Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/07/2018

LTC POésie rend Hommage à Rimbaud...

arthur-rimbaud.jpg

"Sensation

Par les soirs bleus d'été, j'irai dans les sentiers,
Picoté par les blés, fouler l'herbe menue,
Rêveur, j'en sentirai la fraîcheur à mes pieds.
Je laisserai le vent baigner ma tête nue.

Je ne parlerai pas, je ne penserai rien :
Mais l'amour infini me montera dans l'âme,
Et j'irai loin, bien loin, comme un bohémien,
Par la Nature, heureux comme avec une femme."

Arthur Rimbaud (mars 1870)jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

"Fertile-Naufrage II" (1)

 

fertile-naufrage i,echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, la paixs 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

To Élie

 

Comme il est doux

De rendre Hommage

A notre Orgueilleux Triomphe

D’Ambre-Miellé

 

Veux-Tu m’accompagner

Jusqu’au Bout-du-Monde ?

 

Ainsi, rien ne pourra plus

Nous empêcher d’embraser

La Couche des Dieux

 

© Jean Dorval, le 17 juillet 2018, pour LTC Poésiejean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

(1) D’après la chanson Promise du groupe Orchestral Manoeuvres in the Dark ; la Symphonie N°3 de Beethoven ; et le recueil de poésie Odes d’Horace

© Crédit photos : 2.bp.blogspot.com/Fertile-Bird-Eggs

"Fertile-Naufrage I" (1)

 

fertile-naufrage i,echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, la paixs 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

To Élie

 

Sanctuaire de mes Tourments

Où t’es-Tu envolée

Après m’avoir consumé ?

 

Me reviendras-Tu

Pour mieux me dévorer

Tel un Phoenix-Sentimental

En Immortel-Dénouement ?

 

Referas-Tu battre mon cœur

Entre saccades et cascades

En plaçant tes Lèvres-roses

Sur mon souffle-fragile ?

 

Mes mains perdues

Suivent encore tes Guirlandes-fleuries

Qui m’étreignent en Corps-Accords

 

© Jean Dorval, le 17 juillet 2018, pour LTC Poésiejean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

(1) D’après la chanson Promise du groupe Orchestral Manoeuvres in the Dark ; la Symphonie N°3 de Beethoven ; et le recueil de poésie Odes d’Horace

© Crédit photos : 2.bp.blogspot.com/Fertile-Bird-Eggs

17/07/2018

"En Elle Seule." (1)

En Elle Seule,jean dorval poète lorrain,eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, jean dorval poète lorrain, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, la paixs 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

To Élie

 

Ô Lucarne de Vie

Te souviens-Tu

De nos re-Voir ?

 

Tes Yeux gémissants d’Espoir

Languissantes Offrandes-fleuries

Troubles-enchanteurs

Saisissent mon Âme-tremblante

 

Que je suis bien

Quand je retourne à Toi-Seule

Propice-Allégresse

En ton Flot de Satin frais

 

Tes Seins-cambrés

Me surprennent en Attente

Coupables-Flâneries

En ton Absinthe-abyssale

 

Ton léger-Liseron

M’éventaille doré

Buvant à ta Tendresse

Je franchis le Rubicon

 

Mes Vers-laine

Se lovent autour de Toi

A jamais Inconsolables

Réfugiés dans tes Draps

 

La Vérité jaillit de ton Œil-éclatant

Femme jusqu’au Bout des Cils

Au Centre de notre Génie-affectif

Que Tu es Belle !

 

Tes Baisers muets

M’étourdissent en Ombres-légères

Duvet soyeux

D’Envie suspendue

 

Ô Fleur de Toison-tactile

Tes Larmes m’envahissent

Tes Alarmes me hissent

Tu reposes dans mes mains

Et je pétris ton Monde

 

© Jean Dorval, le 17 juillet 2018, pour LTC Poésiejean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

(1) D’après les chansons : In Your Eyes de Peter Gabriel et I Ran du groupe A Flock Of Seagulls ; et le recueil de poésie d’Horace : Odes

© Crédit photo :

Pier Angeli and Mel Ferrer. Where-Is-Normajean.SkyRock.com/Juste-un-baiser

14/03/2013

« ERRANCE PARTAGEE. »

feu,feu sacré,orage,feu d'amour,jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,ltc,la tour camoufle,elle et lui : ils!,jean dorval poète,jean dorval poète lorrain,poète lorrain,poèsie lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,écriture,ue,union européenne,arts,art moderne,le feu sacré,présidentielles 2012,strasbourg,nancy,paris,lourdes,en direct,amour,romantisme,fleur bleue

© Photo ci-dessus : http://www.pix-populi.fr

 

D’après l’œuvre d’Henrich Heine.

 

Mon Cœur,

Heure étoilée de l'Humanité,

Tu es mon âge d’or.

 

Quand je regarde au fond de tes yeux,

Toutes mes peines et mes douleurs s'évanouissent.

Et quand j'embrasse ta bouche,

Là, je suis tout à fait guéri.

 

Quand je me repose contre ta poitrine,

Il surgit en moi comme une joie céleste,

Que je ne peux contrôler.

 

Ma merveilleuse Veilleuse,

Ton chant parvient jusqu'à moi,

Tu es la preuve vivante que la beauté est d’origine divine.

Ta nature généreuse et fertile épouse ma poésie,

Mes vers subliment ton antre.

 

Je bois ton souffle à la source de ta bouche.

En Toi, je suis libre,

Comme le cours tumultueux de la Moselle.

En Toi, je m’écoule heureux et enfin je peux vivre.

 

Déjà l'air fraîchit, le soir tombe,

Les flots de ma passion pour Toi grondent sans détour.

Et depuis Dornot, des rochers de la Frasse,

Tes yeux brillent, en écho, aux feux du couchant.

 

De là-haut, tu es ma Nymphe assise à la Harpe,

Mon rêve éveillé.

Ta main, où la bague que je t’ai offerte étincelle,

Peigne tes cheveux d’or.

 

Femme sortant de l'eau

© Photo ci-dessus par mariecha : http://mariecha.centerblog.net/2839-femme-sortant-de-eau?ii=1

 

Tu chantes la magie de notre Union.

Ta voix me touche au plus profond de mon être.

Tu ensorcelles mon cœur,

Ce cœur qui t’aime d’une tendresse infinie.

 

En bas passe une barque,

Mais je suis pris d’un autre transport, le tien !

Au carrefour de la Vie, de ta Vie,

Ô Seuil Sacré, je me retiens.

 

La nuit n’est plus froide, ni muette,

Et dans les reflets de la Lune se balance doucement,

Ma tendre Amie, ma sublime Amante,

L’Adieu à la solitude.

 

Je vis pour la première fois,

En ton Lieu Sacré.

Et je ne peux, ni ne veux, te quitter,

Puisque tu m’invites à te consacrer.

 

Le souvenir de notre immortel et premier rendez-vous,

A jamais, se fond dans le fleuve, sans ombres.

Il ne fait plus qu’un, avec Mère Nature.

 

© Jean DORVAL, le 14 mars 2013, pour LTC Poésie.

 

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

09/03/2013

« ELLE ET LUI : ILS ! »

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,ltc,la tour camoufle,elle et lui : ils!,jean dorval poète,jean dorval poète lorrain,poète lorrain,poèsie lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,écriture,ue,union européenne,arts,art moderne,le feu sacré,présidentielles 2012,strasbourg,nancy,paris,lourdes,en direct,amour,romantisme,fleur bleue

© Photo ci-dessus : http://nolatularosa.blog.lemonde.fr/2008/01/

 

Lovés l’un contre l’autre dans la cathédrale de l’obscurité

ILS contemplent la lueur du feu de bois

S’élèvent au gré des flammes

Communient ensemble en un unique duo harmonique

 

ILS vivent l’instant présent

Goûtent un bonheur simple

Dans cette clairière, volontairement égarés

Loin du monde, loin des regards

 

Sous la nuit d’inflorescence stellaire

ILS forment un doux foyer à ciel ouvert, avides de Liberté

La douce chaleur dompte leurs accords

ILS s’égarent dans leur carnet de voyage nocturne

Labyrinthe en Valise (H), cage à écureuils

 

D’étincelle en étincelle

L’or vacillant, l’or miroitant, recouvre leurs faces

Leurs yeux infusés, leurs yeux diffusés

Lumières-Sentinelles réfléchissantes en Echos 7

 

Inattendus dans la pénombre

ILS respirent le brasier partagé

Effleurent leurs souffles

Gonflent leurs voiles dévoilées

 

Leur atmosphère reluit en fuite d’allegro

Amnistiés solennels que rien n’arrête

Beauté démasquée transcendée

Force d’attraction de l’Etre rêvé

 

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,ltc,la tour camoufle,elle et lui : ils!,jean dorval poète,jean dorval poète lorrain,poète lorrain,poèsie lorraine,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,europe,écriture,ue,union européenne,arts,art moderne,le feu sacré,présidentielles 2012,strasbourg,nancy,paris,lourdes,en direct,amour,romantisme,fleur bleue

© Photo ci-dessus :http://www.astrosurf.com/lecleire/2001.html

 

 

ILS font le serment de toujours raviver le nœud d’Amour

Enlacés de saine candeur, embrasant leurs ententes,

Amplement plongés vers l’âtre, ILS dérivent !

 

Bercés de Paix, ILS fleurissent la Lune

Nonchalance en redondance, affective balance

Baisers hypnotiques, bouillants câlins animés

Sondes de l’Onde des 7 Lumières de l’Ampleur

 

Somnolence d’aisance partagée, vivifiante !

ILS percent les ombres dorées, les nombres d’ambre

Quelle que soit la tempête de la Vie, ILS sont en Vie à l’envi

Main dans la main, exubérante affection effective

 

Endormis, emboîtés l’un en l’autre

Escorte sous tutelle mutuelle

Nef en partance pour Mars

La Lumière, le Feu Sacré, au bout des doigts

ILS sont déjà à demain en Spirale III

 

© Jean Dorval, pour LTC Poésie, le 14.05.2012.

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

29/05/2012

« LES ENFANTS DU MONDE NOUVEAU. »

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

D’après « Le Faune de Marbre » de William Faulkner.

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

Les peupliers sauvages se balancent comme les corps de jeunes vierges élancés

En rangs désordonnés ces belles danseuses, souples et ivres à la fois, hissent leurs cimes lumineuses, leurs poitrines vert-argent, offertes à la voûte stellaire bleutée

Le souffle des premiers vents frais du Printemps déchaine leur élan de Liberté

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

Bouleversant ciel et terre, comme tombés d’un azur sans rivages, les oiseaux impatients s’agitent en quête de l’âme sœur, annonçant le Renouveau de la Vie Eternelle

Les premières violettes percent timidement le drapé émeraude recouvrant le corps d’une Terre prête à être fécondée de toutes parts

L’herbe épaisse, encore émue d’humidité, ressemble à une chevelure désordonnée bordant des chemins menant nulle part

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

Le soleil fait resplendir la charge cristalline d’un ruisseau qui se brise en de multiples fragments de glace en contrebas

Cette explosion d’assauts guerriers, confondue en blanche écume, en véritable frisson incontrôlable continu d’eaux folles, s’échoue de tout son long en une veine nourricière irriguant la vallée toute proche où paissent les troupeaux sages et gras

Les champs de blés de leurs solennels sillons s’abreuvent au passage pour mieux renforcer la fougue de leurs jeunes pousses qui tendent les mains vers le Très-Haut

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

 

De chaque côté, des hêtres bavards se frottent à des lilas indisciplinés

Les bouleaux entourent, en formation serrée, une clairière récente

De fourré en fourré, d’arbre en arbre, telles des sentinelles bruyantes, les pioupious diamantins des jeunes recrues résonnent en échos éparsjean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

Les vergers à fruits d’or naissants, presque parés de tous leurs atours multicolores, entrecoupés de bourgeons arrogants, accueillent des passagers clandestins trônant parmi de futures poires, pommes ou cerises tentatrices

Les haies d’épines protègent des baies en gestation qui seront au final dérobées

Les loopings des hirondelles sont autant de guirlandes vaporeuses clairsemées par hasard au gré du temps

Sans bruit, l’araignée tisse une étoile lumineuse sur la bruyère des sous-bois

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

La face pure du jour, ensoleillée, encore trempée des flagrances de la Terre, réchauffe les grands espaces sortis récemment de la longue nuit de l’Hiver

Des myriades d’abeilles conjuguent, déjà, les notes parfumées, découvertes sur la Palette du Divin Jardin, recréée sur mesure au rythme des saisons, et sur laquelle le Monde rêve éveillé

La Vie, sanctuaire scellé d’une Alliance suprême avec le Créateur - l’évaporation de la rosée matinale achevée - attend la pluie comme on attend l’Amour, un rameau vert à la bouche, tendu en offrande, par avance, à l’Eté prometteur à venir…

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

© Jean Dorval, pour LTC Poésie, le 14 avril 2012.

  jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentinjean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie,william faulkner,le faune de marbre,un rameau vert,gallimard,nrf,les enfants du monde nouveau

« TILIWA (1) D’ABONDANCE. »

 

D’après les « Chants Berbères de Kabylie » de Jean Amrouche…

 

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie

Sur le versant sud de la verdoyante Vallée de la Soummam

Où se fondent les paysages émouvants de Kabylie

Je retrouve en ton sein ma Doulce l’empreinte primordiale

Là, où tes eaux s’étirent, j’épanche ma soif

 

Mélodie surgie des entrailles profondes de l’Algérie

Chant rythmé à l’Espagnol, Mandole kabyle

Communion de destins, gloire secrète de tous mes espoirs

Je suis de ton Peuple, comme ton Peuple est de moi

 

Voici les vers, voici les musiques,

Voici les chants de mon Cœur,

Ceux qui résonnent en toi

Accords accordés, tensions dénouées

Chemins de pins sauvages

 

Ô combien de vers inspirés, sucés aux lèvres de mon Amante adorée,

Parfums de miel et de lait mélangés,

Et d’où point la source apaisante nourrissant le puits d’un village d’antan

Je sais pleurer que pour rafraîchir mon Aimée

 

Partagé entre Amour et Eternité,

Je choisis l’Amour Eternel

Ta voix chantante a sur moi un pouvoir d’ébranlement unique,

Aux vertus incantatoires

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie

© Photo ci-dessus : http://tottilami.centerblog.net/14-la-femme-berbere

 

Tes atours rituels sur le métier à tisser mon âme chaque jour m’inclinent un peu plus au partage solidaire

Je rends public notre Amour

Tu élèves ma plume à sa plus haute perfection

 

Je me retrouve sur tes routes sans déroute

En ta présence, le soleil pleut et les nuages irradient

Entre blanche toile et cretonnes fleuries, je respire ta féminité berbère préservée

L’ocre et le safran subliment ton visage

 

Mon esprit grâce à toi n’est plus tordu comme un sarment

Et je m’élève comme un palmier dans le désert

Derrière les montagnes l’Astre véritable est tombé

Et je m’allonge contre toi pour te réchauffer

 

Tes oiseaux visitent mon esprit de jour comme de nuit

Tu ouvres alors une fenêtre sur ton oued chargé d’émotions

Tu ouvres alors une fenêtre sur ton oued polisson

Tes larmes de joie intensifient mon outre d’abondance

 

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie

Peut être l'une des plus anciennes photos représentant une jeune beauté kabyle...

© Photo ci-dessus : http://kabylie-davant.skyrock.com/2403869243-Une-belle-jeune-femme-Kabyle.html

 

Paix et salut au sommet de chacune de tes collines câlines

Ô ma Patrie terrestre charnelle !

Tu entretiens ma soif pour mieux me satisfaire

 

Pour toi, j’ai retrouvé l’immortelle raison

Détaché de tout, j’honore ta beauté d’un tribut militant

Je suis le Génie des Montagnes qui n’exhausse que toi

 

Devant toi mon Cœur est pur, et je suis tel un jeune faucon

Notre couche s’anime dès que je te touche

Je t’honore du Levant au Couchant, et du Couchant au Levant !

Le temps s’est arrêté !

 

L’ambre d’une lampe emplit de son odeur notre chambre

Ce lit que tes mains disposent m’invite en ton antre

Dans tes draps, en Homme de Foi, je glisse !

 

Ton visage est le seul remède contre la sécheresse

Je cueille pour toi un plein panier de figues de Barbarie

Tes éclats de rire me ravivent

Ta bouche délivre ma vaillance

Tes yeux brillants comme le jais m’hypnotisent

 

Je suis ivre de Liberté

Je plane sur tes courants d’air

Tel un ouragan, tu m’emportes

Je marche pieds nus sur l’azur

 

Tu es ma racine

Tes belles manières mes amarres

En ta présence, je ne sens plus la pluie battante,

Ni même la morsure du soleil !

 

Ô fenêtre sur ta mer intérieure

En ta compagnie, je connais les jours les plus heureux

En moi coule un sang généreux

Ta fontaine me ressuscite

 

Vol puissant emporté par un vent de récolte

Au son des youyous, je me pose sur ton épaule

Je suis le nouvel arrivé renouvelé,

Celui qui te couvre de roses des sables

 

Nos jours sont sacrés, Ô ma Chérie !

Va doucement, tout doucement,

Laisse monter en chacun de nous une vague irrésolue

Parmi les grands voiliers du désert,

Je t’ai choisie aigle femelle

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin,tiliwa d'abondance,d’après les,« chants berbères de kabylie »,de jean amrouche,kabylie

Très belle Femme kabyle en tenue traditionnelle.  

© Photo ci-dessus : http://algeriasong.over-blog.com/photo-1726216-Belle-Femme-kabyle-tenue-traditionnelle_jpg.html

 

Le berceau de tes bras m’enveloppe

Tu es la fille aux pieds jaunes

L’ouvrage entre nous n’est jamais terminé

 

Une amulette d’argent se balance entre tes seins

Des anneaux tintent à tes chevilles

Des bracelets scintillants épousent tes bras

 

Ta chevelure s’échappe dans cette danse,

Ta chevelure t’échappe dans cette transe

La fleur d’oranger te parfume, t’habille

Le henné noir fait écho à tes yeux

 

J’ôte ta ceinture

Tous nos désirs sont comblés,

Nos greniers toujours remplis

 

A la saison des blés mûrs

Tu inondes les étoiles de fils dorés

Que la Terre de tes Ancêtres te garde, te soit propice,

Car tu es ma Seule Complice

 

Du Crépuscule des Cieux,

Ô mon Cœur, chaque jour, je t’explore

Je marche parmi tes sables émouvants

J’entre dans ton fleuve de feu

 

Ô Source, donne-moi de l’eau,

Et aux lendemains de l’Amour

Rappelle-nous toujours de vivre pour seulement nous aimer

Que ce soit notre unique prière au plus divin de notre Humanité

 

© Jean Dorval, pour LTC Poésie, le 12 avril 2012.

 

 jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 Notes : (1) Traduction : "les fontaines, les sources" en Kabyle.

"FANNY."

 

A l’heure des violons et des corps de chasse,

Sur une pièce d’eau d’Haendel,

Dévoré je suis,

Entre pommiers en fleurs et champs de magnifiques violettes,

Par l’émoi que me cause ta silhouette

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je suis ton dévoué serviteur

Ô voie sacrée !

Survolant ton front avec la légèreté d’un nuage

Je ceins ton cœur du bout des lèvres

Je suis, nous sommes, égaré(s) dans un tourbillon d’émotions

 
Bright Star : Trailer / Bande-Annonce (VOSTFR/HD) par LeBlogDuCinema

 

Je chéris ton honneur comme on entretient un feu de camp

De nuit, comme de jour, sans détour, je me dévoue à l’aveu

Mon Amour pour toi oscille entre tes fragrances printanières

Et le petit bouquet de marguerites que je t’ai offert

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

Aucun prénom n’est plus doux que le tien

Du bout des cils, je recueille ton innocence

Mes doigts invitent tes mains au séjour

 

Je t’entoure de promesse et d’allégresse

J’écoute ton cœur tel un horloger

Jamais, je n’aurais pu imaginer pareille lecture

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Ma Bien-aimée,

Une lettre de toi, un mot de toi

Une lettre pour toi, des mots pour toi

 

Je chavire et je vire

En avant toute jusqu’à l’Astre Divin !

Je me consume…

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je suis sans le sou, tu es mon unique trésor

Pour toi, seule, je compose cette poésie

En Musicien des Mots qui ne connaît pas la crise

 

Je m’installe à tes côtés afin de ne plus m’égarer

Je retourne en pèlerinage à ton cou

Telle une dédicace

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je t’aime à la lumière d’une bougie

Pour peu que la flamme en soit éternelle

Je suis ébloui,

Rien depuis la Création n’est plus éclatant et délicat que toi

 

Je marie nos mains un instant sans fin

Je grave nos égards dans mon Art

Une telle proximité ne peut que luire

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je suis en toi, tu es en moi

Je croise mes doigts avec les tiens

Je t’invoque Etoile brillante immuable

Même les vents contraires me ramènent à toi

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je tombe empli de fièvre à tes pieds

Respirant à la naissance de notre Monde

D’un geste auguste, tu calmes ma sentence

Tu m’enivres mieux que l’absinthe

 

Auprès de toi, mes jours ne sont plus comptés

Je refuse de manger pour mieux me rassasier de ta beauté

Même le chant des oiseaux rappelle notre détour

Mon cœur ne fait plus que battre, je revis au quart de tour !

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

Je goûte au trouble à grandes lampés

Je savoure tes courants alternatifs

Nous dansons une valse infinie sous les arbres fleuris

Et un, deux, trois baisers !

 

J’ai payé cette traversée au prix de mon existence

Et je ne regrette rien

Je suis prêt à tout, ici-bas,

Pour te tenir enlacée contre moi

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

J’embrasse ta poitrine

La peau a une mémoire que nous ne saurons déjouer

J’embarque à nouveau sur ton navire d’instantes délectations

 

Tu es un cygne glissant sur les fleurs champêtres

Je fais le vœu d’être dans ton sillage

Grâce au Ciel, l’heure est venue de réchauffer l’horizon

Sublime rituel, afin de finir en parfaite oraison

 

jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin

 

© Jean DORVAL, pour LTC Poésie, le 26 mars 2012.

  jean dorval pour ltc,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,jean dorval poète,poète,poésie,poésie lorraine,haendel,centre pompidou-metz,metz,moselle,lorraine,france,ue,union européenne,europe,romantique,fleur bleue,amour,l'amour,saint-valentin