Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/06/2020

Ferme les Yeux (1)

LTC Poésie la dame blanche.JPG

 

A Elie-Salomé

 

Ferme les Yeux

Laisse-Moi

M'Imprégner en Toi

Buvard-bavarde Paralysée

Qui Boit ma Ciguë

Jusqu’à la Lie

Sans Pouvoir Lever l’Encre

 

Détends-toi

J’Embrasse ton Portrait

Trait-pour-Trait

Le Jeu-du-Miroir

Interprète tous mes Prétextes

Interpelle tous mes Réflexes

 

Ma Reine, mon Etoffe

Qui M’Empresse

De Près comme de Loin

Je Prends le Temps de t’Observer

Je ne peux Sortir

Que par tes-Yeux-Libellules

 

Au Pied de la Vallée

Au Pied des Falaises

Le Long-du-Rhin Sombre-Mystérieux

Quand les Oies-sauvages Décollent

Je Pense à Toi, Ô Balafre de Joie !

 

Aux Champs-de-Fleurs

Ce Soir de Lune

Mon Talent-d’Achille

Tu Captes les Rayons-du-Soleil

Rayonnes de toute ta-Beauté

Je suis Alors ton Rimbaud-Warrior

 

© Jean DORVAL, le 1er juin 2020, pour LTC POésie

 

(1) D’après les Morcifs : Chanson Rock With You de Michael Jackson ; Talk by Coldplay ; Mano Suave de Yasmin Levy & Natacha Atlas ; Cuban Overture et Rhapsody In Blue de Gershwin ; Crush by Garbage ; et Ready to Go by Republica

Vos Secrets… [by Mallarmé]

LTC Poésie la dame blanche.JPG

 

"(…) J’aimerais

Etre à qui le destin réserve vos secrets. (…)" (1)

 

(1) Hérodiade par Mallarmé 1914, 8e édition

21/05/2020

Le Nombre d’Ailes (1)

LTC Poésie la dame blanche.JPG

 

A Elie-Salomé

 

L’Echo des Matines-câlines

Résonance Parfaite

Gorgée de Vers-Tiges

Décolle vers sa Plage

Comme Nombre d’Ailes

 

Elle Prend la Pose

Vêtue d'Ecume de Mer

Sa Peau-ésie dentelée

Ses Seins en Ambassade

Embrassent le Vent sablé

 

Pris dans sa Tourmente

Il Dégrafe son Corps-Sage

Dépose la Main sur son Cœur

Tente de Compter

Entre ses Deux-Tétons

Tous les Papillons Multicolores

Qui s’Evadent vers le Large

 

Elle Pénètre son Ame

Le moindre de ses Atomes

Lui Appartient

Sa Voie-Lactée Brûle son Etoile

 

Sa Presqu’île Magnétique Consacrée

L’Envole dans le Sens Contraire

Des Aiguilles-affolées qui se Montrent

Exil-Volontaire qui le Conduit

Tout Droit dans ses Bras

 

Elle Tourne sa Tête

Il Aperçoit ses Yeux

Comme un Frêle-Oiseau

Elle s'Installe

Sur les Branches de son Esprit

 

Il Plonge dans son Regard

Des Matinales à la Tombée de la Nuit

Face-à-Face Silencieux-Agité

Durant lequel Il ne lui Faut

Que quelques Secondes

Pour Construire un Toit pour Deux

 

Il l’Aime en Lampe-Tempête

En Ouragan incontrôlable

En Vagues Folles montant à l’Assaut

De ses Côtes-d'Armor

 

© Jean DORVAL, le 21 mai 2020, pour LTC POésie

 

(1) D’après le Poème La Chanson du Mal-aimé de Guillaume Apollinaire (1880 - 1918) ; et les chansons : L'amour by Bon Entendeur vs Mouloudji, Come Closer by Guts, Lujipeka & Lorenzo ; et Old Swan by Mark Lanegan