Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/01/2019

Le Songe-Galant (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Dès la Tombée

Ô Songe-Galant

Votre Corps-Frémissant

Au Pas Fidèle du Désir

Me Soumet aux Plaisirs-Infinis

De votre Couche

Entre Ciel et Terre

 

Voluptés qui Tour-à-Tour

Jusqu’au Petit-Jour

Vous Subliment

Me Comblent de Grâces

 

Le Soleil-couchant

Couleurs-spectaculaires

Touchant l’Horizon

A le Pouvoir Toujours

De me Faire Atteindre

Votre Zénith

 

Égaré-Volontaire

Sans Autre Bonheur

Que le Vôtre

Je Fais le Serment

De Vous Servir

En Total-Dévouement

 

Votre Premier Cri-de-Foi

Je le Recueille

Du Bout-des-Lèvres

Son Énergie se Diffuse

En mon Cœur

Comme un Talisman

 

© Jean DORVAL, le 05 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D’après la chanson de Billy Ocean : Stay The Night (Special Disco version) ; et les poèmes Éléonore (II) et Éléonore (III) d’Évariste de Parny

 

05/01/2019

Cœur et Splendeurs (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Depuis ma Retraite bénie

Perle de Nature

En Écrin de Verdure

Je demeure le Dévot-Serviteur

De votre Ame-Souveraine

Qui règne sur mon Heur

Comme une Évidence en Raison-Ance

A laquelle, je ne peux me soustraire

 

Votre Bien Dévoué dans la Poésie,

 

Jean DORVAL

 

[© Jean DORVAL, le 7 décembre 2018, pour LTC POésie]Dies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

 

 

 

 

 

(1) D’après Don Juan aux enfers, poème de Charles Baudelaire

 

04/01/2019

La Signature (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Reine de mon Heur-Équateur

Mon Cœur-Brûlant

Aux Limites de la Raison

En Langueur se Consume pour Vous

 

Ma Soif de vos Lèvres Chaudes et Roses

Que le Vent du Sahara

Achève d'Embraser

Atteint son Paroxysme

 

J'Épouse à Délices 

Ces Fruits-Charnus

Duo d'Ailes-en-Rimes Papillons

Que Rien ne Peut Délier

En Efflorant le Flot Clair de votre Bouche

 

Baisers Volés qui Envolent

Plus Doux que le Velours 

Le Velouté même

Soie Douloureuse

Que l'On Veut Mordre

En Conversations sans Fin

 

Sur votre Souffle-pur

Je Signe une Promesse-Docile

En Langue des Signes

Instants Vierges en Partage

Où je me Meurs d'Innocence

 

(c) Jean DORVAL, le 2 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D'après les poèmes : Le Baiser (I), Les Baisers et L’Âme de Germain Nouveau 

 

Dies Natalis (1) (2)

A l’Insouciante Etincelle partie 1, 

A Natacha

 

Par-Delà l'Au-Delà

S-Pasmes Intemporels

Où Nous Nous Sommes

Déjà Confondus

Revenez-Moi Mon Aimée

 

Fleur-Slave

Suave en Ré-Ouverture

Je me (re)Meurs Loin

De votre Sourire-Radieux

De vos Yeux-Cieux

 

Nos Cœurs-Chorus

Rebattent les Cartes

Ravivent Baisers

Et Envolent leurs Âmes

 

Franchissant les Vertes-Collines

Les Montagnes Sacrées au Front-d'Azur

Les Champs-rayés 

Et les Ravines-ravies

La Colombe de l'Appel

Nous Invite à la Suivre

 

Ma Belle-Éperdue

Votre Divine-Gorge

Douceur s'Étirant en Écho

Jusqu'à la Naissance de vos Seins 

Me Ramène en Ressac

Toujours à Vous

 

J'ai Arrêté de Compter 

Les Jours qui Nous Séparaient dans la Nuit des Temps

Je Viens Vous Rejoindre à Présent, Vous Retrouver

Porté par le Fin-Linceul de l'Atmosphère

Pour Fêter sur l'Autel de l'Amour-Céleste

Notre Anniversaire, Nos Retrouvailles

 

(c) Jean DORVAL, le 2 janvier 2019, pour LTC POésie

Dies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D'après le poème Le Baiser (II) de Germain Nouveau

(2) Le prénom Natacha est d'origine russe. Il vient du prénom Nathalie, qui sublimé en Natalia trouve son Apogée en Natacha. Il trouve sa source dans le mot latin Natalis qui signifie Jour de naissance, Anniversaire, Date de naissance, Anniversaire de mariage, Fête et Noël. L'expression Dies Natalis veut dire aussi Anniversaire et Fête.

01/01/2019

LE 1er JANVIER, L’EGLISE HONORE LA MATERNITE DE LA MERE DE DIEU.

 

la maternité de la mère de dieu,

 © Photo ci-dessus :  Linternaute.com/Temoignage

 

 

. "Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme." (Ga 4, 4-7). - Texte de l'Évangile (Lc 2,16-21) : "Les bergers y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche. Après l'avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit Enfant. Tous ceux qui les entendirent furent dans l'étonnement de ce que leur disaient les bergers. Marie gardait toutes ces choses, et les repassait dans son coeur. Et les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu, et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé. Le huitième jour, auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu'avait indiqué l'ange avant qu'il fût conçu dans le sein de sa mère."

 

 

"Je vous salue, Marie pleine de grâce ; Le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, Priez pour nous pauvres pécheurs, Maintenant et à l’heure de notre mort. Amen."

 

la maternité de la mère de dieu

 


 

. "Les bergers y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche."

 

. Marie Mère de Dieu. - La Vierge Marie a bénéficié de la Première GPA (Gestion Par Amour) de l’Histoire de l’Humanité. Elle est le Temple Sacré, couvert par l’Esprit-Saint, consacré depuis sa Naissance à cette Divine Mission, pour qu’en son Sein naisse Le Verbe Incarné. En ce Jour mille fois béni, l'Église Catholique Apostolique et Romaine Honore et Contemple avec Reconnaissance Sa Maternité. Elle est LA Mère de Dieu, Modèle par excellence de la Maternité et de la Splendeur de la Féminité. Une Maman au Cœur Immaculé, car il ne peut en être autrement, pour donner Naissance à Jésus, Fils de Dieu. Alors, bien sûr, cette Vérité de la Foi n’est pas compréhensible, ou entendable, par tout le Monde, et c’est une Liberté. Croire ou ne pas croire reste une Liberté fondamentale. C’est pourquoi, Saint Luc nous présente, dans son Évangile d’aujourd’hui, la "Rencontre" des Bergers avec la Sainte Famille : Jésus, futur Bon-Berger des Âmes et Agneau Immolé, Marie Sa Sainte Mère, et Saint Joseph, Son Père-Adoptif, et le Meilleur des Pères. Cette Rencontre est surtout Celle "avec l'Enfant". L’Effacement de Joseph préfigure son Importante Mission de Gardien du Grand Mystère de la Foi : Le Verbe Incarné, Fils de Dieu. La réunion des Bergers, Marie et Joseph, "avec le petit enfant couché dans la crèche" (Lc 2,16), reste une des plus Belles Icônes de l'Église en Adoration et en Pénitence. Une Tendre Scène autour d’une Humble Mangeoire, et ce, avant LA Scène autour, ou le long, d’une "Table".

 

la maternité de la mère de dieu

 

. Jésus-Eucharistie. - Dans "La Crèche", Jésus incarne déjà l'Eucharistie. La Crèche est symboliquement le Pain de Vie en devenir. Marie est à l’Initiative de cet Acte Majeur de la Chrétienté. Luc présente la "Rencontre" des Bergers avec Jésus comme incontournable. Sans cette Expérience Essentielle et Personnelle avec LE Seigneur, impossible de Trouver LA Foi. C’est le Début de TOUT ce qui doit être accompli par LE Sauveur de Sa Naissance à Sa Crucifixion. Seule cette "Rencontre", prophétisée, visuelle et à la fois tactile, d'une certaine façon, permet aux Bergers de Témoigner de la Bonne Nouvelle, juste avant les Mages et l’Épiphanie, d'être les Premiers et Véritables Évangélisateurs, à "raconter ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant." (Lc 2,17)

 

la maternité de la mère de dieu

© Photo ci-dessus : lesvendredisintellos.com

 

. Une Rencontre qui produit deux Fruits. - LE Premier Fruit de cette "Rencontre" avec le Christ, c’est que "Tous ceux qui les entendirent furent dans l'étonnement." (Lc 2,18) Cette Grâce de Transmettre cet "Étonnement" et cette Admiration doit être annoncée à Tous comme étant LA Bonne Nouvelle : l'Évangile. LE Second Fruit de cette Rencontre se révèle quand "Les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu." (Lc 2,20) L'Adoration de l'Enfant remplit leur cœur d'Enthousiasme (du grec "Enthousiasmos" qui veut dire "Transport Divin"), afin de pouvoir Communiquer ce qu'ils ont vu et entendu ensemble, et qui les a amené à la Prière de Louanges, à l'Action de Grâces, et à Glorifier le Seigneur.

 

. Marie, Reine de Contemplation. – LA Vierge Marie "gardait toutes ces choses, et les repassait dans son cœur" (Lc 2,19). Elle donne à l’Humanité un Sauveur : Jésus en Partage. Le Nom Jésus qui signifie "Dieu sauve", reste un Signe de Paix en Héritage, puisque Dieu est Miséricorde, et que Jésus LE Bien Nommé en témoigne. Il prend la Place du Serviteur Caché et Sa Grâce est Éternel. Ce Nom, cet Héritage, Saint et Doux, pour les Siècles des Siècles, jusqu’au Jugement Dernier, est Celui du Chrétien, qui l’accueille dans son cœur, en l’ayant le plus possible en Parole (d’Évangile… Bien sûr LOL ! ). Amen !

 

© Jean DORVAL, le 1er janvier 2018, pour LTC Croire

 

la maternité de la mère de dieu

 

Sources documentaires : AELF.org et Evangeli.net

 

 

 

30/12/2018

Le Mystère (1)

Aurore-Floréale,

 

A Élie

 

Tu Trembles

Comme un Jeune Feuillage

Fragile et Dépendant

Quand je Ferme tes Yeux

En y Déposant un Baiser

 

Le Feu de ton Visage

La Fièvre de ta Tempe

La Cavalcade de ton Cœur

Ton Souffle Haletant

Dans ces Moments-là

Me Font Frissonner

 

La Fraîcheur

De ta Gorge-nue

Au Gré du Vent

Me Conduit

Aux Délices Muets

D’Être l'Un à l'Autre

Seuls au Monde

Faibles de Désir

Confus dans un Long-Soupir

Savourant le Mystère

 

© Jean DORVAL, le 30 décembre 2018, pour LTC POésieAurore-Floréale,

 

(1) D’après le poème L'amour nous fait trembler de Charles Guérin, et les chansons : Lay All Your Love On Me et The Name Of The Game du groupe Abba

29/12/2018

Béatitude (1)

Aurore-Floréale,

 

A Élie

 

Rose à peine-Éclose

Compagne Savoureuse

Épanouie d’Hymne-Solaire

Mon Regard se Nourrit

Au Vert de tes Yeux

 

Mon Cœur

Près du Tien

Bat d'Aise

Je ne peux Résister

A l’Envie de t’Embraser

 

Tu Jaillis de Moi

Courant-incontrôlable

A chaque Instant

Emportant Tout

 

Par cette Journée

Froide d'Hiver

Je n’ai Jamais été

Aussi Proche-de-Toi

 

Donne-Moi la Main

Que mon Âme s’y Recroqueville

Jusqu'à la Béatitude

 

Aime-Moi

Sans toi Rien ne Puis

Plus Rien ne Suis

 

Ton Amour se Répand

Dans tout mon Être

Comme un Vin-Chaud

Qui m’Étreint, me Serre

Rien au Monde n’a plus d’Importance !

 

© Jean DORVAL, le 26 décembre 2018, pour LTC POésieAurore-Floréale,

 

(1) D’après les chansons : Can't Fight This Feeling (Je ne peux pas combattre ce sentiment) de REO Speedwagon, Elemental des Tears for Fears, Glory Of Love de Peter Cetera, et I Was Born to Love You du groupe Queen ; et les poèmes : Les mains d'Elsa et Lever de Louis Aragon, L'absence de Pierre de Ronsard, À Éléonore d’Évariste de Parny, Aime-moi d'amour et La jeune Arménienne de François-Marie Robert-Dutertre, et Compagne savoureuse et bonne de Paul Verlaine

15/12/2018

En Toi-Seule (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

A Élie

 

En Toi-Seule

Je me couche

Et m'endors

Dans les bras

 

En Toi-Seule !

 

En Toi-Seule

Je me réveille

Au Petit-Matin

En tétant le Sein

 

En Toi-Seule !

 

En Toi-Seule

Je souris

Ressuscite

Et revis

 

En Toi-Seule !

 

En Toi-Seule !

 

En Toi-Seule !

 

© Jean DORVAL, le 13 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après la chanson Goodbye Horses de Q Lazzarus, et les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987)

Le Livre d'Élie (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

Heureux l'Homme

Qui siège Vaillant

A la Droite

De ton Cœur

 

Jour d'Allégresse

Et Jour de Joie

Je murmure

Savoure ta Loi

 

Brisant Gaiement

Toutes tes Chaînes

Sans Entrave

Je t'Embrasse

 

Celui qui Règne

Sur tes Cieux

Devient LE Dépositaire

De tes Aveux

 

Sur la Montagne-Sainte

Offrande-Juste

Je t'ai Sacrée

Ô ma Reine

 

Désormais

Je suis Bienheureux

Et proclame par Décret

Que Tu es mon Seul-Refuge

 

© Jean DORVAL, le 12 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

 

(1) D’après la chanson Dommage de Bigflo & Oli, et les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987)

Prière à Élie (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

Ô mon Ange

Confonds nos Pas

Unis nos Mains

Fais battre nos Cœurs

A l'Unisson

Fonds nos Ames

En une Unique-Sensation

Fusionne nos Pensées

En un Seul-Esprit

Que nos Oreilles

Écoutent ensemble

Que nos Yeux

Voient le même Appel

Et que nos Lèvres

Se rejoignent Éternellement

 

© Jean DORVAL, le 12 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après la chanson World In My Eyes des Depeche Mode, et les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987)

Mère des Eaux (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

A Élie

 

Tendre-Fontaine

Tes Eaux-limpides

Où je me mire

Coulent d'une Source

Venue du Centre

De ta Terre

 

La Pureté de ta Clarté

En Flots-Immaculés

M'invite en Toi

A me baigner

 

Mère des Eaux

Je me laisse emporter

Par tes Courants naissants

Ton Onde impatiente

Et je m'y noie

 

© Jean DORVAL, le 10 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après la chanson du groupe The Smiths, There Is A Light That Never Goes Out, et les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987)

 

Reine-Salomé

Elle embrasse l'Univers,

 

À Élie

 

Je t'imagine Reine Salomé, avec tes grands airs orientaux, danser entre les volutes de fumée d'Encens et Myrrhe. La peau luisante d'huiles essentielles et de baumes du Liban. Sous le regard d'Hérode Antipas, conquis jusqu'au bout des cils...

 

© Jean DORVAL, le 10 décembre 2018, pour LTC POésie

 

Elle embrasse l'Univers,