres vont aller au-delà de leurs Limites. Et en ce début de Carême 2017, cette Toile Historique, très Humaine, est tout à fait dans la note, et image parfaitement la dualité du Catholicisme, bercé entre Certitude et doute, entre Joie et tristesse, entre Relèvement et chute, etc. Nos deux Hommes d’Eglise seront aux portes de l’enfer sur Terre. Leur Endurance Spirituelle va être mise à dure épreuve. Vont-ils renoncer à leur Foi ? Vont-ils apostasier ou blasphémer contre leur Croyance pour Survivre ou Sauver des Vies ? La torture qui leurs sera infligée, ainsi qu’à la Jeune Eglise Japonaise, sera-t-elle inhumaine au point de les faire renoncer à leurs Vœux ? La peur, le danger, la perte de repères, le chantage, la duperie, la souffrance morale et physique, la profanation des corps et des esprits, le goût amer du sang et de la violence, la tentation de croire en l'abandon de Dieu et de le remplacer par des idoles, etc. sont les démons qui font souvent chuter au dernier moment les Saints en devenir. Ceux qui prient et qui connaissent le Prix du Silence Divin en retour... Du moins en apparence ! Ce film est bouleversant. Silence, on torture ! Il relate une Histoire Vraie de Croix à porter. Un Chemin de Piété qui mène à un Golgotha japonais qui n’a rien à envier à l’Original...

 

© Jean DORVAL, le 02 mars 2017, pour LTC Kinéma

 

ltc kinéma coup de coeur.JPG

Avertissement : certaines scènes, propos ou images de ce film peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

 

silence,le film, Martin Scorsese,

Des Martyrs Japonais morts sur la Croix, à l'Image du Christ...

silence,le film, Martin Scorsese,

Une inquisition japonaise très cruelle...

ltc kinéma coup de coeur.JPG

silence,le film, Martin Scorsese,

silence,le film, Martin Scorsese,

Voir le Christ dans le Prochain, l'Autre Frère...

19/02/2017

LE COUP DE COEUR D'LTC KINEMA...

 ltc kinéma coup de coeur.JPG

loving,le film,joel edgerton movie,la la land,ryan gosling,emma stone,john legend,11ème festival,du cinéma,japonais contemporain,souvenir le film,souvenir,isabelle huppert,le coeur en braille,le film de michel boujenah,le mystÈre jÉrÔme bosch,paterson,à jamais,premier contact,sully,clint eastwood,'histoire de l'amour,tu ne tueras point,bande annonce,andrew garfield,mel gibson,guerre,2016,l'odyssÉe,un film de jérôme salle,soy nero,le pape françois,la danseuse,l'eté de kikujiro,café society de woody allen,e garçon et la bête,es délices de tokyo,ltkinéma : le film à voir !,la femme au tableau,gustav klimt,oin de la foule dÉchainÉe,les deux films à voir en ce moment,whiplash,interstellar,le dernier film,de christopher nolan,sort le 5 novembre 2014,en france,"une promesse"

LTC Kinéma : In the name of Love !

Loving est le dernier film de Jeff Nichols. Sorti en 2016, d’une durée de 2h03 et en VOST, ce chef-d’œuvre dramatique, très émouvant, américano-britannique, touche directement le cœur des Amoureux. Le titre de cette Toile Historique aurait d’ailleurs pu être In the name of Love (Au nom de l'Amour). C’est l’histoire vraie de Mildred Jeter et Richard Perry Loving ; un adorable couple très amoureux, originaire de Virginie. Jusque là rien de plus naturel, sauf que l’action se passe en juin 1958, en plein cœur de l’Amérique ségrégationniste... Et quand Mildred, une femme noire, et Richard Loving, un homme blanc, décident de se marier dans le district de Columbia voisin, afin de contourner une loi qui interdit les mariages "inter-raciaux" de leur État de résidence ; ils sont arrêtés, dès leur retour, et inculpés pour avoir violé la Loi. Aussi, l’État de Virginie condamne les Loving (les biens nommés) – un couple pourtant exemplaire - à une peine de prison d’un an, avec suspension de la sentence à condition qu’ils quittent l’État pour 25 ans. Considérant qu’il s’agit d’une violation de leurs Droits Civiques, Richard et Mildred portent leur affaire devant les tribunaux. Ils iront jusqu’à la Cour Suprême des États-Unis qui, le 12 juin 1967, casse la décision de la Virginie, en déclarant, à l'unanimité des neuf juges, anticonstitutionnelle toute loi apportant des restrictions au Droit au Mariage en se fondant sur la couleur de peau des époux. Désormais, "l’arrêt Loving v. Virginia" symbolise le Droit de s’Aimer pour Tous, sans aucune distinction d’origine. Un film poignant et juste, véritable Plaidoyer pour l’Amour, dont on ressort absolument bouleversifié !

© Jean DORVAL, le 19 février 2017, pour LTC KInéma

i>NFOS : Wiki/Loving_(film)

loving,le film,joel edgerton movie,la la land,ryan gosling,emma stone,john legend,11ème festival,du cinéma,japonais contemporain,souvenir le film,souvenir,isabelle huppert,le coeur en braille,le film de michel boujenah,le mystÈre jÉrÔme bosch,paterson,à jamais,premier contact,sully,clint eastwood,'histoire de l'amour,tu ne tueras point,bande annonce,andrew garfield,mel gibson,guerre,2016,l'odyssÉe,un film de jérôme salle,soy nero,le pape françois,la danseuse,l'eté de kikujiro,café society de woody allen,e garçon et la bête,es délices de tokyo,ltkinéma : le film à voir !,la femme au tableau,gustav klimt,oin de la foule dÉchainÉe,les deux films à voir en ce moment,whiplash,interstellar,le dernier film,de christopher nolan,sort le 5 novembre 2014,en france,"une promesse"ltc kinéma vu et approuvé.JPG

06/02/2017

LTC KINéMA CONFIRME SON COUP DE COEUR...

la la land, le film, ryan gosling, emma stone, john legend, 11ème festival, du cinéma, japonais contemporain, souvenir le film, souvenir, isabelle huppert, le coeur en braille, le film de michel boujenah, le mystÈre jÉrÔme bosch, paterson, à jamais, premier contact, sully, clint eastwood, 'histoire de l'amour, tu ne tueras point, bande annonce, andrew garfield, mel gibson, guerre, 2016, l'odyssÉe, un film de jérôme salle, soy nero, le pape françois, la danseuse, l'eté de kikujiro, café society de woody allen, e garçon et la bête, es délices de tokyo, ltkinéma : le film à voir !, la femme au tableau, gustav klimt, oin de la foule dÉchainÉe, les deux films à voir en ce moment, whiplash, interstellar, le dernier film, de christopher nolan, sort le 5 novembre 2014, en france, "une promesse", réalisé par patrice leconte, l’ouvrage de stefan zweig "le voyage dans le passé"

i>NFOS+ :

Wiki/La_La_Land_(film)

ltc kinéma coup de coeur.JPG

LTC KINéMA CONFIRME SON COUP DE COEUR...

la la land, le film, ryan gosling, emma stone, john legend, 11ème festival, du cinéma, japonais contemporain, souvenir le film, souvenir, isabelle huppert, le coeur en braille, le film de michel boujenah, le mystÈre jÉrÔme bosch, paterson, à jamais, premier contact, sully, clint eastwood, 'histoire de l'amour, tu ne tueras point, bande annonce, andrew garfield, mel gibson, guerre, 2016, l'odyssÉe, un film de jérôme salle, soy nero, le pape françois, la danseuse, l'eté de kikujiro, café society de woody allen, e garçon et la bête, es délices de tokyo, ltkinéma : le film à voir !, la femme au tableau, gustav klimt, oin de la foule dÉchainÉe, les deux films à voir en ce moment, whiplash, interstellar, le dernier film, de christopher nolan, sort le 5 novembre 2014, en france, "une promesse", réalisé par patrice leconte, l’ouvrage de stefan zweig "le voyage dans le passé"

i>NFOS+ :

Wiki/La_La_Land_(film)

ltc kinéma coup de coeur.JPG