Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/08/2018

Song d’une Nuit d’Eté - Partie III (1)

ltc live s'aimer les uns les autres.JPG

 

A Elie

 

Il me faut Réinventer

De Caressantes-Prières

Pour te Déborder

Te faire Bouillonner

M’Egarer en Toi

 

Profonde est ta Voie

Tu Roules mes Maux

Aux Flammes-Indécentes

De ta Chimère-Ephémère

En Constante-Renouvelée

 

Quand ta Voix

Rencontre la mienne

Enflammée de la Lune

Au troisième Lever

Tout devient Fauve-Immaculé

 

Ô Déesse-éolienne

Tu Tends ma Voile

Comme une Tempête

Qui entre en moi

Débordante de Faveurs

 

Mes Doigts

Attendent les Tiens

Comme…

Un Signe de Reconnaissance

 

Les Vents-Printaniers

En un Elan-Impétueux

Nous confondent d’Amour

Ma Chère Abondante

 

Je ne peux me Sevrer

De tes Seins

Tes Sages Desseins

Pieusement Cultivés

M’Illuminent comme un Don

 

Tes Ailes de Cygne

En Joyeux Cortège

Enserrent mon Cœur

Echo du Tien

 

Mêlons nos Chants

Des Larmes coulent lentement

Dessinant sur tes Joues

De petites Cartes-Salées

Que je Lape docilement

 

Je défaille

De te Servir corps et âme

Tes Eaux Roulent

Sur moi

Et m’Emportent

Ô Mer-Cristalline !

 

© Jean DORVAL, le 09 août 2018, pour LTC POésieltc poésie 2 OK.JPG

 

(1) D’après les chansons : Doubts Even Here des New Order et The Rat des Walkmen ; et le recueil de Poésie Odes d’Horace

 

Song d’une Nuit d’Eté - Partie II (1)

ltc live s'aimer les uns les autres.JPG

 

A Elie

 

L’Obscure-Clarté de la Nuit

Me conduit en Dérapage-incontrôlé

Sur tes Lèvres-roses invisibles

 

Mon Doigt-Ambassadeur de l’Amour

En Noir et Blanc décode tactile

Tes Cris en déci-Belles prononcés

 

Ô Lyre-d’Emoi

Ce long Vibrato qui est le Tien

Comme une Fleur

De Rosier-grimpant

Etreint mon Cœur

D’une doulce Langueur

Qui Toujours m’étonne

 

© Jean DORVAL, le 08 août 2018, pour LTC POésieltc poésie 2 OK.JPG

 

(1) D’après la chanson Love Will Tear Us Apart du groupe Joy Division ; et le recueil de Poésie Odes d’Horace

 

08/08/2018

Song d’une Nuit d’Eté - Partie I (1)

ltc live s'aimer les uns les autres.JPG

 

A Elie

 

Eloquente Fille-de-la-Terre

Comme un Soleil Flottant

Sur l’Océan de tes Mouves

Je m’étourdis de ton Heur-Abyssine

 

Vestale-Virginale

Traçant en Toi mon Sillon

Je célèbre à ta Guise

Ton Banquet-folâtre

 

Au tréfonds de moi-même

Je brûle à ta Torche-éclatante

Mordille ta chaude Petite-Bouche

Jusqu’au Premier-Sang

 

Tes Flots répandus

Dans lesquels

Je me noie volontiers

Sont un Festin de Satin

 

De Confidences impudiques

En Transparences lascives

Ta Beauté-radieuse

Comme un Feu-de-Joie

Me Sublime

 

Ta Fondante-Effronterie

Encourage mes Ardeurs

La Rivière de ta Chevelure

Me Ressuscite

Tes Supplices en Vices

Valent Délices

 

Brune légère sans Filtre

Partition langoureuse

Faite pour Danser au bord de l’Abîme

Je te Fume

Jusqu’à Toucher les Nuages

 

Le Guide et la Danseuse

Dans leur Soif de se Posséder

Mécène l’Un de l’Autre

Formant Ruisseau d’Ondes Pures

Désertent en hâte le Monde

Pour se Savourer en Secret

 

Beauté dorée, adorée

Dérivant sur ta Rive-silencieuse

Ta Porte-Battante, Fatale, Régale

La meilleure part de moi

 

Mon Souffle capricieux

Rejoint

Ton Charme capiteux

Peau d’échappement

Histoire-Dos en Libido

 

Ce Théâtre d’Ombres Chinoises

Cool-Œuvre Prodigue

Nous étreint

Jusqu’à La Petite-Mort

 

© Jean DORVAL, le 07 août 2018, pour LTC POésieltc poésie 2 OK.JPG

 

(1) D’après les chansons des groupes : Angel et Signals de The Black Room, Saved et Heaven (un Cover des Psychedelic Furs) des Lorraine ; et le recueil de Poésie Odes d’Horace

 

06/08/2018

"En ton Sud." (1)

 

en ton sud,vendredi-soir,« echo-ésie »,un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,ltc,la tour camoufle,elle et lui : ils!,jean dorval poète,poète lorrain,poèsie lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,écriture,ue,union européenne,arts,art moderne,le feu sacré,présidentielles 2012,strasbourg,nancy,paris,lourdes,en direct,amour,romantisme,fleur bleue

séfarade.JPG

A Élie

 

Oiselle-Charnelle

Entre Flanelle et Cannelle

Tu me Chancelles en Ritournelles

 

Ondulée de Soleil

Ton Outrageante-Convergence

Me bouleverse

A Effets-Immédiats

 

Je Graffitise tes Atours

Au doigt et à l’œil

Plonge en Voyage-Intérieur

Vers ton Cœur-Multiflore

 

Afro-dite Paradisiaque

En Toi, je crois et demeure

Rien ne peut Raisonner

Mon Envie de t’Arraisonner

 

Troublante-Hôtesse

Ces Proses-déposées

Sur l’Eau de tes Yeux

Annoncent l’Instant-Séduit

 

Ta Langue se Gourmandise

De mes Paupières-closes

Tandis que ton Étamine me Contamine

D’un Mal dont je ne peux Guérir

 

Laisse-moi Reposer

Mon Front sur tes Genoux

Respirer mon Terrain-de-Jeux fétiche

Dont je m’entiche

Ton Mont de Vénus mis à Nu

 

Tu te Repais de mon Vibrato

Comme je Savoure

Tes Tétons-triomphants

 

Ma Séfarade en Rasades

Je médite en redite

Mugissant sous les Vents

Le Chœur des Amants

 

Ô Mon Astre

Il faut Vivre et Mourir en Toi

En Accords-Parfaits

Jusqu’à ce que

La Rose Pourpre s’en émeuve

Jusqu’à la Lie

 

© Jean Dorval, le 31 juillet 2018, pour LTC Poésieltc poésie 2 OK.JPG

 

(1) D’après les chansons : Do Nothing de The Specials, The Price Of Love des Composition Of Sound, et Saved des Lorraine ; et le recueil de poésie Odes d’Horace

en ton sud,vendredi-soir,« echo-ésie »,un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,ltc,la tour camoufle,elle et lui : ils!,jean dorval poète,poète lorrain,poèsie lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,écriture,ue,union européenne,arts,art moderne,le feu sacré,présidentielles 2012,strasbourg,nancy,paris,lourdes,en direct,amour,romantisme,fleur bleue

29/07/2018

"Maîtresse-Demeure" (1)

 

maîtresse-demeure,vendredi-soir,« echo-ésie »,un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,ltc,la tour camoufle,elle et lui : ils!,jean dorval poète,poète lorrain,poèsie lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,écriture,ue,union européenne,arts,art moderne,le feu sacré,présidentielles 2012,strasbourg,nancy,paris,lourdes,en direct,amour,romantisme,fleur bleue

 

A Élie

 

Lavant l’Azur

De mes Larmes de Joie

Tu retiens mon Vol-suspendu

 

Goûtant au Repos

J’habite tes Seins

Bois à ta Tendresse

 

En te donnant la Main

J’écoute ton Pouls

Allongé près de tes Jambes

Frôlant tes Pieds

 

Je t’offre

Trois Roses-Rouges écloses

Tu me Couvres de Baisers

Par tes Lèvres-Pourpres

 

Tu m’Envoles

Me Métamorphoses

Intrépide Jour et Nuit

Pour Toi-Seule Renouvelé

 

Le Bonheur-parfait

Ô Frais-Trésor

N’existe que pour te Plaire

 

Tu me Possèdes

Et je prononce le Serment

De ne jamais m’arracher à Toi

 

Nos Astres à tous Deux

Sont Unis à Jamais

Plus que l’on ne peut le Croire

 

© Jean DORVAL, le 29 juillet 2018, pour LTC Poésie.ltc poésie 2 OK.JPG

 

(1) D’après le recueil de poésie Odes d’Horace ; et les chansons : Love Song des Simple Minds et Second Skin des Chameleons

 

 

 

 

Vendredi-Soir (1)

 

vendredi-soir,« echo-ésie »,un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval,en elle seule,jean dorval poète lorrain,eu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,ltc,la tour camoufle,elle et lui : ils!,jean dorval poète,poète lorrain,poèsie lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,écriture,ue,union européenne,arts,art moderne,le feu sacré,la paixs 2012,strasbourg,nancy,paris,lourdes,en direct,amour,romantisme,fleur bleue

 

To Elie

 

Vendredi-Soir

A ta Bouche-Saisissante

A ton Souffle-Pour

A tout ce qui fait que Tu existes

J'ai bu une Gorgée de Vie

 

Je me suis fondu à ta Force

A ton Ame-véloce

A la Chaleur de ton Etre

A ton Unique Goutte de Ciel

Pour ne plus m’y soustraire

 

Mon Amour

Sais-Tu combien je t’Aime ?

J’ai tant à te dire

 

Tu me portes

Dans les Lignes de ta Main

Tu me mets à nu en Continu

Muse sans Retenue

 

En Rimes-Drapées

A Parts-égales

Croquons l’Insolente-Joie de Vivre

Capricieuse-Tempête

Sans Modération

Attisant le Vent-Folâtre

Point d’Eternel-Eclat

Pour un Duo de Fleurs-Printanières

 

© Jean DORVAL, le 28 juillet 2018, pour LTC POésiejean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

(1) D’après le poème J'ai bu une gorgée de vie d’Emily Dickinson ; la chanson Firegun du groupe Orchestral Manoeuvres in the Dark ; et le recueil de poésie Odes d’Horace

© Crédit photos : www.Europe1.fr

28/07/2018

LTC POésie rend Hommage à Rimbaud...

arthur-rimbaud.jpg

"Sensation

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue,
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, heureux comme avec une femme."

Arthur Rimbaud (mars 1870)jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

"Fertile-Naufrage II" (1)

 

fertile-naufrage i,echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, la paixs 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

To Élie

 

Comme il est doux

De rendre Hommage

A notre Orgueilleux Triomphe

D’Ambre-Miellé

 

Veux-Tu m’accompagner

Jusqu’au Bout-du-Monde ?

 

Ainsi, rien ne pourra plus

Nous empêcher d’embraser

La Couche des Dieux

 

© Jean Dorval, le 17 juillet 2018, pour LTC Poésiejean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

(1) D’après la chanson Promise du groupe Orchestral Manoeuvres in the Dark ; la Symphonie N°3 de Beethoven ; et le recueil de poésie Odes d’Horace

© Crédit photos : 2.bp.blogspot.com/Fertile-Bird-Eggs

"Fertile-Naufrage I" (1)

 

fertile-naufrage i,echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, la paixs 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

To Élie

 

Sanctuaire de mes Tourments

Où t’es-Tu envolée

Après m’avoir consumé ?

 

Me reviendras-Tu

Pour mieux me dévorer

Tel un Phoenix-Sentimental

En Immortel-Dénouement ?

 

Referas-Tu battre mon cœur

Entre saccades et cascades

En plaçant tes Lèvres-roses

Sur mon souffle-fragile ?

 

Mes mains perdues

Suivent encore tes Guirlandes-fleuries

Qui m’étreignent en Corps-Accords

 

© Jean Dorval, le 17 juillet 2018, pour LTC Poésiejean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

(1) D’après la chanson Promise du groupe Orchestral Manoeuvres in the Dark ; la Symphonie N°3 de Beethoven ; et le recueil de poésie Odes d’Horace

© Crédit photos : 2.bp.blogspot.com/Fertile-Bird-Eggs

17/07/2018

"En Elle Seule." (1)

En Elle Seule,jean dorval poète lorrain,eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, jean dorval poète lorrain, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, la paixs 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

To Élie

 

Ô Lucarne de Vie

Te souviens-Tu

De nos re-Voir ?

 

Tes Yeux gémissants d’Espoir

Languissantes Offrandes-fleuries

Troubles-enchanteurs

Saisissent mon Âme-tremblante

 

Que je suis bien

Quand je retourne à Toi-Seule

Propice-Allégresse

En ton Flot de Satin frais

 

Tes Seins-cambrés

Me surprennent en Attente

Coupables-Flâneries

En ton Absinthe-abyssale

 

Ton léger-Liseron

M’éventaille doré

Buvant à ta Tendresse

Je franchis le Rubicon

 

Mes Vers-laine

Se lovent autour de Toi

A jamais Inconsolables

Réfugiés dans tes Draps

 

La Vérité jaillit de ton Œil-éclatant

Femme jusqu’au Bout des Cils

Au Centre de notre Génie-affectif

Que Tu es Belle !

 

Tes Baisers muets

M’étourdissent en Ombres-légères

Duvet soyeux

D’Envie suspendue

 

Ô Fleur de Toison-tactile

Tes Larmes m’envahissent

Tes Alarmes me hissent

Tu reposes dans mes mains

Et je pétris ton Monde

 

© Jean Dorval, le 17 juillet 2018, pour LTC Poésiejean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

(1) D’après les chansons : In Your Eyes de Peter Gabriel et I Ran du groupe A Flock Of Seagulls ; et le recueil de poésie d’Horace : Odes

© Crédit photo :

Pier Angeli and Mel Ferrer. Where-Is-Normajean.SkyRock.com/Juste-un-baiser

04/07/2018

"Le Temps n’a plus d’Importance" (1)

 

Pour Natacha

 

Madame

Rien que pour Vous

Le Temps n’a plus d’Importance

Car le Don-merveilleux

Que Vous incarnez

Fait vibrer mon heur assurément

 

Vous êtes l’Orfèvre

De ma plume

Qui se pâme devant Vous

 

De près, comme de loin

Mes mots Vous enlacent

Mieux que le Lierre-lascif

Mon Ode Vous fleurit

Vous Souriez tout contre mes lèvres

 

Soyez le Mécène de l’Œuvre

Que je Vous dédie

Duo de Cœurs à Partager

Bouleversant de Foi

 

A Vous l’Offrande

Le Baume du Poète

La Joie-câline et pénétrante

Affranchissant des Lois

A Vous

Le Sentiment que je cultive

Et qui croît

 

Votre Magie-fulgurante

Souffle à mon Inconscient

Votre Prénom

Jeu-brûlant inassouvi

En Gerbes de Caresses-ravies

 

Il faut savoir s’Abandonner

Pour Apprécier pleinement

Le Sacrifice auquel je Vous invite

Comme un Païen en Rituel-Manuel

 

Muse-Endormie de Brâncusi

Votre Corps de Cithare

Donne à ma Poésie

Ses plus belles Notes en Certitudes

 

Vous me faites défaillir

Et les Assauts d’Amour

Me Poursuivent

De leurs Assiduités

 

Le Fil de mes Vers-à-soie

S’enroule autour

De votre scintillante Parure-d’Ariane

Et Vous glissez chaque jour

Entre mes doigts

Comme le Flot

De mes maux en ressac

Pour revenir

Au creux de mes mains

 

© Jean DORVAL, pour LTC Poésie, le 04 juillet 2018jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

Notes : (1) D’après le concerto pour piano et orchestre n° 17, en G major, K. 453, de Wolfgang Amadeus Mozart, avec Arthur Rubinstein au piano ; la chanson Kennedy du groupe The Wedding Present ; et le recueil de poésie Odes d’Horace.

 

"L’Instant" (1)

 

 

A Natacha

 

Depuis notre Rencontre

Je suis dans le Perpétuel-Instant

Dans ce Laps de Temps

Qui ne peut prendre Fin

En un État d’Apesanteur

Aux mille Senteurs

 

Ô Idéal-Féminin

Je me fonds

Dans le Céruléen de vos Yeux

Je me perds

Dans l’Anthracite de vos Cheveux

 

A votre Vue

Dans ma bouche

Les Mots se bousculent

Je Rêve de Toscane

Et d’Éternité

 

Je marche pieds nus

Sur vos Paupières-brûlantes

Insolente-Indolente

Menant au Jardin d’Oronte

 

Lascive-Ingénue

Mise à Nue

L’Effervescence des Sens

Affole mon Esprit-épris

 

Louve-hypnotique

Je grave mes Maux

Dans votre Marbre-tendre

Vous me rendez docile

Comme on élit domicile

 

Ma plume attise ses Rimes

Sur votre Peau-ésie

L’Envie de Vous Embrasser

Sur l’Oreiller de Fleurs

De me Nourrir de vos Soupirs

Me Caresse

 

Je voudrais être

Le Souffle de Soie

Qui Vous fait Vibrer

Comme un Ruban à soi

La couche de votre Bouche

 

J’irai là où vous m’Attendrez

Enveloppé de Lumière

D’Embruns du Miroir

Où je Vous vois

 

N’entendez-vous pas

Mon Appel de la Vallée

Qui sans Défaillir

Porté par le Vent-Galant

Roule et s’enroule autour de Vous

Comme le Sillage des Hirondelles

 

Par votre Regard-Clair

Je me vois Vous sourire

Par la Rosée de vos Baisers

Je veux Courtiser vos Cris de Joie

 

Je suis le Funambule

Qui s’avance vers Vous

Prêt pour un Nouveau-Départ

 

Vous Dormez

Sur mon cœur

Vous Résonnez en moi

Comme un Bourdon-Sacré

 

Je tends la Voile-Blanche

Me menant à Vous

Indiquez-moi la Voie

Que je dois prendre

 

Donnez-moi

Toute votre Force

Et votre Ardeur

Je n’ose Vous résister

 

Apaisez ma Détresse

Et laissez-moi

Vous prouver

Toute ma Gratitude

 

Ne m’épargnez point

Continuez de me Charmer

Par Pur-Désintérêt

 

Je veux répandre vos Flots-Courtisans

Sur toute la Surface de mon Émoi

En Harmonieuse-Extase

Me Pelotonner

Tout contre votre Poitrine

 

Mon Ange-Gardienne

Je n’ai plus de nom

Je n’ai plus de Vie

Comment puis-je Vous rejoindre ?

 

Être près de Vous

C’est Vivre enfin

Je m’en remets

A votre Souveraine-Sentence

 

Soyez l’Ultime-Secours

Permettez-moi de Mêler

Mes Larmes en Morsure

Aux Vôtres

 

Sous votre Regard

Je tremble, je brille

Je sors du Désert

Revenant progressivement

A L’Envie

 

J’ai de Nouveau

Besoin de Chanter

Et de Danser

De Jouer sans Feintes

Ni Craintes

 

Sans Hésiter

Menez-moi à l’Insouciance

Je veux Boire à votre Coupe du Désir

La Course du Voyageur s’Achève en Vous

 

Votre Éclatante-Beauté

Me Ravive

Comme un Pâtre-Convive

En Quête d’Absolu

 

Sans Vous

Je ne puis plus

Trouver le Plaisir, la Paix

Je m’Offre en Pâture

Comme un Serment en Odes

 

Vous êtes l’Argile de la Refondation

Je quitte le Labyrinthe

A la Recherche de l’Immortalité

Dans vos Bras

 

Ô mon Rivage !

Vous êtes Ma Destinée

L’Alarme à la Racine du Mâle

Soyez au Rendez-vous

Que j’attends

 

© Jean DORVAL, le 14 juin 2018, pour LTC Poésiejean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

Notes : (1) d’après la Cantate "Cessate, omai cessate" d’Antonio Vivaldi ; le Rondeau des Indes Galantes de Jean-Philippe Rameau ; les chansons : F.N.A d’As malick, et Here To Stay des New Order ; les recueils de poésie : Musique de Chambre & Autres Poèmes de James Joyce, paru à La Nerthe, et Chants d’Innocence et d’Expérience, de William Blake, paru chez Quai Voltaire/La Table Ronde.