Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2012

DANS LA MEME VEINE QUE TIECK, SCHLEGEL... DECOUVREZ OU REDECOUVREZ LE ROMANTISME ALLEMAND AVEC NOVALIS...

novalis,tieck,schlegel,romantisme allemand,19ème siècle,amour,un homme et une femme,saint-valentin,jean dorval pour ltc

 Le Voyageur contemplant une mer de nuages de Caspar David Friedrich

© Photo ci-dessus : http://fr.wikipedia.org/wiki/Romantisme_allemand


 "L'amour n'est rien d'autre que la suprême poésie de la nature." Novalis.

 
 

"Hymnes à la nuit" de Novalis.

I - Quel vivant, quel être sensible, n’aime avant tous les prodiges de l’espace s’élargissant autour de lui, la joie universelle de la Lumière - avec ses couleurs, ses rayons et ses vagues ; sa douce omniprésence dans le jour qui éveille ? Âme la plus intime de la vie, elle est le souffle du monde gigantesque des astres sans repos, et il nage en dansant dans son flot bleu - elle est le souffle de la pierre étincelante, éternellement immobile, de la plante songeuse, suçant la sève et de l’animal sauvage, ardent, aux formes variées - mais, plus que d’eux tous, de l’Étranger superbe au regard pénétrant, à la démarche ailée et aux lèvres tendrement closes, riches de musique. Comme une reine de la nature terrestre, elle appelle chaque force à d’innombrables métamorphoses, noue et dénoue des alliances infinies, enveloppe de sa céleste image chaque créature terrestre. - Sa présence seule révèle la prodigieuse splendeur des royaumes de ce monde. (...)

Pour lire la suite de ce très beau poème romantique, un seul lien :

http://www.larevuedesressources.org/hymnes-a-la-nuit-de-novalis,184.html

 

INFO+ sur NOVALIS :

http://www.larousse.fr/encyclopedie/litterature/Novalis/175677

http://suite101.fr/article/novalis-poete-de-leternite-a25621

http://www.larevuedesressources.org/novalis-et-la-poesie-originelle,684.html

 

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

 

"DERRIERE LA LUCARNE VERTE…"

« derriere la lucarne verte… »,poésie,jean dorval,jean dorval pour ltc,gorze,gorzia,moselle,lorraine,pour l'amour d'une femme

© Photo ci-dessus : www.anacoluthe.fr

 

La nuit tend ses longs bras froids entre les collines

L'humidité de la terre exhume son odeur de bonne glaise

Les feuilles mortes des vieux chênes finissent de tapisser le Jardin de Mère Nature

 

La nuit s'étire dans la vallée de la Gorzia

Sur LE Village qui épanche depuis toujours la grande soif messine

Elle recouvre bientôt le toit de chaque maison

 

Des chapeaux et des coiffes des Dames Demeures

S'échappent de rassurantes fumées et de doux fumets

Blanchâtres saveurs de l'Automne provenant de l'âtre

 

Pas une âme qui vive au dehors !

Pas une seule lumière apparente !

Si ce n'est cette insolente lucarne verte...

 

C'est derrière ce halot de sève magique

C'est devant le feu de cheminée que tu m'attends

Rassurante chaleur humaine jusqu'au bout des sens !

 

Sur tes lèvres roses, je déposerai un baiser d'ici une heure

Partageant ta fièvre sans attendre, alors, je m'égarerai

Une fois passé la lucarne verte...

 

© Jean Dorval, le 30 janvier 2010, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

"C'EST UN P'TIT GARS !"

bebe1.jpg 

Aux ultimes contractions

La fontanelle en pleine action

Vers la lumière tu tendais

Vers le tourbillon de la vie tu te détendais

 

Ta Mère te secondait dans l'effort

Ton Père lui prodiguait du réconfort

Dans cette Communion solennelle

Tu es éclos de l'Antre Maternelle

 

Saisissant naturellement ton destin

Tes premières craintes de ta poitrine jaillissaient

Pourtant de l'air tu faisais un premier festin

Au matin de ta vie, tes Parents t'apparaissaient

 

D'une eau pure, je t'ai baptisé Pierre dès le départ

L'émotion à son comble, le cœur enivré, rassuré

Une fierté toute paternelle me transcendait de toutes parts

Avec tendresse, je te prodiguais une caresse mal assurée

 

Ta Mère aux formes épanouies

Les yeux pleins d'une émotion nouvelle

Ta Mère aux charmes inaltérables, à la force inouïe

Rendait grâce à Dieu de la bonne nouvelle

 

Au creux de ses seins la chaleur perdue tu recherchais

Un cordon pour tout repère tu préservais

Au creux de ses mains tes frontières tu retrouvais

Un bâillement souverain bientôt tu lâchais

 

Entre deux lames effilées le fil nourricier je coupais

T'offrant ainsi une délivrance totale

Puis du bout des doigts tes joues rondes je palpais

Mais... déjà tu dormais en position fœtale

 

© Jean Dorval, le 21 mai 1996, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

« ET DIEU CREA LA MUSE... »

Gustave Moreau, "Hésiode et la muse", 1891
huile sur bois, 59 x 34,5 cm

© Photo ci-dessus : http://mapage.noos.fr/momina/moreau/moreau.html

 

A deux doigts de perdre la raison

Rêveur au long cours au large sur l'horizon

Il était seul, égaré, quand il l'a rencontré

Ticket unique pour une nouvelle contrée

 

Son sourire enchanteur pour tout ambassadeur

A su réveiller son ardeur

Présence rassurante qui le touche en plein cœur

Volupté calme et profonde dont il ressort vainqueur

 

Elle a su le ramener à terre

Elle a su le ramener sur Terre

Il a su de suite la prendre dans ses bras

Il a su de suite être la couverture chaude de ses nuits

 

Pour cette femme aimée

Tant pour sa beauté que pour son âme

Pour cette Femme créée sur mesure

Telle une empreinte amoureuse

Pour cette Femme animée du désir de créer

Devant son Créateur, il s'est engagé à construire

 

Il n'a d'yeux que pour Elle

Il goûte à l'envie son parfum

Elle occupe toutes ses pensées

Il rêve d'Elle, délicieux rendez-vous attendu chaque soir...

 

© Jean Dorval, le 20 janvier 2010, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

« CŒUR A CŒUR TURQUOISE. »

 coeur à coeur turquoise,poésie,jean dorval,jean dorval pour ltc

coeur à coeur turquoise,poésie,jean dorval,jean dorval pour ltc

 

Cœur à cœur accrocheur

Rêve bleu dans tes yeux

Cœur à cœur de chercheurs

Rêve bleu au bout de tes doigts

 

Voir la vie en bleu

Parcourir ton âme tout éveillé

Guérir de mes bleus

Grâce à toi, belle Envoyée

 

Tête à tête qui en dit long

Côte à côte ravageur

Tête à tête tout du long

Côte à côte partageur

 

Voir la vie que pour deux

Parcourir ton Royaume en rêve

Ressentir à deux

Grâce à toi et sans trêve

 

Cœur à cœur prometteur

Rêve bleu dans tes yeux

Cœur à cœur créateur

Rêve bleu au bout de tes doigts…

 

© Jean Dorval, le 11 juin 2008, pour LTC Poésie.

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 coeur à coeur turquoise,poésie,jean dorval,jean dorval pour ltccoeur à coeur turquoise,poésie,jean dorval,jean dorval pour ltc

29/05/2012

« UNE BUSE ECLAIREUSE ME MONTRE LE CHEMIN. »

buse.jpg

© Photo ci-dessus : pagesperso-orange.fr

 

Voici venu le temps des moissons !

Ô belle contrée fécondée par la Semeuse aux quatre points cardinaux

La faux et la batteuse achèvent la récolte du fruit de tes entrailles, en cette fin de juillet prometteuse

Par ailleurs, la charrue façonne une terre repue de fertilité qui a tout donné

 

Combien de roues de paille déferlent des pentes vallonneuses de Gorze la mosellane ?

Territoire d’alternance baigné de soleil et inondé de pluies diluviennes

Œil divin, rayonnant, perçant l’horizon bleuté

Chaleureux guide réveillant les sens permis, léchant le cheminement d’une folle randonnée

Je suis à la fois en campagne et à l’orée du moi

 

© Photo ci-dessus : http://www.etymologie-occitane.fr/2011/06/abes-abet/

 

Escorté par une buse, aux cris rassurants, à la recherche d’une proie…

Je respire à pleins poumons, à deux doigts de l’émoi

Mêlé aux champignons, sous lesquels chantent les elfes, aux bouquets de fleurs épars

Le chardon, symbole de la Lorraine, montre fièrement ses couronnes naissantes ou écloses

Le chardon chante une ode dédiée à Otto de Habsbourg

Des clochettes violettes recouvrent par transparence des fées au regard malicieux

Coquelicots et fruits indomptés rougissent de timidité à mon passage

Boutons et étoiles, dorés ou mauves, parsèment un sublime tapis de nature byzantine

Ronces gonflées de mûres charnues et juteuses

Orties, arbrisseaux, feuillages rebelles rampants, touffes d’herbes,

Cailloux ruisselants dans les coulées de boues figées

Mon épopée sauvage et glorieuse me conduit, me perd, volontairement, dans le monde des animaux, au cœur de la Grande Feuillue, loin des petits hommes et de leurs villes maudites, oppressantes et stériles

Recul nécessaire à une parfaite reconstitution intérieure et donc extérieure

 

Feu de Dieu sur cette vallée chevelue où règne l’espoir

Enfin, je peux m’élever, grimper sur mon Solutré, consacré à Saint-Belin, ma source du Bonheur

Laissant derrière moi quelques tâches de paysage, le terroir gras de Lorraine, où paissent de magnifiques bovins, qui semblent convoiter du regard les rouleaux blonds dévalant les collines avoisinantes

Nous sommes sur la route du lait…

 

© Photo ci-dessus : http://www.cartesfrance.fr/carte-france-ville/57254_Gorze.html

 

Ici, je suis déjà né dans une autre vie

Ici se trouve mon destin d’homme de la glaise

Au milieu des paysans qui façonnent les étendues chocolatées, domestiquées du Grand Est, à grands coups de fourchette géante

Au milieu des bûcherons, coiffeurs de l’Antre : la Croix aux-loups

 

Je caresse ma Terre Promise, couchée telle une belle soumise

Le mouvement perpétuel de ma vie s’arrête, je fais le point

Puis le vent m’entraîne, me pousse vers l’avant

Je suis le papillon cherchant toujours plus de lumière

La descendance me suit, attentive, elle se réfugiera bientôt dans ce temple de verdure préservé, afin de retrouver la paix

Je lui apprends à respecter ce dédale de survie, d’amour infinie

Sur les traces de nos guerriers ancêtres résonne la quête identitaire

 Wandervogel2.JPG

Si le sanglier ne se montre pas aujourd’hui, par contre, une biche gracieuse nous rend hommage sans fuir

Pas gaillards, clairière isolée, nous fusionnons avec les esprits de nos Pères

A l’ombre de chênes-cathédrales, séculaires, et au milieu d’autres rois de la Toison Sylvaine, je rends Justice à notre plus longue mémoire, tel un Saint-Louis conservateur ; tandis que passe une limace rouge-orangé étirant, majestueusement, à mes pieds son temps unique

Je n’ai vraiment rien à faire du monde de la consommation, puisque je suis pourvu d’un sixième sens : ma Terre de Gorze !

Je m’étire un instant, allongé sur une bute, demeure d’éternité, où je peux m’assoupir - après une petite collation bien méritée - « Les quatre fils Aymon » pour gardiens d’un songe où je refais le monde…

 

© Jean Dorval, le 24/07/07, pour LTC Poésie.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

« LES ENFANTS DU MONDE NOUVEAU. »

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

D’après « Le Faune de Marbre » de William Faulkner.

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

Les peupliers sauvages se balancent comme les corps de jeunes vierges élancés

En rangs désordonnés ces belles danseuses, souples et ivres à la fois, hissent leurs cimes lumineuses, leurs poitrines vert-argent, offertes à la voûte stellaire bleutée

Le souffle des premiers vents frais du Printemps déchaine leur élan de Liberté

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

Bouleversant ciel et terre, comme tombés d’un azur sans rivages, les oiseaux impatients s’agitent en quête de l’âme sœur, annonçant le Renouveau de la Vie Eternelle

Les premières violettes percent timidement le drapé émeraude recouvrant le corps d’une Terre prête à être fécondée de toutes parts

L’herbe épaisse, encore émue d’humidité, ressemble à une chevelure désordonnée bordant des chemins menant nulle part

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

Le soleil fait resplendir la charge cristalline d’un ruisseau qui se brise en de multiples fragments de glace en contrebas

Cette explosion d’assauts guerriers, confondue en blanche écume, en véritable frisson incontrôlable continu d’eaux folles, s’échoue de tout son long en une veine nourricière irriguant la vallée toute proche où paissent les troupeaux sages et gras

Les champs de blés de leurs solennels sillons s’abreuvent au passage pour mieux renforcer la fougue de leurs jeunes pousses qui tendent les mains vers le Très-Haut

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

 

De chaque côté, des hêtres bavards se frottent à des lilas indisciplinés

Les bouleaux entourent, en formation serrée, une clairière récente

De fourré en fourré, d’arbre en arbre, telles des sentinelles bruyantes, les pioupious diamantins des jeunes recrues résonnent en échos éparsjean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

Les vergers à fruits d’or naissants, presque parés de tous leurs atours multicolores, entrecoupés de bourgeons arrogants, accueillent des passagers clandestins trônant parmi de futures poires, pommes ou cerises tentatrices

Les haies d’épines protègent des baies en gestation qui seront au final dérobées

Les loopings des hirondelles sont autant de guirlandes vaporeuses clairsemées par hasard au gré du temps

Sans bruit, l’araignée tisse une étoile lumineuse sur la bruyère des sous-bois

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

La face pure du jour, ensoleillée, encore trempée des flagrances de la Terre, réchauffe les grands espaces sortis récemment de la longue nuit de l’Hiver

Des myriades d’abeilles conjuguent, déjà, les notes parfumées, découvertes sur la Palette du Divin Jardin, recréée sur mesure au rythme des saisons, et sur laquelle le Monde rêve éveillé

La Vie, sanctuaire scellé d’une Alliance suprême avec le Créateur - l’évaporation de la rosée matinale achevée - attend la pluie comme on attend l’Amour, un rameau vert à la bouche, tendu en offrande, par avance, à l’Eté prometteur à venir…

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

© Jean Dorval, pour LTC Poésie, le 14 avril 2012.

  jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentinjean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

« TILIWA (1) D’ABONDANCE. »

 

D’après les « Chants Berbères de Kabylie » de Jean Amrouche…

 

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie

Sur le versant sud de la verdoyante Vallée de la Soummam

Où se fondent les paysages émouvants de Kabylie

Je retrouve en ton sein ma Doulce l’empreinte primordiale

Là, où tes eaux s’étirent, j’épanche ma soif

 

Mélodie surgie des entrailles profondes de l’Algérie

Chant rythmé à l’Espagnol, Mandole kabyle

Communion de destins, gloire secrète de tous mes espoirs

Je suis de ton Peuple, comme ton Peuple est de moi

 

Voici les vers, voici les musiques,

Voici les chants de mon Cœur,

Ceux qui résonnent en toi

Accords accordés, tensions dénouées

Chemins de pins sauvages

 

Ô combien de vers inspirés, sucés aux lèvres de mon Amante adorée,

Parfums de miel et de lait mélangés,

Et d’où point la source apaisante nourrissant le puits d’un village d’antan

Je sais pleurer que pour rafraîchir mon Aimée

 

Partagé entre Amour et Eternité,

Je choisis l’Amour Eternel

Ta voix chantante a sur moi un pouvoir d’ébranlement unique,

Aux vertus incantatoires

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie

© Photo ci-dessus : http://tottilami.centerblog.net/14-la-femme-berbere

 

Tes atours rituels sur le métier à tisser mon âme chaque jour m’inclinent un peu plus au partage solidaire

Je rends public notre Amour

Tu élèves ma plume à sa plus haute perfection

 

Je me retrouve sur tes routes sans déroute

En ta présence, le soleil pleut et les nuages irradient

Entre blanche toile et cretonnes fleuries, je respire ta féminité berbère préservée

L’ocre et le safran subliment ton visage

 

Mon esprit grâce à toi n’est plus tordu comme un sarment

Et je m’élève comme un palmier dans le désert

Derrière les montagnes l’Astre véritable est tombé

Et je m’allonge contre toi pour te réchauffer

 

Tes oiseaux visitent mon esprit de jour comme de nuit

Tu ouvres alors une fenêtre sur ton oued chargé d’émotions

Tu ouvres alors une fenêtre sur ton oued polisson

Tes larmes de joie intensifient mon outre d’abondance

 

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie

Peut être l'une des plus anciennes photos représentant une jeune beauté kabyle...

© Photo ci-dessus : http://kabylie-davant.skyrock.com/2403869243-Une-belle-jeune-femme-Kabyle.html

 

Paix et salut au sommet de chacune de tes collines câlines

Ô ma Patrie terrestre charnelle !

Tu entretiens ma soif pour mieux me satisfaire

 

Pour toi, j’ai retrouvé l’immortelle raison

Détaché de tout, j’honore ta beauté d’un tribut militant

Je suis le Génie des Montagnes qui n’exhausse que toi

 

Devant toi mon Cœur est pur, et je suis tel un jeune faucon

Notre couche s’anime dès que je te touche

Je t’honore du Levant au Couchant, et du Couchant au Levant !

Le temps s’est arrêté !

 

L’ambre d’une lampe emplit de son odeur notre chambre

Ce lit que tes mains disposent m’invite en ton antre

Dans tes draps, en Homme de Foi, je glisse !

 

Ton visage est le seul remède contre la sécheresse

Je cueille pour toi un plein panier de figues de Barbarie

Tes éclats de rire me ravivent

Ta bouche délivre ma vaillance

Tes yeux brillants comme le jais m’hypnotisent

 

Je suis ivre de Liberté

Je plane sur tes courants d’air

Tel un ouragan, tu m’emportes

Je marche pieds nus sur l’azur

 

Tu es ma racine

Tes belles manières mes amarres

En ta présence, je ne sens plus la pluie battante,

Ni même la morsure du soleil !

 

Ô fenêtre sur ta mer intérieure

En ta compagnie, je connais les jours les plus heureux

En moi coule un sang généreux

Ta fontaine me ressuscite

 

Vol puissant emporté par un vent de récolte

Au son des youyous, je me pose sur ton épaule

Je suis le nouvel arrivé renouvelé,

Celui qui te couvre de roses des sables

 

Nos jours sont sacrés, Ô ma Chérie !

Va doucement, tout doucement,

Laisse monter en chacun de nous une vague irrésolue

Parmi les grands voiliers du désert,

Je t’ai choisie aigle femelle

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie

Très belle Femme kabyle en tenue traditionnelle.  

© Photo ci-dessus : http://algeriasong.over-blog.com/photo-1726216-Belle-Femme-kabyle-tenue-traditionnelle_jpg.html

 

Le berceau de tes bras m’enveloppe

Tu es la fille aux pieds jaunes

L’ouvrage entre nous n’est jamais terminé

 

Une amulette d’argent se balance entre tes seins

Des anneaux tintent à tes chevilles

Des bracelets scintillants épousent tes bras

 

Ta chevelure s’échappe dans cette danse,

Ta chevelure t’échappe dans cette transe

La fleur d’oranger te parfume, t’habille

Le henné noir fait écho à tes yeux

 

J’ôte ta ceinture

Tous nos désirs sont comblés,

Nos greniers toujours remplis

 

A la saison des blés mûrs

Tu inondes les étoiles de fils dorés

Que la Terre de tes Ancêtres te garde, te soit propice,

Car tu es ma Seule Complice

 

Du Crépuscule des Cieux,

Ô mon Cœur, chaque jour, je t’explore

Je marche parmi tes sables émouvants

J’entre dans ton fleuve de feu

 

Ô Source, donne-moi de l’eau,

Et aux lendemains de l’Amour

Rappelle-nous toujours de vivre pour seulement nous aimer

Que ce soit notre unique prière au plus divin de notre Humanité

 

© Jean Dorval, pour LTC Poésie, le 12 avril 2012.

 

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 Notes : (1) Traduction : "les fontaines, les sources" en Kabyle.

"FANNY."

 

A l’heure des violons et des corps de chasse,

Sur une pièce d’eau d’Haendel,

Dévoré je suis,

Entre pommiers en fleurs et champs de magnifiques violettes,

Par l’émoi que me cause ta silhouette

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je suis ton dévoué serviteur

Ô voie sacrée !

Survolant ton front avec la légèreté d’un nuage

Je ceins ton cœur du bout des lèvres

Je suis, nous sommes, égaré(s) dans un tourbillon d’émotions

 
Bright Star : Trailer / Bande-Annonce (VOSTFR/HD) par LeBlogDuCinema

 

Je chéris ton honneur comme on entretient un feu de camp

De nuit, comme de jour, sans détour, je me dévoue à l’aveu

Mon Amour pour toi oscille entre tes fragrances printanières

Et le petit bouquet de marguerites que je t’ai offert

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

Aucun prénom n’est plus doux que le tien

Du bout des cils, je recueille ton innocence

Mes doigts invitent tes mains au séjour

 

Je t’entoure de promesse et d’allégresse

J’écoute ton cœur tel un horloger

Jamais, je n’aurais pu imaginer pareille lecture

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Ma Bien-aimée,

Une lettre de toi, un mot de toi

Une lettre pour toi, des mots pour toi

 

Je chavire et je vire

En avant toute jusqu’à l’Astre Divin !

Je me consume…

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je suis sans le sou, tu es mon unique trésor

Pour toi, seule, je compose cette poésie

En Musicien des Mots qui ne connaît pas la crise

 

Je m’installe à tes côtés afin de ne plus m’égarer

Je retourne en pèlerinage à ton cou

Telle une dédicace

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je t’aime à la lumière d’une bougie

Pour peu que la flamme en soit éternelle

Je suis ébloui,

Rien depuis la Création n’est plus éclatant et délicat que toi

 

Je marie nos mains un instant sans fin

Je grave nos égards dans mon Art

Une telle proximité ne peut que luire

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je suis en toi, tu es en moi

Je croise mes doigts avec les tiens

Je t’invoque Etoile brillante immuable

Même les vents contraires me ramènent à toi

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je tombe empli de fièvre à tes pieds

Respirant à la naissance de notre Monde

D’un geste auguste, tu calmes ma sentence

Tu m’enivres mieux que l’absinthe

 

Auprès de toi, mes jours ne sont plus comptés

Je refuse de manger pour mieux me rassasier de ta beauté

Même le chant des oiseaux rappelle notre détour

Mon cœur ne fait plus que battre, je revis au quart de tour !

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je goûte au trouble à grandes lampés

Je savoure tes courants alternatifs

Nous dansons une valse infinie sous les arbres fleuris

Et un, deux, trois baisers !

 

J’ai payé cette traversée au prix de mon existence

Et je ne regrette rien

Je suis prêt à tout, ici-bas,

Pour te tenir enlacée contre moi

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

J’embrasse ta poitrine

La peau a une mémoire que nous ne saurons déjouer

J’embarque à nouveau sur ton navire d’instantes délectations

 

Tu es un cygne glissant sur les fleurs champêtres

Je fais le vœu d’être dans ton sillage

Grâce au Ciel, l’heure est venue de réchauffer l’horizon

Sublime rituel, afin de finir en parfaite oraison

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

© Jean DORVAL, pour LTC Poésie, le 26 mars 2012.

  jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

« EL ULTIMO TANGO 1850-1900. »

Pour lire le poème ci-dessous dans son jus, il convient d'écouter en même temps le délicieux morceau d'Astor Piazzolla : "Caliente"...


 


Chemins et yeux entrecroisés

Cœurs et jambes croisés

Tangos, Milongas, Valses

Casa Rosada Buenos Aires !

 

Ce soir au salon argentin

Ô volupté complice

Sur un air d’Astor Piazzolla

J’ai envie que tu t’abandonnes dans mes bras

J’ai envie de vaincre ta fougue jusqu’au dernier Tango

 

Chemins et yeux entrecroisés

Cœurs et jambes croisés

Tangos, Milongas, Valses

Casa Rosada Buenos Aires !

 

Déclinaisons symbiotiques

Impros symétriques douces et accélérées

Dérive à l’unisson sur talons aiguilles

De têtes hautes en pas chassés

Parfums et peaux emmêlés !

 

Chemins et yeux entrecroisés

Cœurs et jambes croisés

Tangos, Milongas, Valses

Casa Rosada Buenos Aires !

 

Expressions libres en bas réglisses

Sexteto tipico emballé d’un autre temps

Contrebasse et piano, notes mélancoliques

Violons et bandonéon doublés du rouge de tes lèvres

 

Chemins et yeux entrecroisés

Cœurs et jambes croisés

Tangos, Milongas, Valses

Casa Rosada Buenos Aires !

 

Petite mort partagée sur la piste de danse

Corps à corps endiablé

Partenariat toujours renouvelé

Allégeance à la cambrure de tes reins, de tes pieds

 

 

caliente,bas réglisses,bas résilles,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,poésie lorraine,poésie,tango,tango argentin,astor piazzolla,buenos aires,el ultimo tango,de buenos aires,argentina,viva argentina,el mejor de la,casa del tanguo,1850,1900,metz,moselle,lorraine,centre pompidou-metz,france,amérique du sud,hispano-américain,amour,romantisme,romantisme argentin,bandonéon,violons,contrebasse,piano,sexteto tipico

© Photo ci-dessus : http://blog.terremaroc.com/


Chemins et yeux entrecroisés

Cœurs et jambes croisés

Tangos, Milongas, Valses

Casa Rosada Buenos Aires !

 

Matador-Paon instrumentalise sa Suivante à sa guise

Pour finalement la lâcher sans surprise

Puis par son entremise semble épuiser la belle éprise

Finalement en contretemps ce possessif duo s’électrise

Pour achever son tempo lent 2/4 et 4/8 en état second, mouillez chemises !

El ultimo Tango sans méprise !

 

Chemins et yeux entrecroisés

Cœurs et jambes croisés

Tangos, Milongas, Valses

Casa Rosada Buenos Aires !

 

© Jean Dorval pour LTC Poésie, le 25 décembre 2011.

 jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane

INFO PLUS SUR LE TANGO :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tango_%28danse%29

http://www.youtube.com/watch?v=5p6GiX84-_s&feature=related

http://www.youtube.com/watch?v=kCrQLBKXwOI&feature=fvsr

http://www.youtube.com/watch?v=n1xU-VF2oJM&feature=relmfu

http://www.youtube.com/watch?v=0Vnkju1bK7Q


Une idée de CD, pour ceux qui veulent approfondir leurs connaissances sur le Tango, parution en 2004 chez "El mejor de la CASA DEL TANGO" : "El Ultimo Tango De Buenos Aires" (Roberto Goyeneche, Astor Piazzolla, Nestor Marconi, Quinteto Ventarron, Amelita Baltar, etc.).

 

caliente,bas réglisses,bas résilles,jean dorval pour ltc,jean dorval poète lorrain,poésie lorraine,poésie,tango,tango argentin,astor piazzolla,buenos aires,el ultimo tango,de buenos aires,argentina,viva argentina,el mejor de la,casa del tanguo,1850,1900,metz,moselle,lorraine,centre pompidou-metz,france,amérique du sud,hispano-américain,amour,romantisme,romantisme argentin,bandonéon,violons,contrebasse,piano,sexteto tipico

« BEFORE SUNRISE. »

jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane

jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane

jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane

jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane

© http://membres.multimania.fr/undergronde/jazz/milesdavis.html (Miles Davis à la trompette…)

 

Comme la trompette en sourdine wah-wah

Tu me fais un certain effet acoustique

Ma vocalisation du son, j’enlace tes notes

Before sunrise « I've got you under my skin ! »

 

Comme jailli d’un bac à musique

Music oh ma music !

J’ai CD à ta tentation

Plein de bonnes intentions

 

Comme la trompette en sourdine wah-wah

Tu me fais un certain effet acoustique

Ma vocalisation du son, j’enlace tes notes

Before sunrise « I've got you under my skin ! »

 

Rêve Party, Trompette-bohème

Tout simplement, je t’aime

Progressif-crooner caressant l’aveu !

Parcours intensif dans tes cheveux

 

jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane

jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane

© http://accessoirespourinstrumentavent.blogspot.com/2010/12/sourdine-pour-trompette.html

(trompette et sourdine wah-wah…

 

Comme la trompette en sourdine wah-wah

Tu me fais un certain effet acoustique

Ma vocalisation du son, j’enlace tes notes

Before sunrise « I've got you under my skin ! »

 

Blue moon underground-celebration

Pavillon rouge insolent sur le départ

Sonnent les cuivres de toutes parts

Peel Sessions initiation !

 

Comme la trompette en sourdine wah-wah

Tu me fais un certain effet acoustique

Ma vocalisation du son, j’enlace tes notes

Before sunrise « I've got you under my skin ! »

 

Sur tes hanches, j’égrène mon tempo-low

De rondes muscatées en Jazz charnu, je me la joue pas en solo…

Viens faire un tour de chant avec moi sans faire fi

Autour de minuit, en Jam Session ma HI-FI

 

Comme la trompette en sourdine wah-wah

Tu me fais un certain effet acoustique

Ma vocalisation du son, j’enlace tes notes

Before sunrise « I've got you under my skin ! »

 

J'ai déposé à tes pieds toutes mes oblations,

Toutes mes impossibles passions

Out of control tremblements, magnitude 9

Sous tes latitudes, enfin, je tombe mes habits neufs

 

jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane

jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane

jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane

© http://cliketclak.skynetblogs.be/archive/2010/11/03/indiscretion.html (féminité musicale !)

 

Comme la trompette en sourdine wah-wah

Tu me fais un certain effet acoustique

Ma vocalisation du son, j’enlace tes notes

Before sunrise « I've got you under my skin ! »

 

Partition dédiée que j’électrise

Dieu sait que j’ai le Jazz dans les tripes

Pourvoyeuse de good trip

Tendre débordement que moi seul maîtrise !

 

Comme la trompette en sourdine wah-wah

Tu me fais un certain effet acoustique

Ma vocalisation du son, j’enlace tes notes

Before sunrise « I've got you under my skin ! »

 

© Jean Dorval pour LTC Poésie, le 19 janvier 2012.

 

jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane

28/05/2012

"POUSSIERES D'ETOILES" SUR LA BLOGOSPHERE...

poussière 1.JPG

 

Tes nuits…
Je suis partie de loin…
                       de quand ma vie était morte…
       … et dans le silence de tes nuits…
                               je suis venue te chercher…

MDO est une poétesse lorraine d'une grande délicatesse de ton et d'esprit. Elle écrit ses rêves secrets où se mêlent passion et Amour. Elle aime l'Homme, un homme... Elle lui donne tout en pensées et en actes. Et ses mots n'attendent que Lui ! Ce sont des mots nouveaux qu'elle invente rien que pour Lui, des mots qui caressent. C'est cela la magie de SA poésie, à lire absolument !

JD pour LTC Poésie.


INFO+ : http://alphacentaura.blogspot.com/

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin