Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2017

Mots pour LA Muse (1)

 

mots pour la muse,le nid d’elle,corne-muse,fleur de sève,filante-Étoile,l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,by jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne,centre pompidou-metz,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le faire-part

 

Pour Nath

 

Terre Féconde

Irréelle et Nue

Où je prends Racine

Sur laquelle

Je m’établis

 

L'eau s’efface

Sur Ton Chemin

Se déplie

S’épand

S’épanouit

 

Les Cordes Sensibles

De Ton Arc-en-ciel

Sont un Hommage

À l'Éternelle Jeunesse

À l’Ivresse en Caresses

 

Femme

Au Ventre Parfait

Quand Je Te regarde

Dans les yeux

Cela me fait Pleurer de Joie

Tes Lèvres racontent la Vie

La Nôtre !

 

Je T´aime tant

Qu’Aujourd´hui

Je pars au Grand Large

Pour Te Rejoindre

Dans les Vents Contraires

Pour ne plus Jamais revenir

 

Toi et moi

Donne Toujours Un

Je T´aime tant

Ma Charmeuse Dévoilée

Que Tu as Ouvert

Ta Voie d’Amour en Moi

Comme une Flèche

Atteint sa Cible

 

Tu es née

Pour Pousser dans mon Cœur

Comme une Rose Noire du Soir

Pour Révéler tous les Mystères

Qui donnent un Sens aux Promesses

Et je veux Te Connaître Toujours plus

 

La Lumière Perce Ta Chevelure

Et j’Embrasse Tes Paupières

La Tempête de Tes Mots

Tes Maux !

Attise mon Cœur

Donne le Rythme à Suivre

 

Tu es en Moi

Comme une Tornade

Qui me Déstabilise totalement

Et je Crois en Toi

 

Mon Énergie Positive Continue

Je T’ouvre mes Bras

Pour T’Accueillir

Pour Te Recueillir

Car je Crois en Toi Seule

Comme un Semeur

Ensemence Sa Terre

 

Au fond de Tes Délices

Mon Ange, mon Démon

Il me reste une Certitude

Tu es à mes Côtés

Et Cela vaut tout l’Or du Monde

 

© Jean DORVAL, le 19 janvier 2017, pour LTC Poésiel’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,centre pompidou-metz,by jd,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne

 

Notes : (1)- D’après le poème Tu te lèves... de Paul Éluard in le recueil de poésie Facile, publié en 1935 ; la chanson Je t'aime tant Elli Medeiros et Jacno, publié en 1982, au Label Celluloid - EJC ; et la chanson I Surrender du groupe Hillsong, extraite de l’album Stone's Been Rolled Away, sorti en 1993 (Genre : Rock Chrétien)

© Crédit Photos : CenterBlog.net

18/01/2017

METZ, les 20 et 27 janvier 2017 : JD en Signature à SIMPLY MARKET, 23 rue du XXème corps Américain...

jd livres 4.JPG

Jean Dorval, poète lorrain, sera en séance de dédicace, les vendredis 20 et 27 janvier 2017, de 14h00 à 20h30, au SIMPLY MARKET, 23 rue du XXème corps Américain, à 57000 METZ.

jd en séance de dédicace,vendredis 20 et 27 janvier 2017,de 14h00 à 20h30,au simply market,23 rue du xxème corps américain,à 57000 metz,à la librairie-papeterie hisler-even,ma boussole,langueurs Écloses,connivences,chez djany tailleur,signée jd,à la pâtisserie algéroise nour,ltc poésie : le serment du silence,jean dorval pour ltc poésie,ltc poésie,jean dorval,poète lorrain,ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,le photographe,christian hoffmann,metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur,tania mouraud,une rétrospective,du 4 mars au 5 octobre 2015,au centre pompidou-metz,by jd,signés jd,centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,le 21 janvier : jd en signature à l’univers culturel de l’hypermarché cora moulins-lès-metz

Il y présentera ses quatre recueils de poésie : Le Semeur de sentiments, Le Carnet de voyage marocain, Symphonie à la Foi et Et Dieu créa la Nymphe.

BONNE ANNÉE 2017 !

Renseignements : 03.87.66.68.13

& SimplyMarket.fr/Metz-XXème-Corps

LTC Poésie : Le Serment du Silence,Metz, le 11 janvier : JD en signature à la Librairie-Papeterie Hisler-Even,

A paraître en 2017 : Mots pour LA Muse (la suite de la Nymphe) et Mémoire Ouvrière (un vibrant hommage à la Cause Ouvrière Messine...).

. Jean Dorval est édité par Edilivre.com .

17/01/2017

Le Nid d’Elle (1)

Le Nid d’Elle,corne-muse, fleur de sève, filante-Étoile, l’eau tranquille, tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité, le passage, jean bereski-laurent, jd en dédicace, le re-retour !, ltc poésie : carte blanche à jean dorval, metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval, l., l'extase d'un baiser, françois tristan l'hermite, les bienfaits du baiser, songer, vivre et croire, au carrefour des sens, la colombe et le faune, défiition marron, by jd, le programme du centre pompidou-metz, 2015, vitrine éphémère, collectif d'artistes, artisans, créatifs, et passionnés, vernissage, la magicienne, centre pompidou-metz, signé, jean dorval pour ltc poésie, jean dorval poète lorrain, le faire-part

 

Pour Nath

 

Ça commence Comme cela...

Sur quelques Notes de Piano

Par quelques Pas de Danse

Avec Toi

 

C’est le Moment

Où l’on perd de Vue les Toits

Où l’on perd de Vue la Terre

Où l’on suit inexorablement

Ensemble

Le Chemin des Oiseaux

 

Crêpe de Chine 1925 (2)

Virevoltante-Insolence

Flagrance-Délice

Sur un Air de Jazz

Ton Élégance Noir de Jais

Éclair au Chocolat Noir

Se Fait l’Écho

De Tes Grands Yeux anthracite

 

Dans ces moments là

Tu es plus Belle

Que le Ciel, la Terre

Et la Mer Réunis

Plus Belle même que la Vie

 

II y a l’Air

Le Vent

La Pluie

Et le Soleil

 

Ton Voyage Intemporel

Apprend à se Donner

Sans Reprendre

A Chanter

Et à Rire

Sans lâcher Prise

A se Nicher

Tout simplement

Au Creux de Ton Sourire

 

Ta Bouche-Refuge

Native du Souffle-Court

Du Battement de Cœur

Et de la Goutte de Lueur

Fait tout oublier

 

Le Monde entier

Peut bien s’arrêter

Être à Tes Côtés

Nourrit la Flamme Vive

La Flamme Vivante

 

L’Aquarelle de Tes yeux

Au fil de l'Eau

Purifie l’Histoire de Nous

Celle que Personne ne Dévoile

Et dont les Baisers en Étoiles

Remplissent d’Oiseaux Nos Têtes

 

© Jean DORVAL, le 16 janvier 2017, pour LTC Poésie

 

Notes : (1)- D’après les poèmes : Tu es plus belle que le ciel et la mer in le recueil Feuilles de route paru en 1924 de Blaise Cendras ; et Les oiseaux déguisés in le recueil Les Adieux et autres poèmes publié en 1982 de Louis Aragon. (2)- Crêpe de Chine, parfum pour femme, créé en 1925, par le créateur-parfumeur Jean Desprez, pour la maison de parfum Millot, a été emblématique de la marque et a connu un énorme succès pendant de nombreuses années. Il s'agit d'un chypré fleuri aldéhydé l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,centre pompidou-metz,by jd,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne

© Crédit Photos :

Wiki/Danse_Moderne/Two_Dancers

15/01/2017

Au Torrent de l’Éclipse (1)

 

au torrent de l’Éclipse

 

Pour Nath

 

Quittant sa Chaise Longue

Sur un Air lent de David Bowie

Elle referme

L'arrosage automatique du Jardin

 

Ses Beaux Yeux Noisette suivent

Les Fines Gouttelettes d’Eau

Reposant sur l’Herbe

Et encore en Suspension dans l’Air

 

Fraîchement Arrosées

Les Plantes et les Fleurs

Resplendissent de Toute Part

Dans le Crépuscule Chaud

Du Soir d’Été

 

C’est l’Heure

Où les Phalènes

Tournant le Dos

Au Soleil qui se meure

S’envolent

Volent

Décollent Frivoles

Vers la Lune Naissante

 

Elle se sent Bien

Mais...

Elle est Seule

Nue

Et tout Son Être La trahi

 

Elle se rallonge

Et ferme les Yeux

Elle Imagine...

 

Elle, la Rose-Tactile

Fendue par la Bise

En Caresses Rafraîchissantes

Se Tend Pure

Offerte sans Parure

A l’Amant de Ses Rêves

Au Fantôme de son Opéra

Qui se termine toujours Bien

 

Et tandis que la Lumière

Finissante d’Orientale

Pousse au Rendez-vous Sentimental

Ses Mains Activent

Son Cœur de Pétales

 

Au Soir-Charmant

Le Torrent de l’Éclipse du Jour

Sauvage et Humain à la Fois

En Larmes de Fond

Parcourt Son Bois de Santal

 

Cette Femme Fatale

En Langue Natale

Venue du Ciel

En Complice Approche

Se meure d’Amour

A Pas de Louve

 

En Son Soir Aimable

Sa Boîte à Connivences

Sa 7ème Porte Révélée

Lui fait oublier Ses Solitudes

Ses Absences Soulagent

Son Esprit, Son Corps-sage ouvert

 

Son Petit Buisson-Ardent

Qui Luit dans la Nuit

Du Lit des Amants Spi-Rituels

Resplendit en Clarté Astrale

 

Sous le Auvent

Alors Claquent les Volets

Les Lueurs Soumises Dominent

Tourmentent le Temps qui s’étire

Allument Ses Ruelles Étroites

Parfumées et Alanguies

 

Sa Table d'Hôte

Au Jeu des Délices

Sans Trêve

Alimente Ses Rêves

 

Elle songe

A l’Harmonisation de son Âme

A cet Instant son Coin de Feu

Entretient la Petite Mort

Une Fièvre Insatiable

Aussi Douce que la Soie

 

Insolitudes-Recherches

Destination Finale

Ambre Jaune en Vertueux-ADN

Entre Pleurs et Rires

Son Chant d’Oiseau

Au Terme de Son Voyage

Remonte à la Naissance

Des Couleurs de la Vie

 

Au Cœur du Soleil

Mêlée au Centre des Mondes

Qu’elle parcourt

Elle s’élève à l'Horizontal

Portée par l’Aile du Créateur

Comme un Chariot de Desserts

Qui ne trouve pas Preneur

Comme un Nid Douillet Blanc

Qui attend d’être Partagé

Comme Une Prière

Sous la Voûte du Ciel

 

© Jean DORVAL, le 13 janvier 2017, pour LTC Poésie

 

Notes : (1)- D’après la page 111 du roman Le Musée Perdu de Steeve Berry publié en 2003 ; le poème Le Crépuscule du soir (Le Spleen de Paris) de Charles Baudelaire, in Œuvres complètes de Charles Baudelaire, paru Chez Michel Lévy frères, en 1869, IV. Petits Poèmes en prose, Les Paradis artificiels (pp. 64-66) ; et la chanson Changes de David Bowie in l’album Hunky Dory, l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,centre pompidou-metz,by jd,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magiciennesorti en 1971

 

© Crédit Photos by Baruska :

Pixabay.com/Femme-nue

& Pixabay.com/Baruska

10/01/2017

Corne-Muse (1)

femme nue OK.JPG

 

 

Pour Nath

 

Songeuse

Au Décolleté

Ton Corps-Sage

Me fait décoller

Vers Le Grand Nu-Âge

De Magellan

 

Ton Sourire

Tes Indomptables Lèvres

En Savoureux Aiguillons

Aiguisent mes Sens

 

Ô Sang de la Passion

Noble Carburant de l’Amour

Tu Abreuves

Nos Sillons-Libérateurs

 

Insouciante-Verdoyance

Grâce à Toi

Je suis Debout

Pur de Bout en Bout

 

Vole mon Papillon-Butiné

Offert à mon Admiration

T’effleurer me Conduit

Vers Ta Voix-Actée

 

Mon Étoile du Verger

Nous Sommes Le Fruit-Partagé

Les Partisans de l’Amour

Le Retour à l’État-Virginal

 

Ma Mie

Tu Sais Combien

Je T’Aime

Et Comme

Les Fruits de Ta Terre

Me Ramènent Toujours à la Vie

 

Ma Rose Portugaise

Mon Amarante-Amante

Prendre Ensemble Le Grand-Large

Mérite bien plus qu’Un Simple Sacrifice

C'est Naturellement

Vouer Fidélité à l’Être-Chair !

 

Dans Tes Bras

La Transhumance des Étoiles

Crépuscule des Deux

Nous emporte dans Son Courant

Nous sommes les Militants du Rêve !

 

Mon Ange-Brune

Ta Morsure si Profonde

Rend ma Plaie Soyeuse

Au point que Je suis Volontaire

Pour ne plus T’échapper

 

Je Te Dénude

Pour Te Délivrer

Te Livrer Entièrement

A mes Vents Contraires

 

Ta Peau

En Parfaite Complice

Comme un Disciple

Qui s’émeut

Se Meure de Joie

 

Chemin Faisant

Je m’en Remets à Toi Seule

Impertinente-Tentation

Je suis le Fauve se Délectant

De Ta Robe Maculée de Soleil

 

Salut à Toi

Ouvrière de l’Insolitude

SU-Porteuse de mon Encre

Rêveuse de mes Vers

 

Salut à Toi

Dompteuse de mes Impudeurs

Bourgeon Épanoui

S’Offrant Sans Reprendre

 

Salut à Toi

Insaisissable-Pépite

Héritière de l’Ondée

Nuit Bleutée Exquise

 

Salut à Toi

Parfum d’Utopie

Croqueuse de Merveilles

Eau Rafraichissante

 

Avec Toi

Je Retourne à la Genèse

 

Ta Gorge Rêvée

Comme un Rivage

Est une Note Musicale

Un Billet Offert sans Retour

Pour Ton Monde

 

Main dans la Main

Il Nous faut re-Découvrir

La Lumière Tourbillonnante

Le Mystère qui l’Alimente

 

Aussi trinquons

A la Lune-Languissante

Au Soleil-Gagnant

Au Garant de l’Amour

A l’Œil qui voit Tout !

 

© Jean DORVAL, le 08 janvier 2017, pour LTC Poésie

 l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,centre pompidou-metz,by jd,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne

Notes : (1) D’après la chanson Mind Games de John Lennon, publiée dans l’album Mind Games en 1973 ; le recueil de poésie Axion Esti d’Odysseus Elytis, paru en 1951 (version française publiée chez NRF Gallimard en 1987) ; et les deux tableaux de Frida Kahlo peints en 1938 : Quand je t'ai, la Vie, combien je t'aime et Les Fruits de la Terre

 

© Crédit photos : LuneSensuelle.Over-Blog.com

 

07/01/2017

Le Faire-Part (1)

 

fleur de sève,filante-Étoile,l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,by jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne,centre pompidou-metz,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le faire-part

Pour Nath

 

Ma Braise, Mon Ardeur

Sans Toi, je ne suis rien

Quand il me faudra mourir

Je voudrai m’abandonner dans Tes Bras

Tout en Regardant Ton Doux Visage

 

Mon Ardant-Brasier

La Lumière de Ton Heur

Ravit de Sang et d’Émeraude

Le Bulbé de mon Cœur

 

Ma Terre-Dorée-Adorée

Tes Racines d'Ardeur Volubile

Et Tes Lèvres m’obnubilent

Ton Regard d’Orient-Espace

Me fait Embrasser Ton Autel en Sacrifice

 

Ma Proue’S

Parfum Unique

En Recommencement

L’Horizon s’Illumine

Quand Tu Te penches

Sur mon Âme

 

Mon Hymne-Premier

Je Te Façonne avec Mes Doigts

En m’égarant

Sur tous Tes Parcours-Secrets

Et mes Lèvres se Délacent

Sur les Rives de Ta Mer Intérieure

 

Ma Rêverie-Aérienne

Aux Marches du Ciel

Notre Transe s’élève

Toujours plus Haut

 

Mon Arche d’Amour

Qu’il est Bon de se Blottir

Dans les Ailes de Nos Nuits

Au Creux de Notre Insouciance

 

Ma Désarmante-Lueur

Emplissons-Nous d’Innocence

Prenons la Vie à Pleines Mains

Soyons Pétris d’Insondable

 

Mon Vent-Inspirateur

Bercées entre Brise et Musique

Nos Voix Libres se Rejoignent

Insolentes et Tremblantes de Foi

Comme une Vigne avant les Vendanges

 

Ma Part de Ciel Bleu en Faire-Part

Tu es Belle comme une Hirondelle

Annonçant Notre Printemps

Apportant La Lumière aux Seuls Initiés

Passant sous le Bandeau du Désir

 

Ma Chère Amante-Religieuse

Entre Mystique et Sortilège

Il Nous faut Brasser Notre Fièvre

Pour l’Entretenir

Et Communier à Notre Amour

Pour Prononcer un Oracle Favorable

Afin que je puisse Féconder

Tes Arpents de Tendresse

 

Ma Rose du Portugal

L’Amour est une Fleur

On ne peut Le Cultiver

Que si on le fait Croître

Tous les Jours

 

Ma Bohême

Le Littoral de Tes Jambes Nues

Me rend Possessif

Et depuis le Détroit de Ton Firmament

Je Gobe le Fin Lobe de Tes Oreilles

 

Ma Fugitive-Affective

Toi que j’Effleure

Jeune Pousse d’Impatience

Insoumise au Bourgeon Évanescent

Tu es le Ressac qui Tempête

 

Ma Vague-Fulgurante

Couchée sur le Flanc

Aussi Belle que Vue

Tu attises mon Honneur

Et Mon Trouble en Résurrection

 

Mon Horloge-Solaire

Le Soupçon Noir de Ta Toison

Surmontant Ton Antre-Cuisses

Me Donne le Vertige

L’Envie d’écrire des Mots de Plume

 

Ma Fulgurante Iris

Pour Ensemble Sexe-Primer

Il me faut Suivre

La Voie de Tes Appels

Et me Replonger dans Nos Rêves

 

Ma Re-Vue

En Entrevue

Nous avons fait

L’Infaillible Serment

De Nous Aimer

Et d’Éviter Tous les Abysses

 

Ma Conscience Partagée

En Bondissant-Caprice

Tu Franchis le Feu-Astral

Afin d’Atteindre l’Éclat du Jour

 

Mon Insistante-Colombe

Couché sur Ta Poitrine

Je T’enlace en Oreiller

Baignant mes Lèvres à Ta Bouche

De Formules Magiques

 

Mon Assistante

De Tes Yeux

L’Émotion Ruisselle

En Larmes Brûlantes d’Émotion

Qui m’accompagnent

Jusqu’au Chant du Premier Coq

 

Ma Chaire-Sentimentale

Je n’ai d’autre Richesse que Toi

Tes Courants d’Air Chauds

Torrides comme une Langue Natale

Me Parcourent jusqu’aux Entrailles

 

Ô Ma Compagne

Zéphyr

En Baiser d’Antan

Te Délie, Te Délivre

 

Tu es ma Bonne Étoile

Celle qui apporte

La Révélation

Que Nous attendions

Tous les Deux

 

Le Soleil ouvre

A tous Ceux

Qui s’Aiment

Les Portes du Paradis

 

Et tandis que la Lampe de l’Astre

Recouvre la Terre de Reflets argentés

L’Invisible Constellation de Tes Rayons

Poussant jusqu’à l’Unique Bord du Monde

Réveille en Moi

La Fleur du Mâle

Le Chant du Rossignol des Anges

 

© Jean DORVAL, le 06 janvier 2017, pour LTC Poésiel’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,centre pompidou-metz,by jd,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne

 

Notes : (1) D’après la chanson Mind Games de John Lennon publiée dans l’album Mind Games en 1973 ; et le recueil de poésie Axion Esti d’Odysseus Elytis paru en 1951, et dans sa version française chez NRF Gallimard en 1987

 

© Crédit photos : Imagenoire.CenterBlog.net

01/01/2017

Filante-Étoile (1)

Filante-Étoile,

 

A Nath

 

Nuit-Étoilée

D’Astres d'Azur

Tu Frissonnes

Dans le Lointain

 

Vent-Tournant

Entonnant son Chant

Tu T’exclames

En Tourbillon

 

Ma Tendresse

Tes Grands Yeux Noirs

N’en finissent pas d’Infini

Et je m’y noie

 

Sous le Toit du Monde

La Nuit Immense

En Rosée déposée

Épouse l'Herbe des Plaines

 

Mon Amour

Mon Joli Bouquet de Printemps

Je Te respire

Et sous la Voûte

Sans nul doute

Tu m’apprivoises

 

Filante-Étoile,

Jolie Môme

Plus je Te Retrouve

Plus je T’aime

Plus je veux

Tout Vivre avec Toi

 

Serrons-Nous

L’Un contre l’Autre

Dans la Chambre Bleue

De Nos Premiers Instants

 

Regoûtons en Replay

À l’Allégresse

Qui Nous Ressemble

Et Nous Rassemble

 

Nous Sommes Libres

Comme l’Instant Présent

Chantons Ensemble

La Mélodie de Nous

 

Au Rendez-vous

De Nos Promesses

Garde-moi contre Ton Cœur

Sans Limites

Pour ne Jamais perdre de Vue

La Route qui me mène à Toi

 

© Jean DORVAL, le 30 décembre 2016, pour LTC Poésiel’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,centre pompidou-metz,by jd,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne

 

Note : (1)- D’après le poème XX de Pablo Neruda, in le recueil de poésie intitulé Vingt poèmes d'amour et une chanson désespérée, paru en 1924 ; la chanson Sorry de Madonna in l’album Confessions On A Dance Floor, sorti en 2005 ; et le titre de Patrick Bruel, Dans ces moments-là, extrait de l'album Lequel de Nous, sorti en 2012 (Label Sony Music). Un CD réalisé par David François Moreau et Benjamin Constant

 

© Crédit photos : Chris.Unblog.fr

30/12/2016

L’Eau Tranquille (1)

  l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,centre pompidou-metz,by jd,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne

A Sa Sainteté le Dalaï Lama

 

 

Voir la Vie dans chaque Soupir

Permet de poser les Vraies Questions

D’éviter tous les obstacles

 

Les Mains et l'Esprit Fleuris

Capter la Lumière

De Jour comme de Nuit

Ouvre le Cœur

Sur un Paysage Immaculé de Neige

 

Depuis les Hautes Montagnes de l’Est

La Lune Neuve se lève

Rappelle les Chants de Lhassa

Terre Sacrée du Tibet

 

Butiner comme une Abeille

Au Nectar de la Connaissance

A la puissante Rose Trémière

Pour s’offrir au Temple

Transporte jusqu’à l’Autel

Pour Servir la Vie

 

Découvrir le Joyau de la Paix

Caché au fond d’un Océan de Bonté

Avoir un Sourire Brillant

Comme un Enfant qui renaît

 

L’Accomplissement

Le Bonheur Momentané Simple

L’Illumination Ultime

L’Accord Majeur avec l’Univers

Puisent à la Source du Tashi Delek

 

Parole du Tibet

Sagesse sur le Toit du Monde

L'Amour vaut la peine d'être vécu

Il est porté par Chacun

 

Au cœur même de l’Être

Jaillit la Source Infinie de Chaleur Humaine

Qui transforme la solitude et le malheur

En Méditation Réparatrice

 

l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,centre pompidou-metz,by jd,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne

© Photo ci-dessus :  kadampa.org

 

La Découverte de l’Énergie Nourrissante

Horloge Interne Vitale

Révèle l'Unique Bien-Être

 

La Paix du Monde

Rayonne dans un Corps

Et dans un Esprit Sains

 

Prendre soin de soi

C’est renoncer à soi

A ses propres excès

 

En s’effaçant et en s’oubliant

On peut véritablement s’aider soi-même

On peut partager avec les Autres

 

Si l’Esprit est agité

Si la dépression guette

Si le doute s’installe

Il faut toujours se rappeler

Que plus le côté négatif est sombre

Plus le Côté Positif sera éclatant

 

La ligne séparant les forces opposées

Peut être franchie facilement

Même dans la pire des situations

Avec un peu de Bonne Volonté

 

La Lumière Libératrice

Est plus forte que tout

Elle peut briller de l’Intérieur

Grâce à une seule Pensée Positive

L'Illumination est présente à chaque Instant

Quand on sait l’exprimer

 

En s’abandonnant à la Prière

Les difficultés disparaissent

On devient alors Maître de son Existence

On discerne assurément

Le Paradis de l'enfer

Le Bien du mal

 

l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,centre pompidou-metz,by jd,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne

© Photo ci-dessus : signesetsens.com

 

Le Bonheur ne s’atteint pas

En réorganisant le monde autour de soi

Les choses matérielles

Ne débarrassent pas de la souffrance intérieure

Elles en deviennent la cause

 

Le seul Moyen de se Libérer

Passe par la Méditation du Mahamoudra

L’Essence des Enseignements de Bouddha

Dénoue les nœuds de l’Âme

 

Cet État Naturel et Authentique

Permet la Redécouverte de l'Esprit

Par la Pacification Mentale (Chiné)

Et la Vision Supérieure (Lhaktong)

 

L’Esprit occupé par d’incessantes pensées

Est comparable à de l'Eau en train de bouillir

Il faut s’élever afin d’Apaiser ce bouillonnement continu

Prêt à déborder en permanence

Et dominer le feu qui l’attise

Pour retrouver progressivement un État de Stabilité

L’Impermanence sans tensions

En reconnaissant la Nature de l'Esprit

 

Si on tend trop la Corde

Elle ne vibre pas

Si on ne la tend pas assez elle casse

Si l’Esprit est équilibré

Il atteint la Tranquillité Suprême

Ainsi, quand l’Eau n’est plus agitée

Elle devient Claire et Pure

 

La Vie est dans chaque Goutte d'Eau

Dans chaque Soupir

 

© Jean DORVAL, pour LTC Poésie, le 20 février 2016

l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,centre pompidou-metz,by jd,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne

 Note : (1) Inspiré du Mahamoudra

 

La Candidate (1)

la candidate

 

A Nath

 

Il l'a conduit

Sur la Piste de Danse

Pour enfin Faire

Tomber les Masques

 

La Musique débute

Et dans les Yeux d'Elle

Brillent les Reflets

D’un Lac Argenté

 

Ils Dansent

Comme ils Pensent

L'Un à l'Autre

 

A Fleur de Peau

Leur Rythme Collé-Serré

Ne termine Jamais

 

Slove dans Ses Pas

Slove dans Ses Bras

Le Murmure de Sa Peau

Le Bouleverse de Foi

 

Pour Elle, il entre en Religion

Au Son de Ses Bonjours

Au Rayon de Ses Beaux Jours

Au Feu de Ses Yeux Sans Adieux

Au Claquement de Ses Baisers Envieux

 

Slove-Invitation

A Danser à la Vie, à la Mort

A Transpirer Leur Musique

Sur un Tempo-Lent

 

Elle est Son Habitante

Il est Son Espérance

Pour aller jusqu’au Bout d'Elle

Il est prêt à Tout

 

Mais pour cela

Il Lui faut Rêver tout Haut

Il faut que Pleuvent

Les Étoiles Filantes dans Leurs Têtes

 

Le Temps d'une Chanson

Le Temps de Décoller

Il Lui dit Juste Ses Mots

Ceux qu'il Lui faut !

 

Compagne en Campagne

Compagnon du Devoir

Entre Larmes de Joie

Et Sourires Complices

Ils Dépassent Ensemble Leurs Attentes

Se Surprennent

Pour s'Aimer Vivants !

 

Danser à Deux

Danser Maintenant

A tout Jamais

Sans ne plus Pouvoir se Séparer

Comme Deux Âmes-Siamoises

 

La Tendresse de Ses Yeux

Ses Pleurs de Joie

Le Ravissent

Comme un Enfant

 

Il est béni

Car Le Paradis lui a envoyé Son Ève

L’Ouvreuse des Vannes de son Cœur

Avec Elle Tout devient Possible

Ils s'Abandonnent Ensemble

 

Ce Réconfort-Mutuel

Est la Tutelle-Affective

Des Créateurs d’Espoir Retrouvé

De Ceux qui Embrasent l'Amour

Les Générateurs de Bonheur !

 

Dès le Premier Souffle

De Leur Rencontre

Elle a sauvé Son Âme

Il a sauvé Sa Dame

 

Leurs Souvenirs

Deviennent une Partie d’Eux

Comme l’Atome est à l’Univers

Ils ressentent l'Amour, sans défaillance

Pour qu’il reste Toujours à Leurs Côtés

 

© Jean Dorval, le 26 décembre 2016, pour LTC PoésieLTC Poésie : Le Serment du Silence,

 

Note : (1)- Inspiré des chansons : Careless Whisper, de George Michael, in l’album Ladies And Gentlemen - Best Of (Label Epic Records 1998) ; Aimons-Nous Vivants, de François Valéry, écrite par François Valéry et Pierre Delanoë © Universal Music Publishing Group, in l’album François Valéry 1987 – 1991, sortie 2002 ; et Jesus To A Child de George Michael in l’album Older (1996)

© Crédit photos : ScottHutcheson.typepad.com

Nue-Rousse (1)

isabelle huppert.JPG

 

A Isabelle Huppert, actrice française

 

Un coup de Vent

Une pierre roule

Une feuille décolle

Une porte claque

Une pierre, une feuille, une porte ?

Ton Visage m’apparaît !

 

Nue-Rousse sortie de l'Exil

Labyrinthe chaud

Automne permanent

Tu câlines mon Coeur

Pierre, feuille

Porte ouverte sur ton Univers !

 

Tu m’éblouis

Ton Feu m’enveloppe

Ô mon Flambeau

Moi, le Passeur de tes Impudeurs !

 

Ton Humanité

Je la touche

Je la parcours

Louange à Toi

Belle des Quatre Saisons !

 

Nue-Immobile

Rousse-Élégie

Violon muet, mais palpable

Tu me fais tourner-Manège !

 

Tu règnes sur mon Désir

Comme une Source Vive

Entre Terre et Eau

Tu me ravives

 

Par un bon matin

A Grands rires, Pieds nus

Tu disperses la Rosée

Pour activer les Champs Magnétiques

Qui m’attirent irrésistiblement vers Toi

 

Dentellière à l’Ombrelle

Tu défies l'Immensité

De Mes Sentiments pour Toi

Et tu cueilles le Fruit de ton Labeur

 

Étoile sans Limites

Lumière Exclusive

Écume de mon Lit

Tu es la Route Boréale

S’écoulant en Pures Perles

 

Tu es Belle et Émouvante

Et je tremble

Pour que tu me sers plus Fort encor

Tout contre Toi !

 

© Jean DORVAL, le 03 août 2016, pour LTC PoésieLe Doux Murmure du Vent,catherine frot,’envoleuse, véronique jannot, la femme au chapeau, anne parillaud, julie delpy, ange blonde, l'anneau sacré, ltc poésie : le serment du silence, jean dorval pour ltc poésie, ltc poésie, jean dorval, poète lorrain, ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité, le passage, jean bereski-laurent, jd en dédicace, le re-retour !, ltc poésie : carte blanche à jean dorval, metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval, l'extase d'un baiser, françois tristan l'hermite, les bienfaits du baiser, songer, vivre et croire, au carrefour des sens, la colombe et le faune, définition marron’envoleuse, véronique jannot, la femme au chapeau, anne parillaud, julie delpy, ange blonde, l'anneau sacré, ltc poésie : le serment du silence, jean dorval pour ltc poésie, ltc poésie, jean dorval, poète lorrain, ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité, le passage, jean bereski-laurent, jd en dédicace, le re-retour !, ltc poésie : carte blanche à jean dorval, metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval, l'extase d'un baiser, françois tristan l'hermite, les bienfaits du baiser, songer, vivre et croire, au carrefour des sens, la colombe et le faune, définition marron

 

(1) D’après l'introduction de la Partie I de Look Homeward, Angel de Thomas Wolfe (1929) et le film Genius de Michael Grandage (2016) ; et Telle Femme de Paul Éluard, in La Rose publique (1935)

 

© Crédit photo : unifrance.org

24/12/2016

Ma Boussole

Ma Boussole,langueurs Écloses, connivences, imply market, metz, xxème corps américain, chez djany tailleur, le 03 décembre, séance de dédicace, signée jd, à la pâtisserie algéroise nour, ltc poésie : le serment du silence, jean dorval pour ltc poésie, ltc poésie, jean dorval, poète lorrain, ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité, le passage, jean bereski-laurent, jd en dédicace, le re-retour !, ltc poésie : carte blanche à jean dorval, metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval, l., l'extase d'un baiser, françois tristan l'hermite, les bienfaits du baiser, songer, vivre et croire, au carrefour des sens, la colombe et le faune, défiition marron, le photographe, christian hoffmann, metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur, tania mouraud, une rétrospective, du 4 mars au 5 octobre 2015, au centre pompidou-metz, by jd, bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur, et un interview de tania, signés jd, le programme du centre pompidou-metz, 2015, vitrine éphémère, collectif d'artistes, artisans, créatifs, et passionnés

© Crédit photo :

Boussole milieu - esprit d'encre tatouages temporaires en vente sur Etsy.com

 

Brillante Étoile-Aimante

Boussole en Sol Majeur

Champ Hypnotique Brûlant

Tu me fais perdre le Nord

 

Brillante Étoile-Amante

Boussole en Sol Majeur

Robe de Satin flottant aux 4 Vents

Tu troubles mon Regard

 

Brillante Étoile-Diamante

Boussole en Sol Majeur

Tes Mains coulant dans mon Dos

Remagnétisent mon Aiguille Intemporelle

 

Brillante Étoile-Charmante

Boussole en Sol Majeur

Accueillante Couche Chaude

Je te salue ma Reine de Saba

 

Brillante Étoile-Aimante

Boussole en Sol Majeur

Nuit allant plus loin que le Ciel

Tu traverses avec moi l’Absolu

 

Brillante Étoile-Amante

Boussole en Sol Majeur

Encore Extasiée

Tu retombes dans mes Bras

 

Brillante Étoile-Diamante

Boussole en Sol Majeur

Insatiable Onde Renaissante

Tu rallonges le Temps avec moi

 

Brillante Étoile-Charmante

Boussole en Sol Majeur

Amplification du Prélude

Tu sais me Garder près de Toi

 

Brillante Étoile-Aimante

Boussole en Sol Majeur

Nos Mots Doux se mélangent

Pour ne former qu’Une Seule Parole

 

© Jean DORVAL, le 21 décembre 2016, pour LTC Poésie

 LTC Poésie : Le Serment du Silence,

18/12/2016

Langueurs Écloses (1)

 

langueurs Écloses,connivences,imply market,metz,xxème corps américain,chez djany tailleur,le 03 décembre,séance de dédicace,signée jd,à la pâtisserie algéroise nour,ltc poésie : le serment du silence,jean dorval pour ltc poésie,ltc poésie,jean dorval,poète lorrain,ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,le photographe,christian hoffmann,metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur,tania mouraud,une rétrospective,du 4 mars au 5 octobre 2015,au centre pompidou-metz,by jd,bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur,et un interview de tania,signés jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés

 

Du fond de mes Rêves

Âme Pure, Tu me parles

 

Comme l’Écume lèche la Grève

Ta Robe blanche flotte

Dans les Vents Contraires

 

De Tes Yeux Limpides

Les Flots sans Nombre

Déversent mon Destin Captif

Sur Ta Rive d’Ombres

 

Tu es mon Ile

Celle que mon Esprit

Rejoint chaque Nuit

Dans l’Océan des Limbes

 

Voyageur Tranquille

Bercé par la Foudre de l’Ouragan

Allant toujours plus Fort

Toujours plus Haut

Je suis l’Élu moulant Ton Voile

Ode à Ton Infinie Beauté

 

La Chouette et l’Étoile

Me guident vers Toi

Dans chaque Nuit qui luit

 

Femme-Exil

Sortie des Nuages

Hôte Spirituelle-Charmante

Laisse-moi Te Voir et Te Revoir

A Volonté !

 

Regard-Clair

Cherche-moi

Dans le Grand Vol

Des Oiseaux Sublimes

Parmi les Cormorans

En suivant mon Envol par effraction

 

Aile-Protectrice

Grande Vague en Héritage

Tu passes et repasses

Tu mêles et démêles mon Esprit

 

Ma Vestale-Consacrée

Au Miraculeux Chant si Doux

Tu engendres mon Aurore

Naissante et Renaissante

 

La Loi des Cieux

Fait éclore

Ton Sourire Mystérieux

En mon Cœur

 

Où que Tu sois

Où que Tu ailles

Sache que je suis à Tes Côtés

 

Toi l’Atome Crochu

Qui irradie mon Coeur

Ton Flot Langoureux

Sans Trêve m’agite

 

Lampe étoilant mon Regard

Astre défilant l’Infini

Bouche de l’Innocence

Tu étires

Le Pur Baiser de l’Idéal

 

A ton Souffle

Ma Poussée de Fièvre

Je ressens en moi

Le Scintillement de Tes Pensées

Les Feuilles Frissonnantes

De ton Arbre-Intérieur

Qui m’est dédié

 

Amour, je Te nomme Joie

Fais un Pas de plus vers moi

Et si nul Devoir ne le défend

Rejoins mon Âme dans son Antre

 

Ma Clarté

Ton doigt d’où jaillit une Lueur Rassurante

Révèle Ta Nature Divine

Comme une Apparition

Dont je m’enflamme Immédiatement

 

Mon Âme-Colombe

La Foi naît de Toi mon Toit

Et Le Firmament

Sous Ton Ciel Bleu

Me fait m’écrier : Amour !

 

© Jean DORVAL, le 18 décembre 2016, pour LTC Poésie

 LTC Poésie : Le Serment du Silence,

Note : (1)- D’après le poème A celle qui est voilée de Victor Hugo, in le recueil de poèmes Les Contemplations, publié en 1856. Il s’agit de 158 poèmes rassemblés en sept livres, dont un est un livre entier

 

© Crédit photos : Elishean-aufeminin.com