Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/05/2019

Le Vide (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Espace sans Vie

Sous Vide-Cellophane

Qui n’en Finit pas

De se Détendre, s’Etendre

 

Espace sans Vie

Sous Vide-Cellophane

Qui n’en Finit pas

De se Tendre, sans Attendre

 

Espace sans Vie

Sous Vide-Cellophane

Qui n’en Finit pas

De se Répandre, de Prendre

Et Surtout de Prétendre !

 

© Jean DORVAL, le 23 mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons Temptation, Blue Monday et Transmission des Joy Division

27/05/2019

Le Chat-Noir (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Il Avance avec Assurance

Il Balance son Indolence

Ses Yeux dans le Noir

Immenses-Lanternes

Hypnotisant le Commun des Mortels

Apesanteur en Lenteur-consacrée

Il est le Gardien de l’Eternité

 

© Jean DORVAL, le 23 mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons Temptation, Blue Monday et Transmission des Joy Division

 

La Nature-Morte (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Figée dans le Temps

Le Regard Vide, Fixe

Le Corps Tendu, Étendu

Roide-Morte

Livrée, Exposée à même le Sol

Face contre Terre

Immortalisée dans une Dernière Tentative

De s’Accrocher à la Vie

La Victime de la Grande-Faucheuse

N’Oppose plus Aucune Résistance

Son Bourreau a encore la Main sur sa Faulx

Son Dernier Souffle Exhalé vers les Cieux

Elle a succombé sans Soleil

Pour un Éternel Sommeil

 

© Jean DORVAL, le 23 mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons Temptation, Blue Monday et Transmission des Joy Division

La Chauve-Souris (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Créature du Soir

Dans le Noir-Miroir

Qui Résonne de Toutes-Parts

Tu Planes en Elégante-Vampire

Hurlant ta Faim de Sang-Froid

Et Observant de Loin

Une Ombre qui Ondule

Aux Frais Tournoiements

Tu t’Immoles et Fonds sur Ta Proie

 

© Jean DORVAL, le 22 mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

 

(1) D’après la chanson Love Will Tear Us Apart des Joy Division

Le Romantisme est Mort (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Rien, non vraiment Rien

Ne Peut Justifier de Glorifier

Ce qui n’est plus

Ce qui n’a jamais été

 

J’ai cru, je ne Crois plus

En l’Ultime Passion

Débordante et Vivante

Je ne Goutte plus au Sel

De mes Aspirations

 

Je suis devenu Ephémère

La Prise de Terre-à-Terre

Qui ne peut plus s’Elever au Ciel

Pour y voir la Beauté

 

Je suis sans Soleil

L’Heure est Grave

Sans Espoir

L’Amour est tué

Le Romantisme est Mort !

 

© Jean DORVAL, le 23 mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons : Obsession d’Etienne Daho et Temptation des New Order

 

Kem I (1) (2)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Ô Marc-de-Café

Miroir Urbain de l’Ennui

Où je me Noie

Je Mire la Mire

Des Gratte-ciels qui Percent Minuit

Incandescents et Insolents

Levant les Bras très Haut et Fort

Pour Honorer la Voûte-envoûtante

 

Vol Plané sans Alcool

Virtuosité qui me Déroute

Ma Fuite m’Emporte

En Jeux-Musicaux-Lexicaux

 

Hymnes en Cimes Evanouies

Filant de Sommet bétonné

En Sommet de Verre

La Nuit Entoilée, Etoilée

Surgit de Nulle-Part

 

La Ville dort sous la Pluie-Battante

En Braises débordantes

Et les Constellations-Graphitées

Feux follets volant en Indécence

Saluent le Jour-Naissant

 

La Quintessence de l’Ombre

Sublime l’Au-Delà

En Crépuscule-Oculaire Irradiant

 

© Jean Dorval, le 22 mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les concerts de Peter Hook and the Light @ Glyndwr TV le 8 oct. 2014 et Live @ Playtime Festival 2014

(2) Le verbe Kem en langue des pharaons vient du mot "noir". Il veut dire mener à bien, s’élever à, accomplir, payer, compléter, servir à ; mais aussi, « être noir ». Kem veut dire aussi : complet, parfait, obligation et devoir

Kem II (1) (2)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Je Plonge, je Sombre

Refais Surface

Et Nage en Plein Azur-Nocturne

 

Imbibé du Soir

Sous le Cortège d’Etoiles

Le Monde s’Endort en Sortilège

Comme une Flotte qui Sombre

 

Le Fleuve-aérien Noctambule

M’Emporte à Contre-Courant

Et je Coule dans le Marc-de-Café

Pour mieux Lire l’Avenir

 

Tiré par le Bras Invisible

De la Mort en Amertume

Ô Gouffre-Amer

Tu Adoucis ma Chute-libre

Qui n’en Finit pas

 

J’ai l’Âme nouée

Noire et Triste en Dérision

Ma Descente au Pays d’Hadès

Me Rend plus Vivant Encore

 

© Jean DORVAL, le 18 mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après la chanson I Follow Rivers de Lykke Li

(2) Le verbe Kem en langue des pharaons vient du mot "noir". Il veut dire mener à bien, s’élever à, accomplir, payer, compléter, servir à ; mais aussi, "être noir". Kem veut dire aussi : complet, parfait, obligation et devoir

Requiem pour L (1)  

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Hommage à la Mort

Bouleversante et Indicible

Silence Recueilli

A l’Invisible-Faucheuse

Il s’Adresse à L

Et Lui dit : Saisis-moi !

 

Feu Ardent

Brûlant au Milieu de toutes ses Nuits

Il Danse-Macabre

Sabre-Laser en Mains

Affrontant Profondeur et Gravité

 

Il Sonore du Sombre

Etroite-Coordination

Entre Puissance et Délicatesse

Electron-libre du Grand Soir

Passant des Ténèbres à la Lumière

 

Brouillard en Brouillage

Aux Belles-Heures de son Opéra

Il Voyage en Aveugle Temporaire

Pour mieux Ressentir les Choses

Bouillonnement de Virtuosité-agitée

Sacre du Néant !

 

© Jean DORVAL, le 16 mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après le Live de DUB FX & JAHNERATION JAM in Paris, le 24 Octobre 2018 @ La Bellevilloise

23/05/2019

Celui qui tombe tout seul...

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

"Celui qui tombe tout seul,

Tout seul il reste tombé,

Et de son âme il ne fait pas grand cas,

Puisqu’à lui seul il la confie.

Et celui qui tombe aveugle,

Aveugle, il ne se relèvera pas seul,

Et s’il se relevait seul,

Il prendrait un chemin qui ne convient pas." (29)Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

 

(29) Saint Jean de la Croix

16/05/2019

Les Chants Chromatiques (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Les Chants Chromatiques

Noirs Desseins en Lin-Seul

Ô Deuil qui me Convient

Bitume en Amertume

Noir de Fumée

Pour Graphite-Néophyte

Au pied des Tours Incandescentes

De la Ville-Illumine

Surplombent le Fleuve qui Défile

Coincés dans l’Ennui de la Nuit

 

© Jean DORVAL, le 16 mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après l’album Hollywood Bowl de Morrissey

La Terre Nue (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

  

La Terre Nue

De Nuit Vue

Recouverte de Mystères

Négatifs en Sculptures

Instantanément s’Obscurcit

 

Depuis les Etoiles Visibles

A la Lumière Variable

Surplombant les Réverbères

Qui Tapissent la Ville

Elle-Phalène Virevolte tous Azimuts

Comme Hypnotisée

 

La Nuit Eprise

Ne Parle que du Jour

Coincée qu’Elle est

Entre Deux Apparitions

De son Amant-éphémère

Renouvelé !

 

© Jean DORVAL, le 28 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après l’album Hollywood Bowl de Morrissey

13/05/2019

La Phalène I (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Au Pont Saint-Georges

Ange-Phalène Papillonnant

Volant, Virevoltant

S’Eprend de la Voûte-Stellaire

Envoûtée par la Torche des Lampadaires

Source Naissante-Féconde

En Puissance-Infinie

Qui se Déhanche d’Importance

Dans le Halo d’Innocence

Elle s’Immole d’Impatience

Volontaire comme On Craque

Une Allumette Magique, Hypnotique

Dans le Grand-Soir

Entre Souffre-Court

Et Coup-de-Foudre à l’Unisson

 

© Jean DORVAL, le 28 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(26) D’après l’album 101 des Depeche Mode