Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2019

PARI REUSSI CE JOUR POUR JD A CORA EN VILLE...

jd cora en ville 23.03.2019.jpg

 

Il faisait 11 degrés, ce matin, quand la dédicace du JD a commencé, à CORA en ville, 9 rue du Petit Paris, à 57000 METZ. Une température qui est très vite montée, avec la lecture de quelques vers coquins... De belles rencontres ont ponctué cet échange littéraire de qualité, qui s'est déroulé de 10h00 à 19h00, au cœur de Metz. Un Jour de Printemps ensoleillé et résolument chaud. Pas comme les autres...

 

Renseignements : +33.3.87.16.58.70

Coraenville.fr

et Facebook.com/Cora-en-ville-Metz.

 

cora en ville.JPG

14/03/2019

After-Dark (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

La Nuit ne Parle que du Jour…

 

Elle Honore la Lumière

De son Amant-éphémère

Qui Revient Tous les Matins

Avec la Précision d’un Métronome

La Prendre dans ses Bras-câlins

Où Elle s’Endort, se Meurt

Pour Mieux y Venir, Revenir

Sombre Ombre-Opaline

 

Que la Nuit est Belle

Sous les Etoiles en Toile

Et Elle le Sait…

 

Son Ravissement

En Voile qui se Dévoile

Tous les Matins Piège le Levant

Dans ses Chants Chromatiques Noirs

Qui s’Effilent à l’Infini

Pour Mieux Disparaître

Et Renaître au Grand-Soir

 

© Jean DORVAL, le 28 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après la chanson : Today I Died Again des Simple Minds

Eloge à la Nuit (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Elle-Phalène

S’Envole de Nuit

S’Evapore avec la Lenteur

D’un Nuage-Cotonneux

 

Elle Flirte

Avec les Lèvres du Vent

Qui la Poussent

A Toujours Aller

Plus Loin, Plus Haut

 

Elle-Phalène Muette

Prise dans une Ellipse-intemporelle

De ses Ailes-immaculées

S’Etire à l’Extrême

Tournée vers le Soleil-Levant

Comme une Prière en Hommage

Aux Premiers-Mots de l’Ombre

 

© Jean DORVAL, le 28 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons : Barbarism Begins at Home de The Smiths et Pleasantly Disturbed des Simple Minds

13/03/2019

L-Phalène (Suite…) (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

L-Phalène et la Mort

Dans un Dernier Effort

S’Enlacent d’un Commun Rayon-de-Lune

Ultime Danse Noctambule

Ivresse des Sens en Lanterne des Maures

Où Elles s’Immolent

Communion en Gerbes de Braises !

 

© Jean DORVAL, le 13 mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons How Soon Is Now de The Smiths et Suedehead de Morrissey

La Phalène III (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Ouvrant Grand les Ailes

Au Vent du Soir

Elle-Phalène

Fragile et Naïve

Fraîche comme de la Porcelaine

Frisonne en Frêle Apparition

 

Dorée de Sommeil

Conjuguant le Silence

Cette Vénus de Miel-soyeux

Versée dans le Merveilleux

Paralysée de Beauté

S’Electrise et se Frise

Sur le Tronc d’un Arbre

A l’Ecorce en Flamme

Baignée de Soleil-Couchant

 

© Jean DORVAL, le 28 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

 

(1) D’après les chansons Heaven Knows I'm Miserable Now et Shoplifters of the World Unite de The Smiths ; et la poésie : Sonnet de porcelaine de Renée Vivien

La Phalène II (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Pâle et Fragile Phalène du Soir

Messagère-Passagère Mystique

Voile du Couchant

Au Sein du Firmament

Ton Vol m’Elève

 

Dorée, Adorée

Ta Course Légère

Me Traverse, me Perce

Me Transfère

 

Aux Champs Élysées

A l’Heure du Silence

Le Drap-Noir de la Nuit

Descend des Cieux

Sur la Terre Prête, Offerte

En Limbes Nocturales

Où Tu Virevoltes à 100.000 Volts

 

© Jean DORVAL, le 28 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après la chanson La Forêt de Lescop

07/03/2019

LES DEDICACES D'LTC POESIE.

jd e.jpgJean DORVAL, poète lorrain, est en séance de dédicace, samedi 23 mars 2019, de 10h00 à 19h00, à CORA en ville, 9 rue du Petit Paris, à 57000 METZ

Il y présentera ses recueils de poésie, et dont :

"Causerie au coin du Corps."

Renseignements : +33 3 87 16 58 70

Causerie au coin du Corps

Coraenville.fr & Facebook.com/Cora-en-ville-Metz

cora en ville.JPG

Jean DORVAL est publié par www.Edilivre.com

et http://latourcamoufle.hautetfort.com

LES DEDICACES D'LTC POESIE.

jd e.jpg

Jean DORVAL, poète lorrain, est en séance de dédicace, samedi 9 et dimanche 10 mars 2019, de 09h30 à 12h00, à l’Hôtel Ibis Styles Metz Gare, 23 Avenue Foch.

 

Il y présentera ses recueils de poésie, et dont :

"Causerie au coin du Corps."

Causerie au coin du Corps

  

Renseignements : 03.87.66.81.11

www.accorhotels.com

 

Jean Dorval est édité par :

Edilivre.com

et

LaTourCamoufle.HautEtFort.com

IBIS 3.JPG

Ebène d’un Soir

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Partir en Fumée

Le Temps d’une Nuit

Cérémonie du Bitume

En Amertume

Graphite Néophyte

Qui se la Joue Ebène d’un Soir

 

© Jean DORVAL, le 28 février 2019, pour LTC POésie

 Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

02/03/2019

La Tombée (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

En Prune-Emoi

Brune est la Nuit

Perdue dans le Cercle-Vicieux

De l’Infini indéfinissable

Qui n’en Finit plus d’Agonir

 

La Chauve-Souris Crie

Dans cette Immensité

Dévisageant le Néant

A pleines Dents

 

L’Impalpable-Insoupçonné

Rivière d’Encre

Diluée sur les Rives du Temps

S’Etend sur l’Entrejambe

De l’Azur-Ebène qui s’Ancre

 

Plongé en Absurdie

Dans une Unique

Et Magnifique Couleur

De Noirceur Délicate

La Tourmaline-Noire

Chasse les esprits-maléfiques

Jusqu’à ce que Mort s’en suive

Une seconde Fois…

 

© Jean DORVAL, le 02 mars 2019, pour LTC PoésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(12) D’après les chansons : Dont Wanna Be The One des Midnight Oil (extrait du Live : Oils on Water) ; Mein Herz Brennt des Rammstein ; Live from Wacken, Full Show, des Nightwish ; et Warp des New Musik

 

28/02/2019

Poivre et Sel (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

A la Tombée

Comme sur une Photo

En Noir-et-Blanc

Le Jour s’Oppose à la Nuit

Dans une Intime-Confrontation

 

Mais Galant

Au Final, il Embrasse la Nuit

En Lui Laissant de Bon Coeur la Place

Dans un Eclat Poivre-et-Sel

Clairsemé d’Argent

 

La Nuit alors Salue

Le Jour qui se Meure

Dans ses Bras

Pour Mieux y Renaître

Le Lendemain

En Rayonnant Phoenix

Fils du Soleil

 

© Jean DORVAL, le 26 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après la  chanson : OMD Firegun

Champs Electriques Faméliques (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Les Frissons Parcourant

Le Champs Electrique Ravi

De l’Innocence-Perdue

Aux Limites du Drame

Et de la Mort

Font Quitter la (dé)Raison

 

Le Fil-Conducteur

Destructeur-Massif

Atomique Persuasion

Fait Perdre le Contrôle

De Tout et de Rien à la Fois

 

Surprises en Supplices

Echos Complices

Tango à Malices

Rêves égarés d’Alice

Qui s’Egare Avec Ulysse

 

Coup de Canon

Détonant, Etonnant

Embrasant la Matrice-infernale

Qui Détruit et Réduit TOUT à Néant

 

© Jean DORVAL, le 24 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons des Depeche Mode Headstar et Only When I Lose Myself