Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2009

LE CHRIST EST UNE PRIERE VIVANTE…

Eucharistie.jpg

© Photo ci-dessus : liturgie-diocese-alsace.org

 

Seigneur, je Vous loue pour cette nouvelle journée inscrite dans vos pas.

Je Vous remercie de me permettre de discerner le Bien du mal dans ce monde de folies.

Je suis béni parce que Vous êtes le Fils du Dieu qui pardonne et qui comprend tout. Votre doctrine est un pur Amour.

Vous avez déjà tellement fait pour moi. Aujourd'hui encore, Vous continuez à me protéger contre moi-même.

Pardonnez-moi pour tout ce que j'ai fait, dit ou pensé, qui n’était pas conforme avec votre très sainte volonté.

Je Vous confesse mes faiblesses, car je ne suis qu’un petit homme.

Gardez-moi sain et sauf contre tout danger.

Aidez-moi à renaître perpétuellement pour mieux vous servir.

Je Vous suis reconnaissant de toutes les grâces et de tous les bienfaits reçus.

Je vous offre toutes mes petites et grandes Croix en rémission de mes péchés.

Préservez-moi de la tentation. Faites que je ne mange pas et ne boive pas ma propre condamnation. Le pénitent est humble, le pénitent s’agenouille devant son Créateur.

Seigneur, je sais que Vous me donnez toujours ce dont j’ai besoin, juste ce dont j’ai besoin... Aussi, je savoure ce que Vous m’offrez au quotidien. Vous êtes présent en moi, tel un Ami fidèle, dans l’Eucharistie. Mon joug est léger car nous sommes deux à le porter.

Ouvrez continuellement mon esprit, afin que je puisse accepter toutes les épreuves de cette vie. Ne me laissez pas une seule seconde m’apitoyer sur mon sort, même si parfois ma destinée semble échapper à mon contrôle.

Quand ce monde absurde se ferme de toutes parts autour de moi, donnez-moi la force Seigneur, à votre exemple, de trouver un endroit silencieux afin de me recueillir et de prier.

A chaque instant, permettez-moi d’aller au-delà de mes limites pour grandir sous votre protection.

Continuez Seigneur à me conjuguer au passé, au présent et au futur pour m’inscrire dans votre Grand Dessein.

Gardez-moi fort et capable d’aider les plus faibles que moi.

Je prie pour le salut des âmes du Purgatoire et des Limbes.

Je prie pour tous ceux qui vous ignorent, pour tous ceux qui sont mal jugés et mal compris par les autres, pour tous ceux qui n’aiment pas leur prochain, pour tous ceux qui sont seuls sans soleil, pour tous les malades.

Je prie pour que la Paix, l'Amour et la Joie rayonnent dans les foyers, pour que les gens ne soient point dans le besoin.

Je prie particulièrement pour les Chômeurs et les Petits Gars de la Rue qui n’ont pas eu de chance, pour tous les Oubliés de cette société d'égoïsme et de consommation. Chaque jour, le Salut reste suspendu au regard de ces Etres de Lumière dans lesquels je Vous retrouve, mon Adorable Crucifié. Vous qui avez tant souffert pour nous.

Je sais Seigneur que Notre Père peut tout changer, les personnes égarées comme les situations les plus désespérées. C’est pourquoi, je répète sans cesse cette prière vivante qui irradie avec tendresse en moi et en tous ceux qui le souhaitent : « Mon Dieu, je vous aime et j'ai besoin de Vous. Venez dans mon cœur, s'Il vous plaît, car la Paix est la plus grande victoire de l’Homme. »

Amen.

 

© Jean Dorval, le 04 septembre 2009, pour LTC.