Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2018

Le Chant d'Élie (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

Ô Divine-Câline

Je t'Adore

Mon Cœur tout Entier

T'est Soumis

 

En Contemplation

Devant Toi

Il a Défailli

De Belle-Façon

 

La Vue, le Toucher

Le Goût, l'Ouïe

En ta Présence

Prennent un Sens-Infini

Se perdent

Dans ta Brune-Toison

 

© Jean DORVAL, le 14 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après la chanson Week-end à Rome d’Étienne Daho, et les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987)

Consécration à Élie (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

Ma Bien-Aimée

Chaque Jour

Je me consacre à Toi

Et à tes Prodiges

 

Sous ta Robe-fleurie

Je trouve toujours Refuge

Et Demande Asile

Sans Limites !

 

Tu m'abrites

Me guides

Me réconfortes

Me nourris à ton Sein

 

Alors

Ta Splendeur-Éternelle

S'élève dans mon Cœur

Brûle

Comme une Torche

 

© Jean DORVAL, le 13 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après la chanson Week-end à Rome d’Étienne Daho, et les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987)

En Toi-Seule (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

A Élie

 

En Toi-Seule

Je me couche

Et m'endors

Dans les bras

 

En Toi-Seule !

 

En Toi-Seule

Je me réveille

Au Petit-Matin

En tétant le Sein

 

En Toi-Seule !

 

En Toi-Seule

Je souris

Ressuscite

Et revis

 

En Toi-Seule !

 

En Toi-Seule !

 

En Toi-Seule !

 

© Jean DORVAL, le 13 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après la chanson Goodbye Horses de Q Lazzarus, et les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987)

Le Livre d'Élie (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

Heureux l'Homme

Qui siège Vaillant

A la Droite

De ton Cœur

 

Jour d'Allégresse

Et Jour de Joie

Je murmure

Savoure ta Loi

 

Brisant Gaiement

Toutes tes Chaînes

Sans Entrave

Je t'Embrasse

 

Celui qui Règne

Sur tes Cieux

Devient LE Dépositaire

De tes Aveux

 

Sur la Montagne-Sainte

Offrande-Juste

Je t'ai Sacrée

Ô ma Reine

 

Désormais

Je suis Bienheureux

Et proclame par Décret

Que Tu es mon Seul-Refuge

 

© Jean DORVAL, le 12 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

 

(1) D’après la chanson Dommage de Bigflo & Oli, et les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987)

Prière à Élie (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

Ô mon Ange

Confonds nos Pas

Unis nos Mains

Fais battre nos Cœurs

A l'Unisson

Fonds nos Ames

En une Unique-Sensation

Fusionne nos Pensées

En un Seul-Esprit

Que nos Oreilles

Écoutent ensemble

Que nos Yeux

Voient le même Appel

Et que nos Lèvres

Se rejoignent Éternellement

 

© Jean DORVAL, le 12 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après la chanson World In My Eyes des Depeche Mode, et les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987)

Mère des Eaux (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

A Élie

 

Tendre-Fontaine

Tes Eaux-limpides

Où je me mire

Coulent d'une Source

Venue du Centre

De ta Terre

 

La Pureté de ta Clarté

En Flots-Immaculés

M'invite en Toi

A me baigner

 

Mère des Eaux

Je me laisse emporter

Par tes Courants naissants

Ton Onde impatiente

Et je m'y noie

 

© Jean DORVAL, le 10 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après la chanson du groupe The Smiths, There Is A Light That Never Goes Out, et les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987)

 

Reine-Salomé

Elle embrasse l'Univers,

 

À Élie

 

Je t'imagine Reine Salomé, avec tes grands airs orientaux, danser entre les volutes de fumée d'Encens et Myrrhe. La peau luisante d'huiles essentielles et de baumes du Liban. Sous le regard d'Hérode Antipas, conquis jusqu'au bout des cils...

 

© Jean DORVAL, le 10 décembre 2018, pour LTC POésie

 

Elle embrasse l'Univers,

 

Le Petit-Fantôme (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

À Élie

 

Ma Bien-Aimée

Où que je sois

Je pense à Toi

 

Tu me suis partout

Comme un Petit-Fantôme

Familier et Affectueux à la Foi

 

Ta Douceur

Onde vive et bleue irradiante

Telle une Prière-vivante

Me met en Oraison à Raison

Honorant ainsi

L'Amour que je te porte

 

© Jean DORVAL, le 09 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après L’Invitation au voyage, un poème de Charles Baudelaire, et la chanson Black And White de The Opposition

Au Firmament-Nouveau (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

A Élie

 

Tu es assoupie sur l'Horizon

Comme le Fil-conducteur du Temps qui s'étire

Horloge-biologique de l'Emoi

Chartreuse qui se pâme

 

Tu m'éclaires et m'envoles

Soleil du Petit-Matin

Sous les Assauts de ton Vent-câlin

 

Tes Rayons pénétrant

Jusqu'au Fond de mon Âme

Ô Signature-Céleste

Valent Testament pour l'Eternité

 

© Jean DORVAL, le 09 décembre 2018, pour LTC POésie Elle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après L’Invitation au voyage, un poème de Charles Baudelaire, et la chanson Black And White de The Opposition

Soleils-Couchants (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

A Élie

 

Mon Orientale-Liqueur

Ton Sourire d'Ambre-Lueurs

Me Guide en Doulces-Langueurs

Jusqu'au Bout

Des Soleils-Couchants

Rêvant, Chantant

En ta Chaude-Lumière

 

© Jean DORVAL, le 09 décembre 2018, pour LTC POésie Elle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après L’Invitation au voyage, un poème de Charles Baudelaire, et la chanson Black And White de The Opposition

L'Écho d'Eux Deux

Elle embrasse l'Univers,

 

A Natacha

 

Au Premier-Jour où Dieu les présenta l'Un à l'Autre, la Lumière fut.

 

Alors, Jean dit à Natacha :

 

"Ma Princesse, Mon Âme-Sœur, le seul-Trésor, que j'ai en ce Bas-Monde, se compose de deux Diadèmes : Toi, ma Couronne et ma Gloire, et la Tendresse que je te porte."

 

© Jean DORVAL, le 09 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

Onde-Crescendo (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

A Élie

 

Mendiant de ton Corps

Je Remonte ton Temps

Jusqu'aux Plis de ta Robe

Pour Rejoindre ton Ciel

 

Victime-offerte

Je Sacrifie ta Vertu

Gage en Hommage

À la Grâce des Grâces

 

Mon Doigt-Libérateur

Accusateur Soumis

Qui Tremble pour Toi

Cherche ton Chemin-migrateur

D'Émois et Moi

 

© Jean DORVAL, le 05 décembre 2018, pour LTC POésie

 

(1) D’après Don Juan aux enfers, poème de Charles BaudelaireElle embrasse l'Univers,