Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/02/2017

LES BEST OF JD - à LA SAINT-VALENTIN : "QUAND ON A QUE L’AMOUR !"

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe  

Comme le dit si bien Jacques BREL, Grand Amoureux devant l’Éternel, dans sa célèbre chanson : "(…) Quand on a que l'amour Pour vivre nos promesses Sans nulle autre richesse Que d'y croire toujours Quand on a que l'amour Pour meubler de merveilles Et couvrir de soleil La laideur des faubourgs Quand on a que l'amour Pour unique raison Pour unique chanson Et unique secours (…)"

Amour passion, Amour ivresse, Amour toujours, parfois même, Amour détresse, quand ce Noble Sentiment n’est pas partagé… Le 14 février, c’est la Saint-Valentin, la Fête de tous les Amours ! Une belle occasion (entre autres, mais plus particulièrement) de témoigner à Celle ou à Celui que l’on aime, une marque de tendresse renouvelée. Une fleur, un petit cadeau, un dîner en tête-à-tête, une escapade surprise, une folle nuit d’extase, etc. Toutes les Petites et Grandes Attentions comptent pour faire plaisir à l’Autre et se faire plaisir… Dans tous les cas, ce rendez-vous se partage à Deux. Et chacun se doit de s’inscrire en parfait accord avec ses Sentiments et d’exprimer sa propre Sensibilité. Déclaration d’Amour sous le signe du Romantisme, de la Séduction, de l’Émotion… Quand la Complicité est au rendez-vous, attention cela peut faire des étincelles, voire un véritable feu d’artifice !

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe© Photo ci-dessus : http://je-n-oeucume-guere.blogspot.com/2009_02_01_archive...

 

L'HISTOIRE TÉMOIN DE L'AMOUR.

Le 14 février est le jour de la Saint-Valentin. Ce "Valentine’s Day" est considéré dans de nombreux pays comme la Fête de l’Amour et aussi… de l'Amitié. Les couples en profitent pour échanger des Mots Doux (et non des maux...) et des cadeaux comme Preuves d’Amour, ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la Passion. Mais, connaît-on l’Histoire de cette "Love" journée ?

Saint-Valentin, avant de devenir un Saint, est un prêtre romain prénommé Valentin. Il vit sous le règne de l'Empereur Claude II (IIIème Siècle après Jésus-Christ). A cette époque, Rome est engagée dans des campagnes militaires sanglantes et impopulaires. Claude II, également surnommé "Claude le Cruel", ayant des difficultés à recruter des soldats pour rejoindre ses légions, décide d'interdire le mariage, car… il pense (à tort) que la raison pour laquelle les romains refusent de combattre est leur attachement immodéré à leurs Femmes et à leurs Foyers. Cependant, malgré les ordres de l'Empereur, Valentin continue à célébrer à Rome des mariages en secret. Lorsque Claude II apprend l'existence de ces mariages cachés, il fait emprisonner Valentin. C'est pendant son séjour en prison que ce dernier fait la connaissance de la fille de son geôlier, une jeune femme aveugle à qui, dit-on, il redonne la vue et adresse une lettre, avant d'être décapité, signée "Ton Valentin". Il serait mort un 14 février 268 ou 270…

Ce n'est que plusieurs siècles après, une fois l'Empire Romain déchu, que Valentin est canonisé "Saint-Valentin", en l'honneur de son Grand Sacrifice (in the name of Love), devenant ainsi le Saint-Patron de l’Amour. De ce fait, la Saint-Valentin est instituée en 496, par le Pape Gélase Ier qui interdit du même coup une cérémonie païenne peu respectueuse pour les femmes. Il décrète que la date de la Fête de Saint-Valentin se tiendra le 14 février, en lieu et place du jour, où depuis la Rome Antique on fête les Lupercales (Lupercalia) ou Festival dédié à Lupercus, Dieu de la Fertilité, des troupeaux et des bergers, et à Junon, Déesse protectrice des Femmes et du mariage romain. En fait, l’association du milieu du mois de février avec l’Amour et la fertilité date de l’Antiquité lointaine. En effet, dans le calendrier d’Athènes, dès le Vème siècle avant Jésus-Christ, la période de mi-janvier à mi-février est le mois de Gamélion, consacré au Mariage sacré de Zeus et d’Héra. C’est pourquoi à Rome, durant les Lupercalia, on célèbre des rites de fécondité, dont le plus marquant est la course des Luperques, au cours de laquelle des hommes à moitié nus poursuivent les femmes et les frappent avec des lanières de peau de bouc. Les coups de lanière reçus devant assurer aux femmes fécondité et grossesse heureuse… On dit aussi qu'à cette occasion, une "Loterie de l'Amour" est organisée, consistant à tirer au hasard le nom des filles et des garçons qui se sont inscrits pour former des couples pour le restant de l'année. 

 rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

Tapisserie "La Dame à La Licorne",

Volet 6, "Mon seul désir".

© Photo ci-dessus : http://orfeee45.over-blog.com

 

ENTRÉE DE LA SAINT-VALENTIN DANS LE ROMANTISME…

Il faut attendre le haut Moyen-âge (du Vème au IXème siècle) pour que la Saint-Valentin soit associée à l'Amour Romantique. La fête est alors consacrée à l’échange mutuel de "billets doux" ou de "Valentins" illustrés de symboles puissants, tels qu’un Cœur ou un Cupidon ailé.

La première mention du jour de la Saint-Valentin avec une connotation amoureuse remonte au XIVème siècle, au Moyen-Âge - qui va du Xème au XVème siècle - en Angleterre, puis en France, où l’on croit que le 14 février est le début de la Saison des Amours chez les oiseaux. Prenant exemple sur nos charmants volatiles, les hommes consacrent ce jour aux Déclaration d’Amour faites aux Femmes. C'est ainsi que depuis, à la Saint-Valentin, chaque Valentin cherche sa Valentine pour mieux roucouler au Printemps ! Cette croyance est mentionnée dans les écrits de Geoffrey Chaucer, "Le Père de la Poésie Anglaise". Il est aussi courant durant cette période que les Amoureux échangent des billets doux et qu’ils s’appellent respectivement leur "Valentin" ou "Valentine". Un de ces premiers billets se trouve d’ailleurs à la British Library. On se remémorera pour prendre le pouls amoureux du moment de "La Dame à la Licorne" (XVème siècle), une série de six fabuleuses tentures représentant les cinq sens et "mon seul désir", autant de Vertus allégoriques de l’Amour Courtois du "Roman de la Rose" de Guillaume de Lorris, chef-d’œuvre du XIIIe siècle ; soit respectivement : Oiseuse (la Vue), Richesse (le Toucher), Franchise (le Goût), Liesse (l'Ouïe), Beauté (l'Odorat), et Largesse (A mon seul désir).

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

 © Photo ci-dessus : http://www.devoir-de-philosophie.com/charles-orleans-prin...

De même, Othon de Grandson, lors de la deuxième moitié du XIVème siècle, Poète et Capitaine à la Cour d'Angleterre, vulgarise cette coutume dans le Monde Latin ; notamment à la Cour de Savoie, dédiant un bon tiers de sa poésie à cette nouvelle tradition. Citons pour l’exemple, quelques uns de ses écrits : "La Complainte de Saint Valentin (I et II)", "La Complaincte amoureuse de Sainct Valentin Gransson", "Le Souhait de Saint Valentin" et "Le Songe Saint Valentin". Enfin, au début du XVème siècle, Charles d’Orléans fait connaître l'œuvre d'Othon à la Cour de France. Il écrit, lui-même, plusieurs pièces (ou poèmes) dédiées à Saint-Valentin. Un héros qui tient une grande place dans son œuvre, et tout au long de sa vie, lui, l’Homme supplicié, torturé par l’Amour, qui se fait dévorer par ses Amantes (religieuses…) "En la forêt de longue attente". "La longue Complainte de Saint-Valentin" raconte comment le poète vit "la merveille du monde" (l’Amour) qu’il "servit" jusqu’à la mort. Le poème s’inspire d’une coutume anglaise inspirée des Lupercales romaines : le 14 février, tout Chevalier doit choisir une Dame et la servir fidèlement durant une année, en défendant notamment ses couleurs…

 

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

Un portrait de Georges Sand fait par Alfred de Musset.

© Photo ci-dessus : http://www.creusois.com

 

Par la suite, la tradition de la Saint-Valentin se perd dans le Monde Latin pour être finalement réactualisée, élevée au firmament affectif, avec le Romantisme du XIXème siècle. Une époque dédiée tout particulièrement à l’Amour Passion, dans la vie quotidienne, au travers de tous les arts (peinture, poésie, musique, opéra, opérette, etc.), durant laquelle l’envoi de billets cède la place aux cartes de vœux. Une période de magnifiques idylles toute entière contenue dans ces quelques douceurs écrites, échangées entre Georges Sand et Alfred de Musset… Georges Sand confesse à Alfred de Musset : "Cher ami, Je suis toute émue de vous dire que j'ai bien compris l'autre jour que vous aviez toujours une envie folle de me faire danser. Je garde le souvenir de votre baiser et je voudrais bien que ce soit une preuve que je puisse être aimée par vous. Je suis prête à montrer mon affection toute désintéressée et sans calcul, et si vous voulez me voir ainsi vous dévoiler, sans artifice, mon âme toute nue, daignez me faire visite, nous causerons et en amis franchement je vous prouverai que je suis la femme sincère, capable de vous offrir l'affection la plus profonde, comme la plus étroite amitié, en un mot : la meilleure épouse dont vous puissiez rêver. Puisque votre âme est libre, pensez que l'abandon où je vis est bien long, bien dur et souvent bien insupportable. Mon chagrin est trop gros. Accourrez bien vite et venez me le faire oublier. A vous je veux me soumettre entièrement. Votre poupée." Réponse d’Alfred de Musset à Georges Sand : "Quand je mets à vos pieds un éternel hommage, voulez-vous qu'un instant je change de visage ? Vous avez capturé les sentiments d'un cœur que pour vous adorer forma le créateur. Je vous chéris, amour, et ma plume en délire couche sur le papier ce que je n'ose dire. Avec soin de mes vers lisez les premiers mots, vous saurez quel remède apporter à mes maux."

 

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

Portrait d'Alfred de Musset.

© Photo ci-dessus : http://www.actualitte.com/pete-doherty-dans-le-role-d-alf...

 

A L’ORIGINE DES SYMBOLES DE L’AMOUR.

Cupidon, le cœur, la couleur rouge… La mythologie amoureuse est riche de tous ces symboles incontournables que tout le monde connaît. Mais quid de l’origine de ces logos sentimentaux ?

  

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

Antonio Canova , sculpteur (1757-1822),

"Amour et Psyché", 1787-1793.

Détail d'une sculpture sur marbre (H. 1,55). Musée du Louvre, Paris.

© Photo ci-dessus : http://arlette1941.blogspace.fr/La-legende-de-Cupidon-et-...

 

Cupidon fils d’un Amour divin…

Dans la mythologie romaine, et d'après de nombreux poètes, Cupidon, fils de la Déesse Vénus et du Dieu Mars, est le Dieu de l’Amour. Il est assimilé au Dieu grec Éros, bien que dans la tradition romaine il ne s'agisse plus d'une divinité primordiale. Dès que Cupidon voit le jour, Jupiter sait déjà à sa physionomie exceptionnelle tous les troubles qu'il causera, aussi il veut obliger Vénus à s'en séparer. Pour le dérober à la colère de Jupiter, cette dernière le cache dans les bois, où il suce le lait des bêtes féroces durant toute son enfance. Aussitôt qu'il peut manier l'arc, il s'en fait un de frêne, emploie le cyprès à faire des flèches, et essaye sur les animaux les traits qu'il destine aux hommes.

Puis, en grandissant Cupidon échange son arc et ses flèches en bois contre d'autres en or. Et il est chargé par Vénus, de rendre amoureuse Psyché, la jeune fille d’un Roi, dont elle jalouse la beauté. Mais, contre toute attente, Cupidon tombe amoureux de Psyché en se blessant avec l'une de ses flèches. Il propose à Psyché de vivre avec lui dans son château, rejoint sa Douce qu’à la nuit tombée afin de rester anonyme, lui demandant de ne jamais chercher à connaître son identité. Mais, piquée par la curiosité et influencée par ses sœurs, Psyché profite du sommeil de son amant pour allumer une lampe. Alors, trahi, Cupidon se réveille et s'enfuit. Psyché parviendra cependant à le retrouver au prix de toutes sortes d'épreuves pendant lesquelles plusieurs dieux lui prêtent main forte. À la suite de toutes ces péripéties, ils se marient.

Cupidon est généralement représenté comme un enfant espiègle aux traits redoutables. Il continue à être l’un des principaux symboles de la Saint-Valentin dans l’imagerie populaire contemporaine. Tout le monde sait que lorsqu’une de ses flèches vous perce, vous tombez follement amoureux de la première personne rencontrée ! Dur, dur, d’être Amoureux !

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

© Photo ci-dessus :http://cadeaux-creation.com/coeur-rouge-en-metal-a-suspen...

 

"Le Cœur à ses raisons…"

Depuis l’Antiquité, et peut-être même avant, la sagesse populaire comme les savants faisaient du cœur le siège des émotions : Courage, Peur, Amour, Sagesse… sans doute en raison des variations du rythme cardiaque lorsque l’on ressent les dites émotions. Aussi, les expressions faisant intervenir le cœur sont-elles nombreuses, comme "avoir bon cœur", "avoir la sagesse du cœur", "mettre du cœur à l’ouvrage", "avoir le cœur gros ou léger", "avoir mal au cœur", "avoir le cœur sur la main, voire d’or, ou au contraire de pierre", "apprendre par cœur", "vouloir de tout cœur" ou "avoir le cœur net" (et aujourd'hui "le Cœur.Net"...). La religion Catholique en fait elle-même bon usage avec le "Cœur Sacré de Jésus" et le "Cœur Immaculé de Marie" qui représentent respectivement l’Amour Divin et la Pureté. Mais les médias et le marketing l’exploitent le plus avec la célébration permanente du "coup de cœur". Depuis des années, on voit même apparaître ce symbole, un peu partout, à commencer par le célèbre "I ♥ Paris", la capitale de l’Amour. L’origine la plus plausible de cette graphie du cœur serait que ce symbole originel évoque les parties charnues sensuelles féminines, la fécondité et la fondation d’un foyer. Ces formes prometteuses et engageantes dessinées par les Vikings sous forme d’un "M" arrondi, pour se rappeler leur Promise, évoluèrent à leurs deux extrémités du bas pour finir par se rejoindre et fermer le symbole, devenant ainsi au fil des siècles le cœur que nous connaissons tous…

Le cœur de couleur rouge quant à lui est synonyme d’Amour fidèle depuis l’Antiquité. Après tout, ce cœur ne bat-il pas "la chamade" lorsque l’on rencontre l’Être Aimé ? C’est sans doute à partir de cette constatation, toute simple, que tout à commencé. Des battements de cœur à partager bien sûr avec "SA" Moitié, pour voir la vie en rouge, euh pardon… en rose !

    

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

       rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe  rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

 

Rose, blanc, rouge… les couleurs de la transe !

La tradition symbolise la Saint-Valentin au travers des couleurs rose, blanc et rouge. Le rose exprime la tendresse, la joie et le bonheur. Le blanc est la couleur de la pureté par excellence. Le rouge évoque la passion ardente, le dévouement et la loyauté.

 

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

© Photo ci-dessus : http://doucemaman.centerblog.net/jolie-et-pure-rose-rouge

Rose Vénus, Amour délicat !

Fleur préférée de la Déesse Vénus, la rose délicate symbolise l’Amour. Rouge, elle suggère la passion et la force des sentiments. Rose, l’Amour secret. Blanche, la discrétion et la pureté.

 

ALORS, AMOUR "TOUJOURS" ???

Contrairement à ce que pourrait nous laisser croire le titre de la comédie romantique, "L'amour dure trois ans", actuellement sur les écrans, du réalisateur Frédéric Beigbeder, si on veut que l’Amour dure toute la Vie, il faut beaucoup donner, croire, offrir, pardonner (dans les deux sens), et accepter l’Autre tel qu’il est, et non tel qu’on voudrait qu’il soit ! Pour éviter le feu de paille, un conseil : avant de se lancer, apprendre à se connaître ! Apprendre à se connaître mutuellement afin de redonner un sens vrai à la Saint-Valentin et contredire ses détracteurs. Ainsi, donc, l’Amour, symbolisé par ce jour pas les comme les autres, redeviendrait magique, pure quintessence spirituelle, offrande de Sentiments à partager, et non, contrairement à certaines idées reçues, une affaire commerciale, une affaire de gros sous ! Sauf pour ceux qui le veulent bien ! Sauf pour ceux qui ont perdu la part du Rêve Amoureux ! On peut être pauvre et fêter dignement la Saint-Valentin qui est, et reste, la Fête des Sentiments, des Petites et Grandes Attentions envers l’Être Aimé, de l’Amour quoi ! Et ce, même, s’il est vrai que l’on doit aussi s’aimer tout le reste de l’année ! La Saint-Valentin, c’est non seulement l’Amour, mais c’est aussi le Partage à Deux, une Poésie à vivre en 3D, sortir l’Être aimé "à la maison" ou en dehors de ses Pénates. L’amour n’a pas de prix, sauf peut-être celui du goût de l’effort retrouvé, celui d’aimer véritablement, sans se lasser l’Un de l’Autre, comme une Promesse faite au Pont des Arts à Paris en mettant un gros cadenas sur l’une des grilles…

 

© Jean DORVAL, le 13 février 2012, pour LTC Grands Reportages.

 visite princière pour les 250 ans de la place royale à nancy,revue lorraine populaire de jean-marie cuny,rlp,jmc,jean-marie cuny,interview conjointe de s.a.r. le prince de bourbon-parme et de m,place royale,place stan,place stanislas,jean dorval pour ltc

Sources documentaires :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Valentin et le journal "Le Républicain Lorrain".

INFO+ : 

Cinq breuvages-maison APHRODISIAQUES pour la SAINT-VALENTIN : http://lesjardinsdepomone.be 

rose rouge,fleurs,bouquet,jean dorval pour ltc grand reportage,jean dorval pour ltc,jean dorval,jacques brel,quand on a que l'amour,la saint-valentin,amour,romantisme,fleur bleue,amoureux devant l'éternel,poésie,aimer,femme,je vous aime,cupidon,coeur,l'ivresse de l'amour,la fête de,tous les amours,grand reportage,enquête,histoire de,amour toujours ?,apprendre à se,connaître,pour mieux,s'aimer,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe

© Photo ci-dessus : http://paris-ile-de-france.france3.fr

27/04/2013

"SOUPIRS CONFONDUS."

 

© Photo ci-dessus : http://www.science-et-vie.com/2010/09/14/face-aux-feux-du-soleil/

La sonde Solar Probe Plus va plonger dans la couronne solaire. Photo ESA.

 

Pour le restant de mes jours,

Je voudrais me réveiller à tes côtés

J’aimerais m’accrocher à ton regard

Me pendre à ton souffle encore et toujours

Que tu sois mon éternel Levant

 

© Photo ci-dessus : http://unpeudetoutbeaucoupdemoi.wordpress.com/2012/06/26/lettre-ouverte-au-soleil/

 

Tu es l’Astre qui illumine toutes mes pensées

Une explosion d’émotions

La lave en fusion qui jaillit de mes rêves

En torrent d’artifices

 

Chaque matin,

Tu me lances un bonjour radieux

Près de toi, je suis rayonnant

Saupoudré de poussière de comète

 

© Photo ci-dessus : http://legraoullydechaine.fr/2012/10/21/le-monopole-du-soleil-2/ 

 

En ta présence,

Je ressens la douceur,

De chaque fleur,

De chaque source d’eau pure,

De chaque parfum d’Eté

 

En ta présence,

Je me pâme sous ton regard

J’ai le cœur qui palpite à deux sangs à l’heure

 

© Photo ci-dessus : http://www.reynalddrouhin.net/rd/archive/soleil-vs-nuages/

 

En ta présence,

Allongé sur ton visage

Dans une fuite rebelle, emporté sans détour,

Je suis volontaire,

J’inscris l'encre de mes vers sur chacun de tes cils

 

Ainsi, le vent d’écumes resplendit

Tu es l’Ondine blonde aux pieds adorés

Aux flots harmonieux

 

Sur un lit de feuilles sauvages

Etirés l’un contre l’autre

Tels deux rayons de l’Aurore

Nos cœurs nus, nos cœurs vaillants,

Nos deux soupirs confondus

De magie renouvelée ne se partagent qu’à deux

 

© Jean DORVAL, le 27 avril 2013, pour LTC POESIE.


jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

« MA MAGICIENNE. »

amour ltc 1.jpg

© Photo ci-dessus :

http://media.paperblog.fr/i/85/851947/amour-distance-L-2.jpeg

 

Notre Amour est merveilleux, il se conjugue à tous les temps, mais, avec des mots que seules nos lèvres peuvent prononcer…

 

Ma jeune courtisane, ma sœur partisane

Tu cherches par la magie de ton corps,

Par ton bel esprit,

A attiser en permanence

L’Amour que nous nous portons l’un pour l’autre

 

Tu es un feu venu du Ciel

Ô toi l’habitante de mes trêves

L’animatrice de mon allégresse

L’assistante de direction de ma tendresse

 

Je te dédicace ces quelques vers

Car tu es atteinte, comme moi, d’un incontrôlable sentiment

Pour toi j’écris l’Amour

Laissant brûler le désir au bout de ma plume

 

Lettres intimes à l’Amazone

Je tremble comme un jeune feuillage en te rendant hommage

Toi ma Liberté retrouvée,

Ma porte secrète, mon gage d’Eternité

 

gerbera.jpg

© Photo ci-dessus :

http://linepassions.free.fr/Photo-du-jour/08/08-15_Bouquet.jpg

  

Ma Dame au Gerbera rouge pourpre

Aimons-nous sans songer au reste du Monde

A ce jeu là, l’Amour n’est plus aveugle,

Car je lui ai donné tes yeux

 

A l’écoute de nos amantes passions

Nous sommes tous deux dans les bras de Vénus

Enchantement qui nous met à part

Beaux oiseaux nichant dans nos esprits,

Comptant jusqu’à nos battements de cils

 

J’énumère tes défauts comme autant de perfections

Tu vois dans mes faiblesses une force extraordinaire

Je ne sers que ta beauté et toi ma joie de vivre à tes côtés

Une seule femme me suffit, c’est Toi Ma Magicienne !

 

© Jean Dorval, le 18 juillet 2010, pour LTC Poésie.

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

15/03/2013

« ERRANCE GALANTE. »

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

 

Variations affectives labyrinthiques totales… (1)

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Egaré dans les méandres langoureux de tes grâces

Impossible de te cacher mon hardiesse

Etincelles et feux de joie symbiotiques

Toi seule règnes sur mon heur

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

"Et Vicé Versailles Pompidou" by JD.

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Ton Amour m’invite à l’aveu solidaire

Ta beauté volontaire sans égale

Emprisonne mon regard

Jusqu’à la Nuit de l’Humanité

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Julio Le Parc "Continuel-lumière..."

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Offrande de ton cœur

Balancement spirituel engagé

Je suis le dépositaire de ta Foi

J’investis ton dédale de dentelle

Entre deux fusions de lave

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Julio Le Parc "Continuel-lumière avec formes en contorsion", 1966. 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Tous les jours, tu es mon salut

Incomparable virtuose aux seins pommelés

Incendiaire sans pareil qui met en transe

Conduite accompagnée addictive !

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Julio Le Parc "Continuel-lumière..."

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Je suis tien par serment

Tu es le sarment brûlant de mes trêves

Je n’échoue jamais dans mon attente

Tu es ma sublime alliance

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Maya Deren et Alexander Hammid : "Meshes of the afternoon", 1943, film cinématographique 16 mn, noir et blanc, sonore, 13', Centre Pompidou, Musée National d'Art Moderne.

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Cap de bonne dépendance

En ta présence ondine

Toute douleur s’apaise, tout doute s’efface

Avec toi, je m’invite en eau sûre

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Générique du film "Vertigo" ("Sueurs Froides") d'Alfred Hitchcock, sortie en 1958 (2'37", Universal Studio).

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Accréditation exclusive

Vallée fertile créatrice

Accueillant son Héros en mode infini

Vibrant hommage à l’éternelle féminité !

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

"Light Sentence", 1992, par Mona Hatoum (et inconnu coincé dans le temps, a little touch of Teiten...)

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Tu me transcendes d’allégresse

De plaisir et de tendresse renouvelés

Et notre chambre, alcôve libératrice,

Même en pensée,

Devient l’irradiant soleil de nos nuits

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Gianni Pettena : "Paper/Midwestern Ocean', 1971-2011.

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

J’ouvre les fenêtres de tes yeux

Je te comble de hauts faits d’âme

Je n’accomplis sur toi que des gestes élus

Tu es la source, le lien, le rituel !

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

 Gianni Pettena : "Paper/Midwestern Ocean', 1971-2011.

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Belle Bacchante enivrée de vitalité

Jusqu’au point du jour, tu me fais dériver

J’insiste à t’en prier

Au Paradis de joie, je suis mené !

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Gianni Pettena : "Paper/Midwestern Ocean', 1971-2011. 

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Euripide en est témoin,

Tu es ma part de butin butinée

Le labyrinthe luxuriant où je m’égare volontiers

La mesure exacte de nos deux corps captifs

Ma sentence consentie !

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Julio Le Parc "Continuel-lumière, avec formes en contorsion", 1966.

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Promenades câlines, égarements partagés

Ma Dame, mon doux transport

Il ne me faut point mourir de soif au pied de ta fontaine

Mais juste y vibrer de volupté

 

teiten pour ltc arts,aya pour ltc arts,jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Julio Le Parc "Continuel-lumière, avec formes en contorsion", 1966.

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

J’enlace ta nature favorable

Je l’inonde de mes rimes dédiées

Dimension variable du plaisir

Unité de commune plaisance

 

teiten pour ltc arts,aya pour ltc arts,jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Julio Le Parc "Continuel-lumière, avec formes en contorsion", 1966.

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Ô doux festin !

Ô doux partage d’Inception !

Amour d’exception !

Attirance confiée, conception !

 

teiten pour ltc arts,aya pour ltc arts,jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Gianni Pettena : "Paper/Midwestern Ocean', 1971-2011.

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Magnitude 9 à parts égales

En suivant le cours de ta raison

Ma gentille Galantine

Je vis tes latitudes et longitudes intenses

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Je te consume d’importance

Ma demandeuse d’asile sentimental

Clandestine intuitive mise à nu

Foyer ardent ravivé

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Alchimiste dompteuse d’épices sensorielles

Vertigo en itinéraire mixte

Expression libre recentrée

Carte mémoire affective réinitialisée

 

teiten pour ltc arts,aya pour ltc arts,jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

Gianni Pettena : "Paper/Midwestern Ocean', 1971-2011.

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

Chaque jour, Ô ma compagne,

En découvert autorisé sur l’Amour

Je t’accompagne

Cœurs croisés en campagne

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporaain

 

J’épouse ta cause, j’arrive

Je séjourne sur ta rive

Je dévore ton incroyable jeunesse

Royale promesse sans détresse

 

J’ai perdu le temps en remontant ton corps

Par l’esprit et par les sens

Je suis en toi tendu à contresens

Entre errance volontaire et en partance

 

© Jean Dorval, le 11 octobre 2011, pour LCT Poésie.

  jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

Notes :

(1)  En hommage à l’exposition « ERRE, Variations Labyrinthiques » qui a lieu du 12 septembre 2011 au 05 mai 2012 au Centre Pompidou-Metz.

© Crédit Photos Jean Dorval, Teiten et Aya 2011, avec l'aimable autorisation du Centre Pompidou-Metz et l'agence d'architecture Jean de Gastines Architectes en association avec Shigeru Ban.

14/03/2013

« ERRANCE PARTAGEE. »

feu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,ltc,la tour camoufle,elle et lui : ils!,jean dorval poète,jean dorval poète lorrain,poète lorrain,poèsie lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,écriture,ue,union européenne,arts,art moderne,le feu sacré,présidentielles 2012,strasbourg,nancy,paris,lourdes,en direct,amour,romantisme,fleur bleue

© Photo ci-dessus : http://www.pix-populi.fr

 

D’après l’œuvre d’Henrich Heine.

 

Mon Cœur,

Heure étoilée de l'Humanité,

Tu es mon âge d’or.

 

Quand je regarde au fond de tes yeux,

Toutes mes peines et mes douleurs s'évanouissent.

Et quand j'embrasse ta bouche,

Là, je suis tout à fait guéri.

 

Quand je me repose contre ta poitrine,

Il surgit en moi comme une joie céleste,

Que je ne peux contrôler.

 

Ma merveilleuse Veilleuse,

Ton chant parvient jusqu'à moi,

Tu es la preuve vivante que la beauté est d’origine divine.

Ta nature généreuse et fertile épouse ma poésie,

Mes vers subliment ton antre.

 

Je bois ton souffle à la source de ta bouche.

En Toi, je suis libre,

Comme le cours tumultueux de la Moselle.

En Toi, je m’écoule heureux et enfin je peux vivre.

 

Déjà l'air fraîchit, le soir tombe,

Les flots de ma passion pour Toi grondent sans détour.

Et depuis Dornot, des rochers de la Frasse,

Tes yeux brillent, en écho, aux feux du couchant.

 

De là-haut, tu es ma Nymphe assise à la Harpe,

Mon rêve éveillé.

Ta main, où la bague que je t’ai offerte étincelle,

Peigne tes cheveux d’or.

 

Femme sortant de l'eau

© Photo ci-dessus par mariecha : http://mariecha.centerblog.net/2839-femme-sortant-de-eau?ii=1

 

Tu chantes la magie de notre Union.

Ta voix me touche au plus profond de mon être.

Tu ensorcelles mon cœur,

Ce cœur qui t’aime d’une tendresse infinie.

 

En bas passe une barque,

Mais je suis pris d’un autre transport, le tien !

Au carrefour de la Vie, de ta Vie,

Ô Seuil Sacré, je me retiens.

 

La nuit n’est plus froide, ni muette,

Et dans les reflets de la Lune se balance doucement,

Ma tendre Amie, ma sublime Amante,

L’Adieu à la solitude.

 

Je vis pour la première fois,

En ton Lieu Sacré.

Et je ne peux, ni ne veux, te quitter,

Puisque tu m’invites à te consacrer.

 

Le souvenir de notre immortel et premier rendez-vous,

A jamais, se fond dans le fleuve, sans ombres.

Il ne fait plus qu’un, avec Mère Nature.

 

© Jean DORVAL, le 14 mars 2013, pour LTC Poésie.

 

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

09/03/2013

« ELLE ET LUI : ILS ! »

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,ltc,la tour camoufle,elle et lui : ils!,jean dorval poète,jean dorval poète lorrain,poète lorrain,poèsie lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,écriture,ue,union européenne,arts,art moderne,le feu sacré,présidentielles 2012,strasbourg,nancy,paris,lourdes,en direct,amour,romantisme,fleur bleue

© Photo ci-dessus : http://nolatularosa.blog.lemonde.fr/2008/01/

 

Lovés l’un contre l’autre dans la cathédrale de l’obscurité

ILS contemplent la lueur du feu de bois

S’élèvent au gré des flammes

Communient ensemble en un unique duo harmonique

 

ILS vivent l’instant présent

Goûtent un bonheur simple

Dans cette clairière, volontairement égarés

Loin du monde, loin des regards

 

Sous la nuit d’inflorescence stellaire

ILS forment un doux foyer à ciel ouvert, avides de Liberté

La douce chaleur dompte leurs accords

ILS s’égarent dans leur carnet de voyage nocturne

Labyrinthe en Valise (H), cage à écureuils

 

D’étincelle en étincelle

L’or vacillant, l’or miroitant, recouvre leurs faces

Leurs yeux infusés, leurs yeux diffusés

Lumières-Sentinelles réfléchissantes en Echos 7

 

Inattendus dans la pénombre

ILS respirent le brasier partagé

Effleurent leurs souffles

Gonflent leurs voiles dévoilées

 

Leur atmosphère reluit en fuite d’allegro

Amnistiés solennels que rien n’arrête

Beauté démasquée transcendée

Force d’attraction de l’Etre rêvé

 

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,ltc,la tour camoufle,elle et lui : ils!,jean dorval poète,jean dorval poète lorrain,poète lorrain,poèsie lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,écriture,ue,union européenne,arts,art moderne,le feu sacré,présidentielles 2012,strasbourg,nancy,paris,lourdes,en direct,amour,romantisme,fleur bleue

© Photo ci-dessus :http://www.astrosurf.com/lecleire/2001.html

 

 

ILS font le serment de toujours raviver le nœud d’Amour

Enlacés de saine candeur, embrasant leurs ententes,

Amplement plongés vers l’âtre, ILS dérivent !

 

Bercés de Paix, ILS fleurissent la Lune

Nonchalance en redondance, affective balance

Baisers hypnotiques, bouillants câlins animés

Sondes de l’Onde des 7 Lumières de l’Ampleur

 

Somnolence d’aisance partagée, vivifiante !

ILS percent les ombres dorées, les nombres d’ambre

Quelle que soit la tempête de la Vie, ILS sont en Vie à l’envi

Main dans la main, exubérante affection effective

 

Endormis, emboîtés l’un en l’autre

Escorte sous tutelle mutuelle

Nef en partance pour Mars

La Lumière, le Feu Sacré, au bout des doigts

ILS sont déjà à demain en Spirale III

 

© Jean Dorval, pour LTC Poésie, le 14.05.2012.

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

"LA DAME BLEUE."

 

la dame bleue,romantisme,fleur bleue,poésie,lorraine,moselle,metz,centre pompidou-metz,jean dorval pour ltc

© Photo ci-dessus : http://www.topito.com/wp-content/uploads/public/YeuxBleus.jpg

 

Assise devant le Centre Pompidou-Metz

Comme au jour de notre premier rendez-vous

Elle m'attend souveraine

La poitrine pointée sous un léger maillot

 

Le ciel est bleu

Et je n'y vois que ses yeux

Pourquoi ses yeux ?

Car ils m'hypnotisent !

 la dame bleue,romantisme,fleur bleue,poésie,lorraine,moselle,metz,centre pompidou-metz,jean dorval pour ltc

 

 

Jailli d'un éclat venu du fond de son cœur

Son beau ciel bleu me sauve

Surtout quand je fonds face à elle

Occasion renouvelée de l'avoir dans mes bras...

 

Alors, le bleu à l'âme prend fin

Ne paraît plus que le bleu royal

Le bleu de ses yeux, mon ciel à moi

Où je me perds définitivement tel un oiseau !

 

© Jean Dorval, le 11 mai 2010, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

02/03/2013

"L’ODYSSEE DE TON VISAGE."


© Photo ci-dessus : http://bibi-chipie.centerblog.net/

 

A chaque chapiteau de ton antre consacré,

Je m’engage vers la conversion

J’attends la Paix,

Comme on se dirige vers la lumière naturelle

 

Tu es ma colline maternelle

Mon lieu de spiritualité amoureuse

Avec Toi, je change de cœur

Avec Toi, je change de vie

 

Tu es ma colline éternelle

Le pèlerinage au pied duquel je dépose mon fardeau

Je retourne à ton parfum

Comme un vaisseau prend le large

 

Ton sourire pour tout titre de transport

Réservation unique pour une visite corporelle sans limites

Ton visage pour toute carte du Ciel

Je voyage volontiers en ta compagnie aérienne

 

Vol au long cours,

Place à jamais sacrée, Nombre d’Or retrouvé,

Tu me mènes à toi, histoire de rêver,

De bercer cette magnifique journée

 

De sentiers langoureux en causeries voluptueuses

Mon cœur tout entier te respire

Les fleurs de tes yeux bleus

Montent déjà à travers les nuages jusqu’à la Lune

 

Dans tes bras, je redeviens adulte à plein temps

La lumière, Ta lumière, existe,

Toi mon pur flambeau, ta splendeur m'éclaire,

Plus vraie que le Bonheur

 

© Source de la page : http://www.lesia.obspm.fr/perso/jean-marie-malherbe/Montagne/PM_1005/index06.html


Dans l’ardeur brûlante de ton désir

Je saisis notre flamme

J’y fixe nos regards éblouis

Nos charnels et immortels baisers

 

Serments révélés,

Tes lèvres s'entrouvrent,

Offrant ton sourire, ta voix

 

Ce doux langage,

Tes regards adorés dans les miens confondus,

Mon cœur, encor plein de Toi, erre sur ton visage

 

Ce qu'il adviendra de l’Humanité

A cette heure précise, en ce lieu,

En ce jour particulier, où je t’aime,

Je m’en moque

 

Tu es belle,

Et tu es le seul trésor dans lequel,

Je souhaite enfouir mon âme dédiée

 

© Jean DORVAL, le 02 mars 2013, pour LTC Poésie.

  jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

28/01/2013

"LA DORMEUSE DU BAL."

femme en noir et blanc.jpg

© Photo ci-dessus :

http://farm3.static.flickr.com/2218/2274679982_3bc9ba7b35.jpg 

 


Corps apaisé en clair-obscur

Tête en dedans ses bras

Plus rien n'existe autour d'elle


Songe à l'orée de soie

Sa nuque rehausse sa pause

Elle est nue, habillée de lumière


Elle dort sans contrainte

On devine sa poitrine,

Sa main gauche en attente...


Cheveux noirs remontés

Maintenus, surmontés

Envoûtant le Grand Soir


Epaules conquérantes, chute de dos

Descente libre sur sa peau

Piège sans trêves !


Deviner son regard

Image sans limites

Corne de brune, corne à délices !


La maison qu'elle habite

A deux pas du Vieux Stan

Recueille la primeur du Bal


Les papillons de ses yeux

Sillonnent déjà la nuit

Et se sont perdus au Firmament



© Jean Dorval pour LTC pour LTC Poésie, le 18.02.2010.

 

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

25/01/2013

"DANS LES VAGUES DE SA ROBE LEGERE..."

robe plissée.jpg

 

© Photo ci-dessus : http://farm3.static.flickr.com/2700/4343691406_19e8440221_o.jpg

 

 

Dans les vagues de sa robe légère

J'égare quelques notes de piano

Comme pour y faire fleurir des dentelles

J'y appose mes hommages promeneurs

Entre deux boutons sauteurs

 

Reposant en plaine sienne

Terre souriante où je deviens joueur

J'explore avec vaine les appels de son cœur

Entre les plis de sa bouche,

S'étire un sourire dévoré jusqu'à sa couche

 

Volupté ondulée couleur brune, chute de dos majeur

Robe plissée, robe glissée

La voici d'un rien vêtue

Deux petites dunes me remontent l'émoi

J'attente à sa dignité, devenue complicité

 http://imblog.aufeminin.com/blog/D20080619/143773_164085030_30508180947-848dd40ea85342c2aac4acf3511a732a_H222150_L.jpg

 

 

Pour mieux la faire dévisser

Je tire toutes les sirènes d'alarmes

Et au bord des larmes, je crie « aux armes ! »

A la hussarde, je conquiers SA Place déjà câline...

 

Tombe la robe, et vive l'étreinte !

Le printemps n'a pas de trêve, il est ivre même en hiver

L'Amour est un poète dont la plume ne peut se tarir

Il donne des lettres de noblesse à la tendresse...

 

© Jean Dorval, le 12 janvier 2010, pour LTC Poésie.

 

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

24/01/2013

"J’AIMERAIS TE DIRE…"

teiten pour ltc arts,aya pour ltc arts,jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporain,j'aimerais te dire

© Photo ci-dessus : Jean DORVAL 2010.

 

J’aimerais te dire que…

La vie surprend toujours

Le début n’est qu’une faim

La fin un autre commencement

 

J’aimerais te dire que…

Dans ce monde imparfait, il reste invariablement une place pour l’Amour

Pour l’Amour du prochain, pour l’Amour maternel, paternel et filial

Mais aussi, pour l’Amour entre un homme et une femme

 

J’aimerais te dire que…

Ton sourire a réveillé en moi le feu sacré

Dans la traversée de ma nuit, tu es devenu le phare m’évitant le naufrage

Les beaux jours sont de retour, car tu as posé sur ma pauvreté ton regard

 

J’aimerais te dire que…

Le mot impatience me fait déjà tourner la tête à ravir

J’implore le Ciel que tu réapparaisses charmante silhouette

Je suis devenu riche à l’envie de te revoir, belle étincelle Slave d’espoir au féminin !

 

J’aimerais te dire que…

Il faut vivre pour se reconstruire

On ne fait jamais disparaître totalement les cicatrices du passé

Cependant, l’avenir commence hier !

Et demain est une autre reconquête sur soi-même et les autres

 

 

© Jean Dorval, le 15 juin 2008, pour LTC Poésie.

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

07/01/2013

« SI PRES DE TOI, MEME DE LOIN… »

 

teiten pour ltc arts,aya pour ltc arts,jean dorval pour ltc arts,jean dorval poète lorrain,jean dorval,jd,poésie,poésie lorraine,art contemporain lorrain,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,affectif,amour,fleur bleue,romantisme,non à la malbaise,variations labyrinthiques,erre,exposition,errance,la perte,la déambulation,représentations dans l'art contemporain,si près de toi,même de loin

© Photo ci-dessus : http://www.attitude-coach.com/2012/01/regard-de-femme-sur-lhomme-ce-que-vous.html

 


 

Tu es debout dans mon regard et tes cheveux se mêlent aux miens,

Tu as la forme de mes mains et tu as la douceur de mes vœux,

Tu t’engloutis dans mon ombre comme une âme sœur.

 

 

La vie a besoin de soleil et d’eau pour exister,

Tous les animaux dans la Nature se retrouvent pour faire perdurer la vie,

Les êtres humains rajoutent à tous ces ingrédients vitaux une bonne dose d’Amour,

Veux-tu participer avec moi à cette grande symphonie de l’Humanité ?

 

Tu es debout dans mon regard et tes cheveux se mêlent aux miens,

Tu as la forme de mes mains et tu as la douceur de mes vœux,

Tu t’engloutis dans mon ombre comme une âme sœur.

  

Jamais une femme ne m’a autant fait rêver que toi.

La Vie n’a de sens qu’avec toi, qu’à tes côtés, tu me manques !

Je t’ai dans la peau mon Amour comme un dévot.

Ma seule richesse c’est toi, et pourtant je suis pauvre de ton Amour…

  

Tu es debout dans mon regard et tes cheveux se mêlent aux miens,

Tu as la forme de mes mains et tu as la douceur de mes vœux,

Tu t’engloutis dans mon ombre comme une âme sœur.

 

Je t’aime d’un Amour pur, m’aimeras-tu un jour ?

J’espère en toi !

La solitude c’est d’être loin de ton cœur.

Tu es en moi, je ne peux t’oublier.

 

Tu es debout dans mon regard et tes cheveux se mêlent aux miens,

Tu as la forme de mes mains et tu as la douceur de mes vœux,

Tu t’engloutis dans mon ombre comme une âme sœur.

 

Ton silence me pèse, as-tu quelques pensées pour moi ?

Je suis l’aiguilleur de ton ciel étoilé, celui qui te ramène vers ta Terre Promise

J’attends que tu rentres à la maison…

J’attends que tu m’ouvres tes horizons pas si lointains.

  

Tu es debout dans mon regard et tes cheveux se mêlent aux miens,

Tu as la forme de mes mains et tu as la douceur de mes vœux,

Tu t’engloutis dans mon ombre comme une âme sœur.

 

© Jean Dorval, le 14 mars 2009, pour LTC Poésie. 

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin