Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2012

"MA PARTISANE PARTICULIERE."

ma partisane particulière,un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva,le feu habite ma terre

© Photo ci-dessus : http://www.poesie-citation.fr/amour/

 

Salut à Toi Coupe de Vie

Je mets mes pas dans les tiens

 

Baisant ta bouche

Le soleil de tes cheveux s'enflamme

Notre faim n'a pas de fin

Nous partageons le rite idéal

 

Je ne me lasse jamais de ta couche

Tu organises mon naufrage pour mieux m'accueillir

J'entre en Toi comme on part au large un jour de tempête

 

Je réchauffe tes pieds

Ô Nourrice de mon Amour

En silence, je déploie mon émoi

Et je t'enlace devant le miroir

 

Ma sublime Câline

Tu es une terre première

Native de mes rêves

 

Nymphe sans rivale

Je suis le confident de tes soupirs

Ta morsure délicate me fait dégainer ma flamme

 

Garde mes ailes entre tes mains mon Ange

Et vers le vaste firmament élevons-nous

Pour ne plus jamais atterrir

 

En ta compagnie aux limites du temps

Je recule le destin pour en faire un festin

Tu charmes mon air de flûte

Et attises ma gloire

 

ma partisane particulière,un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva,le feu habite ma terre

© Photo ci-dessus : http://sillicia.unblog.fr/

 

Pour te plaire ma Partisane Particulière

J'ai le cœur soudain

Je suis devenu le Veilleur d'une saison nouvelle

 

Mon bel Ange couché sous ma plume

Tu es Femme et Épouse à la fois

Je suis le papillon des astres qui te butine

Sur tes nattes décoiffées,

Tendre Coquette, j'étends mon regard

 

Pour chaque baiser, une larme de joie

Fleur en la rosée de pleurs arrosée

Je goute et regoute ta peau

Et je m'égare jusqu'à la pointe de tes cils

 

Chassant l'Infini d'une ligne transversale

Peut m'importe d'être pauvre

D'avoir tout perdu dans la Vie

Puisque je t'ai

 

C'est bientôt la fin du Monde

Et nous sommes les derniers Amants

 

 

© Jean DORVAL, le 25/11/2012, pour LTC Poésie.

 

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

10/11/2012

« LA NUIT NATIVE DE TA BOUCHE. »

 

http://www.blog-photo-nb.com/wp-content/uploads/2008/12/arcs-alpes-noir-et-blanc.jpg

© Photo ci-dessus : http://www.blog-photo-nb.com/wp-content/uploads/2008/12/a...

 

Le ciel se dilue lentement

L'intensité du soleil s'estompe tendrement

De longues traînées d'encre noire peignent l'horizon

La lune timidement se met à l'unisson

 

Dans cette étendue de toute beauté

Dans cette atmosphère chaude et enivrante

Je flotte tel un souffle léger

Epousant le couchant, dominant la ville

 

D'un simple tourbillon, je m'oriente inexorablement

Vers la clarté aveuglante du tissu urbain

Là, se trouve blotti ton univers secret

Tout en bas au cœur des foyers...

 

Ton image me guide vers toi

Je pique et virevolte

Je plane et m'étire

J'entre par ta fenêtre qui bâille

 

Ainsi, je me retrouve dans ton antre secrète et accueillante...

 

http://www.dessin-nu.pixelenvrac.com/nue-assoupie.jpg


© Photo ci-dessus : http://www.dessin-nu.pixelenvrac.com/nue-assoupie.jpg


 

Dorénavant, je suis vapeur

Je m'approche de toi, feutré et fiévreux

Je m'approche de toi, fébrile et impatient

 

Tu es de nu vêtue, lascive et endormie

Offerte aux bras accueillants de Morphée

 

Tel un subtil courant d'air, je frôle et refrôle ton corps à volonté

Ta bouche remue doucement, comme épanouie,

J'y dépose quelques perles de rosée

Ta peau vibre d'émotion,

J'y appose une caresse pleine de promesses

 

Tes paupières sont deux petites amandes que je croque

Je suis un songe et rien ne peut arrêter un songe

Au bord de tes lèvres, je veux cueillir l'Amour, le fruit entendu

Composer un bouquet de petits baisers parfumés, saisir ton âme

Au creux de ton sourire, je veux faire un vœu,

Souffler librement mon désir, sentir ta chaleur

 

Tu es la vie, l'espérance sublime

Je veux renaître en toi, composer tes rêves

Tout en toi m'inspire

Tu attises le feu du cœur

Et notre Amour ressemble à une belle nuit constellée d'éclats de Lune

 

 

dessin de nu artistique couchée sur le dos

© Photo ci-dessus : http://www.dessin-nu.pixelenvrac.com/nue-couchee.htm


 

Demain, nous partirons vers l'Infini

Demain, nous atteindrons le Grand Nuage de Magellan

Demain, nous parviendrons à l'Origine du Monde

 

Nous deux, nous ne vivons que pour être fidèles à la Vie

 

© Jean Dorval, le 16 janvier 2010, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

03/11/2012

« A CHAQUE GOUTTE DE PLUIE. »

« a chaque goutte de pluie. »

© Image ci-dessus : « Le Baiser », œuvre célèbre de Gustav Klimt (1907-08), dimension : 180 X 180 cm, huile et or sur toile, Galerie Belvédère - Österreichische, Vienne.

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

L’Amour me lance une de ses flèches

Qu’aucun remède ne peut contrer

Mélange de peine et d’immortalité

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Il est plus facile de ressentir les maux

Que de trouver les mots pour te le dire

Et rien ne peut arrêter la passion fatale qui me lie

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Aimons-nous maintenant

Jusqu’à en perdre la raison

Tant que nous nous aimons, nous vivons !

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Le cœur dévoré par une amante passion

Je t’avoue la force de mon désir pour Toi

Tu exerces sur moi un pouvoir délicieux

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Cet Amour innocent devenu violent

M’habite et me soumet

C’est le chant du berger à la Bergère

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Au nom de l’Amour

Amour toujours

Sans doute ni déroute

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Adorer le ciel de tes vertus

A en perdre la tête

Je ne suis qu’insistance

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Chanson de l’un pour l’autre

A entamer à deux

En forme d’aveu

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Ici-bas, faisant l’éloge de l’insouciance

Je berce ta jeunesse

Et j’offre à tes égards toute mon enivrance

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

L’Amour est à l’honneur

Je ne le tais point

Et je me sens brûler de l’intérieur

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Ma belle Libellule

Cet Amour divin

Nous mène à la Grâce

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

J’ai dans le cœur

Un hymne à partager

Que Toi seule peux entendre

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Je te dédicace ma persévérance

Es-tu libre pour la Vie ?

Es-tu libre pour l’Eternité ?

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Tu es la sublime quête

L’ultime conquête

La révélation du vrai en toutes choses

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

Je tisse mes vers sur ta chevelure

Je t’offre le Baiser que tu attends

En gage de fidélité

 

A chaque goutte de pluie,

A chaque feuille qui tombe,

Je pense à Toi (bis).

 

© Jean DORVAL, le 02.11.2012, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin 

31/10/2012

« LALLA ESSAOUIRA. »

 

 

 

Bella Lila, Marocaine Sœur

Ensemble goûtons au pèlerinage amoureux

 

La danse au gré de la flamme menant à la transe

Me guide vers Toi ma beauté Arabo-Berbère

De la tombée de la nuit jusqu’au point du jour,

Le tam-tam m’exhorte, me transporte

 

Essaouira mon Amour,

Lila-Essaouira « la bien dessinée »

Tu te dresses au milieu de l'océan

Rebelle dans ton drapé blanc

 

A tes pieds, je ne suis point soumis

Mais, j’existe enfin !

 

Danser seul pour Toi Lalla Essaouira

Danser collectif, mais danser !

Danser jusqu’à la Lune rousse

Danser en suivant l’encens et ton parfum

Jusqu’à rencontrer ton esprit

Jusqu’à frôler ton corps

 

Au son des youyous enivrants

Au rythme des claquements de mains entraînants

Multicolore exorcisme pour la multitude !

 

Au son de ta voix passionnée

Au rythme de ta chevelure noire déchaînée

Multicolore confession pour deux !

 

La musique Gnaoua nous lie et nous délivre à la fois !

 

Nobles descendants d’esclaves, vous êtes nos Frères

Vous faites couler la Mère Afrique dans nos veines

 

Foulards dompteurs du vent du désert - tourbillon bleu, blanc, rouge, mauve, jaune, vert et noir - menez-moi toujours vers Lila la divine !

A l’écoute du grondement solennel et lancinant des Qraqech et Guenbri, envoûtez-moi par sept fois sans retenue !

 

Au son des mélopées Mâalem,

Bercé entre Amida, Hassan Boussou et Omar Hayat,

Au pays du miel et de l’amande,

Je suis possédé par la Chouafat

Je suis l’adepte d’une voyante délicieuse

Lila la merveilleuse !

 

Dimension charnelle échappant à la réalité

Mirage mariant l’étoile de mer à la rose des sables

Essaouira est une femme, et Lila en est l'allégorie vivante la plus sublime !

 

Chambre perdue dans les ruelles chaulées de la médina

Dans laquelle je m’abandonne volontiers à celle à qui je dois tout

Voyage magique allant de la place Moulay Hassan à Dar Souiri, et du souk aux grains à la place Al Kayma, finissant à l’hôtel des Iles

Tohu-bohu hypnotique, affectif, que les Crotales de fer blanc et les chants orientent ou désorientent !

Te souviens-tu mon Amour ? Nous ne sommes pas riches, mais nous sommes riches de notre unique Amour.

 

© Jean DORVAL, le 31 octobre 2012, pour LTC Poésie (extrait du « Carnet de Voyage Marocain ». 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin 

« AUTOMNE. »

« automne. »,maf pour ltc poésie,un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

© Photo ci-dessus : http://bricetbroc.wordpress.com/2012/10/06/lautomne/

 

Senteur de gibier de l’Automne

Les pluies tombent comme des feuilles mortes

Les derniers soleils de mon enfance

Sous la brume douce, le vent souffle

 

Adulte maintenant

Je parle à mon enfant,

De ces Automnes tellement beaux

Je regrette sous la pluie

Mon enfance si petite et si lointaine

 

© MAF (presque 11 ans), le 31 octobre 2012, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin 

26/10/2012

"L'AUBADE AU VENT TOMBé."

 

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

© Photo ci-dessus : http://islande.uniterre.com/31926/040707+vroum+vroum.html

 

 

A Miss P.

 

Seul face à la mer

En ce dimanche d’Automne

Au moment où la grande plage est déserte

Je veux être avec Toi

 

Le vent est tombé

Saisie d’un frisson

Tu viens me retrouver

 

En cet instant présent, où je recouvre tes épaules

Si j’étais Dieu

J’aurais créé le Monde à l’identique

Puisque que je t’ai

Puisque que je t’aime

 

Un seul regard

Une seule pensée

Et tu dictes mes vers

La tempête possède mon âme

 

Aimons-nous à l’infini face à la mer

Puisque nous sommes immortels

Et d’une passion légendaire

Soyons l’un à l’autre dans l’allégresse

Sans jamais plus ressortir du tourbillon du vent marin

 

© Jean DORVAL, le 26 octobre 2012, pour LTC Poésie.

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin 

22/10/2012

« AVENIR D’AUTOMNE. »

 

le feu habite ma terre,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france

© Photo ci-dessus : http://hollynx.skynetblogs.be/

 

A Miss P.

 

Ma Doulce Compagne,

Le jour s’élève tout doucement sur ta lande lascive

Le Roi Soleil étire sur Toi ses irradiantes promesses

C’est l’heure où le Grand Cerf brame

Et je suis si bien près de Toi

 

Le Ciel de tes jolis yeux bleus-verts

Se fond dans ta blonde chevelure

En laquelle un papillon s’envole

J’y vois un signe !

 

Ton sourire est une porte ouverte sur ton âme

Tes mains une caresse par anticipation

La flamme réciproque en nous deux luit

Et notre ardeur commune à bon port nous conduit

 

A chacun de nos rendez-vous galant

Tu confortes ma liesse

Je retrouve ma noblesse

Dans la force de ton désir

 

Tu es la Petite Mort qui fait revivre

 

Tu as le pouvoir merveilleux

De continuellement me bercer

Entre indolence et insolence

Tu m’as rendu la Vue

 

Embrassons-nous mon Cœur

Avant la fin des temps

Tu es pleine de saveurs

Et je me meurs d’insouciance dans tes bras

 

© Jean DORVAL, le 22 octobre 2012, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

28/08/2012

« LES HAILLONS SONT EN BERNE. »

 poésie sociale,maf pour ltc poésie,un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

© Photo ci-dessus : http://fragmentdetags.net/tag/guerre-sociale/

 

La guerre sociale est partout dans ce pays

La misère remporte victoire sur victoire sur les Humbles

En silence, les Petits crèvent en direct dans les ruines de notre économie

Les Riches en ont plein les poches et la gueule

Les inégalités forgent le désir de partage

 

Tous les haillons sont en berne !

 

Pas un soldat du feu (social) en riposte

Combien de vexations encore sans réagir ?

Le temps est compté pourtant

Et dire que le Système colmate piteusement en permanence une Digue Humaine prête à rompre…

 

Tous les haillons sont en berne !

 

Tant que l’égoïsme et l’individualisme prévalent,

Pas de miracle en vue !

Tant que le matérialisme et le non-respect de la Nature règnent,

Point de changement en vue !

 

Tous les haillons sont en berne !

 

Moyens d’action réduits à néant

Tentative maladroite d’annihiler toute volonté

Paupérisation volontaire de la Population

Rien pour calmer les esprits !

La révolte gronde, la faim enfle, la soif d’Egalité est sans limite

Le Peuple est tendu jusqu'à l’éclatement

 

Tous les haillons sont en berne !

 

Qui va rouvrir les usines ?

Qui va nourrir les Travailleurs ?

Qui va reprendre en main le Pays ?

Si ce n’est les Invisibles,

Car il ne faut rien attendre des nantis

 

Tous les haillons sont en berne !

 

A force de vouloir éviter les obus de l’exploitation

On n’évitera pas l’explosion sociale

Il faudra palier aux carences

Il faudra se surpasser

Il faudra prendre l’initiative

Le vrai Capital, c’est les Travailleurs !

Les Oubliés du Système sont à deux doigts de lancer leur Révolution Pacifique

 

Tous les haillons sont en berne !

 

Nos Braves Héros...

S’ils partent trop tôt, ils sont minables

S’ils ne partent pas assez vite, il est trop tard

Il faut juste qu'ils partent à temps !

La Marche pour la Solidarité et la Fraternité, pour que triomphe la Liberté, n’attend plus !

 

Pour le moment…

Tous les haillons sont (encore) en berne !

 

© Jean DORVAL, le 28.08.2012, pour LTC Poésie (Sociale).

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

 

 

 

 

 

poésie sociale,maf pour ltc poésie,un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

© Photo ci-dessus : http://www.educol.net

 

« La guerre est sociale ! »

 

La guerre est sociale

La misère nous attaque de toute part

Tous les bataillons d’Ouvriers sont en alerte

Tous les Pauvres à la contre-attaque !

Nous devons réaliser un miracle :

Il faut nous surpasser pour nourrir notre Famille.

Ne pleurez surtout pas,

Il faut éviter les obus de l’incompréhension.

Si on ne part pas au front social maintenant, nous resterons toujours Misérables…

 

© Jean Dorval, le 28.08.2012, pour LTC Poésie (Sociale).

19/08/2012

« LA PROMENADE DES 20 MONOGRAPHIES DE TOI. »

 

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

 

Promenant mon GROOVE au fil de l’HAUT de ton corps

Je suis bien, là, avec Toi ma Muse-Hic !

Le doigt posé sur le courant alternatif de ta peau

Tes cheveux blonds glissent en Team ondulée sur la Moselle

 

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

Ta Féminité Lorraine en tournage

J’en déroule le Clip Sensuel en ce très beau samedi ensoleillé

ZOOM sur les rives de toi, Belle Damoiselle à la Casquette « NY »

Je voyage sur ton HIT-Love en faisant le plein d’Oxygène 57

 

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

Pour Toi, Mon Ode MuZikale-Culte

Je crache le Feu tel un Graoully en Stéréo

Tu as tagué mon cœur avec un arc-en-ciel

Et dans mon élan, je ne peux perdre le Nord

Car je suis le Globe Trotteur de tes Sens-3D

 

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

Programmateur de tes Fragments Musicaux Associés

En ce magnifique Eté 2012, je scratche ton Dos Vinyle

Je rappe sans blues sur ta peau lisse

En plein air, j’invente notre Making-Of sur platine-coquine

 

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

Au fil de toi mon Ange :

Une seule façon de danser,

Un seul et même rêve,

Tu es la cible de mes Rimes !

 

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

Je te présente mon Passeport MONO

Pour un contrôle d’Extra-Large Pulsion

Pulpeuse suite, Héros-Chantant guidé par ton électro-acoustique

Projection en plein air d’un dispositif interactif : DUO !

 

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

Notre Hymne FREESTYLE donne le Son

STREET DANCE en hommage à ton « Antre n°2 »

Notre nuit, même en plein jour, est une œuvre d’Art-d’Art !

Epreuve pour une chorégraphie commune

Danse urbaine, Danse Humaine !

 

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

Un seul ticket pour Deux en Underground plein Ciel

Dance Battle en Scène-45 (minutes)

Circuit en boucle, sans réservation d’avance

Zone d’entrance, zone en partance

Hip-Hop Affiché, Hip-Hop Régalé !

Je te lance un bouquet final de Roses Bussang !

 un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

INFO+ : http://www.theatredupeuple.com

 

© Jean DORVAL, le 18 août 2012, pour LTC Poésie.

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

 

  

Crédit photos : © Metropolitan Filmexport.

17/08/2012

« LA VITA NUEVA. »

 

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

© Photo ci-dessus : http://www.francopoly.com/jeu/profil.php?id=191408

 

Je ne sais que dire lorsque je dépose un baiser sur tes lèvres

Je suis le muet consenti, l’aveugle au long court

Celui que rien n’arrête, celui à qui tout peut arriver

 

Ce qui m’attire chez toi mon Unique Pensée

C’est la jeunesse de notre Amour

Cet élan encore hésitant, peu sûr de lui au début, et qui se fortifie à l’usage

 

L’allégeance que nous faisons au Bonheur recouvré

Il faut la nourrir comme on nourrit l’Espoir

Il faut la satisfaire comme s’il n’y avait plus de lendemain

 

Le temps est venu de fleurir l’incandescente Certitude

Il faut la faire s’épanouir, l’honorer à la lecture de chacun de nos gestes

Indolence impudique, tu réveilles Cupidon !

 

Ma main tremblante bénit ta renaissance, Ô ma Joie !

J’adore te servir Divine Passion

Je suis le Chevalier Servant de ton Ventre Fécond

 

Plus enivrante que le Fils de la Vigne

Tu es la fougue renouvelée,

La Belle au Baiser

 

En ta présence, je suis possédé de Tendresse

Ô grande chaleur dans mon cœur,

Je suis sous ta domination affective !

 

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

© Photo ci-dessus : http://petit-clwon-triste.skyrock.com/9.html


 

Mes soupirs se mêlent à tes paroles

En dedans ton esprit et ton corps

Nous jouons ensemble la Note Universelle

 

Au sortir d’un fougueux assaut, je t’implore

Ma Dame, tu me rends à moi-même

Je redouble de soins en te pressant délicatement contre moi

un petit bouquet,de violettes,intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté,la vita nueva

© Photo ci-dessus : http://www.francopoly.com/jeu/profil.php?id=191408

 

Tu es un doux réconfort, ma seule Amour

Je suis la forme de tes mains

Comme tu es mon emprunte langoureuse

 

C’est le plus beau jour de l’année

A cet instant précis pointe le soleil triomphant

Et je n’ai point d’autre désir que de t’appartenir

 

A deux Cœurs Loyaux rien n’est impossible

La force du Sentiment délivre et enivre, fait revivre

Les Cieux en sont témoins !

 

© Jean DORVAL, le 16 août 2012, pour LTC Poésie. 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

22/07/2012

"L’INTERVALLE DE L’INSTANT PRESENT."

intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté

© Photo ci-dessus : http://www.vingtenaires.com/ 

 

J’aime cet instant pour lui-même

J’y reconnais le goût des larmes de Joie

Car tu es là !

 

La pluie vient de cesser

Et dans l’éphémère clarté de la nuit

J’enlace l’innocente quiétude

 

intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté

© Photo ci-dessus : http://www.secret-attraction.tous-vers-la-reussite.com/tag/nuit-+amour/1

 

La porte de ton cœur est battante

Ma lumière s’approche, se prolonge…

La pureté de cette lueur dépasse l’entendement

Je monte vers le miroitement de ton regard

 

Déposant un doux baiser sur tes lèvres

Mon vol s’étire sans fin

Il me reste une Eternité pour te parler

Et à voix basse tout te dire

 

Sous la nuit constellée

Tenant ton paysage céleste tout contre moi

Là où tout débute

Je reviens toujours vers toi

Et dérive dévoré de grandeur

 

Mes paupières se ferment

Je songe que tout peut arriver

Limpide moitié, tu embrases mon âme

Et je consume la tienne

 

intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté

© Photo ci-dessus : http://maverick50.skyrock.com/

   

Ce soir, j’éteins toutes les lampes de la rue

Ma lueur grandit dans le feu de tes yeux

C’est l’heure à laquelle, les dernières flaques d’eau

Dans la chaleur terminent de s’évaporer

 

Ton chœur langoureux s’enfle et m’apaise

Les remous de l’eau de la rivière voisine

S’échouent contre des berges invisibles

Nous sommes bien !

 

Nous marchons sur la nuit

Etoiles filantes glissant le long de tes bas

Tu laisses ma main s’enivrer sur l’étoffe de ta robe

 

 

intervalle,amour,un homme et,une femme,l’intervalle de l’instant présent,les côtes de saintonge,charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france,tour de france,élections municipales,2014,élections des conseillers territoriaux,nouveauté

© Photo ci-dessus : http://chouchoulameche.over-blog.com

 

Je mêle mes plus beaux mots d’Amour aux tiens

En t’offrant un petit bouquet de violettes

Mon souffle te parcourt du bout du nez

Ma tendre Compagne, tes deux petites amandes s’écarquillent, alors, sous l’effet de l’émotion

L’Amour qui nous attache si fort l'un à l'autre a pour seul témoin la Lune rousse

 

© Jean DORVAL, le 22 juillet 2012, pour LTC Poésie.

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

21/07/2012

"CHARENTE."

charente,© jacques reda,extrait d’« amen »,nrf poésie,gallimard,marocaine soeur,maroc,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,lorraine,centre pompidou-metz,open de moselle,place jamaa el-fna,marrakech,café de france

© Photo ci-dessus : http://www.flowercampings.com

Les côtes de Saintonge.

 

"Arrondie et pointue alternativement la barque

De soleil glissant vers la mer replonge et disparaît

Dans le ciel nuageux de Saintonge aux replis massés

Contre des volets bleus, entre les toits de tuiles rondes.

Un désordre léger d’oiseaux cligne sur l’étendue

Exacte de labours, de prés, d’arbres qui s’accomplissent

Dans la sourde épaisseur du gris où le temps submergé

N’avance plus parmi les eaux, les herbes dévêtues.

A l’horizon très bas la carrière bleue s’effondre

Avec le sable du rivage ou se rouvre soudain,

Et le jour se déploie au-dessus des premiers villages

D’Aunis équilibrant ce poids de terre et de nuages

Qui les maintient dans la douceur de la nécessité."

 

© Jacques REDA, extrait d’« Amen »/NRF Poésie/Gallimard.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin