Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2014

"J’ADRESSE UNE PRIERE AU CIEL."

j'adresse une prière au ciel,poésie,amour,jean dorval pour ltc

Pour Agnès B.

 

J’écris ces quelques lignes à l’attention du Ciel
Je voudrais vous dire Seigneur que je l’aime
Qu’à chaque instant de votre Création,
Je vous bénis de me l’avoir fait connaître

J’aimerais qu’elle devienne mienne
Pour être toujours à ses côtés
La protéger, la faire rire et la chérir
Tels sont mes trois vœux les plus chers

J’écris ces quelques lignes à l’attention du Ciel
Je voudrais vous dire Seigneur que je l’aime
Qu’à chaque instant de votre Création,
Je vous bénis de me l’avoir fait connaître

Sachez que si l’Amour triomphe,
C’est pour votre plus grande gloire mon Père
Ce noble sentiment devient, alors, une grâce éternelle
Merci de me le faire découvrir

J’écris ces quelques lignes à l’attention du Ciel
Je voudrais vous dire Seigneur que je l’aime
Qu’à chaque instant de votre Création,
Je vous bénis de me l’avoir fait connaître

Je voudrais lui offrir ce qui ne s’offre qu’une fois
La mener sur la plus haute marche de votre Eglise
Par Saint-Clément, oui je le jure !
A l’écoute de son cœur, la vie ne sera jamais plus triste

J’écris ces quelques lignes à l’attention du Ciel
Je voudrais vous dire Seigneur que je l’aime
Qu’à chaque instant de votre Création,
Je vous bénis de me l’avoir fait connaître

Que les anges me soient témoins, je veux ressusciter
Lancer des bouquets de passion, avoir des pensées magnifiques
Car j’en suis sûr tout mon être la réclame
Ainsi armé, je ne regarderai jamais plus en arrière

J’écris ces quelques lignes à l’attention du Ciel
Je voudrais vous dire Seigneur que je l’aime
Qu’à chaque instant de votre Création,
Je vous bénis de me l’avoir fait connaître

© Jean Dorval, pour LTC Poésie, le 15 juin 2008.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

12/08/2014

"Ô CAPITAINE ! MON CAPITAINE !"

 

"Hommage à l'Immortel Robin Williams, un acteur complet, à visage humain, qui a su provoquer, tout au long de sa carrière, chez son public, fous rires et émotions." JD. 

 

Ô Capitaine ! mon Capitaine ! fini notre effrayant voyage,

Le bateau a tous écueils franchis, le prix que nous quêtions est gagné,

Proche est le port, j’entends les cloches, tout le monde qui exulte,

En suivant des yeux la ferme carène, l’audacieux et farouche navire ;

Mais ô cœur ! cœur ! cœur !

Oh ! les gouttes rouges qui lentement tombent

Sur le pont où gît mon Capitaine,

Étendu mort et glacé.

 

Ô Capitaine ! mon Capitaine ! lève-toi et entends les cloches ;

Lève-toi - c’est pour toi le drapeau hissé - pour toi le clairon vibrant,

Pour toi bouquets et couronnes enrubannés - pour toi les rives noires de monde,

Toi qu’appelle leur masse mouvante aux faces ardentes tournées vers toi ;

Tiens, Capitaine ! père chéri !

Je passe mon bras sous ta tête !

C’est quelque rêve que sur le pont,

Tu es étendu mort et glacé.

 

Mon Capitaine ne répond pas, pâles et immobiles sont ses lèvres,

Mon père ne sent pas mon bras, il n’a ni pulsation ni vouloir,

Le bateau sain et sauf est à l’ancre, sa traversée conclue et finie,

De l’effrayant voyage le bateau rentre vainqueur, but gagné ;

Ô rives, Exultez, et sonnez, ô cloches !

Mais moi d’un pas accablé,

Je foule le pont où gît mon Capitaine,

Étendu mort et glacé.

 

Walt Whitman, extrait de "Feuilles d’herbe", traduction par Léon Bazalgette, Mercure de France, 1922 (I et II, pp. 80-81).

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

INFO+ :
wiki/Robin_Williams

allocine.fr/filmographie

 

 

08/08/2014

Hommage au Peuple des Laborieux : "LE FEU HABITE MA TERRE."

bffe74e8267c2c3da6c030710c234f25.jpg

"La Coulée de Lave Nourricière", © Photo ci-dessus : Jean Dorval 2009

 

"Dédié aux P'tits Gars de Florange !"

 

Paysage planté de hauts-fourneaux et de chevalements de mines

Horizon embrumé par le trou du cul de l’âtre des usines

Population faisant du travail un hymne régional à la vie

La sueur et les larmes de milliers de travailleurs tentent en vain d’apaiser l’atmosphère

Une véritable fourmilière de crevards se fait LE porte-drapeau de la prospérité économique lorraine

 

Jaillissant du laminoir, les entrailles de la terre

Une longue langue de feu dégueule sans fin

Une coulée de lave dorée aux reflets rougeâtres prête à tout engloutir que rien ne peut arrêter

Si ce n’est les coups de marteau de Vulcain

 

Autour de cet enfer nourricier, relayant les gueules jaunes

Le forgeron du clair-obscur s’affaire comme à la naissance du monde les Titans

Faisant tomber la foudre comme les maîtres de l’univers

Dirigeant le feu sacré du bout des doigts comme l’artificier

Casque et tablier renforcent sa volonté de fer

 

essai.jpgLe haut fourneau d’Uckange, © Photo ci-dessus : myspace.com

 

Commander aux hauts-fourneaux avec l’agilité d’un équilibriste

Pour lequel la moindre erreur peut être fatale

Vaincre la peur quotidienne, décupler ses forces, renforcer sa rage

Il faut ramener quotidiennement de quoi nourrir sa famille

La chaleur est suffocante, peut importe l’ouvrier, orfèvre du gigantisme, sera toujours fidèle au poste

 

Gerbes éblouissantes que l’homme mène à la baguette pour mieux les façonner

Epanchement continu de la semence d’Hadès qui terminera sa course au bout du rouleau

Rythmes industriels musicaux qui résonnent comme des leitmotivs

Pouls de la Vallée de la Fensch, rassurant, porteur d’avenirs

Artères d’un sang limpide, celui de la vie de milliers de forçats anonymes

Suintant leur âme, abandonnant tout au métier hérité bien souvent de père en fils

 

Les fours à coke sont les témoins séculiers de la souffrance de ces êtres de lumière

A la tonne résonne encore l’effort collectif

A la géométrie invariable de la production se calque l’humeur des contremaîtres

Les forges de ce jour reflètent la volonté du Lorrain de laisser une trace dans l’Histoire

Le magma géant restera pour toujours la formidable épopée de l’Est lointain…

 

essai.jpg

Photo ci-dessus : http://www.volcano-land.com/album-photo-vanuatu.php

"Gerbe de bombes tournoyantes dans le Yasur - Ile de Tanna" , Août 1997 - Pierre FORTIN ©

 

"De ce qui sort de l’usine, quel est le bien le plus précieux ?

Le fer, la fonte ou l’acier ?

Non c’est l’homme, rien que l’homme car sans lui rien ne peut se faire…"

Aurait dit Frédéric Le Play au siècle dernier

 

© Jean Dorval, le 27/10/2004, pour LTC Poésie.  jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

 

 

 

le feu habite ma terre,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france |

le feu habite ma terre,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france |

INFO+ : www.lesenfantsducharbon.com

"TIME IS LOVE."

"time is love.","garden girl.",exposition,centre pompidou-metz,1984-1999,la décennie,metz,moselle,lorraine,tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,inauguration,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

"La femme parfaite." © Image ci-dessus : sciencepresse.qc.ca

 

"A. Ma Muse,

Voyageuse sens-usuelle."

 

En ta présence, le temps n’a plus d’importance

En ta présence, je ne regarde plus ma montre

Je la jette par la fenêtre pour mettre fin au temps

Et ne plus jamais te quitter

En ta présence le temps s’arrête 24H/24

 

"time is love.","garden girl.",exposition,centre pompidou-metz,1984-1999,la décennie,metz,moselle,lorraine,tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,inauguration,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

 

Notre histoire pourrait avoir 70 ans

Cette Rock’n’Clock Story

Que mon horloge érotique

Celle qui chatouille ton tempo

Me lancerait tout de même dans ton abîme vertigineux

Dans une course effrénée

Dans un spasme frénétique

 

"time is love.","garden girl.",exposition,centre pompidou-metz,1984-1999,la décennie,metz,moselle,lorraine,tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,inauguration,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

 

Nous sommes le chahut universel

La vision d’une saccade organisée

Notre liaison en notes charnelles

Assemble le puzzle d’une symphonie corporelle

 

Sonnerie téléphonique amoureuse réveillant le désir

Nous sommes fous l’un de l’autre, l’un pour l’autre

Le tic-tac de ton horloge biologique

Me pousse à te féconder ma belle Matrice

 

Je passe ma langue pas étrangère dans ton intimité

Là, je lis directement tes plus belles pensées

Là, je suis relié à ton moi intérieur

Tu ne peux retenir tes cris de joie, tes rires

Tes pleurs de déraison, ton chant en partage

 

Nous sommes les Conquérants de la Tendresse

Les Chevaliers de l’Amour en redécouverte

Les captifs de nos propres rythmes

De nos pulsations cardiaques

Qui se confondent en fil-harmonie

 

"time is love.","garden girl.",exposition,centre pompidou-metz,1984-1999,la décennie,metz,moselle,lorraine,tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,inauguration,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

 

Nous demeurons dans une éclipse de temps

Pour toute notre existence

Nous remontons l’Hypnotique-Optique

Qui nous met dans tous nos états

 

Ton corps-beau attise mes sens

Jour après jour

Nuit après nuit

D’heure en heure

 

"time is love.","garden girl.",exposition,centre pompidou-metz,1984-1999,la décennie,metz,moselle,lorraine,tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,inauguration,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

© Image ci-dessus : leaghirardotti.blogspot.fr

 

Ma Gourmande

J’emprunte ton bon-heure à Vie

Nous partageons un baiser endiablé

Je te caresse du regard et des mains

L’infiniment bleu de tes yeux répond à tes roux cheveux

Tu es une rime sonore quand tu t’emballes

L’Amour est en toi, tu as dompté l’œillade

Enflammé nos pensées et nos actes

Jusqu’à l’Hommage à la Petite Mort

 

Des hauteurs de Queuleu

Des chemins de Vignerons

Avec Pompidou en point de mire

Que vienne et vive le temps en partage

Que sonne l’heure des retrouvailles des Amants en campagne

Que sonne l’heure des vendanges hardies

 

Les jours s’en vont

Et ne se ressemblent pas

Nous demeurons conjointement invaincus

L’un à l’autre,

L’un pour l’autre

 

© Jean DORVAL, le 07 août 2014, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin



 

 

 

 

NEWS+ :

http://www.centrepompidou.fr

"time is love.","garden girl.",exposition,centre pompidou-metz,1984-1999,la décennie,metz,moselle,lorraine,tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,inauguration,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

 

 

"time is love.","garden girl.",exposition,centre pompidou-metz,1984-1999,la décennie,metz,moselle,lorraine,tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,inauguration,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

© Crédit photos : recherches documentaires by Jean DORVAL pour LTC Arts et LTC Poésie 2014 (les auteurs sont cités, utilisation des clichés aux fins d'illustration) ; droits pour les photos d’œuvres d’art : les Centres Pompidou-Metz et Paris - ADAGP Paris 2014 ; reproduction partielle de quelques parties du bâtiment du Centre Pompidou-Metz faite avec l’aimable autorisation de Shigeru Ban Architects et Jean de Gastines Architectes.

02/08/2014

"GARDEN GIRL."

 "garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

Les années 90, une période de transformation racontée à travers plus de 200 œuvres…tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

 "garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

"garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

© Marc Antoine Dumont.

"A. Ma Muse."

Je mets en route notre bande-son,

Celle de notre Vie à Deux,

Je rembobine la vidéo à la Source,

Celle de notre Vie pour Deux

"garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

 Dominique Gonzalez-Foerster, "Moment Ginza", 1999, tube néon haute tension, transformateur 20 x 120 x 20 cm ,

Courtesy Dominique Gonzalez-Foerster & Esther Schipper, Berlin © ADAGP, Paris 2014.

C’est le "Moment Ginza",

Et je vois la Vie en rose,

Car tu es l’Ange au féminin à ma table,

Celle avec qui je partage le festin,

Le festin du destin !

"garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

On Kawara, 5 Nov. 1990, Acrylique sur toile et coupures de journaux,

25,5 x 33 x 4 cm, Collection le Consortium, Dijon ,

localisation : Musée d'Art Moderne et Contemporain de Strasbourg ; © Photo musées de Strasbourg, Mathieu Bertola.

 

03, 04 et 05 novembre 1990,

J’ai une unique manière de te voir,

Celle qui t’illumine,

Celle qui illumine ma Vie

"garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

 "garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

Viens, je t'emmène de nuit,

Je t'enlève d'ici-bas,

Le temps ne compte plus,

Il apporte toutes ses promesses,

Seulement ses promesses,

Et cela nous suffit

 

Quelque soit l’endroit où tu es,

Le vent me conduit à toi,

Le vent me conduit vers toi,

Le vent me conduit en toi

"garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

Les Lights du CPM.

Sous les lights,

Rappelle-toi notre décennie,

Celle des 90’s

 

Prenons seulement conscience de notre Histoire,

Notre devoir de mémoire affectif,

Commence depuis le début,

Il s’entretient tous les jours

 

Notre Love-Attention défile devant nos yeux,

Dans cette Black City Parade, je te photographie,

Et dans les avenues de cette ville incandescente,

Je te rencontre de nouveau à chaque date anniversaire

 "garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

Par une nuit chaude et lumineuse,

J’ai franchi toutes tes frontières,

Pour mieux conquérir ton cœur à la hussarde,

Loin de tout Minitel

"garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

Carsten Höller, Photo de Groupe, 1996, Photographie noir et blanc,

188 × 129 × 2,2 cm, Courtesy Carsten Höller, Air de Paris, Paris, © ADAGP, Paris 2014.

 

Toi au milieu de tous ces hommes ?

Cela me rendait jaloux !

Alors, je t’ai prise d’assaut,

Sans crier gare !

Mon meilleur traitement ?

C’est toi !

 

Que notre chambre est belle,

Quand je pars à la conquête de tes reins,

Les vitraux de nos fenêtres teintent nos draps,

D’une chaleur qui nous envahit

 "garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

Paul McCarthy, Garden Girl, 1984/1999,

Cibachrome, 165 x 127 x 5 cm, Courtesy l'artiste et Hauser & Wirth.

Et dans l’ombre du plafond,

Le halo de nos désirs se confond,

Nous confond à l’unisson,

Nous sommes dans un clair-obscur transparent,

Comme la dentelle qui habille ta nudité

 

Je me penche sur toi,

Comme on dévore un livre,

Et dans des gestes extatiques,

Nous faisons culminer nos sens

"garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

"What Cropped Up", Raymond Pettibon, 1991, Crayon et encre sur papier, collection particulière.

 

Dans l’air du soir teintent les cloches,

Nous sommes pétrifiés,

Et agités à la fois d’exaltation,

Le courant passe en continu entre nous

 

Deux larmes courent sur ta joue,

Je les lèche,

Nos visages s’irradient mutuellement,

Je ne sais pas où l'on va,

Mais on y va,

Je rentre dans ta vie comme dans la nuit,

Tu rentres dans la mienne comme en plein jour,

Tu vois, on ne sait que s’aimer

 "garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

Karen Kilimnik « My Nose Job To Look Like Brunette/ Model From 60s Who Was Sick 1990. » Epreuve chromogène, Edition 4/5, Courtesy Chromogène, Edition 4/5, Courtesy l’artiste ; 303 Gallery New-York ; Gallery Eva Presenhauber, Zurich.

Nous sommes muets,

Pour mieux parler avec nos mains,

L’esprit conjugue nos âmes reliées,

Reprenant haleine, nous invoquons l’Amour,

Et sans hésitations nous parcourons nos corps

"garden girl.",tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

 BLESS, N°12 Bedsheets Couple , 2000, housse de couette et 2 taies d’oreiller 100% coton satin et impression numérique,

housse de couette : 200 x 200 cm, taie : 80 x 80 cm (chaque), Courtesy B le SS.

La tendresse nous habite, nous possède,

Nous sommes les survivants d’un monde en guerre,

Nous restons nus l’un contre l’autre,

Ta peau me fait chavirer,

Entre fièvre et quiétude,

Nous montons aux Cieux langoureux,

Comme on chevauche des contrées indécentes,

Comme on conquiert l’impossible,

Juste pour se plaire !

 

© Jean DORVAL, le 01.08.2014, pour LTC Poésie.
jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

 INFO+ : centrepompidou-metz/1984-1999-la-décennie

 

© Crédit photos : photographe : Jean DORVAL pour LTC Arts 2014 ; droits pour les photos d’œuvres d’art : les Centres Pompidou-Metz et Paris - ADAGP Paris 2014 ; reproduction partielle de quelques parties du bâtiment du Centre Pompidou-Metz faite avec l’aimable autorisation de Shigeru Ban Architects et Jean de Gastines Architectes.

29/07/2014

"LE CRéPUSCULE D’éMOI."

"le crépuscule d’émoi.",jean dorval poète lorrain,poésie,bronze,la muse endormie,1910,constantin brancusi,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,jean dorval pour ltc,jean dorval

 

"A. Ma Muse."

 

Ma tendre Amante,

Quand je te vois,

Quand je te reçois en mon antre,

Je sens ta Vie recouler en moi,

Je ressens la mienne s’écouler en toi,

Comme une source de bien-être infini

 

Récitant ma litanie dédiée à notre Amour,

Je te goûte, affamé de tout ton Etre,

Comme on dévore son Pain Quotidien,

Comme on consacre la Paix des Dieux sur Terre

 

Notre fil-harmonie, notre fil-conducteur,

Notre cantique fantastique se déclame, se vit au jour le jour,

Scintillant d’émoi, récité en chœur

 

Fille de l’Emotion,

Tu te pâmes face aux rayons de notre soleil levant,

Je caresse ta plastique musicale,

Je l’inonde de lumière incandescente,

De joie irradiante et de notes tactiles

 

Je te chante mon œuvre pour Duo sans concessions,

Celle qui t’invite aux noces rebelles,

Celles de la re-création permanente,

Celle de la rencontre renouvelée

 

Tu es ma Vénus sortant des eaux,

A ta vue, je suis ivre de douceur,

Tout autour de toi dansent des parfums mystiques,

Sur tes longs cheveux roux glisse le charme,

Ta robe de nudité est une savante rêverie

"le crépuscule d’émoi.",jean dorval poète lorrain,poésie,bronze,la muse endormie,1910,constantin brancusi,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,jean dorval pour ltc,jean dorval

 

Ta voix me fait m’élever dans tes paradis secrets,

J’atteins tes rêves les plus fous,

Auréolé d’une gloire éternelle

 

L’enthousiasme me transporte,

Tu ondules en rythmique légère,

Ce courant positif rompt la digue séparant nos âmes,

Mêlant nos pensées en une unique passion

 

Le bouleversement intime qui en découle,

Fait déborder nos cœurs vaillants,

Comme un tsunami de faveurs et de rondeurs,

Qui dévore tout sur son massage,

La Vie prend forme en toi,

Rend le soleil plus ardent,

Incline jusqu’aux rosiers en cadence

 

© Jean Dorval, le 28/07/2014, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

28/07/2014

« LA MUSE ENDORMIE. »

 poésie,bronze,la muse endormie,1910,constantin brancusi,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,jean dorval pour ltc,jean dorval

© Photo ci-dessus :

« La Muse Endormie » de Constantin Brancusi,

qui était au Centre Pompidou-Metz…

© Adagp, Paris 2010.

http://static.blogstorage.hi-pi.com/photos/lauraetlart.ar...

 

D’après le bronze de Constantin Brancusi (1910).

 

Couché de profil

L’ovale de son visage

Inonde ma vue de ses reflets dorés

 

Sa beauté pure se fige sans limite

Hors du temps, je contemple l’Introspection, les sillons de sa chevelure,

Sa peau délicatement polie d’une spiritualité radieuse

 

J’imagine ses sens inédits

Son corps confisqué

Je suis la clé ouvrant SA 3ème Dimension…

 

Sa respiration est lente

Son cœur s’emballe sans bruit

Elle a le tempo du Sentiment

 

Elle est suspendue entre 2 mondes

Où je la rejoins…

Une alcôve réservée uniquement à nos 2 âmes

 

Elle incarne la fraîcheur du retournement

L’impertinence du silence permanent

Je ne vois que sa tête, et cela me suffit !

 

© Jean Dorval, le 23 mai 2010, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

27/07/2014

"TES FORMES SIMPLES."

les formes simples de mon amour pour toi

tes formes simples,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

 les formes simples de mon amour pour toi

 Constantin Brancusi "La Muse Endormie II" (1917, plâtre).

"A. ma Muse"

Ma Déci-Belle,

Peu m’importe que tu sois sage,

Car tu es re-belle jusqu’aux limites du réel,

De part tes formes accueillantes,

Qui suscitent mon total intérêt pour toi

les formes simples de mon amour pour toi,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

 Charwei Tsai "Circle II" (2011), vidéo couleur, silencieux, 56 secondes. 

Tes rondeurs alanguies exercent sur moi,

Un pouvoir d’attraction,

Créent un projet poétique,

Explorant le point de vue de tes sensations

 

La beauté de ton visage,

Et de ton âme présage,

Me font t’aimer de plus en plus fort,

Aux limites de l’excès

 les formes simples de mon amour pour toi,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie 

Wolfgang Tillman, "Freisch Wimmer 212"(2012), épreuve jet d'encre.

 

En ta présence,

J’aspire à la volupté divine,

A respirer tes parfums enivrants,

A embrasser vigoureusement tes embruns amoureux

 

Tu es mon Hymne de Paix,

Mon honneur dévoilé,

L’Amour d’où découlent tous mes plaisirs partagés,

Tu es le vase d'argile où je donne la Vie,

D'un coup de baguette agile

les formes simples de mon amour pour toi,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

Toupie, Ile de Bornéo, Peuple Dayak, non daté, bois sculpté.

 

Comme un vert-galant,

Je coule le long de ta poitrine

 

Près de ton cœur, devenu ver luisant,

Je m’illumine en suivant les courbes de ta féminité,

Et je m’évanouis en ligne droite dans le triangle de Ta Vie

les formes simples de mon amour pour toi,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

 Olafur Eliasson "Round Rainbow" (2005).

Dans le noir, au pied du Centre Pompidou-Metz,

Tu me guides, toi mon étreinte préférée,

Mon Phare dans la nuit,

Mon âme-cerise que je cueille avec la bouche

 

Près de toi point de regrets,

Tu réchauffes mon cœur,

Et exauces mon âme jamais repue de ta sève

les formes simples de mon amour pour toi,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

Olafur Eliasson "Round Rainbow" (2005).

les formes simples de mon amour pour toi,jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

Je te consacre mon Chant d’Amour,

Ma Love-Parade,

Allongé sur tes dunes primordiales,

Et nos deux cercles ne forment plus qu'un

 

Alors le flot clair et langoureux,

De ma pensée épouse ta peau,

Nos draps sont pleins d’odeurs légères,

Celles des fleurs du mâle écloses en ton sein

 

© Jean DORVAL, le 22 juillet 2014, pour LTC Poésie.
jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

NEWS+ : http://www.centrepompidou-metz.fr/formes-simples

 

 

© Crédit photos : photographe : Jean DORVAL pour LTC Arts 2014 ; droits pour les photos d’œuvres d’art : les Centres Pompidou-Metz et Paris - ADAGP Paris 2014 ; reproduction partielle de quelques parties du bâtiment du Centre Pompidou-Metz faite avec l’aimable autorisation de Shigeru Ban Architects et Jean de Gastines Architectes.

21/07/2014

« ET L'EAU RECOUVRA LA BRAISE ! »

« et l'eau recouvra la braise ! »,poésie,jean dorval,dédié à la muse,jean dorval pour ltc |

© Photo ci-dessus : http://photos.linternaute.com/photo/1163016/1276401427/12...

 

L'eau est plus forte que la braise...

 

A la nuit tombée, rencontre d'une belle Demoiselle

En robe légère sur les bords de la Moselle

Cheveux noirs au vent

A sa suite, tel un disciple fervent...

 

Le regard songeur, partageur

Le cœur à la dérive

Ne masquant aucunement son coup d'œil ravageur

Elle promenait sa nonchalance sur ces rives

 

Dans ses yeux bleus vibrait déjà ma scie

Total reflet de sa féminité Lorraine

Elle venait de Nancy

Et de part ma plus belle plume, j'en ai fait ma Reine !

 

D'une simple œillade, la soie de ses joues rougissait

La lave jaillissait de mon âme

Mêlant nos souffles courts, l'allégresse nous unissait

La dévotion entretenait sa flamme

 

De tendresse ses courbes je pétrissais

Sous la voûte étoilée, le temps d'une révolution, je la découvrais

L'un et l'autre le printemps nous caressait

Dans le creux de ses mains, je sombrais dans le vrai

 

A ses oreilles parfumées, mon désir déposé

Fragrances extraordinaires faisant toucher le ciel

Signatures sur ses verts attraits apposées

Les saveurs de ses lèvres s'évaporaient en arc-en-ciel

 

Eros souriait à la vie

Et me faisait flancher le cœur

Sa Muse comblait toutes mes envies

Jet de dés sans promesse, ni rancœur

 

Dans la robe de sa nudité

Harmonieusement confondu

J'épousais l'eau et le feu avec lenteur, puis rapidité

Je goûtais le fruit défendu

 

Je voyais au travers de ses yeux...

 

Eros invoquait le spirituel

Son dessein fut de tout entier me livrer

Entretenant le rêve, il invitait au rituel

Il m'offrait sa fille enivrée

 

Comme une vague frémissante finissait d'onduler le plaisir

Au clair de ma plume, deux cygnes devenus muets, à nouveau détendus

Qui pour mieux vivre leur passion ont su se choisir

Au clair de ma plume, deux cygnes blancs, l'un en l'autre, fondus

 

Quand le jour vînt à pointer

L'ardeur des amants retombée, de bonheur maculée

Leur passion mutuellement partagée, dépointée

L'ivresse de la rivière contée par Ausone avait finalement vaincu la braise immaculée

 

Le chant du « Signe » pour seule œuvre

Ils s'enlacèrent sous l'emprise d'un ultime frisson

L'écho de leurs lèvres pour tout chef-d'œuvre

Ce frêle esquif se brisa à l'unisson

 

 

« et l'eau recouvra la braise ! »,poésie,jean dorval,dédié à la muse,jean dorval pour ltc |

© Photo ci-dessus : http://r-sistons.over-blog.com/categorie-10807617.html

 

Beaux oiseaux conjugués

L'insolence interrompît leurs charmes isolés

Beaux oiseaux évaporés, subjugués

Des courants contraires les ont emportés, immolés

 

Ils n'appartenaient à personne

Rien au monde ne les aurait fidélisés

Le son du corps depuis encore résonne

Rien au monde ne les aurait apprivoisés

 

La Demoiselle repartît dans la brume matinale, nue

Rassasiée, comme renée

Telle que je l'avais connue, en belle inconnue

Ephémère destiné !

 

Immuable souvenir, elle flottait de nouveau sur le temps

Le brouillard l'habillait, la rendait à la rue

Recouverte de rosée, elle disparut hors du temps

Aussi subitement, qu'elle m'était apparue

 

© Jean Dorval, le 21 janvier 2010, pour LTC Poésie.

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

17/07/2014

"LA NUIT DES LONGS HALOS."

drapeau-francais.jpg© Photo ci-dessus : http://www.fond-ecran-image.com/photo-france,photo-drapeau-francais,08jpg.php

 

  

"Venus du Ciel des signes lumineux montrent la voie…"

 

La tempête ourdit, réveille les bataillons

Les hommes se rassemblent munis de leurs médaillons

La foudre pourfend l’horizon qui se meurt, un souffle pestilentiel secoue les haillons

Que crèvent les tensions et sautent les bâillons !

 

"Et vive l’honneur !"

 

A la nuit tombée des quatre points cardinaux s’étirent les flambeaux

Le brasier ardant domine les campements de bonne fortune

Les hommes embrassent une dernière fois la Bible commune

Ils s’en vont libérer la Mère Patrie, terre nourricière millénaire ; alors fuyez pâles corbeaux !

 

 

Battez tambours !

L’étendard Liberté flotte dans le vent

S’étirant gaillardement vers le noir azur

Il indique enfin le chemin d’où va poindre le levant

 

"Suivez la voix !"

Un Archange blond, l’épée à la main, surgit, dont ne sait où,

A donné la cadence et organisé l’usure

 

Les hordes libératrices enivrées par cette tourmente magnifique

Plus jamais ne seront prisonnières de "LEURS" fictions

Repoussant les barreaux de l’usurpation

Fuyant le goulag mental, elles brisent les chaînes hérétiques

 

Reprenant ainsi volonté d’existence

A Dieu ces volontaires portent témoignage d’allégeance

Lettres de noblesse retrouvées, il faut fuir les ruines du passé sans déviances

Amants passionnés d’une Aimée tricolore, dont ils animent la résistance

la nuit des longs halos,poésie nationale,patrie,europe,france,lorraine,marche de l'est,jean dorval pour ltc

  © Photo ci-dessus : 123rf.com

 

Rivière en crue, barrages rompus

Il faut surprendre le mal pour mieux le vaincre

A un moment où personne n’y croyait plus

Des Marches de l’Est

"Il est venu, Il a vu et Dieu a vaincu…"

 

© Jean Dorval, le 10/04/05, pour LTC Poésie.

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

24/05/2014

LES BEST OF JD : "JEAN VODAINE N’EST PAS VRAIMENT MORT !"

vodaine 2.jpgA 85 ans, le poète Jean Vodaine s’en est allé. De son vrai nom, Vladimir Kaucic, d’origine slovène, restera l’Amoureux de la plume et de l’encre. Il démarre sa carrière littéraire par l’invention des récits improbables, publiés dans la revue « La Tour aux Puces ». Aveugle, Jean faisait « travailler sa mémoire ». Sa renommée européenne, puis mosellane, trouve sa quintessence dans ses poèmes-affiches, véritable poésie visuelle ; dans des textes, comme « Le courrier de Poésie » fait en collaboration avec Edmond Dune ; ou dans une rétrospective d’œuvres graphiques, intitulée « Drôles d’Oiseaux ». Afin d’honorer le poète disparu - domicilié pour l’éternité à Baslieux (54) – il serait avisé de créer prochainement un lieu immortalisant sa mémoire. Il avait fait vœu, de son vivant, de créer une Maison de la Poésie à Metz…

© Jean Dorval, le 09/08/06, pour LTC Poésie.jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

 

 

INFO+ : Wiki/Jean_Vodaine & asso.jean.vodaine

les best of jd : "jean vodaine n’est pas vraiment mort !",et maintenant,aux fesses !",première exposition mondiale,des éditions érotiques illustrées,de verlaine,du 25 avril au 15 juin 2014,réservé aux adultes,le jour où je t’ai rencontrée.",la tour eiffel,"tu es pure réalité.","la fleur du mâle.",je suis celui qui murmure à tes oreilles.",jean dorval,poète lorrain,jean dorval pour ltc,poésie,lorraine,metz,inauguration,centre pompidou-metz,moselle,coupe du monde de football,législatives,2012,présidentielles,metz vaut bien une messe,jean dorval pour ltc poésie

14/05/2014

"LE JOUR Où JE T’AI RENCONTRéE."

"LE JOUR Où JE T’AI RENCONTRéE.",

 

"A." Ma Muse.

 

Le soleil embrasse l’immensité de tes yeux,

Et mon cœur épris erre pour l’Éternité,

Au pied de la Tour Eiffel,

Entre les deux arbres,

Où je t’ai rencontrée

 

Depuis que j’ai prononcé ton prénom rien n’est plus pareil,

Je ne sais où va mon chemin,

Par contre, je suis sûr d’une seule chose,

Je marche mieux quand ta main serre la mienne,

Quand elle me guide vers ta couche

 

A la nuit naissante,

Le voile du sommeil, celui de nos rêves partagés,

Me recouvre de ton parfum lancinant,

Et au noir minuit de l’effet,

Ton bassin me berce d’insouciance

 

Tu es mon flot bleu marine,

Dans lequel, je me noie volontiers jusqu'au lendemain

 

Laisse éclore l’Aurore à chacun de nos réveils,

Comme une illusion qui s’étire de tes paupières

 

Tu es la source de la rosée de l'émoi,

Le désir coule en toi,

Comme ton âme légère et généreuse

 

Tu es l’alarme de mes larmes de Joie,

Je renais chaque matin au petit jour,

En ton sein,

Comme une fièvre constamment entretenue

 

"LE JOUR Où JE T’AI RENCONTRéE.",

 

Belle abandonnée dans mes bras,

Je suis ta cadence démesurée,

L’eau de ta bouche me murmure

Quelques notes gourmandes à l'oreille

 

Notre colloque sentimental est une inoubliable extase,

Je respire ta chevelure,

Je ressens l’éclair de ton sourire

 

La rose rouge que je t’offre,

Est l’Aveu de ma tendresse extrême pour toi

 

Ta chair est bénie de ma sueur de fougueux laboureur,

Nous sommes les oiseaux du Bonheur simple,

Ceux que le Monde attend pour semer la Paix

 

Grâce à toi mon Ange d’Affection,

Je chevauche l’orage,

Je conquière la Voie Lactée,

J'invente de nouveaux Instants "T" à partager à Deux

 

Tes yeux sont verts,

Tes yeux sont bleus,

Tes yeux sont gris,

Je n'ai jamais rencontré un regard comme le tien

 

Tu es une caresse,

Un trouble chaleureux permanent,

Un rêve sans trêve

 

Face à toi,

Mon coeur s'oublie,

Je suis trahi par mes mots,

Ceux que je te dédicace

 

Je flotte dans l’air en te voyant,

Je ne peux toucher terre,

Je suis un homme nouveau à l’envers du décor,

Et tu es le cercle placé autour de moi

 

Nous n’avons décidément qu’un seul endroit où aller,

Où retourner en pèlerinage,

Là-bas, au coeur de notre Univers,

Au pied de la Tour Eiffel

 

© Jean DORVAL, le 10 mai 2014, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

© Crédit photos : Jean DORVAL 2014 pour LTC Poésie.