25/11/2012

"MA PARTISANE PARTICULIERE."

ma partisane particulière,un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva,le feu habite ma terre

© Photo ci-dessus : http://www.poesie-citation.fr/amour/

 

Salut à Toi Coupe de Vie

Je mets mes pas dans les tiens

 

Baisant ta bouche

Le soleil de tes cheveux s'enflamme

Notre faim n'a pas de fin

Nous partageons le rite idéal

 

Je ne me lasse jamais de ta couche

Tu organises mon naufrage pour mieux m'accueillir

J'entre en Toi comme on part au large un jour de tempête

 

Je réchauffe tes pieds

Ô Nourrice de mon Amour

En silence, je déploie mon émoi

Et je t'enlace devant le miroir

 

Ma sublime Câline

Tu es une terre première

Native de mes rêves

 

Nymphe sans rivale

Je suis le confident de tes soupirs

Ta morsure délicate me fait dégainer ma flamme

 

Garde mes ailes entre tes mains mon Ange

Et vers le vaste firmament élevons-nous

Pour ne plus jamais atterrir

 

En ta compagnie aux limites du temps

Je recule le destin pour en faire un festin

Tu charmes mon air de flûte

Et attises ma gloire

 

ma partisane particulière,un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva,le feu habite ma terre

© Photo ci-dessus : http://sillicia.unblog.fr/

 

Pour te plaire ma Partisane Particulière

J'ai le cœur soudain

Je suis devenu le Veilleur d'une saison nouvelle

 

Mon bel Ange couché sous ma plume

Tu es Femme et Épouse à la fois

Je suis le papillon des astres qui te butine

Sur tes nattes décoiffées,

Tendre Coquette, j'étends mon regard

 

Pour chaque baiser, une larme de joie

Fleur en la rosée de pleurs arrosée

Je goute et regoute ta peau

Et je m'égare jusqu'à la pointe de tes cils

 

Chassant l'Infini d'une ligne transversale

Peut m'importe d'être pauvre

D'avoir tout perdu dans la Vie

Puisque je t'ai

 

C'est bientôt la fin du Monde

Et nous sommes les derniers Amants

 

 

© Jean DORVAL, le 25/11/2012, pour LTC Poésie.

 

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin