Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2019

La Mort n'est qu'un Passage...

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

"Ô Linceul de ma Vie caresse ma Joue pour m’Emporter vers l’Irrésolu de la Mort lascive."

 

© Jean DORVAL, le 1er Février 2019, pour LTC POésie

 Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

Chants Faméliques I (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Dire pour ne plus Penser

Dire pour ne plus se Méprendre

Dire pour ne plus Médire

Dire pour ne plus Subir

 

Mais…

Dire pour Aboutir

Dire pour Mieux se Sentir

Dire pour Guérir

Dire pour ne jamais plus Maudire

 

© Jean DORVAL, le 24 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons des Depeche Mode Headstar et Only When I Lose Myself

24/02/2019

Black & White (1)

 Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Qui de la Nuit

Ou du Jour

Doit l’Emporter ?

 

Eh bien…

Chacun à son Tour Gagne

Tire sa Révérence

Laisse sa Place

En Rendant Hommage à l’Autre

 

© Jean DORVAL, le 09 février 2019, pour LTC POésie Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons : Swamp Thing de The Chameleons ; et Charlotte Sometimes Live Oxford et A Forest de The Cure

Avant l’Orage (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Le Fiel du Ciel

Dans un Dernier-Effort

Résiste à la Nuit

Qui le Berne

 

L’Obscurité-inquiétante

S’Oppose à l’Ultime

Eclair de Lucidité

Mis sous Pression

 

Une Tourmente-Orchestrée

Prête-à-Craquer

En Bris-de-Verre Multiples

Au Ciel Tendu

Attend de se Répandre

A Grandes Rasades

Sur la Terre-assoiffée

 

Juste Avant l’Orage

Tout est Attendu

Depuis les Etoiles Haut-Perchées

 

C’est la Fin du Jour

Dans l’Immobilité-Latente

Cela Peut Péter

A tous Moments

Comme un Coup de Sonnette

Qui Rompt le Silence

Dans le Noir

 

© Jean DORVAL, le 09 février 2019, pour LTC POésie

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(8) D’après les chansons : Swamp Thing de The Chameleons ; et Charlotte Sometimes Live Oxford et A Forest de The Cure

Chants Faméliques II (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

L’Horizon Ondule

Soumis au Vent

Qui Tourne

S’Arrête et Reprend

 

L’Insolent Tourbillon

Parfume la Soirée

D’un Air Marin Putride

Venu du Grand Large

 

Mise à Nu

Dans le Noir-Abyssin

La Phalène-Prophétique

S’Immole Inexorablement

Sur l’Optique-Hypnotique du Phare

 

L’Arrogante Source Lumineuse

Comme une Boule-à-Facettes

Sans Retenue

Brille de ses Mille-Feux

En cette Nuit

Où Hurle la Chouette

 

© Jean DORVAL, le 09 février 2019, pour LTC POésie

 

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons des Depeche Mode Headstar et Only When I Lose Myself

Les Dédicaces d’LTC POésie !

La Dédicace Surprise d’LTC POésie !,ibis styles metz centre gare,La Dédicace Surprise d’LTC POésie !,ibis styles metz centre gare,

Jean DORVAL, poète lorrain,

est en séance de dédicace

> dimanche 24 février 2019,

de 09h30 à 12h00

> samedi 2 mars 2019, de 08h00 à 12h00

> et dimanche 03 mars 2019,

de 09h30 à 12h00

à l’Hôtel Ibis Styles Metz Centre Gare

23 avenue Foch

Il y présentera ses recueils de poésie

et dont :

"Causerie au coin du Corps."

la dédicace surprise d’ltc poésie !,ibis styles metz centre gare,méandres,le phare,le grand-saut,noctunaires,Âme-swan,mousson,le fil-d’invisible,la tendresse de toi,a l’insouciante etincelle,john keats,quand j’ai la gueule-cassée,cimes et châtiments,song d’une nuit d’eté,en ton sud,vendredi-soir,echo-ésie,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,la mort,la fin du romantisme,jean dorval pour ltc poésie

Renseignements : +33.3.87.66.81.11

Jean DORVAL est publié par www.Edilivre.com

et LaTourCamoufle.HautEtFort.com

la dédicace surprise d’ltc poésie !,ibis styles metz centre gare,méandres,le phare,le grand-saut,noctunaires,Âme-swan,mousson,le fil-d’invisible,la tendresse de toi,a l’insouciante etincelle,john keats,quand j’ai la gueule-cassée,cimes et châtiments,song d’une nuit d’eté,en ton sud,vendredi-soir,echo-ésie,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,la mort,la fin du romantisme,jean dorval pour ltc poésie

22/02/2019

La Dédicace Surprise d’LTC POésie !

La Dédicace Surprise d’LTC POésie !,ibis styles metz centre gare,

La Dédicace Surprise d’LTC POésie !,ibis styles metz centre gare,

Jean DORVAL, poète lorrain,

est en séance de dédicace

samedi 23 février 2019, de 09h00 à 20h00

à l’Hôtel Ibis Styles Metz Centre Gare

23 avenue Foch

Il y présentera ses recueils de poésie

et dont :

"Causerie au coin du Corps."

la dédicace surprise d’ltc poésie !,ibis styles metz centre gare,méandres,le phare,le grand-saut,noctunaires,Âme-swan,mousson,le fil-d’invisible,la tendresse de toi,a l’insouciante etincelle,john keats,quand j’ai la gueule-cassée,cimes et châtiments,song d’une nuit d’eté,en ton sud,vendredi-soir,echo-ésie,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,la mort,la fin du romantisme,jean dorval pour ltc poésie

Renseignements : +33.3.87.66.81.11

Jean DORVAL est publié par www.Edilivre.com

et LaTourCamoufle.HautEtFort.com

la dédicace surprise d’ltc poésie !,ibis styles metz centre gare,méandres,le phare,le grand-saut,noctunaires,Âme-swan,mousson,le fil-d’invisible,la tendresse de toi,a l’insouciante etincelle,john keats,quand j’ai la gueule-cassée,cimes et châtiments,song d’une nuit d’eté,en ton sud,vendredi-soir,echo-ésie,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,la mort,la fin du romantisme,jean dorval pour ltc poésie

08/02/2019

Méandres (1)

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

A l’Ombre du Brasier

Aux Landes-Méandres

Ressurgissent des Noirs-Rivages

Les Coulées de Lave d’Infinie-Etendue

 

Hadès depuis les Enfers

Au Chant du barde (2)

Mène la Mort à la Baguette

Symphonie de Couleurs du Silence

Sournoise, Mêlée, Emmêlée

 

Tempo du Sombre

En Sombrero

Les Heures-Indociles

Des Entrailles de la Terre

Dégueulent des Forges de Vulcain

 

Du Balcon sur le Temps

La Nature-Morte Ressuscitée

S’Ecoule en Néons Jaune-Rougeoyant

Au Pays de l’Haut-delà

 

L’Elégie d’Outre-Tombe

Envoûtement de l’Ame

Embrasse, Embrase

Terrasse jusqu’à la Mort

 

© Jean DORVAL, le 02 Février 2019, pour LTC POésieltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

(1) D’après l’exposition Painting The Night du Centre Pompidou-Metz (13.10.2018-15.04.2019), et notamment le magnifique tableau Digue et plage, de Léon Spilliaert, Chalet Royal et Galeries d’Ostende, 1908-1909 (© Collection privée, Courtesy Patrick Derom Gallery) ; et les chansons : In Flux des Sad Lovers and Giants, et Suedehead de Morrissey

(2) Le mythe d’Orphée réécrit par Poul Anderson, in Histoire divines, anthologie de science-fiction

Le Phare (1)

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

La Torche-Guide, au Loin Passionne

Rayonne, en Fait des Tonnes

Pour se Faire Remarquer

Laser-Cyclopéen dans le Soir

 

Elle ne se Cache Point

Dans la Nuit-Noire

Elle s’Epanche de Moire

Avec des Reflets Ivoire

Qui Courent dans le Miroir

 

Elle Scintille

Comme une Brindille

Qui Brille et qui Vrille

 

Elle Arrose le Chalet Royal

La Digue et la Plage

Sans se Soucier du Lendemain

Mendiant-Irradiant

 

Passage vers l’Eau-de-Là

La Mer est le Début de Tout

Elle est aussi la Fin

Le Phare l’Eclaire

Comme un Gardien

 

© Jean DORVAL, le 02 Février 2019, pour LTC POésieltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

(1) D’après l’exposition Painting The Night du Centre Pompidou-Metz (13.10.2018-15.04.2019), et notamment le magnifique tableau Digue et plage, de Léon Spilliaert, Chalet Royal et Galeries d’Ostende, 1908-1909 (© Collection privée, Courtesy Patrick Derom Gallery) ; et les chansons : In Flux des Sad Lovers and Giants, et Suedehead de Morrissey

04/02/2019

Le Rêve d’Eve (1)

Le Rêve d’Eve,la dédicace surprise d’ltc poésie !, ibis styles metz centre gare, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

A Natacha

 

Mon Eve-Cerise

Tu es l’Ultime-Asile

La Destination-Choisie

L’Unique-Etoile à Atteindre

Ma Voie-Lactée

 

L’Attente dont Je Souffre

Et dont Toi-Seule

A le Pouvoir de me Guérir

Est une Joie-contenue

Qui ne Demande qu’à s’Exprimer

 

A tout Moment

Ma Lave en Affection

Est Prête à Surgir

Comme la Naissance

D’un Nouveau-Monde

 

Sois mon Rendez-vous

Innocent et Pur

L’Expression de ma Foi

 

Je t’Attends

Avec la Fidélité

D’un Loup aux Abois

 

Tu es les Maux de mes Mots

Et le Remède à la Fois

 

Mon Amour

N’est pas à Prendre à la Légère

Chaque Jour Loin de Toi

Je me Meurs un peu plus

 

J’ai Besoin

Que l’On soit Présents

L’Un pour l’Autre

Et l’Un à l’Autre

 

Viens à Moi

Avant que le Chagrin

Ne m’Emporte

 

J’ai Soif, j’ai Faim

Comme un Apôtre de ton Heur

Je Ressens

Un Coup-de-Foudre Permanent

 

Ne m’Oublie pas

Il Faut Nous Voir

Pour Nous Vivre Pleinement

 

Je Veux m’Eveiller à tes Côtés

Te Voir Emerger

Du Fouillis de tes Cheveux-Noirs

Ton Visage repu de Sommeil

Ta Peau d’Orientales-Tentations

Pour t’Accueillir

Dans la Chaleur de nos Draps

Au Creux de mes Bras

 

Tes Yeux-Cieux

Bleu, Vert, Gris

Bleu, Gris, Vert

La Providence

Me les Envoie

Pour me Damner

Sur Terre

 

Fais un Pas avec Moi

Fais-en Encore Deux

Autour de Centre de l’Univers

Puis, Prends ma Main

Pour ne Plus la Quitter

 

J’ai Envie de t’Honorer

Comme Vénus-Câline

Devenue Vestale

 

Mon Adoration de Toi

N’est qu’à ses Débuts

Elle ne Peut que Grandir et Croître

 

Tes Yeux en Amande-douce

Aux Sourcils-Angéliques

Me Troublent d’un Plaisir-double

 

Le Temps est Venu

De Moissonner nos Rêves

De Tremper nos Lèvres

De se Mordre au Premier-Sang

 

Une Preuve d’Amour

Ne Peut que se Vivre

Ouvre-Moi ton Cœur

Ma Valentine en Ode

 

Je te Confesse

Mes Sentiments à Voix-Basse

Pour n’Avoir qu’à me Rapprocher de Toi

Te Respirer et Frôler

 

J’étouffe en Touffe

J’ai Froid Sans-Toi

J’ai Epousé tes Absences, tes Ombres

Les Feux dont Tu m’Inondes

Pour ton Bonheur, je donnerais le mien

 

Il Nous faut

Nous Goûter

Du Bout des Lèvres

En Baisers si Nobles

Que Jamais

Tu ne Pourras t’en Séparer

 

Des Larmes au Frisson

Il n’y a qu’un Serment, une Promesse

 

Je veux Cueillir

Ta Fleur sans pareil

Cet Instant d’infinie-Beauté

Soumis aux Volontés de tes Grâces

 

Si Mourir n’est Rien

Ne plus te Revoir est Inconcevable

L’Ivresse est telle à tes Côtés

Que je Braverais bien la Mort

Pour te Rejoindre

 

Deux Cœurs-profonds

Aux Ames magnifiques et charmantes

Tressaillent en s’Epanchant

A se Plaire, Ils Finissent par se Sublimer d’Emoi

 

© Jean DORVAL, le 04 février 2019, pour LTC POésie

 

Le Rêve d’Eve,la dédicace surprise d’ltc poésie !, ibis styles metz centre gare, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après la Comédie héroïque, Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand ; et les œuvres musicales : Nocturne op.9 No.2 de Chopin, Sérénade de Schubert et Un Sospiro de Franz Liszt

 

03/02/2019

La Première-Bouffée de Toi

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

À Natacha

 

Il dépose en Hommage ses Baisers-allumettes à la Naissance de son Souffle, Lèvres Papier-à-cigarette, bien roulées, pour prendre une première Bouffée de sa Bise-légère, de son Âme-consacrée ; et part en Volutes de Fumée au Pays de ses Yeux-Cieux, bercé entre Schumann et Stravinsky.

 

© Jean Dorval, le 25.01.2019, pour LTC POésie

 

Dies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

02/02/2019

Le Grand-Saut (1)

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

Du Haut de cette Falaise

Où je me suis Jeté

Hier, Aujourd’hui et Demain

 

Étreignant la Nuit

Les Bras écartés

Pour Mieux Saisir

Les Yeux-Noirs

Du Grand-Soir

 

La Main du Tout-Puissant

M’a retenu

Suspendu au Temps

Qui Passe et ne se Rattrape pas

 

Je suis le Corbeau-Noir

Qui Étreint la Mort

Et que Rien ne peut Arrêter

Prêt à Tout

Pour s’Envoler

 

© Jean DORVAL, le 02 Février 2019, pour LTC POésie

 

ltc poésie quand les mots d'outretombent.JPG

 

(1) D’après l’exposition Painting The Night du Centre Pompidou-Metz (13.10.2018-15.04.2019), et notamment le magnifique tableau Digue et plage, de Léon Spilliaert, Chalet Royal et Galeries d’Ostende, 1908-1909 (© Collection privée, Courtesy Patrick Derom Gallery) ; et les chansons : In Flux des Sad Lovers and Giants, et Suedehead de Morrissey