Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2019

PARI REUSSI CE JOUR POUR JD A CORA EN VILLE...

jd cora en ville 23.03.2019.jpg

 

Il faisait 11 degrés, ce matin, quand la dédicace du JD a commencé, à CORA en ville, 9 rue du Petit Paris, à 57000 METZ. Une température qui est très vite montée, avec la lecture de quelques vers coquins... De belles rencontres ont ponctué cet échange littéraire de qualité, qui s'est déroulé de 10h00 à 19h00, au cœur de Metz. Un Jour de Printemps ensoleillé et résolument chaud. Pas comme les autres...

 

Renseignements : +33.3.87.16.58.70

Coraenville.fr

et Facebook.com/Cora-en-ville-Metz.

 

cora en ville.JPG

14/03/2019

After-Dark (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

La Nuit ne Parle que du Jour…

 

Elle Honore la Lumière

De son Amant-éphémère

Qui Revient Tous les Matins

Avec la Précision d’un Métronome

La Prendre dans ses Bras-câlins

Où Elle s’Endort, se Meurt

Pour Mieux y Venir, Revenir

Sombre Ombre-Opaline

 

Que la Nuit est Belle

Sous les Etoiles en Toile

Et Elle le Sait…

 

Son Ravissement

En Voile qui se Dévoile

Tous les Matins Piège le Levant

Dans ses Chants Chromatiques Noirs

Qui s’Effilent à l’Infini

Pour Mieux Disparaître

Et Renaître au Grand-Soir

 

© Jean DORVAL, le 28 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après la chanson : Today I Died Again des Simple Minds

Eloge à la Nuit (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

Elle-Phalène

S’Envole de Nuit

S’Evapore avec la Lenteur

D’un Nuage-Cotonneux

 

Elle Flirte

Avec les Lèvres du Vent

Qui la Poussent

A Toujours Aller

Plus Loin, Plus Haut

 

Elle-Phalène Muette

Prise dans une Ellipse-intemporelle

De ses Ailes-immaculées

S’Etire à l’Extrême

Tournée vers le Soleil-Levant

Comme une Prière en Hommage

Aux Premiers-Mots de l’Ombre

 

© Jean DORVAL, le 28 février 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons : Barbarism Begins at Home de The Smiths et Pleasantly Disturbed des Simple Minds

13/03/2019

L-Phalène (Suite…) (1)

Chants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

L-Phalène et la Mort

Dans un Dernier Effort

S’Enlacent d’un Commun Rayon-de-Lune

Ultime Danse Noctambule

Ivresse des Sens en Lanterne des Maures

Où Elles s’Immolent

Communion en Gerbes de Braises !

 

© Jean DORVAL, le 13 mars 2019, pour LTC POésieChants Faméliques II, méandres, le phare, le grand-saut, noctunaires, Âme-swan, mousson, le fil-d’invisible, la tendresse de toi, a l’insouciante etincelle, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté, en ton sud, vendredi-soir, echo-ésie, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, la mort, la fin du romantisme, jean dorval pour ltc poésie

 

(1) D’après les chansons How Soon Is Now de The Smiths et Suedehead de Morrissey