Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2018

LTC : LiveTOCom.

ltc live to com 2.JPG

L'Indolente (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

A Élie

 

Ta peau miroite

Comme une étoffe vacillante

Que j'aime à voir et à revoir

 

Ta chevelure en noir-écrin

Aux flots de henné abyssin

Emporte mon âme rêveuse 

Vers l'eau de là

 

Suspendu au vent câlin

Tes yeux où tout se révèle

Sont deux perles de jais

Où se mêlent

Mon reflet et le tien

 

Belle d'abandon

Je suis ta cadence

Ton ondulante Ombre-serpentine

Qui me fascine

 

Et au moment où l'Haut me monte à la bouche

Je crois boire un vin de poème

Ton Ciel en liqueurs

Parsème d'étoiles mon Heure

 

© Jean DORVAL, le 16/11/2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

(1) D’après Elsa, le recueil de poésie d’Aragon ; l’Opéra Nous sommes éternels, création de Pierre Bartholomée, tirée du roman de Pierrette Fleutiaux (Prix Femina 1990) ; et les chansons : Lola Rastaquouere, Des Laids Des Laids et Baudelaire - Le serpent qui danse de Serge Gainsbourg ; et Stop Loving You de Toto

La Rose-des-Proses (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

A Élie

 

Ma Rose-des-Proses

Insolente conspiration

Tu prends la pose

Ma Plume sous hypnose

Entre en profonde inspiration

 

Tu m'habites tout entier

Me dévores de l'intérieur

Le cerf-volant de tes yeux

Me fait rejoindre tes Cieux

 

Ô mon Tempo lent

Tu éclaires mes strophes

Ton souffle m'emporte

Sur l'Aube de ta Bouche

 

Je referme mes bras

Sur ton Âme

Comme un Anneau sacré

Mon Amour pour Toi grandit

Comme une entaille

Qui ne peut se refermer

 

Dans l'égarement des Sens

Tu bouscules mes éclats de vers

Alors j'épouse le parfum de ton cou

Comme marqué au fer rouge

 

© Jean DORVAL, le 16/11/2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

(1) D’après Elsa, le recueil de poésie d’Aragon ; l’Opéra Nous sommes éternels, création de Pierre Bartholomée, tirée du roman de Pierrette Fleutiaux (Prix Femina 1990) ; et les chansons : Lola Rastaquouere, Des Laids Des Laids et Baudelaire - Le serpent qui danse de Serge Gainsbourg ; et Stop Loving You de Toto

LTC : LiveTOCom.

ltc live to com 2.JPG

LTC : LiveTOCom.

ltc live to com 2.JPG

17/11/2018

LTC : LiveTOCom.

ltc live to com 2.JPG

16/11/2018

LTC : LiveTOCom.

ltc live to com 2.JPG

LTC : LiveTOCom.

ltc live to com 2.JPG

LTC : LiveTOCom.

ltc live to com 2.JPG

LTC : LiveTOCom.

ltc live to com 2.JPG

LTC : LiveTOCom.

ltc live to com 2.JPG

Nous Sommes Éternels (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

À Élie

 

Brune-Ondulante

Sur Lumière-Mystique

Au Lavis de mes Yeux la Belle-Élie

Se Délasse, se Prélasse et m’Embrasse

 

L’Ivresse qui m’Ensorcelle

Suspend Mes Heures

Perché à son Cou

Je Pose ma Main

Sur sa Joue

Comme une Émouvante-Pulsion

 

Pendu à ses Lèvres-Rouges

Elle Sert mes Vers

Comme une Vestale

Arrachant des Cris de ma Chair

À Chaque Va-et-Vient

 

Plaisir de la Nuit

Fugitive-Passagère

Pour l’Intimité

Ses Yeux d’Oubli-pur

Ses Yeux d’Oubli-vert

Plaisir-radieux

Pèlerinage en Badinage

Me Font Renaître

 

Ma Soif et ma Faim

Pour son Bas-Ventre

En Sables-Émouvants

Sont les Sanglots-longs

De sa Boîte-à-Musique

 

Ma Chartreuse qui se Pâme

J’ai Tout mon Temps

Pour Aller jusqu’au Bout de Toi

Sans Jamais y Parvenir

Car… Nous Sommes Éternels

 

© Jean DORVAL, le 16.11.2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

(1) D’après Elsa, le recueil de poésie d’Aragon ; l’Opéra Nous sommes éternels, création de Pierre Bartholomée, d’après le roman de Pierrette Fleutiaux (Prix Femina 1990) ; et les chansons des Duran Duran : Skin Trade, Pressure Off (feat. Janelle Monáe and Nile Rodgers) et (Reach Up For The) Sunrise ; et Habibi I Love You d’Ahmed Chawki Ft Kenza Farah & Pitbull