Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2010

VOICI LES ACTIVITES DU "RELAIS" POUR LES 06 ET 07 MARS 2010

 

mcl mars 2010.jpg

    Pour découvrir toute notre programmation -> www.mclmetz.fr




ltc 2.jpg

"LTC LIve : La Voix du Graoully !"

 


26/02/2010

OFFREZ-VOUS DE SUITE UN "WIDGET" POUR ACCOMPAGNER VOTRE CAREME 2010 !


top

Madame, Monsieur,

Les moines de Sainte-Marie de la Garde sont heureux de vous offrir un widget pour accompagner votre carême !

Vous avez dit Widget ? Un petit outil graphique sympathique et animé pour votre ordinateur.
middle titre
Téléchargez ici votre widget
site
Téléchargez ici votre widget



Le widget se propose de carillonner doucement (un mode silence est prévu !) à laudes, sexte, vêpres...
En vous invitant à lire un psaume, il vous permettra de vivre votre carême en union avec les moines, où que vous soyez.

Par ailleurs, n'hésitez pas en découvrir plus sur notre communauté monastique et nos projets en visitant notre site Internet ici.

En union de prière pour un saint carême,

signature

Père Marc,
Prieur de Ste-Marie de la Garde
Découvrez le projet de construction
Soutenez le projet de construction
footer

Monastère Sainte-Marie de la Garde - 47270 ST PIERRE DE CLAIRAC
Tél : 05 53 66 28 20 - Fax : 05 53 47 73 89


25/02/2010

LTC LIVE VOUS INVITE "AU RELAIS" DE METZ

ltc 2.jpg

"LTC LIve : La Voix du Graoully !"

le relais metz type.jpg

 

LE RELAIS & LTC LIve présentent

DomColme.jpg


DOM COLMÉ

+ 1ère partie : Marc Petitguyot

+ DJ Did


En  partenariat avec l'association Bouche à Oreille


SAMEDI 06 MARS  | 20h | MCL Metz | Le Relais | 5 €



A propos de Dom Colmé

« The White Cow Boy »

power soul


Dom Colmé est un guerrier pacifique de la chanson française, qui développe un style, une vision et une empreinte très personnels, même si ses références sonores et musicales revendiquées ne sont jamais loin de ce que l'on a pu entendre çà et là dans certaines musiques pop et soul afro-américaine.

Son énergie incomparable lui vient assurément d'une longue et forte expérience de la scène et des projecteurs, lieu à la fois intime et magique où toute sa personnalité peut s'exprimer. Il faut très peu de temps à un large public pour fusionner avec ce personnage et ses chansons et pour trouver au-delà des goûts personnels des raisons immédiates d'aimer ce chanteur pour ce qu'il est. Son arme est terrible, il aime le public et celui-ci le lui rend bien. Il faut dire que Dom n'a de cesse que de cultiver le 1er degré dans la poésie de ses chansons et de partager avec simplicité des émotions parfois complexes.

Les organisateurs de concerts ne s'y sont pas trompés en le programmant en 1ère partie d'artistes aussi différents que Les Rita Mitsouko, UB 40, Jacques Higelin... Des festivals et programmations très diverses, des situations bien différentes avec toujours ce point commun : Dom Colmé prend ces instants à bras le corps et touche les publics les plus hétéroclites, entre douceur et rage, il est un homme en marche, l'homme de la situation.

Cette idée résume d'ailleurs bien la teneur d'un nouvel album en cours de réalisation, « The White Cow Boy », depuis peu en distribution numérique chez Midland et dont 7 chansons sont déjà disponibles en téléchargement sur iTunes, FNAC. com et Virginmegastore.com. Son ancien album (Petit à Petit), est également disponible sur les mêmes sites marchands. Dans « The White Cow Boy », album aux ambiances teintées de studio live, Dom se pose sur un spectre sonore aux dimensions de sa voix incomparable. « The White Cow Boy » est également le nom d'un morceau où Dom fait un clin d'œil amusé à une certaine Amérique, celle de ses implacables services de police des frontières.

Dans ce nouveau répertoire très rôdé en scène durant l'été 2009, on retrouve un artiste qui se met en pièces, qui va chercher dans le puzzle de son passé des souvenirs et des sensations qu'il croyait peut-être perdus, pour les ramener à la surface des années 2010. Il ouvre des portes, en entrouvre d'autres et décide de n'en fermer aucune. Et avec une grande fraîcheur musicale et un souffle nouveau il nous promène dans son histoire personnelle, dans les couloirs secrets de sa vie d'homme et de chanteur (« Aller Marcher », « L'entertainer », « J'irai », « Nos belles années »...)


myspace.com/domcolmé



Marc Petiguyot.jpg



A propos de Marc Petiguyot

Folck Rock

« Orange »


Son premier album « Le bar du mutant » avait intrigué Libération, Télérama et les Inrockuptibles ainsi que la presse musicienne intraitable comme Best ou Guitarist magazine. Petiguyot est de retour avec un album intitulé « Orange » qui nous fait passer par toutes les couleurs de son arc-en-ciel intérieur.

On retrouve ce que l'on avait déjà aimé, un équilibre à la fois étrange et évident, chaud et froid, entre le rock distordu et un folk quasi atmosphérique. Sous la peau d'Orange le fruit est plus mûre et un zeste plus sophistiqué que par le passé. Petiguyot dévoile ses références sans brandir de pancarte. Le geste et le jeu de cet artiste hors normes sont sûrs et bien que les picotements du plaisir s'étalent sur des espaces aussi vastes que ce qui peut rassembler ou séparer un Neil Young de Radio Head, un Manset  d'un Christophe, Marc reste maître des univers de ses arrangements. Ce parisien pur mais pas dur, planté à la campagne depuis une vingtaine d'années, le corps au vert du côté d'Orange (la ville cette fois...), reste connecté avec ses émotions citadines, intimes et universelles.

Côté chansons, elle sont au rendez-vous et sentent le bois neuf séché longuement sous les hauts vents de la Drôme et poncé au hasard des TGV. Comme lâche Petiguyot : « L'impatience des passions connaît l'imprécision » (« L'impatience ») et ce disque est précisément l'inverse pour un chanteur debout dans son temps qui cultive le souci du détail sonore et du mot juste. Il signe bon nombre des textes et compositions de ce nouvel album, mais a toutefois entrouvert une porte sur un auteur émérite, Jean Fauque (Alain Bashung etc...) , dont on reconnaît immédiatement le style dans quelques chansons et notamment dans un « Restera »  qui... Restera certainement sur toutes les lèvres.

On retrouvera Marc Petiguyot seul sur scène avec ses douze cordes début 2010 pour un prélude de tournée et la sortie effective ou très prochaine d'  « Orange »


myspace.com/petiguyot

Dj Did.jpg

 

A propos de Mr Did


Avant tout amoureux de musique, de soul et de rythm'n'blues, la discrétion de Mr Did n'a d'égale que la richesse de sa discothèque.

Mais attention, ne nous y trompons pas, ce DJ pointu et généreux a le talent rare de savoir faire parler la musique ; et s'il s'efface ce n'est que pour mieux servir la cause qui est la sienne : faire vibrer


 

Et au  programme du Relais, il y a aussi...

Bingo crepuscule - presse.jpg

« BINGO CRÉPUSCULE »

par la CARIBOU D'CIE

DIMANCHE 7 MARS | 16H00 | MCL METZ | LE RELAIS

Théâtre d'objets et de marionnettes pour tous publics à partir de 7 ans

Spectacles jeunes publics en partenariat avec la FDMJC

La première guerre mondiale racontée en théâtre d’objets et de marionnettes.

 

1917 : c’est l’enfer de la guerre. Dans un no man’s land quelque part en France : deux trous, deux soldats, l’un français, l’autre allemand...

 

La Cie nous montre qu'il est possible d'évoquer la guerre de 14-18 avec une grande délicatesse.

 

CE SPECTACLE SERA SUIVI D'UN GOÛTER + UN ATELIER ARTISTIQUE

EN LIEN AVEC LE SPECTACLE PRÉSENTÉ.

Théâtre d'objets et de marionnettes pour tous publics à partir de 7 ans

Tarif spectacle seul (adulte ou enfant) : 6 euros

Tarifs spectacle + atelier  enfant: 8 euros

 

 

INFOS ET RÉSERVATIONS:

LE RELAIS

0387.325.324

www.mclmetz.fr

36 rue St Marcel – 57000 METZ


ALERTE A L'OURAGAN PSYCHOLOGIQUE SUR « SHUTTER ISLAND » !

http://shared.cotecine.fr/Affiches/1262891602/350x0/SHUTTER%20ISLAND.JPG

http://www.cineaddict.fr/wp-content/uploads/2010/02/shutter-island.jpg

Les deux Marshals mènent l'enquête avec la peur au ventre...

« Shutter Island », le film (interdit aux moins de 12 ans et pour cause...) réalisé par Martin Scorsese, vient d'exploser à la face de tous les cinéphiles, comme une véritable bombe mentale à retardement, sur tous les écrans de nos cinoches, en ce 24 février 2010. Les principaux acteurs, Leonardo DiCaprio (le Marshal Teddy Daniels), Mark Ruffalo (le Marshal Chuck Aule), Ben Kingsley (le Psychiatre en chef), et Michelle Williams (Dolores Chanal, la femme décédée de Teddy), s'évertuent durant 2h17, guidés par le réalisateur, à torturer avec jubilation l'histoire incroyable de ce thriller machiavélique, dont le fil conducteur est une symbiose entre le coup monté et le délire paranoïaque. L'ambiance particulièrement malsaine, extrême, s'imprime progressivement et diaboliquement en vous, vous possède tout du long de la projection, telle une maladie psychiatrique aux multiples facettes qui gagnerait petit à petit votre esprit. Les lieux, l'ambiance, les personnages, les scènes, le climat, le jour et la nuit, etc. sont étudiés pour rajouter progressivement toujours plus de tension(s). Cette folle hallucination (collective ou non) vous tétanise par sa violence contenue et libérée à la fois. Elle vous captive du début jusqu'à la fin, avec des rebondissements à couper le souffle. Une œuvre magistrale que le Maître, Martin Scorsese, réalise sur un rythme de tempête psychologique permanent qui monte en parallèle d'une vraie tempête météo. Il atteint, là, un niveau de démence rare, une confusion mentale paroxysmique, qui scotche le cul du spectateur tout en lui serrant les tripes en continu. L'art du doute, ici, s'insinue du début jusqu'à la fin, au point qu'on ne sait pas si la chute de ce film est la bonne, où si tout simplement elle est un prétexte de plus à « enduire » (et non « induire ») les gens « en erreur »...

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/69/96/84/19202838.jpg

Qui du Marshal ou du Psy aura le dernier mot ?

http://www.twikeo.com/images/cinema/2374/11.jpeg

Le Marshal Teddy D. commence à avoir des hallucinations...


UNE FOLIE QUI GAGNE TOUT UN HOPITAL PSYCHIATRIQUE !


Durant l'année 1954, le Marshal Teddy Daniels et son coéquipier Chuck Aule vont enquêter sur l'île de Shutter Island, où se trouve un hôpital psychiatrique réservé à de dangereux criminels et où il se passe apparemment des choses par très claires... Rachel Solando, une des patientes, a disparu subitement. Comment cette meurtrière a-t-elle pu « s'évaporer » ainsi, sachant que sa cellule est fermée de l'extérieur et que seuls ses gardiens ont la clé ? Un unique indice est cependant retrouvé sur place par Teddy : un petit morceau de papier plié (et caché sous une planche) sur lequel est inscrit un obscure message rédigé à base de chiffres et de lettres, sans signification apparente. S'agit-il du délire construit d'une malade ou plus curieusement d'un cryptogramme pouvant mener à résoudre cette énigme ? Personne ne regrettera d'avoir payé son billet pour aller voir ce film, car la poussée d'adrénaline est assurée. Leonardo DiCaprio et Ben Kingsley trouvent dans ce duel, entre raison et psychose, dans ce monde en déséquilibre total, des rôles à leur démesure. Au point, qu'il est difficile de savoir qui des deux est le bon... ou le mauvais ! Un subtile état second qui perdure, même une fois sorti du ciné...


© Jean Dorval, le 24 février 2010, pour LTC KInéma.


 

http://showtimefolks.files.wordpress.com/2009/06/shutter2.jpg

Teddy souffre de la disparition de son épouse...

24/02/2010

« ROBIN DES BOIS » REMET SA « CAPUCHE » EN MAI 2010 !


http://a34.idata.over-blog.com/337x500/3/33/74/43/Robin-Hood---Affiche.jpg


La toute dernière version de « Robin des Bois » (titre original : « Robin Hood » - ce qui en anglais signifie littéralement « Robin la Capuche », et non pas « Robin des Bois », comme l'habituelle homonymie de « hood » avec « wood » l'a souvent laissé penser à tort) sortira le 19 mai 2010. Elle est réalisée par Ridley Scott (qui a produit notamment « Gladiator »). Russell Crowe y joue un Robin des Bois charismatique et très actif. Les autres rôles sont distribués de la manière suivante : Kevin Durand (Petit Jean), Cate Blanchett (la belle Marianne), William Hurt (William Marschall, Comte de Pembrike), la star française Léa Seydoux (une sensuelle Isabelle d'Aquitaine, très dénudée, et mère de Richard Cœur de Lion), Danny Huston (Richard Cœur de Lion), etc. Selon la rumeur, ce nouveau remake de « Robin des Bois », devant l'énorme succès d'« Avatar », a bien failli sortir en 3D... On estime actuellement le budget de ce film à 200 millions de dollars. Une paille qui fait déjà de ce long métrage une des toiles les plus attendues de l'année 2010 ! De l'action, des scènes de combats équestres, des jeunes femmes à sauver, des villages en flamme, l'éternel arc de Robin et les flèches qui vont avec, etc. tous ces ingrédients font de ce grand moment de cinéma, un rendez-vous incontournable des cinéphiles avertis. Mais, terminons ce propos en chanson, dans la joie et la bonne humeur. Et que chacun reprenne le célèbre et entraînant refrain qu'entonnait Georges Guétary : « On m'appelle Robin des Bois. Je m'en vais par les champs et les bois. Et je chante ma joie par dessus les toits... »(1) Et je me prends une bâche, euh pardon... une capuche !!! Et, je retourne dans les bois... Je suis Jean des Bois... euh... de la Capuche... Et M..., à la Fin !


© Jean Dorval pour LTC Kinéma.


Notes :

(1) Georges Guétary, ROBIN DES BOIS, Paroles : F. Llenas, musique : Francis Lopez, 1943


robin.jpg
La belle Marianne et Robin la Capuche (sans sa capuche...)


http://2.bp.blogspot.com/_zcxMRupl91M/Sy-mn9GVFcI/AAAAAAAAAFc/FT92zwOzlxI/s400/Robin+Hood+Movie.jpg

Robin s'en va en guerre....

 

23/02/2010

UNE RENCONTRE ARTISTIQUE ET... AMOUREUSE !

http://images.fan-de-cinema.com/affiches/comedie/je_crois_que_je_l_aime,0.jpg

Ce soir sur France 3, à 20h35, je vous conseille le film, sorti en 2007, de Pierre Jolivet, "Je crois que je l'aime". Les acteurs principaux sont : Vincent Lyndon, Sandrine Bonnaire et François Berléand.

http://media.zoomcinema.fr/photos/secret-tournage/2445/thumbs/secret-de-tournage-du-film-je-crois-que-_250_300.jpg

L'histoire : Un PDG d'une boîte en plein "Boum" économique, Lucas, se remet difficilement de sa dernière aventure amoureuse...

 

Très bonne TV !

AdN pour LTC Kinéma.


PS : Vu les très bons films que tu nous passes en ce moment... Pour que mon bonheur soit complet, Madame TV, STP, passe-nous le craquant "Out of Africa", avec Meryl Streep et Robert Redford . Certainement le meilleur et le plus beau film de Sidney Polack !


UN VRAI COUP DE FOUDRE POUR « PERCY JACKSON » !

 

http://cine-serie-tv.portail.free.fr/actu-cine/17-12-2009/percy-jackson-moise-a-trouve-un-successeur/percy-jackson-moise-a-trouve-un-successeur1.jpg



Votre kinéma préféré accueille ces derniers temps, durant 02h02, un film fantastique et d'aventure, américain, sorti dans ses salles le 10 février dernier : « Percy Jackson : le voleur de foudre ». Son réalisateur Chris Columbus, qui a mis en orbite, notamment, « Nuit de folie » (1987), « Maman, j'ai raté l'avion » (1990), « Madame Doubtfire » (1993), « L'Homme bicentenaire » (1999), « Harry Potter à l'école des sorciers » (2001) et « Harry Potter et la Chambre des secrets » (2002), s'attaque cette fois-ci à la mythologie gréco-latine en revisitant la religion païenne et en ressuscitant les Dieux de l'Olympe. Le casting de ce long métrage en dit long : Uma Thurman (Médusa), Alexandra Daddario (Annabeth), Ray Winstone (Arès), Melina Kanakaredes (Athéna), Joe Pantoliano (Gabe Ugliano), Steve Coogan (Hadès), Catherine Keener (Sally Jackson), Logan Lerman (Percy Jackson), Kevin McKidd (Poséidon), Pierce Brosnan (Chiron), Sean Bean (Zeus), Rosario Dawson (Perséphone) et Brandon Tee Jackson (Grover).

http://3.bp.blogspot.com/_SLBge2CxEJI/SrI3qTWNipI/AAAAAAAAABU/NMDyPiZeGFk/s400/Percy+Jackson.jpg

http://www.cinemovies.fr/images/data/photos/15035/percy-jackson-le-voleur-de-foudre-2010-15035-1870183035.jpg

Le satyre, Percy Jackson et la (sublime) fille d'Athéna...

 

ETRE LE FILS D'UN DIEU, CELA VOUS TENTE ?


Savez-vous de qui vous descendez réellement ? Serait-ce par hasard d'un Dieu ? En ce qui vous concerne, il ne faut pas rêver... Mais Percy Jackson, « Lui », n'est pas moins que le rejeton de Poséidon (le Dieu grec de la Mer) et d'une très belle mortelle. A l'image de Persée (héros grec, fils de Zeus et de Danaé, qui coupa la tête de Méduse (et non Percy Jackson comme stipulé dans le film), délivra Andromède, qu'il épousa, et régna sur Tirynthe et Mycènes) ou d'Hercule (héros romain, né à Thèbes, de Zeus et d'Alcmène, femme du roi Amphitryon, identifié à l'Héraclès grec, divinité tutélaire de l'Agriculture, du Négoce et des Armées, auquel la mythologie grecque  prête un très grand nombre d'aventures, et dont les plus célèbres sont les fameux « Douze Travaux »), Percy Jackson, un jeune homme, découvrant qu'il est un demi-Dieu, vit de nos jours des aventures épiques. Une sorte de « 12 travaux de Percy », modifiant quelque peu la Grande Mythologie Européenne, sans prendre de gants ! Peu importe, le public est conquis par ces tribulations rocambolesques, qui dépaysent le spectateur en le portant aux quatre coins des States sans ménagement, à coups d'effets spéciaux géniaux. Ce scénar "d'heroic fantasy" est tiré (et ceci explique cela !) de l'adaptation d'une série de livres pour enfants de Rick Riordan, intitulée « Percy Jackson and the Olympians ». C'est pourquoi, Percy Jackson n'est pas au bout de ses peines ! Il va même devoir se battre, avec l'aide d'un satyre et de la fille d'Athéna (une déesse brune, dans tous les sens du terme !), afin d'éviter une guerre fratricide entre les divinités. En effet, Zeus s'est fait voler son « petit coup de foudre » ! Allez, soyez sympas les gars, rendez-lui ! Et si possible, avant la fin du film !


© Jean Dorval pour LTC Kinéma.


INFOS PLUS :

http://www.percyjackson-lefilm.com/

 

 

http://www.percyjacksonsaga.com/wp-content/uploads/2009/12/600full-percy-jackson-the-olympians_-the-lightning-thief-screenshot.jpg

L'Olympe selon Chris Colombus...

La très convainquante Uma Thurman en Médusa... Un regard qui ne laisse pas de pierre !

http://www.filmofilia.com/wp-content/uploads/2010/01/Percy-Jackson-and-the-Olympians-535x287.jpg


"UNE EXECUTION (PAS SI) ORDINAIRE (QUE CELA SOUS STALINE) !"

le livre noir du communisme,éditions robert laffon,staline,crimine contre l'humanité,staline : 30 millions de morts pour un empire,andré brissaud,communisme et nazisme,rouge sang,une exécution ordinaire le film,marc dugain,andré dussolier,marina hands,edouard baer"La mort d'un homme est une tragédie. La mort d'un million d'hommes est une statistique." Joseph Staline...

"Le Livre noir du communisme. Crimes, terreur, répression" publié par un collectif d'universitaires (entièrement composé de gens de gauche) en 1997 aux Éditions Robert Laffont marqua le quatre-vingtième (et sinistre) "anniversaire" de la Révolution russe de 1917. le livre noir du communisme,éditions robert laffon,staline,crimine contre l'humanité,staline : 30 millions de morts pour un empire,andré brissaud,communisme et nazisme,rouge sang,une exécution ordinaire le film,marc dugain,andré dussolier,marina hands,edouard baerIl dresse le bilan des victimes des « régimes se réclamant du marxisme-léninisme ». Stéphane Courtois y établit une comparaison entre nazisme et communisme, deux idéologies de mort, responsables respectivement de sanglants et inacceptables génocides de « race » et de « classe ». Si le nazisme a été jugé à juste titre au procès de Nuremberg en 1945, on attend toujours que la Justice Internationale se penche sur les crimes du communisme, même par contumace... Il y a selon cet ouvrage de référence plus de 100 millions de morts dus au communisme au travers le monde depuis 1917. Et rien que sous Staline on en dénombre au bas mot 30 millions... (1)

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/73/44/82/19215286.jpg

UN FILM QUI DÉNONCE LA DICTATURE (ROUGE SANG) STALINIENNE !

Le dernier film de Marc Dugain "Une exécution ordinaire" est un drame historique, sorti le 03 février dernier, d'une durée de 1h54. Il met en scène dans les rôles principaux André Dussolier (méconnaissable dans le personnage du dictateur rouge sang Staline), Marina Hands (Anna) et Edouard Baer (Vassili, le mari d'Anna). L'intrigue se passe à l'automne 1952 en Ex-Union Soviétique. Une jeune femme mariée (Anna), médecin urologue et magnétiseur, officie dans un hôpital de la banlieue de Moscou. Elle guérit beaucoup de gens et sa notoriété créée des jalousies dans son entourage professionnel et personnel. Son mari (Vassili) est un physicien désabusé ne survivant que grâce à leur Amour. Soudainement et secrètement, Anna (que décidément sa réputation poursuit...) est obligée, à son grand effroi, de soigner le « camarade » Staline, qui vient de se débarrasser de son médecin personnel, d'origine juive (cela se passe à l'époque des honteuses purges communistes antisémites). Son existence va alors sombrer dans le chaos. Le dictateur est malade, à l'article de la mort, mais il jouit toujours autant en faisant souffrir les autres. Avec sadisme, et afin de préserver secrètes leurs entrevues, ce monstre froid va s'insinuer dans la vie du couple Anna/Vassili, pratiquant avec délectation ce qu'il sait faire de mieux : la terreur. Il instaure avec la jeune femme une relation où se mêlent confidences (comparant souvent "la réussite" de sa dictature par rapport "aux échecs" de celle du fou furieux, et boucher, Adolf Hitler...) et manipulation, en permanence sur le fil du rasoir, entre la vie et la mort... Anna et Vassili feront-ils partie des 30 millions de victimes de Staline ? C'est ce que vous propose de savoir ce film, témoin de l'Histoire et du Devoir de Mémoire, entre deux "exécutions ordinaires" en Ex-UR(SS)...

© Jean Dorval, le 22 février 2010, pour LTC Kinéma.

 

INFOS PLUS : http://www.uneexecutionordinaire-lefilm.com/

Notes :

(1) Selon le livre : "Staline : 30 millions de morts pour un empire" d'André Brissaud

© Photo (livre en vente sur Priceminister) :

Brissaud-Andre-Staline-30-Millions-De-Morts-Pour-Un-Empire-Livre

http://images.allocine.fr/r_760_x/medias/nmedia/18/73/44/82/19203133.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand le bourreau tient sa victime en sa toute-puissance...

TRES BIENTOT DANS VOTRE KINEMA !!!


alice au pays des merveilles.jpg

 

Date de sortie 24/03/2010

Un film de Tim Burton... Avec Mia Wasikowska, Johnny Deep et Helena Bonham Carter.

Agée de 19 ans, Alice, retourne dans le monde fantastique de son enfance. Elle y retrouve le Lapin Blanc, Bonnet Blanc et Blanc Bonnet, le Loir, la Chenille, le Chat du Cheshire, le Chapelier Fou, etc. et... Jean Dorval (l'affreux p'tit canard !).

AdN pour LTC kinéma.

http://media.paperblog.fr/i/214/2145810/teaser-alice-pays-merveilles-tim-burton-L-2.jpeg

"Pas mal la p'tiote Alice !!!", comme diraient mes deux compères : JD et Vincent Maniglia.

THEATRE : "ON A PERDU LE YOUKI" A REMILLY

youki126.jpg

ltc 2.jpg

"LTC LIve : La Voix du Graoully !"

21/02/2010

LA RAISON DES SENTIMENTS N'EST PAS TOUJOURS LA MEILLEURE !

Shall we dance ? La Nouvelle vie de Monsieur Clark

http://images.fan-de-cinema.com/affiches/comedie_dramatique/raison_et_sentiments,0.jpg

Après « Shall we dance ? La nouvelle vie de Monsieur Clark » (année de sortie sur le Grand Ecran : 2004), sur W9, jeudi dernier - une comédie romantique, réalisée par Peter Chelsom,  avec Richard Gere, Jennifer Lopez, Susan Sarandon et Stanley Tucci, durant laquelle John Clark (Richard Gere), un avocat prospère, marié à une femme aimante, mais qui s'ennuie, s'inscrit au cours de danse de la ravissante et troublante Paulina - la TV en ce moment nous réserve encore d'agréables surprises cinématographiques qui méritent d'être soulignées. Ainsi, le film « Raison et sentiments » d'Ang Lee (1995) avec Hugh Grant, Kate Winslet et Emma Thompson refait surface pour notre plus grand bonheur sur Arte, le lundi 22 février 2010, à 20h35. Pour moi c'est le meilleur livre de Jane Austen (son second roman). L'adaptation qu'en a fait Ang Lee est grandiose et sublime ! Dans ce film on suit avec grand plaisir les aventures amoureuses des soeurs Dashwood...

http://a34.idata.over-blog.com/300x495/3/30/74/17/raison-et-sentiments.jpg

En 1811, en Angleterre, à la suite du décès de leur père, les deux soeurs et leur mère sont contraintes de réduire radicalement leur train de vie et de fuire leur propriété pour habiter à la campagne. L'aînée, Elinor, renonce à un Amour qui semble pourtant partagé. La cadette, Marianne, quant à elle, s'amourache du séduisant Willoughby. Si la première masque très bien ses peines de cœur, la seconde vit de manière exubérante son bonheur. Mais, voilà Willoughby disparaît... Si vous voulez savoir ce qu'il est devenu, découvrez la suite sur votre Petit Ecran !


© Jean Dorval pour LTC Kinéma.

Marianne  et Willoughby...http://www.premiere.fr/var/premiere/storage/images/diaporama/greg-wise/raison-et-sentiments-sense-and-sensibility-1995/1987487-1-fre-FR/raison_et_sentiments_sense_and_sensibility_1995_diaporama.jpg

 

LTC LIVE VOUS COMMUNIQUE LE PROGRAMME DU CDN DE THIONVILLE-LORRAINE DE MARS 2010


Centre Dramatique Thionville Lorraine

 



L'EVEIL DU PRINTEMPS
De Frank Wedekind
Mise en scène Guillaume Vincent

> Mars'10 | Mardi 2 à 20h, Mercredi 3 à 19h, Jeudi 4 et Vendredi 5 à 20h | Théâtre en Bois (15 route de Manom à Thionville)

Eveil de la conscience, de la sensualité, de la sexualité. Dans une petite ville allemande de la fin du XIXe siècle, huit jeunes adolescents vont devoir négocier le virage qui marque leur passage à l’âge adulte. L’œuvre flirte avec la cruauté, mais n’oublie jamais l’humour, et si elle s’autorise le lyrisme, ce n’est pas un lyrisme de pacotille.
Le printemps : aucune saison ne connaît tant de bouleversements.

Plus d'infos sur L'Eveil du Printemps ici.
Accédez directement à la billetterie en ligne pour L'Eveil du Printemps.


WITTGENSTEIN INCORPORATED
De Peter Verburgt
Mise en scène Jan Ritsema
Avec Johan Leysen

> Mars'10 | Mercredi 17 à 19h, Jeudi 18 et Vendredi 19 à 20h, Samedi 20 à 19h | Théâtre en Bois (15 route de Manom à Thionville)

Un texte – presque un scénario qui suit la pensée en action du philosophe Wittgenstein sur la question de la croyance. Qu’est-ce que croire ? Qu’est-ce qui se met à l’œuvre dans l’esprit de l’homme quand il dit « je crois » ?
La croyance réunit-elle les hommes ou les sépare-t-elle ? Ces questions restent brûlantes. A l’aide d’une gestuelle millimétrée et rigoureuse, Wittgenstein Incorporated donne à entendre à égalité les idées du philosophe et le travail d’extraction de ces idées, les difficultés, les impasses, les retours en arrière… une pensée toujours en mouvement.

Plus d'infos sur Wittgenstein Incorporated ici.
Accédez directement à la billetterie en ligne pour Wittgenstein Incorporated.


NO WAY VERONICA !

Ou Nos gars ont la pêche
Une comédie misogyne d’Armando Llamas
Mise en scène Jean Boillot

> Mars'10 | Lundi 22 à 19h, Mardi 23 à 20h, Mercredi 24 à 19h, Jeudi 25 à 20h | Théâtre en Bois (15 route de Manom à Thionville)

Un groupe de scientifiques – composé exclusivement d’hommes –, sur une île subantarctique, observe la vie des manchots. Une vampe nymphomane, « envahisseur » d’un nouveau type, tente par tous les moyens de s’introduire dans ce huis-clos de mâles…
Une comédie hilarante et auditive qui prendra même les apparences d’un concert : la didascalie comme un bruit, le texte comme un son, le jeu comme un geste instrumental.
Ce spectacle est mis en scène par Jean Boillot, nouveau directeur du CDN de Thionville-Lorraine depuis le 1er janvier de cette année.

Plus d'infos sur No Way Veronica ! ici.
Accédez directement à la billetterie en ligne pour No Way Veronica !


En première partie de ce spectacle court, le CDN de Thionville-Lorraine et la Ville de Thionville proposent un concert de MS20 PHILHARMONIC ORCHESTRA.
Cette formation messine revisite, au son très seventies du clavier Korg MS20 - commercialisé entre 1978 et 1983 - des standards de musiques pop, disco ou rock. L'Orchestre Philharmonique de MS20 joue à la fois avec les codes de la musique classique et ceux des musiques actuelles.

Renseignements : + 33 (0)3 82 82 14 92, infos@cdtl.fr, www.cdtl.fr



 

powered by phplist v 2.10.10, © tincan ltd

ltc 2.jpg

"LTC LIve : La Voix du Graoully !"