Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2015

Le Jardin de Sara.

 le jardin de sara,un baiser pour sara,jean dorval,sara ou les nuits d’été,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,poésie lorraine,poésie,cupidon me sert le thé,amour,romantisme,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,art écrit,écriture,thé oriental,saint-valentin,érotisme,sensualité,les jambes,d'une femme,fémininité,le nu

 © Photo ci-dessus : Femme berbère du Maroc. bladi.net/visages-du-maroc

 

Entre palmiers et dattiers

Au Jardin de tes promesses

Miroir d’Ève

Je questionne tes ombres

Je t’invite à de nouveaux partages

 

Offerte comme "La Lumière" (1)

En Street Fashion Lovely

Je déguste ton alléchante Nature

 

Ton corps céleste

Dont je photographie les mouvements

Je le saisis au travers du Monde

Comme je saisis le Monde au travers de ton corps

 

Tes caresses sont la Vie

Autour de ta féminité

Tout est chant et rituel

Tout est Passion

Un moment unique

Insolite de poésie tactile

Bercé de mélodies séfarades

 

Mon coeur d’or

En Toi

Je trace ma propre voie

Je crée une grammaire charnelle

Pour mieux te conjuguer

 

Tu es mes premières Amours renouvelées

Ma démocratie sensorielle

Ma Danse Marocaine

Une tempête gonflée de désir

A deux doigts d’exploser

En permanence

Dans mes bras

 

C’est la fête des sens

Comme un peintre devant sa Muse

Devant son paysage en promenade

Je me laisse transporter par Toi

Belle Sara

Tu réveilles toutes mes errances galantes

 

Les dunes sont ton miroir

J’y contemple ton âme

Je me plais à plonger

Au sein de ton image

 

Comme le ressort d’une envie subite

Je t'embrasse des yeux et des mains

Et de tout mon cœur

Tes cris de joie indomptables et sauvages

Me poussent à sonder le fond de tes abîmes soyeux

J’arpente le matin tardif

Le portique du silence

 

N’attendons pas l’été pour faire l’ultime voyage

Pour nous immoler ensemble par le feu sacré

Et pour brûler nos ailes

Comme deux Icare langoureux prenant le large

 

© Jean DORVAL, le 27 février 2015, pour LTC Poésie.

Extrait du "Carnet de voyage Marocain" By JD.jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

Note : (1) Il s’agit du titre d’une magnifique statue en bronze de Claude Morin représentant une femme sublime nue à la pause lascive.

07/02/2015

Un baiser pour Sara.

 

Chacun de nos cris de joie

Se fait l’écho du vent

S’engouffre dans un éclat de lumière

 

Le rayonnement de ton sourire

Éclipse de temps

Où mon Amour se perd

Se repaît de moissons clandestines

 

un baiser pour sara,jean dorval,sara ou les nuits d’été,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,poésie lorraine,poésie,cupidon me sert le thé,amour,romantisme,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,art écrit,écriture,thé oriental,saint-valentin,érotisme,sensualité,les jambes,d'une femme,fémininité,le nu

 

Mes lèvres cherchent tes seins

Comme un nouveau-né

Ta parole m’habite

Comme au jour de notre Saint-Valentin

Anniversaire de notre rencontre

 

Tu es l’hôte imprévisible de ma langue

Et sans invitation

Je vais à ta source d’eau claire

A laquelle je m’abreuve

 

Chaque pierre déposée

Sur le mur de notre mémoire

Est une prière à l’Amour

 

Mon miel en détresse

Ma lampe à huile

Tu me guides vers Toi dans le noir

 

Avec ma langue natale

J’écris mon prénom sur ta peau

Par petites lampées

Je récupère tes goûtes de sueur

 

Nous dansons dans l’air

Et renonçons au temps

Nous sommes un champ de Tendresse

La Passion aux bras immenses

 

 

Notre parcelle langoureuse

S’entretient tous les jours

Le ruisseau pur de ta voix

Me guide entre tes collines

Vers ta fontaine de renaissance

 

Ma langue s’écoule

Dans ton pays de lait et de miel

Dans le silence du cœur

Tu es le jardin qui éveille ma clarté

 

Funambule de la transe

Reflet de ta terre à toute heure

Tu m’offres mes plus beaux souvenirs

Tu effaces le passé

Pour ne vivre avec moi

Que le présent

Et préparer l’avenir

 

© Jean DORVAL, le 06.02.2015, pour LTC Poésie.

Extrait du "Carnet de voyage Marocain" By JD.jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

05/02/2015

Sara ou les nuits d’été. (1)

 jean dorval,sara ou les nuits d’été,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,poésie lorraine,poésie,cupidon me sert le thé,amour,romantisme,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,art écrit,écriture,thé oriental,saint-valentin,érotisme,sensualité,les jambes,d'une femme,fémininité,le nu

© Photo ci-dessus : riadidoine.com

 

Au cœur des collines

Le Ryhad familial pour tout refuge

Morceau de trêve choisi

Attise notre élan de folie

 

Nous sommes nus

Revenus à l’état primitif

Baignés de beauté

Et d’incantations amoureuses

 jean dorval,sara ou les nuits d’été,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,poésie lorraine,poésie,cupidon me sert le thé,amour,romantisme,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,art écrit,écriture,thé oriental,saint-valentin,érotisme,sensualité,les jambes,d'une femme,fémininité,le nu

Asseyons-nous sous la rosée

De ces jardins dorés

Entrons dans les vasques-fontaines

Pour mieux nous initier

 

Les murs sont témoins

Que je t’aime si fort

Sous l’ombrage des arbres

Mes mains généreuses

Goûtent à plaisir ton bonheur

 

Ma Charmante Amante

Tes yeux noisette à croquer

Tes cheveux noirs en nombre docile

Trouvent tout leur sens dans ce Paradis

jean dorval,sara ou les nuits d’été,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,poésie lorraine,poésie,cupidon me sert le thé,amour,romantisme,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,art écrit,écriture,thé oriental,saint-valentin,érotisme,sensualité,les jambes,d'une femme,fémininité,le nu

© Photo ci-dessus : riad-jmya.com

Ici-bas Charmante-Créature

Nous sommes présents

Libres de nous aimer

Pour rendre ce Monde meilleur

 

Cette autre naissance

Que nous nous offrons mutuellement

S’étire sur le bleu infini

Comme un air de Jazz Marocain

Notre refrain ouvre toutes nos portes

Pour que la fête soit de mise

 

Prise en vertige

Toutes lanternes allumées

Belle Compagne au sourire

Tu es prise en flagrant délit de fantasme assouvi

 

 

Fou d’Amour pour Toi

Ma Famille, ma Patrie

Avec Toi, je traverse l’Invisible

Je dessine et redessine ta pensée

En touchant du regard tes sables en éveil

En geste usuelle

 

Nuit et jour

Sous la Lune et le Soleil

Tu es ma seule Rêverie

Mon réveil-tendresse

 

De près comme de loin

Je pense à Toi

Mon désir pour Toi grandi

Tu es partout où je vais

 jean dorval,sara ou les nuits d’été,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,poésie lorraine,poésie,cupidon me sert le thé,amour,romantisme,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,art écrit,écriture,thé oriental,saint-valentin,érotisme,sensualité,les jambes,d'une femme,fémininité,le nu

© Photo ci-dessus : riad-jmya.com

Jour et nuit

Allongé sur notre lit

Tu es ma couverture chaude

J’ai faim, j’ai soif de Toi

 

Brûlante à l'intérieur

Comme à l’extérieur

Par tous tes orifices

Tu es offerte en sacrifice

 

Ce châtiment réservé

A ton unique vertu

Est une grâce sans limite

Jour et nuit, nuit et jour

Ta Poésie reste un Pont Universel

Entre Nous

 

© Jean DORVAL, le 24.01.2015, pour LTC Poésie.

Extrait du "Carnet de voyage Marocain." By JD.jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

Note : (1) D’après la chanson de Cole Porter "Night And Day."

24/01/2015

"LES JAMBES SONT LA PLUS BELLE SIGNATURE D'UNE FEMME..."

bas 1.jpg

© Photo ci-dessus : chantalflury3unblogfr.unblog.fr

 

"Cuisseau ganté, pas si sot, frappé du sceau du désir."

© Jean DORVAL, le 13.02.2012, pour LTC Poésie.

 jean dorval pour ltc poésie,allegro jazz,la radio d'ltc live,jazz,before sunrise,sourdine wah-wah,trompette,franck sinatra,i've got you under my skin,poésie lorraine,poésie locale,jean dorval poète lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenn,europe,luxembourg,coeur d'europe,la lorraine au coeur de,l'europe,péosie mosellane jean dorval, jean dorval pour ltc poésie, jean dorval poète lorrain, poésie lorraine, poésie, cupidon me sert le thé, amour, romantisme, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, ue, union européenne, europe, art écrit, écriture, thé oriental, saint-valentin,érotisme,sensualité,fémininité,le nu,

© Photo ci-dessus : thierryb.over-blog.com

23/01/2015

Oued sentimental.

 oued sentimental,jean dorval,poète lorrain,metz,sara se donne en nourriture,ton visage,ma patrie,sara fille du ksar,sara ou le divin songe,sara sahara,l’éloge à sara,brune sara,vertigo in sara,alphonse de lamartine : "nouvelles méditations poétiques." (1823,Édition de 1849),"la reine amazigh.","la fille de l’ambre.","la pause nue.","papillon de nuit.",irène bedard,undercurrent,à ma muse amérindienne,« le chant de sanaa. »,poésie,inspiré de la poésie humaynî du yémen,mais en vers libres,tihāma,yémen,femme yéménite,évidence,la rose mauve,une hirondelle fait mon printemps,melin de saint-gelais,poésie renaissance,renaissance,joachim du bellay,danse avec moi cette nuit,ltc,la tour camoufle,jean dorval,jean dorval pour ltc,coupe du monde de football,amour,romantisme,lamartine,centre pompidou-metz,l'étreinte,ltc poésie,jean dorval pour ltc poésie

 © Photo ci-dessus : terriermichel.wordpress.com

 

Sara

Mon astre

Mon rire

Mon énergie

Mon épice

Ma fièvre

Mon Grand Orient de transe

Ma Danseuse du Tendre, du vrai

En ta présence, je rêve d’azur

Je murmure du sûr

 

Face à Toi, je tombe le masque

Tu me mets à nu, même habillé

Et à ton tour

Tu es lu et approuvée

La Terre jubile de nos exactitudes !

 

Nous sommes les soleils fous

Nous sommes fous de Soleil

Nous sommes 2 cœurs croisés

Nous sommes le Cercle des poètes apparus

 

Sarment de Vie

Récolte de jasmin

Fille de la brume tardive

Fille brune, comme tu es belle !

En effleurant ton regard

Tes yeux immenses, tes yeux noirs

Je réinvente le Mystère de ma Foi pour Toi

 

oued sentimental,jean dorval,poète lorrain,metz,sara se donne en nourriture,ton visage,ma patrie,sara fille du ksar,sara ou le divin songe,sara sahara,l’éloge à sara,brune sara,vertigo in sara,alphonse de lamartine : "nouvelles méditations poétiques." (1823,Édition de 1849),"la reine amazigh.","la fille de l’ambre.","la pause nue.","papillon de nuit.",irène bedard,undercurrent,à ma muse amérindienne,« le chant de sanaa. »,poésie,inspiré de la poésie humaynî du yémen,mais en vers libres,tihāma,yémen,femme yéménite,évidence,la rose mauve,une hirondelle fait mon printemps,melin de saint-gelais,poésie renaissance,renaissance,joachim du bellay,danse avec moi cette nuit,ltc,la tour camoufle,jean dorval pour ltc,coupe du monde de football,amour,romantisme,lamartine,centre pompidou-metz,l'étreinte,ltc poésie,jean dorval pour ltc poésie

Vent du destin

Notre Vie n’a point de porte

Fortune discrète

Menant à une fenêtre

Donnant que sur du beau

 

Nous sommes le rêve

En vendange tardive

Les sables de mémoire affective

Émouvant en bonheur simple

En petites joies primordiales

 

De nos deux mains complices

Échangeons notre Humanité

Nos mots frissonnent

Deviennent des cris de plaisir

 

Couchés sur une dune

A regarder le ciel

Confondu avec la terre

La palmeraie de Tioute

Est notre refuge

 

Taroudant est au loin

Tu déploies tes charmes

Au milieu des lumières

L’al'ajaj soulève nos tourbillons de passion

 

Rafraîchie par les seguias

Qui amène la Vie en ces lieux

L'eau coule à flot dans tes veines

Tu fleuris au milieu des orangers

Et je te cueille

 

Belle Damoiselle

Si chère à mon cœur

Mon doux Ange

Je te vois passer même dans mes rêves

T'aimer est la seule chose qui m’importe

 

© Jean DORVAL, le 23 janvier 2015, pour LTC Poésie.

Extrait du "Carnet de voyage Marocain." By JD.jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

17/01/2015

Sara se donne en nourriture.

sara se donne en nourriture,ton visage,ma patrie,sara fille du ksar,sara ou le divin songe,sara sahara,l’éloge à sara,brune sara,vertigo in sara,alphonse de lamartine : "nouvelles méditations poétiques." (1823,Édition de 1849),"la reine amazigh.","la fille de l’ambre.","la pause nue.","papillon de nuit.",irène bedard,undercurrent,à ma muse amérindienne,« le chant de sanaa. »,poésie,inspiré de la poésie humaynî du yémen,mais en vers libres,tihāma,yémen,femme yéménite,évidence,la rose mauve,une hirondelle fait mon printemps,melin de saint-gelais,poésie renaissance,renaissance,joachim du bellay,danse avec moi cette nuit,ltc,la tour camoufle,jean dorval,jean dorval pour ltc,coupe du monde de football,amour,romantisme,lamartine,centre pompidou-metz,l'étreinte

 

Mon Asile

Quand tu t’offres en nourriture

Mon cœur s’envole

 

Tu es une Prière vivante

Une Prière gourmande

Une couveuse de sentiments

La Fille aux desseins nus

 

Pour Toi

Je suis devenu l’aigle agile

Partant à la conquête de ton Ciel de soie

 

Par cet Instant tranquille

Je pense à Toi

En contemplant ta plénitude

 

Je m'approche

Et ranime ton feu couvant

Je me sers contre Toi

Fidèle Compagne des jours heureux

 

 

Nourrir c’est aimé

Je me repais de tes baisers

Dans un souffle court partagé

 

Restons immobiles

Retenons notre festin jusqu’au paroxysme

Pour mieux le partager

 

Au gré du vent, en chaleur convergente

La traversée de nos deux corps

Fenêtre ouverte sur nos cœurs

Nous fait atteindre mutuellement nos rives

 

Ô mon regard lumineux !

Je suis le nomade de ton heur

Tu es la Voyageuse de mon honneur

Je te couvre d’une parure d’argent Amazigh

 

Pays du Ciel et de l’Eau

Terre enlacée, rêve échu

Ton Soleil s’étire à l’Ouest

Je te sers comme une étoffe chaude

 

Source vive jaillie d’ici-bas

S’écoulant de ta Lovebox

Tu désaltères la Vie, ma Vie

 

sara se donne en nourriture,ton visage,ma patrie,sara fille du ksar,sara ou le divin songe,sara sahara,l’éloge à sara,brune sara,vertigo in sara,alphonse de lamartine : "nouvelles méditations poétiques." (1823,Édition de 1849),"la reine amazigh.","la fille de l’ambre.","la pause nue.","papillon de nuit.",irène bedard,undercurrent,à ma muse amérindienne,« le chant de sanaa. »,poésie,inspiré de la poésie humaynî du yémen,mais en vers libres,tihāma,yémen,femme yéménite,évidence,la rose mauve,une hirondelle fait mon printemps,melin de saint-gelais,poésie renaissance,renaissance,joachim du bellay,danse avec moi cette nuit,ltc,la tour camoufle,jean dorval,jean dorval pour ltc,coupe du monde de football,amour,romantisme,lamartine,centre pompidou-metz,l'étreinte

 

Figue fendue d’un peu de miel

Paupières humides

Chant profond du Haut-Atlas

Fixant à jamais notre souvenir

Je t’aime sans détour

 

Là, près de la fontaine et de l’olivier

La caresse du temps

Se prolonge en Toi et avec Toi

Jusqu’au Jardin des promesses

Des oranges et des clémentines

 

Notre énigme devenue légende

Prend ici le goût de ta terre

Comme le pain quotidien

 

Égarés entre braises et transe

Nous levons ensemble les bras

L’étoffe du Ciel nous enveloppe

S’abandonne à notre vertige en euphorie

 

Ton ventre rond, origine du Monde

Ton centre fécond, origine de notre Monde

Est fertilisé de mon labeur

Au point que tes cris de Joie

Fêtent les couleurs de la Paix

Annoncent la bonne nouvelle :

Sous le figuier l’Amour !

 

© Jean DORVAL, le 16 janvier 2015, pour LTC Poésie.

Extrait du "Carnet de voyage Marocain." By JD.jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

11/01/2015

Sara : ton visage, ma Patrie.

 sara : ton visage,ma patrie

© Corinne Tableau "Regard" (œuvre acrylique, 09 août 2008). corinnetableau.blogspace.fr

 

Tendre regard Touareg aux yeux noirs de jais

Tatoué d'émois

Entre pleurs de joie et rires non contenus

Tu poses ta tête

Ceinte d'un chèche rouge piqué d'or

Sur mon épaule

 

Sous tes bijoux d'argent

Et ta fibule aux motifs Amazighs

Ton corps nu est chaud

Accueillant comme ta Terre natale

 

Tu m’entraînes sur tes pentes en détente

Toi ma Patrie, ma rencontre quotidienne

Une seule caresse ne suffit pas à tout nous dire

Notre étreinte s’attarde en confession

 

Splendeur lascive, Femme tendre

Tu es ma Demeure

Ma main tremble de Bonheur

En redécouvrant ton galbe fessier

 

Toi, l’étincelle entre mes doigts

Tes mots silencieux

Laissent s’échapper un cri d’envie

 

Puits aux sentiments

Je puise ta Lumière

J’épouse ton frisson, ta faim

 

Ton corps lu drapé de laine

Léché par le sable

Laisse s’échapper

Une goutte de miel de ta couche

 

Chaque soir est un thé à la menthe

Je m’endors entre tes seins

Au milieu des paniers

D’oranges, de figues

D’olives et de sucre

 

Je suis fou de Toi Sara

Aux douces mains

Mon asile, ton visage est ma Patrie

Et tu m’habites jusqu’à la fin des temps

 

© Jean DORVAL, le 11 janvier 2015, pour LTC Poésie.

Extrait du "Carnet de voyage Marocain." By JD.jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Sara Fille du ksar.

 

 

Debouts sur la mer de sable

Tes paysages splendides

Où je devine ton visage

M’envoûtent entièrement

 

Tu ris au milieu de l’Immensité

Accrochée à mon bras

Pour ne pas tomber dans le vide

Ondulant au rythme du bendir

 

Je suis l’Oiseau rassurant ton âme

La vague retournée, inversée, absolue

Te ramenant les soirs de tempête de sable

Sous la tente sahraouie commune

 

Tu donnes à mes yeux

Un horizon qui chante

Ton sourire me possède

Agite jusqu’à mon sommeil

 

Suspendu à ta chevelure

Face au jardin de ton corps

Je suis comme un petit enfant

Retrouvant l’Éden Immaculé

 

De dune en dune

De Merzouga à Tinfou

Je t’entends chanter

Enfante née des sables

Complice des vents chauds

 

La valse de ton caftan bustier échancré

Affirme ta beauté

Réveille mon envie de fantasia langoureuse

 

 

sara fille du ksar,sara ou le divin songe,sara sahara,l’éloge à sara,brune sara,vertigo in sara,alphonse de lamartine : "nouvelles méditations poétiques." (1823,Édition de 1849),"la reine amazigh.","la fille de l’ambre.","la pause nue.","papillon de nuit.",irène bedard,undercurrent,à ma muse amérindienne,« le chant de sanaa. »,poésie,inspiré de la poésie humaynî du yémen,mais en vers libres,tihāma,yémen,femme yéménite,évidence,la rose mauve,une hirondelle fait mon printemps,melin de saint-gelais,poésie renaissance,renaissance,joachim du bellay,danse avec moi cette nuit,ltc,la tour camoufle,jean dorval,jean dorval pour ltc,coupe du monde de football,amour,romantisme,lamartine,centre pompidou-metz,l'étreinte

© Photo ci-dessus : petitbain.org/Saadia-Souyah

 

 

Je suis le Conteur de ta Beauté devenue nue

Le Compteur des grains de sable collés à ta peau

Ton voile défait devient ruisseau

Tes seins sont mes bonnes étoiles

Une connexion buccale me reliant à ton âme

 

Suivant tes yeux noirs

Ma Terre enceinte de mes rêves

Nous sommes les Gardiens

De nos caravanes en transports amoureux

 

Caravelles de Passions

Tendant la voilure de notre désir

Nous dédions notre élan à la Postérité

Et à la Paix Universelle

 

Nous sommes les Oiseaux de la Liberté

Les cœurs en aisance vagabonde

Les Gourmands de la grenade rouge et juteuse

Du miel doré et des figues fraîches, charnues

Une main ouverte et tendue vers l’Infini

Le regard tendre qui répare le temps qui passe

Et sauve l’Humanité

 

© Jean DORVAL, le 06 janvier 2015, pour LTC Poésie.

Extrait du "Carnet de voyage Marocain." By JD.

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

05/01/2015

Sara ou le divin songe.

 

 

Dans le petit matin

L’espérance d’un nouveau jour

Fait chanter les oiseaux

De l’oasis de Tioute

 

Mon esprit est bleu Ciel

Et en veilleur des portes de ton Paradis

J’écoute ton cœur

Ton rythme hypnotique

Bercé par le libre flot

S’écoulant à nos côtés

Au pied des palmiers

 

Lumière de l’astre suprême

Je lave ton corps à l’eau de prose

Par petites touches

Comme un pianiste impressionniste

 

J’aime ta fraîcheur

Moi, le cueilleur de ta vertu

Le semeur de tes sentiments

Le rêveur de ton divin songe

 

Ma terre de repos et d’ardeur

Toi mon Toit en épousailles

A l’ombre des amandiers

Tu es un triomphe

Un hommage à la Création

 

Terre sentimentale

Fleur sauvage

Souffle fragile

Je pétris l’argile de ton corps

 

Un sac de farine et un peu d’olives

En offrande à ta beauté

Les racines des arbres

Attestent de notre partage

Simple et beau

 

Mon astre poétique

Une hirondelle

Guide mes mots doux

Vers Toi

 

Je grave dans la pierre

La paix qui nous habite

Ton ombre, ta voix

Tes roulements de tambour

Dans mon cœur

Me font bondir de Joie

Jusqu’aux nuages

 

A la pointe du rêve

Faisons durer l’attente

Pour mieux la savourer

Cette lente traversée de rires retenus

Sans jamais nous lasser

 

A deux doigts de l’extase

Retenons notre désir

Cette pluie de météorites

Stoppée net

Et juste avant d’entrer en apothéose

Figeons le plus-que-parfait

Pour mieux le livrer

Libérer notre émoi en parité

 

© Jean DORVAL, le 04 janvier 2015, pour LTC Poésie.

Extrait du "Carnet de voyage Marocain." By JD.

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

03/01/2015

Sara Sahara.

 

 

A la Muse des dunes émouvantes.

 

sara sahara,l’éloge à sara,brune sara,vertigo in sara,alphonse de lamartine : "nouvelles méditations poétiques." (1823,Édition de 1849),"la reine amazigh.","la fille de l’ambre.","la pause nue.","papillon de nuit.",irène bedard,undercurrent,à ma muse amérindienne,« le chant de sanaa. »,poésie,inspiré de la poésie humaynî du yémen,mais en vers libres,tihāma,yémen,femme yéménite,évidence,la rose mauve,une hirondelle fait mon printemps,melin de saint-gelais,poésie renaissance,renaissance,joachim du bellay,danse avec moi cette nuit,ltc,la tour camoufle,jean dorval,jean dorval pour ltc,coupe du monde de football,amour,romantisme,lamartine,centre pompidou-metz,l'étreinte

 © Photo ci-dessus : chiloedream21.canalblog.com

 

Prunelle de gazelle

Noyé dans tes grands yeux noirs

Entre l'oued Drâa et les gorges du Dadès

Je suis venu rompre ta solitude

 

Belle égarée

Au creux de tes mains

Je goûte la figue à peine cueillie

La date pâtissière

L’eau fraîche de ton puits

 

Ô Fille du Désert

Native de Ouarzazate

Je voyage sur ta bonne étoile

Je suis l’enfant de ton aube repue

Je me nourris de tes baisers

 

 

 

Caresse en puissant vertige

Je traverse ta lumière

Je suis ivre de ta peau

Enflammé de ton désir

 

Je consume ton cœur

Comme tu consumes le mien

Tu es ma faiblesse, même en rêve

 

Lune voilée, Lune dévoilée

Je fais glisser ton voile blanc

L’innocent écume de la vague irrésolue

Fini de me convaincre

De relâcher ta colombe de l’appel

 

Ton vol ondule captif de mon regard lascif

Guide notre émotion toujours fertile

Voisin, voisine de l’ombre qui s’étire

Notre azur se perd dans le miel

 

sara sahara,l’éloge à sara,brune sara,vertigo in sara,alphonse de lamartine : "nouvelles méditations poétiques." (1823,Édition de 1849),"la reine amazigh.","la fille de l’ambre.","la pause nue.","papillon de nuit.",irène bedard,undercurrent,à ma muse amérindienne,« le chant de sanaa. »,poésie,inspiré de la poésie humaynî du yémen,mais en vers libres,tihāma,yémen,femme yéménite,évidence,la rose mauve,une hirondelle fait mon printemps,melin de saint-gelais,poésie renaissance,renaissance,joachim du bellay,danse avec moi cette nuit,ltc,la tour camoufle,jean dorval,jean dorval pour ltc,coupe du monde de football,amour,romantisme,lamartine,centre pompidou-metz,l'étreinte

 © Photo ci-dessus : le-voyage-autrement.com

 

Ma terre enceinte de mes soupirs

Je te sers sur mon cœur

Le chant des sables glisse sur ta langue

Je suis devenu le veilleur de ton lit

Et je t’attends à toute heure aux portes du paradis

 

© Jean DORVAL, le 03 janvier 2015, pour LTC Poésie.

Extrait du "Carnet de voyage Marocain." By JD.jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

24/12/2014

L’éloge à Sara.


 

En silence

Chaque jour que Dieu fait

Dans la quiétude du soir

Je redécouvre ta rive

Étendue sauvage du désert

 

Arrimage en rituel 7, gestuelle 9

Possession amoureuse

Procession langoureuse

Une nouvelle galaxie porte ton prénom

Téléportation sentimentale instantanée

 

Ma demeure étoilée

Le soleil danse dans tes yeux

Je ressens l’appel de tes dunes

Comme une fièvre ininterrompue

 

Ma terre brune

J’enlève ton voile

Je t’offre ma complémentarité

Comme on libère une colombe

 

 

 

Mon écritoire devient ton territoire

Ma poésie jaillit

Comme un thé au jasmin

Qui déborderait d’un trop-plein affectif

 

Ma fenêtre, ma porte

Ton Amour me délivre de tout

Tu veilles sur ma dernière certitude

J'ai assez d’Amour à partager

Pour mourir et renaître dans tes bras

A l’infini

 

Je vole de comète en comète

Je suis l’Homme des Sables

Poussé par le vent

Tissant tes rêves

Suivant tes grands yeux noirs envoûtants

 

Ton chant de source circule dans mes veines

Ton oued sacré s’écoule dans mon esprit

D’une main, je te fais don d’un croissant de Lune

Et d’une autre

Je joue avec l’écume des songes

 

L’ombre magnifique de ta peau

Rend mon jour captif de ton récif

Je passe dans ta Vie

Avec la nonchalance d’un chamelier

A cœur ouvert

 

 

 

Parfums d’Orient, encens d’Arabie

Doulce oraison

Avoir un peu de Ciel figé dans le regard

Ne peut pas faire de mal

Au gardien de la Terre de l’Olivier

Mon rire s’élève et rejoint l’aigle royal

Entre deux gorgées de thé vert

Il couvre le Monde d’une onde de Paix

 

© Jean DORVAL, le 23 décembre 2014, pour LTC Poésie.

Extrait du "Carnet de voyage Marocain." By JD.

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

22/12/2014

Brune Sara.

 brune sara,vertigo in sara,alphonse de lamartine : "nouvelles méditations poétiques." (1823,Édition de 1849),"la reine amazigh.","la fille de l’ambre.","la pause nue.","papillon de nuit.",irène bedard,undercurrent,à ma muse amérindienne,« le chant de sanaa. »,poésie,inspiré de la poésie humaynî du yémen,mais en vers libres,tihāma,yémen,femme yéménite,évidence,la rose mauve,une hirondelle fait mon printemps,melin de saint-gelais,poésie renaissance,renaissance,joachim du bellay,danse avec moi cette nuit,ltc,la tour camoufle,jean dorval,jean dorval pour ltc,coupe du monde de football,amour,romantisme,lamartine,centre pompidou-metz,l'étreinte

© Photo ci-dessus : au-bout-de-la-route.blogspot.fr/la-liberte-de-la-femme-touareg

 

Dévalant du Ciel

Vers ta poitrine

Ta lumière quotidienne

Illumine mon regard

 

Suivant ta ligne dansante

Je suis ta bonne étoile

Le parfum en redécouverte

Le henné du Paradis

Habillant ta peau

 

Je saisis ton lent déhanchement

En terminant par tes pieds nus sur le sable

Je sers tes poignets

Pour mieux me connecter à Toi

 

Un seul sourire de Toi

Et je reviens à la Vie

Chaque nuit, je suis ton rêve

Et tu deviens le mien

 

Donne-moi la main

Et prépare-toi

A un coup de foudre permanent

 

J’entre sans frapper dans ton coeur

Pour une envolée lyrique unique

Je te recouvre de petits baisers

De roses de sable dédiées

 

Sur une terrasse du jardin

Allongés à Deux sur la natte

A l’ombre des oliviers

Tu donnes au temps l’asile nécessaire

 

Avec Toi, je veux me trahir, tout te dire

Mes vers habitent le souffle du vent

Caressent tes oreilles

Comme une mélodie simple venue du Levant

 

Le papier me manque

Mais je t’écris toujours

Je continue sur ta peau

Pour que tu ne m’oublies jamais

 

© Jean DORVAL, le 22 décembre 2014, pour LTC Poésie.

Extrait du "Carnet de voyage Marocain." By JD.

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin