Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/10/2013

JOURNéE NATIONALE DE LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE.

 

 

 

 

Dans le temps, chaque membre d’un foyer Français récitait le Bénédicité, avant chaque repas, par respect pour la nourriture gagnée durement au Travail, à la sueur de son front : « Que le Seigneur nous bénisse, nous et la nourriture que nous allons prendre. Par Jésus-Christ Notre Seigneur. Ainsi soit-il. ». Et chaque repas se concluait en rendant les Grâces : « Ô Dieu tout-puissant, nous vous rendons grâce pour tous vos bienfaits. Vous qui vivez et régnez dans les siècles des siècles. Ainsi soit-il. » A cette époque, pas si lointaine (moins de 70 ans), aux limites du dernier conflit mondial, les gens manquaient pratiquement de tout, et seule une riche minorité mangeait du pain blanc tous les jours. Mais, on dressait à chaque repas une assiette dans le cas où un Pauvre se présenterait pour manger. A contrario, l’opulence alimentaire dans laquelle baigne notre Civilisation contemporaine, en plein déclin, ferait rougir de honte nos Ancêtres...

UN GACHIS GENERALISE, VERITABLE CANCER SOCIAL !

En France, chaque année, une famille de quatre personnes met en moyenne aux ordures pour 400,00€ de nourriture non consommée, et tout au long de la chaîne alimentaire, 7 millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetées… La nourriture jonche même le sol de bon nombre de nos trottoirs dans l’indifférence la plus totale… Quel honteux gâchis organisé par cette maudite Société de Consommation amerloquisée, quel embourgeoisement ultralibéral inutile ! Quel Système économico-outrancier, non-respectueux et sur-exploiteur de la Nature ! Quelle insulte pour les Pays en voie de développement et pour le Quart-monde qui crèvent la dalle ! Car ces chiffres font halluciner grave, rendent dingue, surtout quand on sait que rien que dans notre Pays, de nombreuses personnes ont du mal à boucler les fins de mois, se privent de tout, ne mangent pas à leur faim ; à cause d’un "coup de la Vie excessif" (passage à l’euro sans contrôle des prix, impôts qui augmentent sans cesse, salaires qui n’augmentent pas, etc.) et d’une crise économique ultra-violente (faillite des entreprises, chômage, précarité de l’emploi, etc.) qui s’éternisent, véritables fabriques par millions de Pauvres et d’Exclus du Système. Aussi, à l’occasion de la Journée de lutte contre le gaspillage alimentaire, il convient de limiter à fond la caisse cette gabegie institutionnalisée. Si les associations de consommateurs réclament à juste titre également un effort de la grande distribution, chacun de nous se doit désormais de respecter la Nourriture. Cela commence par les Parents et cela se transmet aux Enfants… Le vieil adage populaire : « Celui qui ne respecte pas ce qu’il a dans son assiette, ne se respecte pas lui-même », prend de nos jours tout son sens. Dans le cas d’excédents alimentaire à disposition, il ne faut jamais hésiter à partager avec une personne en difficulté (les exemples sont nombreux dans nos villes à côté de chacun d’entre nous), à aider une association caritative en faisant des dons en nature(1), et/ou à manger ses restes. Ce cri d’alarme pour que cette chasse au gaspi alimentaire soit effective est d’autant plus essentiel, vital, que le 17 octobre prochain, c’est la Journée mondiale du refus de la misère. Un ami qui a grandi pendant la Deuxième Guerre Mondiale se rappelle qu’étant enfant, quand il avait une orange, c’était très rare, et c’était même un cadeau de Noël ! C’était la « Wii-Alimentaire » de l’époque qui faisait rêver les enfants qui avaient faim. Aujourd’hui, on shoote dans les oranges dans nos rues… Triste époque !

OBJECTIF : « ZERO GACHIS ALIMENTAIRE ! »

L’actuel objectif du plan anti-gaspillage du Ministère de l’Agroalimentaire est de réduire de moitié la quantité de nos gâchis alimentaires d’ici à 2025. Si cet objectif est fortement louable, il n’est pas suffisant, et devrait plutôt viser à réduire ce vice de pays riche à la valeur zéro dans les plus brefs délais. Un jour viendra, où il se peut (et ce n’est pas à souhaiter) que l’on manque de nouveau de tout, et ce jour, vu les incertitudes de la période actuelle (tant au niveau national qu’international), n’est peut-être pas si loin… Alors par grand-pitié, il convient de mâcher sept fois ce que l’on met dans notre bouche, par respect pour ceux qui n’ont rien, par respect pour nous-mêmes aussi, et afin que cela profite pleinement à la construction quotidienne et équilibrée de nos corps. Ne plus jeter la Nourriture, c’est finalement faire mémoire du Christ qui à table avec ses douze Apôtres, avant de se sacrifier pour sauver l’Humanité pécheresse, a dit au cours de la Scène, son dernier repas en partage : « Prenez et mangez et buvez en tous, car ceci est mon corps, car ceci est mon sang. » « Si quelqu'un mange de ce pain, il vivra éternellement. » Respecter la nourriture, c’est en quelque sorte entrer en Sainteté.

 

© Jean DORVAL, le 13.10.2013, pour LTC Humanitaire.

 

Note : (1) http://www.adnfrance.org

 

 


15/10/2013

LE 17 OCTOBRE, C'EST LA JOURNEE MONDIALE DU REFUS DE LA MISERE.

le 17 octobre 2013,journée mondiale du refus de la misère,appel aux dons pour antoine,laquenexy,moselle,myotenofasciotomie,iem,essentis,association un sourir pour l'espoir,tout ce qui est humain est nôtre,une action soutenue par ltc humanitaire,repenser la pauvreté,éditions les livres du nouveau monde,esther duflo,et abhijit v. banerjee,mit,j-pal,laboratoire d’action contre la pauvreté,ltc humanitaire,jean dorval pour ltc humanitaire,agir contre l'eau insalubre,pétition,avec solidarités international,solidarités international,j'agis contre l'eau insalubre,le droit à l'assainissement,sel'idaire,pour échanger,échangeons !,sel,système d'échange local,pour une résistance à la gandhi,gandhi,collectif la grue jaune,nantes,dans ltc humanitaire-solidarite | lien permanent | envoyer cette,des pères en révolte contre la justice,e droit des pères,les papas=les mamans,une chanson,du chanteur cali,l'association le droit des pères,solidarité entre les papas,sos papas,contre l'injustice française

   

INFO+ : 

atd-quartmonde.fr

et : refuserlamisere.org

le 17 octobre 2013,journée mondiale du refus de la misère,appel aux dons pour antoine,laquenexy,moselle,myotenofasciotomie,iem,essentis,association un sourir pour l'espoir,tout ce qui est humain est nôtre,une action soutenue par ltc humanitaire,repenser la pauvreté,éditions les livres du nouveau monde,esther duflo,et abhijit v. banerjee,mit,j-pal,laboratoire d’action contre la pauvreté,ltc humanitaire,jean dorval pour ltc humanitaire,agir contre l'eau insalubre,pétition,avec solidarités international,solidarités international,j'agis contre l'eau insalubre,le droit à l'assainissement,sel'idaire,pour échanger,échangeons !,sel,système d'échange local,pour une résistance à la gandhi,gandhi,collectif la grue jaune,nantes,dans ltc humanitaire-solidarite | lien permanent | envoyer cette,des pères en révolte contre la justice,e droit des pères,les papas=les mamans,une chanson,du chanteur cali,l'association le droit des pères,solidarité entre les papas,sos papas,contre l'injustice française

09/10/2009

17 OCTOBRE 2009 : JOURNEE MONDIALE DU REFUS DE LA MISERE

refus-misere.gif

2009 : 20ème année de la Convention Internationale des Droits de l'Enfant...

Samedi 17 octobre 2009 a lieu à Metz un rassemblement pour réaffirmer les Droits de l'Enfant : 17h00, départ à la Colonne Merten, Rue Serpenoise, de la marche "Tous unis contre la misère" ; 17h45, arrêt sur la dalle des Droits de l'Homme sur le Pont Saint-Georges ; 18h00, à l'Hôtel de Ville de Metz, témoignages d'enfants et d'adultes ; et 19h00, clotûre de cette action par un pot de l'amitié. Venez nombreux à cette manif dédiée aux enfants !

JD pour LTC.

INFOS PLUS :

http://www.journee-mondiale.com/75/17_octobre-refus_misere.htm

07/10/2008

LE 17 OCTOBRE 2008, C'EST LA JOURNEE MONDIALE DU REFUS DE LA MISERE !

misère.jpg
INFOS PLUS :