Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2009

CHRONIQUE MESSINE DES TEMPS PRESENTS…

cerise_griotte__084268000_1542_21072008.jpg

© Photo ci-dessus : www.quaidelices.com

 

Le ciel messin était très bleu en ce très beau samedi du 30 mai, au commencement de la balade que je me suis offert dès le matin. Mais cela n’allait pas durer ! En effet, en faisant mon traditionnel petit tour au marché couvert et place Jean-Paul II, j’ai eu un choc… Moi qui parlais, récemment, des cerises qui pointaient le bout de leur nez en Lorraine, j’ai été très déçu par les tarifs prohibitifs pratiqués par les vendeurs de ce délice rouge charnu. Une douceur bien plus chère (comme de nombreux produits de base…) que les fraises ! Les prix au kilo oscillaient entre 4,80 et 8,80€ ! Un luxe, donc, pour le Français moyen (à une époque où l’on nous dit partout qu’il faut manger minimum 5 fruits et légumes par jour pour être en bonne santé…), et à l’heure où sort le livre de Serge Paugam et de Nicolas Duvoux, « La régulation des pauvres, du RMI au RSA » (Editions PUF) ; une analyse très fine sur les rapports entre les pauvres et la société française. Aussi, je pensais en moi : « Que font les hommes politiques, en général, pour aider mes compatriotes à avoir plus de pouvoir d’achat ? Pas grand-chose, en dehors d’un colmatage de fortune ! ». Et renforcé dans mes convictions qu’aucun « Politique » ne pourrait sauver mon pays de la catastrophe économique - surtout pas « Les Politiques » de l’actuelle Europe vierge mariee, une immense technostructure qui appauvrit les masses depuis le passage à l’Euro - j’évitais soigneusement, en cette période de campagne électorale pour les élections Européennes, les différents tracteurs qui vendaient leur « soupe » ; ignorant, certainement, qu’en ce moment l’air du « Temps des cerises » est sur toutes les lèvres de la Rue ! Mais, optimiste de nature, je retrouvais rapidement mon petit coin de ciel bleu, tout en montant le son de mon baladeur MP3. J’écoutais, alors, une des nouvelles chansons des Depeche Mode « Peace… »(1) Ce qui veut dire "Paix... " Décidément, on ne se refait pas ! A la suite, rencontrant quelques ami(e)s, nous nous sommes accordé une petite pause café en terrasse. Le Prince Noir, consommé tous les jours par des millions de gens, était aussi à prix d’or, avec en moyenne un expresso à 1,60€… Combien de fois nos cafetiers font-ils la culbute sur un paquet de café ? Secret défense (ou défonce…) ! Mais, vous n’êtes pas obligés de me croire…

 

© Jean Dorval, le 01 juin 2009, pour LTC Social.

25/02/2009

LE CHIFFRE DU JOUR...

Au-diable-staline-vive-les-maries.jpg

© Photo ci-dessus : www.mairie-metz.fr

Le chiffre du jour n'est pas très étonnant, vu la conjoncture économique actuelle et le "pouvoir d'achat" très faible des Messins. En effet, un récent rapport commandé par la Ville de Metz, nous apprend que 17,2% des Messins vivent en dessous du seuil de bas revenus, avec moins de 771 euros par mois par unité de consommation. Cette moyenne est de 12,3% en Moselle et de 32,7% pour le seul quartier de Metz-Borny. Quelques chiffres que je vous laisse méditer...

Une néo de François de Clairval, pour LTC.

17/02/2009

LE DERNIER LIVRE A LIRE, CELUI DE SERGE PAUGAM ET NICOLAS DUVOUX : "LA REGULATION DES PAUVRES"...

Dans cette période de crise créée artificiellement par les nantis du Système, et où le peuple réclame plus de "pouvoir d'achat..." (en vain), je vous invite à lire le livre de Serge Paugam et Nicolas Duvoux (Editons PUF)... Voici, ci-après, l'article paru dans "La Lettre du Cadre", n° 374, du 15 février 2009, à ce sujet...

JD pour LTC

essai1.JPG

15/08/2008

LES CINEMAS D’ALSACE ET DE LORRAINE SONT A 4€ EN AOUT 2008 !

cine cool.jpg

En Alsace et en Lorraine, la place de cinéma est à 4 euros pour tous les films, dans toutes les salles participantes, à toutes les séances, et pour tous les publics, du 24 au 31 août 2008 inclus. Voilà du pouvoir d’achat bienvenu en ces temps incertains, qui s’investit directement dans la culture cinématographique, pour voir vos films préférés, près de chez vous. Alors, profitez-en, avant que l’on supprime cet « acquis culturel »… A bon entendeur salut !!!

Une néo de Vincent Maniglia, pour LTC

INFOS PLUS : http://www.cine-cool.com/