Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/01/2019

LE 1er JANVIER, L’EGLISE HONORE LA MATERNITE DE LA MERE DE DIEU.

 

la maternité de la mère de dieu,

 © Photo ci-dessus :  Linternaute.com/Temoignage

 

 

. "Dieu a envoyé son Fils, né d’une femme." (Ga 4, 4-7). - Texte de l'Évangile (Lc 2,16-21) : "Les bergers y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche. Après l'avoir vu, ils racontèrent ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit Enfant. Tous ceux qui les entendirent furent dans l'étonnement de ce que leur disaient les bergers. Marie gardait toutes ces choses, et les repassait dans son coeur. Et les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu, et qui était conforme à ce qui leur avait été annoncé. Le huitième jour, auquel l'enfant devait être circoncis, étant arrivé, on lui donna le nom de Jésus, nom qu'avait indiqué l'ange avant qu'il fût conçu dans le sein de sa mère."

 

 

"Je vous salue, Marie pleine de grâce ; Le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu, Priez pour nous pauvres pécheurs, Maintenant et à l’heure de notre mort. Amen."

 

la maternité de la mère de dieu

 


 

. "Les bergers y allèrent en hâte, et ils trouvèrent Marie et Joseph, et le petit enfant couché dans la crèche."

 

. Marie Mère de Dieu. - La Vierge Marie a bénéficié de la Première GPA (Gestion Par Amour) de l’Histoire de l’Humanité. Elle est le Temple Sacré, couvert par l’Esprit-Saint, consacré depuis sa Naissance à cette Divine Mission, pour qu’en son Sein naisse Le Verbe Incarné. En ce Jour mille fois béni, l'Église Catholique Apostolique et Romaine Honore et Contemple avec Reconnaissance Sa Maternité. Elle est LA Mère de Dieu, Modèle par excellence de la Maternité et de la Splendeur de la Féminité. Une Maman au Cœur Immaculé, car il ne peut en être autrement, pour donner Naissance à Jésus, Fils de Dieu. Alors, bien sûr, cette Vérité de la Foi n’est pas compréhensible, ou entendable, par tout le Monde, et c’est une Liberté. Croire ou ne pas croire reste une Liberté fondamentale. C’est pourquoi, Saint Luc nous présente, dans son Évangile d’aujourd’hui, la "Rencontre" des Bergers avec la Sainte Famille : Jésus, futur Bon-Berger des Âmes et Agneau Immolé, Marie Sa Sainte Mère, et Saint Joseph, Son Père-Adoptif, et le Meilleur des Pères. Cette Rencontre est surtout Celle "avec l'Enfant". L’Effacement de Joseph préfigure son Importante Mission de Gardien du Grand Mystère de la Foi : Le Verbe Incarné, Fils de Dieu. La réunion des Bergers, Marie et Joseph, "avec le petit enfant couché dans la crèche" (Lc 2,16), reste une des plus Belles Icônes de l'Église en Adoration et en Pénitence. Une Tendre Scène autour d’une Humble Mangeoire, et ce, avant LA Scène autour, ou le long, d’une "Table".

 

la maternité de la mère de dieu

 

. Jésus-Eucharistie. - Dans "La Crèche", Jésus incarne déjà l'Eucharistie. La Crèche est symboliquement le Pain de Vie en devenir. Marie est à l’Initiative de cet Acte Majeur de la Chrétienté. Luc présente la "Rencontre" des Bergers avec Jésus comme incontournable. Sans cette Expérience Essentielle et Personnelle avec LE Seigneur, impossible de Trouver LA Foi. C’est le Début de TOUT ce qui doit être accompli par LE Sauveur de Sa Naissance à Sa Crucifixion. Seule cette "Rencontre", prophétisée, visuelle et à la fois tactile, d'une certaine façon, permet aux Bergers de Témoigner de la Bonne Nouvelle, juste avant les Mages et l’Épiphanie, d'être les Premiers et Véritables Évangélisateurs, à "raconter ce qui leur avait été dit au sujet de ce petit enfant." (Lc 2,17)

 

la maternité de la mère de dieu

© Photo ci-dessus : lesvendredisintellos.com

 

. Une Rencontre qui produit deux Fruits. - LE Premier Fruit de cette "Rencontre" avec le Christ, c’est que "Tous ceux qui les entendirent furent dans l'étonnement." (Lc 2,18) Cette Grâce de Transmettre cet "Étonnement" et cette Admiration doit être annoncée à Tous comme étant LA Bonne Nouvelle : l'Évangile. LE Second Fruit de cette Rencontre se révèle quand "Les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu." (Lc 2,20) L'Adoration de l'Enfant remplit leur cœur d'Enthousiasme (du grec "Enthousiasmos" qui veut dire "Transport Divin"), afin de pouvoir Communiquer ce qu'ils ont vu et entendu ensemble, et qui les a amené à la Prière de Louanges, à l'Action de Grâces, et à Glorifier le Seigneur.

 

. Marie, Reine de Contemplation. – LA Vierge Marie "gardait toutes ces choses, et les repassait dans son cœur" (Lc 2,19). Elle donne à l’Humanité un Sauveur : Jésus en Partage. Le Nom Jésus qui signifie "Dieu sauve", reste un Signe de Paix en Héritage, puisque Dieu est Miséricorde, et que Jésus LE Bien Nommé en témoigne. Il prend la Place du Serviteur Caché et Sa Grâce est Éternel. Ce Nom, cet Héritage, Saint et Doux, pour les Siècles des Siècles, jusqu’au Jugement Dernier, est Celui du Chrétien, qui l’accueille dans son cœur, en l’ayant le plus possible en Parole (d’Évangile… Bien sûr LOL ! ). Amen !

 

© Jean DORVAL, le 1er janvier 2018, pour LTC Croire

 

la maternité de la mère de dieu

 

Sources documentaires : AELF.org et Evangeli.net

 

 

 

11/06/2016

LES BEST OF JD... Sancta Genitrix.

 Sancta Genetrix,'anneau sacré, ltc poésie : le serment du silence, jean dorval pour ltc poésie, ltc poésie, jean dorval, poète lorrain, ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité, le passage, jean bereski-laurent, jd en dédicace, le re-retour !, ltc poésie : carte blanche à jean dorval, metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval, l., l'extase d'un baiser, françois tristan l'hermite, les bienfaits du baiser, songer, vivre et croire, au carrefour des sens, la colombe et le faune, défiition marron, le photographe, christian hoffmann, metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur, tania mouraud, une rétrospective

© Photo ci-dessus : lesvendredisintellos.com

A 60 ans passés

Gérard

Un P’tit Gars de la Rue

Qui fait la manche

A l’entrée de la Cathédrale Saint-Étienne de Metz

Témoigne de l'Amour Filial...

 

Pour lui qui n’a pas grand-chose

Comme le bon vin réjouit le coeur des hommes

Un seul rendez-vous est sacré

 

Tous les lundis

Il prend le bus en direction de Gorze

Pour visiter sa Mère de 80 ans

Au Centre hospitalier

 

Il veille sur Elle pour adoucir ses vieux ans

Il la fête ainsi une fois par semaine

Pour la rendre éternelle

 

Elle qui a passé des nuits entières à côté de son berceau

Elle qui l’a tendrement aimé et qui lui a tout donné

Elle qui l’a embrassé et qui lui a tout pardonné

Elle qui a été le meilleur des guides

Il l’honore !

 

Ses larmes de Mère sont les seules qui le touchent

Cet Amour là le met à genoux

Elle, le doux plaisir de vivre !

 

Son Âme de Mère est un Trésor Divin

Et il apporte à Celle qui l’a porté pendant 9 mois

Un peu de réconfort et de compagnie

Un peu de nourriture et son sourire d’Enfant

 

Dans sa vieille robe de chambre élimée

Elle ne reconnaît plus les jours

Elle a oublié le temps

Et le cours des saisons

 

Mais, une seule chose est sûre

Quand son fils n’est pas là

C’est l´hiver !

 

L´été ne réapparait

Dans le petit matin frileux

Que quand son fils revient

 

Dommage que pour vaincre sa Solitude

Il n’y ait qu’un lundi par semaine

Le premier jour de la semaine

Pour Gérard, c’est la Fête des Mères !

 

Quand il la voit

Par respect

Et parce qu’il est du genre silencieux

Il s´assied sans dire mot

Lui dit tout avec les yeux

 

Le lundi n’est jamais monotone

C’est dimanche en semaine !

 

Pendant ces quelques heures d´évasion

Passées à côté d’Elle

Il la regarde avec l’affection d’un Fils reconnaissant

 

Il mélange du miel au fond de sa tasse de thé

Il regarde par la fenêtre

Et prie Le Ciel pour qu’elle ne manque de rien

 

Tous les soirs en secret

Tourné vers Gorze

Il dépose un baiser sur le front de sa Mère

Il se rappelle que personne d’autre que lui

Ne connait mieux la force de l’Amour qu’elle lui porte

Car il est le seul, à savoir comment bat son cœur de l’intérieur

 

© Jean DORVAL, le 10 juin 2016, pour LTC Poésie.

ltc poésie.jpeg

Sancta Genetrix,'anneau sacré, ltc poésie : le serment du silence, jean dorval pour ltc poésie, ltc poésie, jean dorval, poète lorrain, ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité, le passage, jean bereski-laurent, jd en dédicace, le re-retour !, ltc poésie : carte blanche à jean dorval, metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval, l., l'extase d'un baiser, françois tristan l'hermite, les bienfaits du baiser, songer, vivre et croire, au carrefour des sens, la colombe et le faune, défiition marron, le photographe, christian hoffmann, metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur, tania mouraud, une rétrospective

© Photo ci-dessus : espacebuzz.com