Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2018

A LA RENCONTRE DE LA PAROLE DIVINE. (1)

 jésus AA.jpg 

. PETRIR LE VERBE. - "(…) - 1) Au commencement était le Verbe, et le Verbe était en Dieu, et le Verbe était Dieu. (…) - 14) Et le Verbe s’est fait chair, et il a habité parmi nous, (et nous avons vu sa gloire, gloire comme celle qu’un fils unique tient de son Père) tout plein de grâce et de vérité. (…)"(2) Dieu est une Prière Vivante et Continue, dès les Origines, et jusqu’en Jésus, le Dieu fait homme. Aussi, le Croyant invoque son Créateur en Lui consacrant à son tour une Prière Vivante et Continue. La Méthode pour Prier doit être efficace. Il s’agît d’une Déclaration d’Amour au Tout-Puissant. Ce que Guerric d’Igny(3) traduisait par : "Vous qui parcourez les jardins des Ecriture, vous ne devez les traverser ni en hâte, ni avec négligence. Creusez chaque mot pour en extraire l’esprit ; imitez l’abeille diligente qui extrait de chaque fleur son miel. Car mon Esprit, dit Jésus, est plus doux que le miel. Goûtant ainsi la saveur de cette manne cachée, vous vous plairez à répéter avec David : «Comme elles sont douces à mes lèvres, tes paroles !»."

 

. ECOUTER LES ECRITURES. - L’écoute en Esprit des Ecritures-Saintes indique une Lecture Priante de la Bible, sans hâte, sans rechercher la perfection, sans accumuler d’informations sur le texte. Elle est appelée dans la Tradition Monastique : la Lectio Divina. Cette Lecture gratuite, lente, se fait avec le Désir d’entrer en Communion avec le Christ, le Verbe fait chair. Progressivement, mystérieusement, sûrement, Elle devient Prière. Le Lecteur se laisse alors interpeller et transformer par le Feu de la Parole de Dieu. Cette Ecoute dans l’humble et persévérante attention au Texte Sacré devient comme une Semence poussant dans la terre fertile du Cœur du Croyant. La Parole de Dieu est avant tout une Ecole de Vie, dont les Bienfaits donnent du Fruit, à l’image de la Parabole du Semeur (Luc 8.4-8), également rapportée en Matthieu 13.1-9 et Marc 4.1-9 : "4. Une grande foule s’étant assemblée, et des gens étant venus de diverses villes auprès de lui, il dit cette parabole : 5. Un semeur sortit pour semer sa semence. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : elle fut foulée aux pieds, et les oiseaux du ciel la mangèrent. 6. Une autre partie tomba sur le roc : quand elle fut levée, elle sécha, parce qu’elle n’avait point d’humidité. 7. Une autre partie tomba au milieu des épines : les épines crûrent avec elle, et l’étouffèrent. 8. Une autre partie tomba dans la bonne terre : quand elle fut levée, elle donna du fruit au centuple. Après avoir ainsi parlé, Jésus dit à haute voix : Que celui qui a des oreilles pour entendre entende !"

 

 

 

. MISSION POSSIBLE. - "Si vous acceptez cette Mission-Divine, vous pouvez garder La Parole du Christ. Son Message ne s’autodétruira pas, car Il est fait pour les Quêteur d’Eternité et être partagé !" La Parole Divine est le Sel de la Terre. Abba(4), Père, donne-moi une Parole ! La Lecture-Priante se vit en Eglise, depuis ses origines, et en particulier, dès le début du Monachisme(5), au 4e siècle après Jésus-Christ. A cette époque, les Pères du Désert en quête de la Prière Continuelle - selon l’injonction de l’Apôtre Paul : "Priez sans cesse !"(6) - scrutaient assidûment les Ecritures. Ils en ruminaient un Verset pour conformer toute leur Existence à cette Parole de Vie. La Lectio était pour eux un Contact Permanent avec Dieu à travers Sa Parole. Cette attention constante et amoureuse visait à "s’incorporer" le texte pour lui donner Vie dans leur propre existence, pour pouvoir le "relire" en chaque action et geste de leur quotidien. La Lectio Divina authentique conduit alors à un Agir transformé par l’Ecoute du Seigneur. Cet important Cheminement-Spirituel d’Elévation par l’Ecriture devenu un des Piliers de la Foi, dans l’Amour du Prochain, est à l’Image de la Parabole sur Le Jugement Dernier(7) : un Idéal de Beauté qui élève et transcende, grâce à la Compassion du Christ.

 

. METHODE POUR LIRE LA LECTIO. - Au fil des siècles, la Tradition Monastique a distingué quatre étapes dans la Lectio, à vivre de manière très souple ; soit quatre Attitudes à développer : La Lectio, La Meditatio, L’Oratio et La Contemplatio. La Lectio est la lecture attentive du texte. La Meditatio est une rumination du texte, durant laquelle chaque mot, chaque phrase, se mâche, s’ouvre pour être goûter, savourer, interpréter, s’en souvenir. L’Oratio consiste à déployer le texte ruminé dans la Prière, à dialoguer avec Dieu. Durant La Contemplatio, la Lecture devient Souffle de l’Esprit de Dieu, Don-Gratuit, Silence extérieur et intérieur. Cela veut dire en Union De Prière (UDP) avec l’Humanité toute entière. Ce Silence émerveillé, cette Béatitude, cette Paix en la Présence de Dieu, devient une Tendresse en Réconciliation, permettant de mettre de côté toutes les fautes, et d’aller de l’Avant.

 

 

. UNE DEMARCHE EN DEUX ETAPES. – La Préparation et le Déroulement sont les deux Clés d’une bonne Lectio.

. I) La Préparation consiste à choisir un horaire précis de Prière et de s’en tenir à une durée fixée à l’avance, de trouver une assise détendue et équilibrée, et une posture propice au recueillement, à être disponible en esprit, à mettre les mains jointes ou ouvertes, de prendre conscience de la respiration et de l’expiration, afin d’atteindre un Niveau élevé de Contemplation. Dans les Monastères la Lectio se fait entre les Vigiles (à 05 heures du matin) et les Laudes (à 07h30 du matin). Elle peut se poursuivre durant la journée à l’occasion d’autres moments de Liberté. Elle nécessite de trouver et de préparer un Lieu favorable au Recueillement et à la Prière, silencieux et paisible, pour permettre de "faire le vide" en soi, de prendre distance des soucis et des distractions, et de permettre au regard de se poser sur un Signe rappelant que le Seigneur est Présent (par exemple : une Croix). Cela peut être une pièce calme chez soi, une Eglise, une cellule de retraitant pendant une Retraite Spirituelle en milieu monastique, la Nature, etc. Puis, il faut choisir le texte à méditer ; soit un choix personnel, un texte de la Liturgie du jour ou une Lecture continue d’un Livre Biblique.

. II). Le Déroulement de la Prière commence en invoquant l’Esprit-Saint (ou par la récitation d’un Verset de Psaume), pour se mettre en Présence de Dieu, afin qu’Il éclaire le Sens des Ecritures, Sa Parole. Il faut alors lire et relire le texte. On peut le lire silencieusement (ou à voix haute), mémoriser les phrases qui touchent profondément, mastiquer les mots pour en extraire toute leur Poésie, leur quintessence, leur horizon de sens, etc. On peut aussi écrire le texte, souligner les mots qui attirent l’attention, se répètent, interpellent, surprennent ou résonnent. Il est intéressant aussi de s’associer au caractère actif ou passif des verbes, de répéter les citations ou les renvois à d’autres passages bibliques, et à des textes parallèles. Il est intéressant d’essayer de saisir le moment de l’Histoire d’Israël concerné, de qui et de quoi parle le texte. L’attention portée au contenu lui donne tout son sens, et révèle ce qu’il dit. Cette rumination et cette auscultation du texte, qui est la Parole du Tout-Puissant, permet d’en suivre la narration, l’histoire, le déroulé, les tournants, les temps forts (situation initiale, évolution, sommet, dénouement). Il faut par la même rencontrer les personnages, leurs sentiments, leurs attitudes, leurs attentes, etc. Mais aussi, visualiser les lieux, le temps, les événements, etc. A partir de cette lecture, il est possible de situer le texte de nos jours. Comment interpelle ce texte ? Quelle est la Parole prononcée ? Quelle transformation la Parole a-t-Elle opérée chez le Lecteur ? Puis, on prie le Créateur à partir de ce qui a été compris. On le remercie, l’invoque, le sollicite, l’appelle, intercède, le supplie, etc. Chaque Prière est un dialogue intime, et collectif à la fois (on prie toujours en Union De Prière – UDP – avec le Monde entier), avec un Seigneur aimant et parlant à chacun au travers de sa Parole au Temps Présent. Continuer de demeurer en Silence, le temps d’un "atterrissage en douceur", lorsque l’on commence à terminer la Lectio, c’est se livrer totalement, avec Confiance, à l’Action du Créateur, s’abandonner à Sa Volonté. Pour finir la Lectio, on récite un Notre Père, entonne un Chant Religieux, se recueille une dernière fois en pensant au Trésor contenu dans les Mots reçus et offerts, remercie Le Seigneur, et prononce un Alléluia.

 

. L’ECOLE DE (Prière) DIEU EST DOUCE. - La Parole de Dieu est une Ecole qui s’acquière progressivement, sans brusquerie. Cette Dynamique de Vie doit s’adapter au Temps de chacun en Oraison. Elle permet de parler au Seigneur, de lui attacher son Ame, d’être soutenu par Sa Main droite, de rendre son Joug léger. Vivre un Temps de Prière, c’est ne plus avoir peur du Silence extérieur et intérieur, et écouter son Cœur battre en Direction du Créateur.

 

© Jean DORVAL, le 09 Septembre 2018, pour LTC CROIRE

  

le 8 septembre,e 1er septembre,la journée mondiale de prière pour la création !,le chrétien est un homme de bonne volonté,assomption,de la vierge,très sainte mère de dieu,très sainte vierge marie,mère de jésus,reine du ciel,patronne de la france,le pape françois a dit,non au génocide des chrétiens d'orient,c’est la fête du corps,et du sang du christ ou fête dieu,a sainte trinité,la pentecôte,ascension,24h de vie 2014,musique universelle,musique de paix : soutenez les petits chanteurs,à la croix de bois,message du pape françois pour la journée mondiale de prière,le pape françois : le retour de la doctrine sociale de l'église,king's college choir - thine be the glory (haendel),le mois de mai,le mois dédié à la vierge marie,la place saint-pierre de rome,la canonisation,de jean paul ii et jean xxiii,le pape françois,la croix,joyeuses pâques,la semaine sainte,carême,semaine sainte,pâques,le chemin de croix,la passion,la résurrection,seigneur,notre père,jésus,jésus-christ,la vierge marie,saint-joseph,la trinité,jean dorval,jean dorval pour ltc religion,la fête de la nativitÉ de la vierge

  

Notes : (1) D’après un texte de formation du Noviciat de l’Abbaye d’Orval (Belgique) ; (2) Traduction du Prologue de l'Evangile selon Jean par Augustin Crampon (rédaction : 1864 ; édition : 1894) ; (3) Citation de Guerric d’Igny, Moine du 12e siècle ; (4) Abba veut dire Père en Grec (Origine Araméenne) ; (5) Le Monachisme est l'état et le mode de vie de personnes qui ont prononcé des vœux religieux et font partie d’un ordre dont les membres vivent sous une règle commune, séparés du monde, les moines (moniales au féminin). Le mot vient du grec ancien « monos » qui signifie « solitaire » et plus particulièrement « célibataire » (Source documentaire : Wiki/Monachisme) ; (6) IN : 1Th, 5, 17 ; (7) Cf. Le Nouveau Testament, Matthieu, Chapitre 25, Versets 1 à 46 ; (8) Dixit Jésus.

© Crédit photos : Needull.com