Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2020

Les Faits-Boomerang (1)

Osiris Revient des Morts,

 

Mes Tant-Aimés

Chaque Nuit

Je (re)-Viens vers-Vous

Mon Rêve est Froid

Comme la Mort

Voyage sans-Tour

Voyage sans-Détour

Voyage sans-Retour

Je ne Vous Trouve Pas

Je ne Vous (re)-Trouve Jamais

Vous n’êtes Pas-Là

Vous n’êtes Plus-Là

Je Vous Cherche

Je Vous Recherche

En Vain, Manque de Veine

Sans Vous Atteindre

Les Faits-Boomerang

En Pleine Poire

Ramènent Toujours

A la Case-Départ

 

© Jean DORVAL, le 31 mars 2020

 pour LTC POésie

 

(1) D’après le livre poétique d’Asli Erdogan, Le bâtiment de pierre, paru chez Actes Sud (2013), et le recueil de poésie de Christian Bobin NoireClaire publié chez NRF Gallimard (2015) ; d’après les chansons : Porcelain du groupe The Agnes Circle ; Procession (Live at Le Palace, Paris in 1982), Don't Do It, The Beach et Krafty des New Order

JEAN DORVAL EST L'INVITÉ DU MOIS D'AVRIL DE PLUME.

2020 04 jean dorval

Jean Dorval : Un Romantique en Rite Initiatique ! (…) Il écrit en Vers Libres Biosentimentaux en s’inspirant de l’Art en général (Musique, Peinture, Photo, Cinéma, Sculpture, Poésie, etc.). Ses deux thèmes de prédilection sont : l’Amour de la Femme et l’Amour du Prochain… Il présente son dernier Recueil de Poésie : Elie-gie. Elégie dédiée à Elie LA Muse Parfumée et Sublimée...

En cette période de confinement, voici une très bonne idée de lecture !

Pour lire la suite de cet article :

Association-Plume.fr/Jean-Dorval

Eliegie

30/03/2020

Pluie-de-Suie (1)

Osiris Revient des Morts,

 

Où es-Tu Clarté de ma Flamme ?

Du Fond d’un Recul-Infini

Mon Âme qui Suit la Pluie de Suie

Vapeur-Sœur de mes Pensées

Jour et Nuit se Perd en Nuages-Errants

Hésitants et s’Etirant

Reste-t-il quelque Chose à Aimer ?

Je Passe mon Chemin

La Solitude m’a Englouti

Je suis le Rêve-Froid de tous les Rêves

L’Ombre du Chat-Noir m’Enveloppe

Me Pousse vers la Fosse-Commune

 

© Jean DORVAL, le 30 mars 2020

  pour LTC POésie

 

(1) D’après le livre poétique d’Asli Erdogan, Le bâtiment de pierre, paru chez Actes Sud (2013), et le recueil de poésie de Christian Bobin NoireClaire publié chez NRF Gallimard (2015) ; d’après les chansons Sur un coup de tête de Maelle, et Nowhere Girl (Radio Edit) des B-Movie

Preuve d’Amour [Inspirée by Friedrich Nietzsche]

Osiris Revient des Morts,

 

Mes Tant-Aimés "(…) Nous ne nous disons rien, nous en savons trop – nous nous regardons sans rien dire, un sourire suffit à nous dire ce que nous savons. (…)" (1)

 

(1) In Ainsi parlait Zarathoustra de Friedrich Nietzsche, page 214, publié par GL-Flammarion

La Nausée (1)

Osiris Revient des Morts,

 

Un Ver d'Apollinaire Traîne au Fond de mon Verre

Un Double-Calligramme sur mon Lit de Glace

Un Cocktail de Peurs en Absinthe dans mes Nuages

Une Goutte de Blanc-bec en Errance

Je me Noie sur un Coup-de-Tête, j’ai une Gueule d'Effroi

J'écris à l'Encre de mes Lavis, à l'Ivresse des Interdits

Dans les Vapeurs de ma Plume-déplumée

Je Sombre dans les Rimes de mon Miroir

Perdu dans le Temps

Je me balade sur une Page-Blanche

J’étouffe de mes Maux jusqu’à la Nausée

 

© Jean DORVAL, le 30 mars 2020

  pour LTC POésie

 

(1) D’après le livre poétique d’Asli Erdogan, Le bâtiment de pierre, paru chez Actes Sud (2013), et le recueil de poésie de Christian Bobin NoireClaire publié chez NRF Gallimard (2015) ; d’après la chanson Sur un coup de tête de Maelle

Fille et Garçon (1)

Osiris Revient des Morts,

 

Fille et Garçon

Le Choix du Roy

Vus et Approuvés

Puis Emportés, Confisqués

Perdus de Vue

Par une Séparation-Surprise

Une Bombe-Glaçante

Qui Fait Froid dans le Dos

Tant-Aimés PAS Revus

Sans Recours Possible

Des Souvenirs pour TOUT-Héritage

Le Choix-des-Larmes

L’Amour d’un PERD

En Confinement-Affectif

 

© Jean DORVAL, le 29 mars 2020

  pour LTC POésie

 

(1) D’après le livre poétique d’Asli Erdogan, Le bâtiment de pierre, paru chez Actes Sud (2013), et le recueil de poésie de Christian Bobin NoireClaire publié chez NRF Gallimard (2015) ; d’après les chansons : Le signe de croix des Glorious, Aimer c'est tout donner de Natasha St-Pier, et Je ne peux qu’imaginer [Chanson officielle du film "La voix du Pardon"] par Glorious et Grégory Turpin

29/03/2020

Chemin de Pâques (1)


 

Osiris Revient des Morts,

 

L’Homme qui Chute

Relevé, Révélé, Transformé

Marche dans la Lumière

Sur le Chemin de Pâques

 

La Musique de son Cœur

Le Transforme, le Transporte

La Pierre en Devient Chair

Moment-Choisi d’Offrande

 

Mystère de la Foi

L’Abolition par Dieu

De la (Peine de) Mort

Invite à l’Immortalité

 

Ce Grand-Plongeon

Dans l’Instant-Silence

Entre Croix et Résurrection

Change la Vie à Jamais

 

Aimer, c'est Tout Donner !

Le Quotidien Devient une Victoire

Un Deuxième-Baptême

Un Avant-goût du Ciel

 

Le bleu-Céleste

Ce Chant du Christ

Donne un Cœur-nouveau

Met l’Esprit-Saint en Chacun

 

Qui Vit et Croit en Jésus

Ne Mourra Pas

La Flamme de l’Espérance

Fait Passer de la Tombe à Dieu

 

L’Au-delà Engage

Dans l’Aujourd’hui

Le Berger Appelle

Sa Prière-Vivante

 

© Jean DORVAL, le 29 mars 2020

  pour LTC POésie

 

(1) D’après le livre poétique d’Asli Erdogan, Le bâtiment de pierre, paru chez Actes Sud (2013), et le recueil de poésie de Christian Bobin NoireClaire publié chez NRF Gallimard (2015) ; d’après les chansons : Le signe de croix des Glorious, Aimer c'est tout donner de Natasha St-Pier, et Je ne peux qu’imaginer [Chanson officielle du film "La voix du Pardon"] par Glorious et Grégory Turpin

Mea-Culpa (1) (2)

Osiris Revient des Morts,

 

Trois-Coups frappés

Retentissent

L’Arrogant-Brigadier

Enflamme le Plancher

 

Lever-de-Rideau

Qui Débouche

Sur une Scène d’Erreur

Fin du Monde Programmée

 

D’Exception en Infamie

L’Innocence-Impactée

Ne Permet pas

De Trouver la Paix

 

Lapidation de Maux

Les Caprices du Temps

Qui Passent, Trépassent

Repassent en Sévices

 

© Jean DORVAL, le 29 mars 2020

  pour LTC POésie

 

(67) Mots latins tirés du Confiteor, signifiant par ma faute

(68) D’après le livre poétique d’Asli Erdogan, Le bâtiment de pierre, paru chez Actes Sud (2013), et le recueil de poésie de Christian Bobin NoireClaire publié chez NRF Gallimard (2015) ; d’après les Titles : Epic, Chinese Arithmetic et Falling to Pieces des Faith No More & Ashes to Ashes by Faith No More, Connected by Stereo MC's

26/03/2020

Fauché en plein-Désespoir (1)

 

Osiris Revient des Morts,

A mon Angèle

 

Ma Goutte-de-Mer

Dans l’Amer de ma Vie

Je Jette les-Dès

Sans en Avoir l’Air

Pour Savoir

Si je Vais Pouvoir te Voir

 

Double-Six, c’est NON !

Doubles-AS, c’est OUI !

Dieu est un Joueur de Hasard-Redoutable

 

Ma Petite-Affectueuse

Ma Descendance-Seconde

J’ai la Fière-Aphteuse

La Fièvre-Affreuse

La Poisse-Mièvre d’un PERD

Que le Destin Oublie

Fauché en plein-Désespoir

 

© Jean DORVAL, le 26 mars 2020

  pour LTC POésie

 

(1) D’après les Titles : Chinese Arithmetic des Faith No More & Ashes to Ashes by Faith No More, Connected by Stereo MC's

Osiris Revient des Morts (1)

Osiris Revient des Morts,

 

 

Poussière d’Ombre

Chant-du-Désert

Qui Glisse des Mains des Dieux

Dans le Revers de Mots-Hurlants

 

Parcourant les Sables-Fiévreux

Le Scarabée Bousier Royal-Messager

Annonce l’Avènement du Règne d’Horus

 

Osiris s’en Revient d’Outre-Tombe

Sa Voix Interpelle son Fils…

 

"Horus, Mon Tant-Aimé

Ton Ordre-Pharaonique établi

Je n’ai à t’offrir que mes yeux ouverts dans la nuit (2)

N’Oublie jamais qui Tu es !"

 

"Moi, Osiris, Dieu de la Fertilité, Marié à Isis

Je suis Mort noyé dans le Nil

Victime d’un Crime-passionnel

Seth a rejoint le Serpent-du-Chaos"

 

"Désormais, Roi du Royaume des Morts

Je Juge les Défunts

Je Donne dans l'Au-delà le Repos-Eternel"

 

"Pierre-Fondatrice de mon Temple

Matrice du Premier-Héritage

Tu Ordonnes Dorénavant à ma Place

Au Grand-Disque d’Or"

 

"Ton Initiation est Parfaite

Gardien de la Danse des Cycles

La Lumière Prime sur Tout

L’Obscurité du Grand-Orient

Enfante Toujours le Soleil-Levant

L’Inondation Annuelle du Nil

Féconde l’Egypte Eternelle

L’Immortalité de l'Ame

Prouve ma Clémence"

 

"Tends-moi la Main

Laisse-moi Suivre tes-Pas

Te Revoir

Pour Sécher Enfin mes Larmes"

 

"Rencontrés au Nom de la Veuve

Séparés au Nom de ses Enfants

L’Egypte-Millénaire

Coule dans nos Veines

Comme L’Eau-de-Là"

 

© Jean DORVAL, le 07 mars 2020

  pour LTC POésie

 

(1) D’après le livre poétique d’Asli Erdogan, Le bâtiment de pierre, paru chez Actes Sud (2013), et le recueil de poésie de Christian Bobin NoireClaire publié chez NRF Gallimard (2015) ; et les Titles : Prendre un enfant par Yves Duteil, Flicker de Marlon Roudette, et In Every Heaven des Simple Minds

(2) Citation de Yuan Zhen (779-831), un écrivain chinois de la dynastie Tang. Poète célèbre pour sa longue amitié avec Bai Juyi, il est l'auteur du récit la Biographie de Yingying qui allait être adapté dans des ballades et des opéras

14/03/2020

LE PRINTEMPS DES POETES, C'EST DU 07 AU 23 MARS 2020 !

printemps-des-poètes logo.jpg

printemps poètes 2020.jpg

le courage JD.JPG

13/03/2020

LE PRINTEMPS DES POETES, C'EST DU 07 AU 23 MARS 2020 !

printemps-des-poètes logo.jpg

le printemps des poètes 2020,'est un p'tit-gars !, naissance-née, prélude-d’automne, délivrance, friedrich nietzsche, ainsi parlait zarathoustra, une semaine-sur-deux, petit-perd rebelle, cet affreux-silence, jean dorval, au nom du perd, poésie, ltc poésie, metz, lorraine, grand est, raphaël delpard, le combat des pères, éditions du rocher, l'amour d'un père, pour ses enfants, cali, le droit de pères, injustice sociale, le droit des enfants, avoir un papa, une maman, deux parents, c'est mieux qu'un

INFOS+ : LePrintempsDesPoetes.com

printemps poètes 2020.jpg