Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2016

LTC Poésie rend hommage à Arthur RIMBAUD (1854-1891).

dormeur du val.jpg

 

Le dormeur du val

 

C'est un trou de verdure où chante une rivière,
Accrochant follement aux herbes des haillons
D'argent ; où le soleil, de la montagne fière,
Luit : c'est un petit val qui mousse de rayons.

Un soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans le frais cresson bleu,
Dort ; il est étendu dans l'herbe, sous la nue,
Pâle dans son lit vert où la lumière pleut.

Les pieds dans les glaïeuls, il dort. Souriant comme
Sourirait un enfant malade, il fait un somme :
Nature, berce-le chaudement : il a froid.

Les parfums ne font pas frissonner sa narine ;
Il dort dans le soleil, la main sur sa poitrine,
Tranquille. Il a deux trous rouges au côté droit

 

rimbaud.jpg

ltc poésie.jpeg

17/02/2016

Conduite Accompagnée

Conduite Accompagnée,

 

Seigneur

Depuis que Vous êtes dans ma Vie

Le Feu Sacré de Votre Amour guide mes pas

 

Votre Divine Flamme

Vivifiante et tonique

Me ravive

M’habite totalement

Me tient chaud au Cœur

 

A ma place

Celle que vous avez choisie pour moi

Je transforme toutes mes incertitudes en Force

 

Seigneur

Votre Âtre Spirituel

Brûlant et vacillant

Protège mon Âme

M’amène tout doucement à la Vie Éternelle

 

Petit à petit

Je suis rassuré et relevé

Je deviens le Marin aguerri

 

Désormais

Par tous les temps

Malgré mes chutes et mes peurs

Je garde le Cap

 

Seigneur

La Route est longue

Mais, avec Vous à mes côtés

Je continue de changer

Et je suis en Conduite Accompagnée

 

Humble Serviteur suivant Vos Pas

J’entretiens la Petite Lumière Salvatrice

Pleine d’Espoir et d’Amour

Que vous m’avez confiée

Pour la transmettre à mon Prochain

 

Mon Père

Patiemment Vous me pétrissez

Afin de me sortir de ma longue nuit

Et quand la tempête m’agite

En aucun cas, je ne m’égare

Car Vous êtes mon Phare

 

Mon Père

Le Rendez-vous du Ciel de Gloire

Chemin tortueux menant à la Vérité

Reste une Croix à porter victorieusement

 

Seigneur

Éternel est Votre Amour

Et vers Votre Temple Sacré

Je me prosterne

 

Ô mon Doux Jésus

Vous mon Refuge

Bénissez-moi

Guérissez mes blessures

Vos Mains Paternelles sont Délivrance

 

Seigneur

Sur ma longue Route

Dans ma Traversée du Désert

Dans mon Carême quotidien

Aidez-moi toujours à me Sauver

Soyez mon Berger

 

Mon Divin Sauveur

Aux jours malheureux et heureux

Faites que je sache vivre en Enfant de Lumière

Sur les Chemins où l’Esprit me conduit

Afin que vive en moi le Nom du Père

 

© Jean Dorval, le 17 février 2016, pour LTC Poésie

 

Conduite Accompagnée,

15/02/2016

Brillante Étoile

 

brillante Étoile,ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,le photographe,christian hoffmann,metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur,tania mouraud,une rétrospective,du 4 mars au 5 octobre 2015,au centre pompidou-metz,by jd,bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur,et un interview de tania,signés jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vous invite,vernissage,vendredi 03 octobre 2014,à partir de 17h00,la magicienne susanna fritscher fait des bulles de cristal,au cpm,un été au cpm !

 Nous sommes nés

Pour regarder le Monde

Pour écouter la Nature

Pour Lui répondre

Et nous y fondre

Comme des Enfants Prodigues

 

Nous sommes nés

Pour comprendre le Frémissement de l’Univers

Pour regarder au travers des Rayons du Soleil

Pour saisir la Moelle Secrète de la Vie

Comme les Enfants de l’Air

 

brillante Étoile

 

Nous sommes nés

Pour embrasser la Patrie de la Sève

Pour nous connecter aux Arbres

Pour prendre Racines le temps d’un Passage

Comme les Enfants de la Belle Sylvie

 

Nous voulons vivre le Monde

Au travers de ses Yeux

Quand perce la Lune la nuit venue

Danser là où coule la Moselle

Et entre deux Collines

Ressentir l’Appel des Bois

Sauvage et enchanteur

 

Il neige des fleurs au Printemps

Il pleut des larmes en Automne

Il vente des souffles courts en Été

Il soleille en tardif Hiver

 

brillante Étoile

 

Champ d’Honneur des Coquelicots

Oriflamme des Fenaisons

Venus du Fond de nos Âmes

Ô Chant du Renouveau

Goûtons à la Liberté, aux Quatre Éléments !

 

Intégral Prélude à la Vie

D’Amour et d’Émotions mêlés

Soyons adoubés

 

Allons ce soir au Saint-Quentin

Boire un verre de Mirabelle

Afin d’honorer nos Ancêtres

A l’Ombre du Feu

Savourons ces Baisers au Goût de Fruit

Ouvrages Lorrains en Or Sucré


 

brillante Étoile

 

Allons fondre

Et confondre le Rêve Commun

Et étancher la Soif de Vivre

Avant qu’elle ne prenne Fin

 

La Mort nous rejoint

Un peu plus chaque Jour

A chaque Instant même

Comme le ressac de la Mer

Alors, brassons l’Espoir et l’Absolu

Fertilisons l’Humus

Pour qu’il nous fasse Bel Accueil

 

Il faut vivre

Comme si on devait mourir Maintenant

Apprendre

Comme si on devait exister pour Toujours

 

Il ne suffit que d’un Bon

Pour aller vers l’Avant

Pourvu que ce soit le Bon !

La Corne est de Muse

Et lance son Appel Souverain

Après la Mort, l’Éternité !

 

© Jean DORVAL, le 15 janvier 2016, pour LTC Poésie

brillante Étoile

 

brillante Étoile

04/02/2016

LTC Poésie : Le Serment du Silence

 

ltc poésie : le serment du silence

 

La lampe douce du temps

Consume lentement la Vie

Comme un vent discret

Fait frémir le roseau

 

Le Silence d’Infinie Beauté

En sa Tendresse accueille l’Eucharistie

Floraison de l’Amour du Père Céleste

 

L’Esprit-Saint s’envole

Consacre l’Instant présent

Comme un long vibrato purificateur

En reconnaissance au Créateur

 

Le Silence est Patience

Méditation, Recul nécessaire

Plénitude et Soif de Dieu !

 

Le Lotus éclos

Libère l’Âme

Pour mieux l’offrir au Divin

 

LTC Poésie : Le Serment du Silence,

 

Christ est présent en chacun

IL frappe à la porte

Grâces et Bienfaits à toute heure !

 

Le Dieu de Miséricorde

En entendant la Prière

Agit merveilleusement sur l’Existence

 

En toutes circonstances le Silence

Fait savourer la Splendeur

Menant à l’Éternité

 LTC Poésie : Le Serment du Silence,

 

La Vie s’écoule

Dans la Quête

De la Paix du Christ

La plus Grande Conquête de l’homme

Se puise à son Amour

 

La confiance dans le Seigneur

Créateur du Bien

Honore le Juste

 

La Prière Vivante conduit au Silence

Le Silence mène à la Prière Vivante


 

Celui qui peut tout

Rythme le Silence

Accord Majeur

Écoute du Monde

 

LTC Poésie : Le Serment du Silence,

 

Aimer le Silence

C’est aimer la Nature

C’est aimer son Prochain

 

Le Silence, Messager de l’Âme

Contemplation de l’Intimité

Ouvre les Portes du Ciel

 

Présence réelle

Signe sans parole

Chaleureuse Lumière rituelle

Cri de Joie silencieux

Dans le Silence

Dieu appelle Ses Enfants

Dieu les écoute

 

La Prière muette

Monte au Jardin d’Éden

Sa Réponse irradie le corps et l’esprit

 

Ode aux Etoiles

Cadeau pour l’Humanité

Fruit de Certitude mûri par le Créateur

Le Silence élève l’Être Humain

 

Le Silence-recueillement

Mène au Chemin de Vérité

L’imperceptible Silence

Mène au Chemin de l’Amour

 

LTC Poésie : Le Serment du Silence,

 

Le Silence par la Pensée

Éveille le Prieur

Ajuste sa parole et ses gestes

Miracle en gestation permanente

Où le monde prend forme

Et trouve tout son Sens

 

© Jean Dorval, le 4 février 2016, pour LTC Poésie

LTC Poésie : Le Serment du Silence,

01/02/2016

LTC Poésie en partance pour "Un voyage en mille et un mots"...

jean dorval pour ltc poésie,ltc poésie,jean dorval,poète lorrain,ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,le photographe,christian hoffmann,metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur,tania mouraud,une rétrospective,du 4 mars au 5 octobre 2015,au centre pompidou-metz,by jd,bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur,et un interview de tania,signés jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vous invite,vernissage,vendredi 03 octobre 2014,à partir de 17h00,la magicienne susanna fritscher fait des bulles de cristal,au cpm,un été au cpm !

POUR LIRE L'ARTICLE DU RL DU 01.02.2016 :

PDF-Page_7-edition-de-metz-vallee-de-l-orne_20160201.pdf

ltc poésie.jpeg

25/01/2016

LTC Poésie : Hommage à l'Amitié et à la Fraternité.

monsieur-jean-bereski-laurent-1452009828.jpg

Je dédie ce poème à mon vieux Pote, Jean BERESKI-LAURENT, décédé subitement le 4 janvier 2016, à l'âge de 66 ans. Avec toute mon affection et mon Amitié, Jean DORVAL.


 

Le Passage

 

A Jean BERESKI-LAURENT

 

Toi le Spartiate

Toi mon Frère d’Armes et de Sang

Toi le Guerrier de l’Oraison

Toi le Travailleur sans relâche

Toi la Force de la  Nature

Toi mon Camarade

Je te dédie les rayons du Soleil levant

Je te rends hommage

Et je lève mon verre d’hydromel

Pour fêter ton passage dans l’Autre Monde

Honneur et Fidélité !

 

ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,le photographe,christian hoffmann,metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur,tania mouraud,une rétrospective,du 4 mars au 5 octobre 2015,au centre pompidou-metz,by jd,bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur,et un interview de tania,signés jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vous invite,vernissage,vendredi 03 octobre 2014,à partir de 17h00,la magicienne susanna fritscher fait des bulles de cristal,au cpm,un été au cpm !

 

L’Aurore de ta Vie

Prélude à l’Immortalité

Ta Joie de vivre

Ton bel esprit

L’Amitié qui nous lie

Passeront la nuit des temps

 

Mon Frère de Larmes et de Sang

Avec l'Anneau du Nibelung

Pour tout témoin

Je te consacre notre Amitié

Comme un trésor sacré

 

Je bois tout le vin

En ultime sacrifice

Et je dépense l'Or du Rhin

En ta mémoire

 

Mon Frère, je t’honore

Et au Crépuscule des Dieux

Bercé par le mythe de l'Histoire du Monde

Sans début ni fin

Tu te perds dans l'éblouissement du Ring

 

Au travers du Feu Sacré

Tu chevauches désormais sur la Terre de nos Ancêtres

Celle à qui nous devons tout

Tu la fertilises, comme planté

Toi le vieux Chêne ayant trouvé refuge pour traverser le temps

 

Du Ciel l'appel des Dieux se fait ressentir

Mon brave et valeureux Combattant

Tu défends désormais la fortification d'Ásgard

 

ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,le photographe,christian hoffmann,metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur,tania mouraud,une rétrospective,du 4 mars au 5 octobre 2015,au centre pompidou-metz,by jd,bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur,et un interview de tania,signés jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vous invite,vernissage,vendredi 03 octobre 2014,à partir de 17h00,la magicienne susanna fritscher fait des bulles de cristal,au cpm,un été au cpm !

Odin sur son trône,

illustration tirée du manuel de mythologie d'Alexander Murray publié en 1865

 

Mon Frère

Toi l’Élu sur les champs de bataille des Valkyries

Choisi et emmené, Invité d’Odin

Homme brave et des plus valeureux

Tu guettes désormais le Ragnarök

 

Attends-moi !

Et à mon heure venue

Nous nous reverrons auréolés de lumière et de gloire

Alors, tu me tendras le Calice de Vie

Pour m’accueillir et fêter nos retrouvailles

Je ne te dis pas adieu, car tu es dans mes prières

La mort n’est qu’un passage !

 

© Jean DORVAL, le 25 janvier 2016, pour LTC Poésie

 

ltc poésie.jpeg

 

07/01/2016

Janvier 2016 : Bientôt... JD en dédicace.

hisler.JPG

janvier 2016 : jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,le photographe,christian hoffmann,metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur,tania mouraud,une rétrospective,du 4 mars au 5 octobre 2015,au centre pompidou-metz,by jd,bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur,et un interview de tania,signés jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vous invite,vernissage,vendredi 03 octobre 2014,à partir de 17h00,la magicienne susanna fritscher fait des bulles de cristal,au cpm,un été au cpm !

Jean Dorval sera en séance de dédicace à la librairie Hisler-Even, 1 rue Ambroise-Thomas, à Metz (57), le samedi 9 janvier 2016, de 10h à 19h. Il y présentera ses deux recueils de poésie Le semeur de sentiments et Le carnet de voyage marocain. Son troisième ouvrage dédié à l’introspection et au social est presque terminé.
Renseignements : 03.87.75.07.11 et https://www.hisler-even.com/

INFOS+ : http://www.edilivre.com/le-carnet-de-voyage-marocain-jean-dorval.htmlLe Carnet de voyage marocain

ltc poésie.jpeg

19/11/2015

Metz : Un carnet de voyage marocain signé Jean Dorval.

Metz : Un carnet de voyage marocain signé Jean Dorval,

Jean Dorval aime l’écriture. Il compose des poèmes depuis qu’il est ado, et s’adonne au journalisme depuis les années quatre-vingt-dix. Il est parisien d’origine et l’Amour l’a conduit jusqu’à Metz, où il vit désormais en Lorrain de cœur et d’esprit. Il est l'auteur de deux recueils de poésie : Le Semeur de sentiments et Le carnet de voyage marocain, qui vient de sortir chez Edilivre, disponible en librairie et sur Internet. Il a répondu à quelques questions.

. Présentez-nous votre ouvrage.

Jean Dorval : « Ce Carnet de voyage sentimental a été réalisé au cours d’un séjour dans le Sud Maroc. Les courbes du désert et des oueds ont ici-bas une féminité très inspirante. J’ai baptisé de suite ce recueil de poésie : Le carnet de voyage marocain. Le Maroc traditionnel est le décor idéal pour ce rêve éveillé, dédié à deux Muses. Que voilà une belle invitation au partage de doux transports amoureux, mêlés entre dunes et lunes ! Romantisme quand tu nous tiens ! »

. Pourquoi avoir écrit ce livre ?

J. D. : « Je suis passionné par la Féminité. Ce livre est donc la suite de mon premier recueil de poésie : Le Semeur de sentiments. Les deux Muses dont je parle ont fait chavirer mon cœur. Il y a tout au long de ce récit, amoureux et langoureux, une frontière ténue entre phantasme et réalité. Ce recueil de poésie reste dans la veine romantique. C’est un véritable Carnet de voyage, initiatique et spirituel, bercé d’érotisme, intimiste, à déguster en imaginant être derrière le moucharabié ou sous la tente berbère. »Metz : Un carnet de voyage marocain signé Jean Dorval,

. À quel lecteur s'adresse votre ouvrage ?

J. D. : « Cet ouvrage s’adresse à tous les Amoureux de la Vie, à tous ceux qui s’aiment et qui n’ont pas peur de s’engager sur la durée. Et ce, même, si tout à une fin ou plutôt... une faim ! »

. Quel message avez-vous voulu transmettre à travers ce livre ?

J. D. : « A l’heure du matérialisme et de l’hyperconsommation, mes vers libres prouvent qu’il reste une place pour l’Amour, placé sous le regard du Créateur. Chacun peut prendre un ticket pour l’Amour, et ce, malgré le monde de dingues dans lequel on vit. L’Amour finalement, c’est l’Écologie des corps et des âmes ! »

. Où puisez-vous votre inspiration ?

J. D. : « Mon inspiration sentimentale est intimement liée – comme tous les poètes – à la relation que je vis avec une Femme, une Muse. Mais, il se peut aussi que par de grands moments de solitude (que tout être humain rencontre dans sa vie), je phantasme cette Muse. Elle n’en reste pas moins désirable ! »

- Quels sont vos projets d'écriture pour l'avenir ?

J. D. : « Je suis en train de finaliser mon troisième recueil de poésie. Il est dédié à l’introspection, au partage et au renouveau. »

- Un dernier mot pour les lecteurs ?

J.D. : « Je dirais tout simplement : Aimez-vous les uns les autres ! C’est dans l’écoute mutuelle, dans le couple, comme en société, que l’on devient acteur de l’Amour du Prochain. Ce n’est pas facile. On ne réussit pas toujours à 100%. Parfois même, on échoue. Il faut alors se relever et réessayer. Cela vaut le coup d’être tenté et retenté ! Je serai en dédicace le samedi 28 novembre, de 10h à 18h, au 2ème salon du livre Des livres et vous, à Mancieulles, en Meurthe-et-Moselle. »

Infos+ : edilivre.com/le-carnet-de-voyage-marocain-jean-dorval

Source documentaire et photos : © Le Républicain Lorrain 2015/DR. Avec l’aimable autorisation du journal.

Metz : Un carnet de voyage marocain signé Jean Dorval,

 

 

"L."

L.,

Michelle,

Avec deux ailes,

Est le tiroir-caisse de mes sentiments

La compteuse des dividendes de mon cœur-aimant

Son sourire me fait voler à tire-d'aile

Et sans Elle

Je ne sais comment chavirer dans le Ciel

Il me faut donc pour toujours

Aller au-devant d'Elle

Et d'un cœur fidèle

Rayonner joyeusement

Sans que nul ne doute plus

Que sans ailes

Je ne peux plus atteindre sa scintillante étoile

Qui m'appelle avec zèle

 

© Jean DORVAL, le 19.11.2015, pour LTC Poésie.

L.,

12/08/2015

LTC Poésie : Hommage à François Tristan L'Hermite.

L'extase d'un baiser,François Tristan L'Hermite,

 

L'extase d'un baiser. (1)

 

Au point que j'expirais, tu m'as rendu le jour
Baiser, dont jusqu'au coeur le sentiment me touche,
Enfant délicieux de la plus belle bouche
Qui jamais prononça les Oracles d'Amour.

Mais tout mon sang s'altère, une brûlante fièvre
Me ravit la couleur et m'ôte la raison ;
Cieux ! j'ai pris à la fois sur cette belle lèvre
D'un céleste Nectar et d'un mortel poison.

Ah ! mon Ame s'envole en ce transport de joie !
Ce gage de salut, dans la tombe m'envoie ;
C'est fait ! je n'en puis plus, Élise je me meurs.

Ce baiser est un sceau par qui ma vie est close :
Et comme on peut trouver un serpent sous des fleurs,
J'ai rencontré ma mort sur un bouton de rose.

 

François Tristan L'Hermite.

 

L'extase d'un baiser,François Tristan L'Hermite,les bienfaits du baiser,

IN>fos+ : wiki/François Tristan L'Hermite

& lebabi.net/les-bienfaits-du-baiserRésultat de recherche d'images pour "ltc poésie"

 

01/08/2015

Songer, vivre et croire. (1)

 au carrefour des sens, la colombe et le faune, défiition marron, le photographe, christian hoffmann, metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur, tania mouraud, une rétrospective, du 4 mars au 5 octobre 2015, au centre pompidou-metz, by jd, bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur, et un interview de tania, signés jd, le programme du centre pompidou-metz, 2015, vitrine éphémère, collectif d'artistes, artisans, créatifs, et passionnés, vous invite, vernissage, vendredi 03 octobre 2014, à partir de 17h00, la magicienne susanna fritscher fait des bulles de cristal, au cpm, un été au cpm !,

© La magnifique photo ci-dessus :

femmeactuelle.fr ; ©2015- Prisma Média - Tous droits réservés.

 

Comme un Pierrot Lunaire

Sur un air d’accordéon

Au cri de l’aurore

L’hymne de la nuit finissant

A grands flots, j’atteins ton rivage

Ton parterre de fleurs

 

Première audace permise

Je baise tes chevilles

Toi, mon rayon de gloire aux jolies rives

Au travers de tes beaux yeux

Tu réchauffes mon cœur

 

Tes voluptés couronnées de mes assauts

Entrouvrent tes bras, ta petite robe bleue

Covoiturage langoureux

Croisée de fastes-faveurs

Au printemps de ta Vie

Tu es belle d’être aimée

Toi, la Belle au chapeau de Paille

 

Nos fronts brûlants constellés d’étoiles filantes

Nos rêves démesurés, passionnés

Au Chant de l’Onde et de l’Ombre

Ne font plus qu’un

 

Adorable lueur

J’ai deux mots à te dire du bout des lèvres

Maintenant, tout près, si près

Ne sens-tu pas passer sur tes paupières

Mon souffle court et léger ?

 

Je laisse entre tes mains

S’abandonner mon désir

Je t’écris au clair de lune mes mots

Vibrant émoi !

 

Tout chante le Monde

Comme mon cœur bat pour Toi

Du matin jusqu’au soir

Et du soir au matin

 

Émouvant côte à côte

Tu es cette femme inconnue

Et connue à la fois

Libératrice de mon Art

Qui m’aime et que j’aime

Mon rêve familier, renouvelé

Et au moment, où je me sens expirer

Tu me rends toujours le jour

 

© Jean Dorval, le 01 août 2015, pour LTC Poésie.Résultat de recherche d'images pour "ltc poésie"

 

 Note : d’après "Aimons toujours ! Aimons encore !" de Victor Hugo et "Mon rêve familier" de Paul Verlaine.

24/07/2015

Rien n’est jamais fini (1)

 rien n’est jamais fini

  © Info sur la magnifique photo ci-dessus :

Ma Normandie, Etretat, Le Tilleul – Plage, de Jean-Yves Palfray, in ma-normandie.perso.sfr.fr

 

La mer n'en finit pas

A coups de vagues à l’âme

D’assaillir les falaises des côtes

D’un bleu marine

 

Elle n’en finit pas

D’étirer son ressac à l’infini

A coups d'écume, d’effets de robe

De passions en reconquête permanente

 

Elle étend toujours

Son fatras d’algues, de galets

D’étoiles de mer

Et de coquillages perdus

Finalement retrouvés

 

Dans ce tourment bouillonnant

Parfois déchaîné par la tempête

Pillé par les oiseaux

Neptune tente toujours de récupérer ses petits

Comme autant de pierres précieuses

 

Et le cheval de mer

Dont les flancs grondent

Tirant le char de nacre du Maître des Océans

Trace déjà en direction des fonds marins

Se revêt d’une cape scintillante de sable

La petite mort des rochers

Dans le sillage des grands vaisseaux

 

 © Jean Dorval, le 24 juillet 2015, pour LTC Poésie.

 

Résultat de recherche d'images pour "ltc poésie"

Note :

(1) D’après Rien n’est jamais fini de Michel Leiris, In Haut mal suivi de Autres lancers, © Poésie/Gallimard, 1969, p.19.