Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/03/2017

Les Nuits sous la Cerisaie (1)

 

isabelle carré.jpg

© Photo ci-dessus :

Portrait d'Isabelle Carré par le Studio Harcourt en 1998.

 

A Isabelle Carré, actrice

 

Ô si Beau Sud Messin

Sous l’Arche de Tes Cerisiers Roses

Au Square AMOS en Fleur

Là, où les Inséparables s’Égosillent

Je Te Confesse

My Love-Intention

Que je n'arriverai Jamais

A Survivre sans Toit

 

Et jusqu’aux Limites

De la Terre Ronde

Entre Tes Mains Fécondes

Tes Caresses Blondes

Me font faire

Le Tour de Ton Monde

 

Mademoiselle Belle

Dans ce Jardin d’Instant-T

En Unanimes Émotifs Tentés

Le Vent dans les Mollets

Notre Envol Sentimental

Devient un Printemps

Sous les Pétales

 

Et au Beau Fixe Permanent

Insolent jusqu’au Bout de mes Vers

Je Te Cultive

Toi, la Femme d’Étendues Sauvages

Des Belles Choses Vécues

 

Tu es la Reine

Au Cœur de Soleil

L'Envol de la Liberté Retrouvée

La Folle Fournée d’Émotions Vivantes

En Éros-Thérapie

 

Un Avion passe

Au dessus de Nos Regards

Rapprochant nos Corps

Par la Pensée

Et du Bout des Lèvres

Je me Réfugie

Dans Ton Courant d’Air Ascensionnel

 

Échographie du Bonheur

J’ai Rendez-vous avec un Ange

Cherchant l’Aurore

Et je Respire

Nos Vingt-et-une Nuits

 

Isabelle_Carré_2015.jpg

© Photo ci-dessus : Isabelle Carré en janvier 2015.

 

L'Amour Fou

De Source sûre

M’empêche de Dormir

Comme le Blé en Herbe

Envahit d’Émoi nos Chants

De Moissons Nouvelles

 

Les Nuits sous La Cerisaie

Entretiennent mon Mâle-Accent

Courent le Long de mes Veines

Entrent en Résonance avec Toi

 

Notre Champ de Rayons Gamma

Irradie à la Source de Ton Sourire

Annihilation d’une Paire Volontaire

Dont je suis l’Électron

Et Toi le Positron

 

Notre Énergie ainsi Libérée

Tel un Cœur Unique Thermo-Sentimental

Nous conduit au Domaine des Murmures

A la Perle Commune

Au Feu Sacré Éternel

 

© Jean DORVAL, le 26 mars 2017, pour LTC Poésie

 

ltc poésie.jpegNote : (1)- D’après la chanson All That Glitters du groupe Orchestral Manoeuvres In The Dark (OMD), in leur huitième opus, Sugar Tax, produit en 1991, chez Virgin Records ; et l’exposition du Centre Pompidou-Metz : Jardin infini. De Giverny à l’Amazonie (du 18 mars au 28 août 2017).

i>NFOS+ :

CentrePompidou-Metz.fr/Jardin-Infini-De-Giverny-à-l'Amazo...

 

© Crédit photos : Wiki/Isabelle_Carré

 

25/03/2017

Absolute LTC@LIVE SOUTIENT LE SIDACTION !

ltc live sidaction.JPG

Absolute LTC@LIVE SOUTIENT LE SIDACTION !

ltc live sidaction.JPG

Absolute LTC@LIVE SOUTIENT LE SIDACTION !

ltc live sidaction.JPG

Absolute LTC@LIVE SOUTIENT LE SIDACTION !

sidaction 6.JPGltc live sidaction.JPG

Absolute LTC@LIVE SOUTIENT LE SIDACTION !

ltc live sidaction.JPG

Absolute LTC@LIVE SOUTIENT LE SIDACTION !

ltc live sidaction.JPG

Absolute LTC@LIVE SOUTIENT LE SIDACTION !

ltc live sidaction.JPG

Absolute LTC@LIVE SOUTIENT LE SIDACTION !

ltc live sidaction.JPG

Absolute LTC@LIVE SOUTIENT LE SIDACTION !

ltc live sidaction.JPG

Absolute LTC@LIVE SOUTIENT LE SIDACTION !

ltc live sidaction.JPG

Absolute LTC@LIVE SOUTIENT LE SIDACTION !

ltc live sidaction.JPG