Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/12/2017

Comme un débutant (1)

Comme un débutant,françoise, montana 1910-1920, 'anneau sacré, ltc poésie : le serment du silence, jean dorval pour ltc poésie, ltc poésie, jean dorval, poète lorrain, ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité, le passage, jean bereski-laurent, jd en dédicace, le re-retour !, ltc poésie : carte blanche à jean dorval, metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval, l., l'extase d'un baiser, françois tristan l'hermite, les bienfaits du baiser, songer, vivre et croire, au carrefour des sens, la colombe et le faune, défiition marron, le photographe, christian hoffmann, metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur, tania mouraud, une rétrospective, du 4 mars au 5 octobre 2015, au centre pompidou-metz, by jd, bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur, et un interview de tania, signés jd, le programme du centre pompidou-metz, 2015, vitrine éphémère, collectif d'artistes, artisans, créatifs, et passionnés, vous invite, vernissage, vendredi 03 octobre 2014, à partir de 17h00, la magicienne susanna fritscher fait des bulles de cristal, au cpm, un été au cpm

 

A Fan BingBing, actrice

 

Comme un débutant

Face à Toi

Portrait-Interdit

Je suis

Toujours maladroit

 

China-Girl

À la Sensualité-Énigmatique

Mes lèvres jusqu’au sang

Tu mords

 

Tes Jeux

Sont mes Maux

Frêle-Mousseline

Tu me Peace

& Love

 

Je te suis docile

Comme un cil

Glissant

De tes Yeux-Dieux

 

Ô Torrent-Ravageur

Je me perds

Dans ta Bouche

 

Mon Trémolo-Mandoline s’agite

Tout doucement

Puis lentement

 

Laisse-moi

Au gré du Moment

Porté par

Ton Courant-électro

Ravir l’Avenir

 

L’ivresse de Toi

Me fait boire à ma faiblesse

Je suis le bourreau de tes Désirs

Je souffle sur ta Lampe

Pour mieux la rallumer

 

Vivons-Nous

Pour Tout Nous dire

Sans jamais Tout Vivre

Comme un débutant,françoise, montana 1910-1920, 'anneau sacré, ltc poésie : le serment du silence, jean dorval pour ltc poésie, ltc poésie, jean dorval, poète lorrain, ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité, le passage, jean bereski-laurent, jd en dédicace, le re-retour !, ltc poésie : carte blanche à jean dorval, metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval, l., l'extase d'un baiser, françois tristan l'hermite, les bienfaits du baiser, songer, vivre et croire, au carrefour des sens, la colombe et le faune, défiition marron, le photographe, christian hoffmann, metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur, tania mouraud, une rétrospective, du 4 mars au 5 octobre 2015, au centre pompidou-metz, by jd, bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur, et un interview de tania, signés jd, le programme du centre pompidou-metz, 2015, vitrine éphémère, collectif d'artistes, artisans, créatifs, et passionnés, vous invite, vernissage, vendredi 03 octobre 2014, à partir de 17h00, la magicienne susanna fritscher fait des bulles de cristal, au cpm, un été au cpm

 

Ta Note-Orientale

Jaune-Brun

Benjoin de Siam

Me déconcerte

 

Ma Chambre-d’Hôte

J’écoute pleurer ta Joie

Depuis ton Bassin

D’Or, de Pourpre et d’Hyacinthe !

 

Muette-Rengaine

Tu exhales

L’œuvre de mes doigts

En fines Liqueurs

 

Sirène des Récifs-Passifs

Nos Débauches

Sont des Preuves

De Certitude

 

Le Poète

N’a qu’un seul Parti-pris

Le tien !

Ton Hiver me tient si... chaud

 

Poème épique

Qui tombe

À Pique

Je succombe

En Hécatombe

 

Liesse-Compagne

Pleurant et Chantant

Habilleuse de nos Nudités

À La Cité Interdite

Tu me conduis

En Démesure

Comme un débutant,françoise, montana 1910-1920, 'anneau sacré, ltc poésie : le serment du silence, jean dorval pour ltc poésie, ltc poésie, jean dorval, poète lorrain, ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité, le passage, jean bereski-laurent, jd en dédicace, le re-retour !, ltc poésie : carte blanche à jean dorval, metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval, l., l'extase d'un baiser, françois tristan l'hermite, les bienfaits du baiser, songer, vivre et croire, au carrefour des sens, la colombe et le faune, défiition marron, le photographe, christian hoffmann, metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur, tania mouraud, une rétrospective, du 4 mars au 5 octobre 2015, au centre pompidou-metz, by jd, bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur, et un interview de tania, signés jd, le programme du centre pompidou-metz, 2015, vitrine éphémère, collectif d'artistes, artisans, créatifs, et passionnés, vous invite, vernissage, vendredi 03 octobre 2014, à partir de 17h00, la magicienne susanna fritscher fait des bulles de cristal, au cpm, un été au cpm

 

J’embrasse ta blanche Nuque

Tes Lèvres rouges

Ton fier Visage

Ton Amour effronté

 

Tant de Fois

J’ai supplié

Tes Grâces

Mon Brame

Pour Toi

Me taraude

 

Caravane

De Soieries-Intimes

Miel

En goutte-à-goutte

Je bénis Cupidon

De t’avoir provoquée

 

Au milieu

De ta fuite

En avant

Je me morfonds

Je tutoie

Tes Lèvres-Gourmandes

 

Ce qui chez Toi

A enchanté mes Yeux

Dès le Début

Me dévore désormais

En Cata-Strophes

 

Je puise

À tes Baisers de Satin

Ô Étoile hâtive du Salut

La Noire Perle

De nos Vers

En Névrose

 

Dame des Silences

Tourmentés

De ma Mémoire-Affective

Livrée à mes fiers appétits

Accorde-Nous la Tourmente

 

À la Vie, à la Mort !

Ô Élévation !

Je t’ai pour Maîtresse

 

Serpent-Inspiratrice

De mes nobles supplices

Danse en moi

Sans discontinuité

Équaliseur de ma Bande-Song

Avec la Compassion et l'Art du Guérisseur

 

© Jean DORVAL, le 27 décembre 2017, pour LTC Poésie

 

ltc poésie.jpeg

Note : (1) D’après les chansons Just For Now d’Imogen Heap et L'eau À la bouche (b.o.f. l'eau À la bouche) de Serge Gainsbourg ; la BO du film The Holiday réalisé par Nancy Meyers ; et le film Le portrait interdit de Charles de Meaux

 

24/12/2017

Ma Ciguë (1)

  

ma ciguë,montana 1910-1920,'anneau sacré,ltc poésie : le serment du silence,jean dorval pour ltc poésie,ltc poésie,jean dorval,poète lorrain,ltc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,le photographe,christian hoffmann,metz - médiathèque du sablon : les meilleurs vieux à l’honneur,tania mouraud,une rétrospective,du 4 mars au 5 octobre 2015,au centre pompidou-metz,by jd,bientôt... très bientôt... un reportage sur la rétrospective sur,et un interview de tania,signés jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vous invite,vernissage,vendredi 03 octobre 2014,à partir de 17h00,la magicienne susanna fritscher fait des bulles de cristal,au cpm,un été au cpm !

« À la Libellule aux larges Yeux »

(Elle se reconnaîtra...)

 

Ma Ciguë

Le Poison lent

De ton Amour

Me régénère

 

Moi

Qui étais Apatride

En ta Présence

J’ai enfin

Retrouvé

Une Bannière

 

Dans tes Bras

Ma Mère-Patrie

Je suis le...

Dormeur du Val

Ressuscité

 

Sans petits Jeux

Au Jeu de hasards

Tu m’inities

Sans contraintes

 

Douloureuse-Douceur

Tu infuses en moi

Venin-Absinthé !

 

Au Seuil

De l’Éternité

Ton Regard Menthe-Poivrée

Me lie à l’Envie

 

Quand l’heure

Des Voluptés sonne

Tu voles mes nuits

Et fais mourir mes jours

 

Ma Fleur-Indolente

Ton sein

Qui

Me réconcilie de Tout

M’abreuve

De ton Insolente-Nature

 

Et connaissant

Mon heur

D’un Air vainqueur

Tu distilles

Tes Liqueurs

En Arabesques-tactiles

 

Tout

Contre Toi

Je me laisse

Aimer

Arrimer

 

Ton Mont de Vénus

Me fait pleurer

Je trouve Refuge

Dans ton Bassin

Porté par le Lit

De ton Torrent

Comme...

Un Migrant-Affectif

 

Belle-Auxiliaire

De l’Amour

Je t’aime

Et je n’ai plus peur

De m’égarer

Dans ton Sillage

 

Je souffre d’Aise

De brûler

De Toi

À toutes Heures

 

Mignonne

Ton Ventre

En Attente

Me tente

Tu es

Ma Base

Mon Essaim

Ton Goût suave

Annule

Tous

Mes mensonges

Annonce

Ma victoire

 

Là où l’Oiseau

Accomplit son Chant

Se parfait le Poème

Deux Nuits s’y rejoignent

Deux Désirs s’y mélangent

Le poète chante

La Muse se pâme

Ainsi

Le Poème regarde le Poème

Droit dans les Vers

 

© Jean DORVAL, le 21 décembre 2017, pour LTC Poésieltc poésie.jpeg

 

Note : (1) D’après le recueil de poésie Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire ; et les chansons de Serge Gainsbourg Parce que et L'eau à la bouche

 

 

20/12/2017

Sauvage-Fahrenheit (1)

 

« À la Libellule aux larges Yeux »

(Elle se reconnaîtra...)

 

A la Nuit de l’Ode

Il pleut des cordes

Sur ma Guitare

Là où tes Étoiles

En Gerbes

Sont en Suspension

 

Cherchant

Ta Clé des Chants

Je fusionne avec...

Ton Feu mouvant

Vibrant, versicolore

 

Tes Parfaits Accords

Scintillement d’Astres

Et de Pierreries

Me font dériver

Vers ta Corolle d’Églantine

 

Au Sommet

Des Grands Arbres

Je veux t’embrasser

La tête à l’envers

Ton Visage

Entre mes mains

Et butiner le Miel

Des Abeilles Roses

 

La Lueur soudaine

D’un éclair

Comme surgi de l’ombre

Tétanise

Le Contour de tes Hanches

Stroboscope à la Nina Hagen !

 

Laisse-moi couler

Avec Toi

Selon ta Pente

Tantôt rapide

Tantôt lente

Lacis

Imprévisibles

Foisonnements

De Possibilités

 

Instruis-moi

Du Plus-que-parfait

Et de tes Gages en dépôts

Qui me tentent tant

 

Violine Pop’Art

Point-de-Fusion

En confluence

Ton Verre-Acier

Marque ma peau

Oscillation...

Fahrenheit 2552 et 2732 !

 

Grey Flannel

À la Feuille de Violette

Sort sa Lyre de Fragrances

En Vert-Jasmin

Et Chèvrefeuille

Déjanté-Punk !

 

Sauvage-Blues

Tu es mon Talisman

En Bleu-Pétrole

Overdose vitale

De Noble Brutalité

 

Fraîcheur juteuse

De Bergamote Reggio (2)

Boisé chauffé à blanc

Ambre gris minéral

Musqué, animal

Tu m’étourdis !

 

Et parce que Tu as

Les Yeux Verts

Tu élèves l’homme

Qui est en moi

 

Mes Vers-Nourrissants

Dévoilent nos Péchés

Nos Langages-Codés

A chaque Coup-Mutin

Mes doigts lutins

Révèlent ton Butin

 

Sous tes Jupons-Huppés

Le chaud Tissu imprégné

De la douceur de ton Corps

Frémit sous mon doigté agité

Ton labyrinthe impudique

Se laisse alors fleurir

 

Adieu ma Bien-Aimée

Puisque

Je te revoie de suite

Je t’aime de Jour

Comme de Nuit

 

Venise Ô Délice

Nous contemple

 

Rêveur en apesanteur

Suçant le frêle silence

De ta Bouche

Ton Goût captivant fourmille

Le long de mes lèvres

 

Ô ma Cité

Je suis saoul de ton Sang

Qui coule dans mes veines

Ton irrésistible

Rouge à lèvres

Me transporte en hypnose

Et m’entraine

Dans tes Battements de Cœur

 

Je veux par mes Baisers

Élever tes Nuits-Fauves

Là où les Hirondelles

Se rejoignent

Pour se donner la Béquée

 

Au coin

De notre Chambre

Malice

Ô Pays des Éveils

Ma Chartreuse

Qui se pâme

Ton Lac de Côme

Me transforme en Stendhal

Épris de Toi seule

 

Je reviendrai toujours

Dans ce décor

Qui est le tien

Vibrant Opéra-névrotique

 

Ô Ventre-Papillons 

L’air brumeux, grelottant

Me pousse à te réchauffer

Comme un Refrain

 

upside down 

Pour que renaisse

Toujours Notre Amour

Il faut qu’il meure

Chaque Jour

 

Ô Native Mutine !

Fille-Sacrée

Du Roi des Soleils

Je meure de plaisir

Touché par ta Loi

En plein cœur

Tu es ma Gourde

Dans ma traversée du désert

 

Au nom de ta Rose

Je fais fleurir

En Toi l’Été et l’Hiver

Ta chaude Jeunesse

En Couverture

Devient

Mon orgueil triomphant

 

Semblable à un Dieu païen

Tu me sacrifies

Ton meilleur Vin-Amant

Ta Jarretière carmin

Guident mes soupirs

Au Pont de ton Âme

 

Sous

Ton petit Soutien-gorge

Timbre-poste

Vert-Transparent

Deux Connexions

Me tourmentent

En Coloc

 

J’ai envie

De Taquiner

Tes Grains de Beauté

Aux Confins de ta Peau-ésie

 

À l’envers du Décor

Donne-moi la Main

Pour ne plus plonger

Que dans...

Nos fièvres brûlantes

Nos fièvres hurlantes

 

Ma Courtisane

Tes noirs Sourcils

Je les parcours de mes cils

Je suis ta Fontaine de Vie

Aux Sanglots longs

Jamais monotones

 

Sultane

Sur son Divan

Épanouie

Je te récite par cœur

Comme un apprenti

 

Ô Purgatoire langoureux

Ô surprenant Jardin

Sur ton ventre chaud et rond

Je m’isole du Monde

 

Je baise ton Front

Tu mords mes lèvres au sang

Le Fer rouge de tes Ongles

Me fait frissonner

 

La Balance d’or de ton Bassin

Libérateur de mon plaisir

Et du Tien

Reste un déluge de Justice féline

Dans un Champ de blé mur

 

La Fleur de la Rose musquée

Ne dure qu’un jour

Mais...

On ne peut l’oublier !

 

© Jean DORVAL, le 16 décembre 2017, pour LTC Poésieltc poésie.jpeg

 

Notes : (1) D’après : la Sonate pour piano n°16, en la mineur, D. 845 (opus 42) de Franz Schubert ; les trois chansons de Johnny Marr, l’ex-guitariste du groupe The Smiths : Candidate, This Tension et The Messenger ; la BO du film Upside Down, le film romantique de science-fiction réalisé par Juan Diego Solanas ; le recueil de poésie Les Fleurs du Mal de Charles Baudelaire ; et les deux fabuleux parfums au masculin de la Maison Dior : Fahrenheit créé par Jean-Louis Sieuzac et Michel Almairac et Sauvage composé par François Demachy. (2) De Bergamote Reggio di Calabria

 

18/04/2017

LumiNana (Part II)

la la land,LumiNana (Part II),emma stone,Ryan Gosling,

 

A Emma Stone, actrice

 

Au Jour

De Notre Rencontre

J'ai fait ce que je devais faire

Parce que je savais

Qu’avec Toi

C’était un Nouveau Jour de Soleil

Qui Pointait...

 

Et que cela Arrive

En Été ou en Hiver

Pour Toi et Moi

Cela sera Toujours

Un Coup de Soleil Assuré

 

 

 

Ton Monde en ©Technicolor

Fait de Music Jazz

M’invite sur Écran Géant

A Vivre Intensément

Chacune de Nos Scènes

 

Et sans le Sou

Mais, avec quelques Dessous

Nous aurions tout de Même

Enjambé ma ©Vespa

Juste pour Nous Embraser

Ici et Là

 

Nous Verrons

Plus Tard

Si Tu le Veux Bien

De quoi

Sera fait Demain

 

Pour le Moment

Créons l’Indispensable

Rêvons l’Impensable

Soyons Insaisissables

Incomparables !

 

J’Embrasse Ton Visage

Pour Vivre Uniquement

Notre Éclipse de Temps

Comme un Beau Présage

 

Notre Rencontre

C’est un Peu

Comme Monter

Sur une Colline

Pour Défier l’Horizon

Les Bras Ouverts

 

Notre Rencontre

C’est un Peu

Pourchasser

Les Étoiles

Qui Brillent

En Plein Jour

Avec le Filet

De Nos Regards

 

Et alors

Que j’Entonne

Ma Chanson

Dédiée au Grand Astre

Un autre Jour

Ensoleillé

Débute

Avec Toi

A mes Côtés

 

Une Lueur Dorée

S'étendant

Jusqu'à la Mer

Nous Confond

Sans Fin

Ni Loin

 

A ce Moment Précis

Il n'y a que Toi et Moi

Et Seul compte

L’Étincelle

La Passerelle

Nous Unissant

 

My Love-Spirit

Tu as Raison

Craquer à l’Unisson

Fait de Nous Deux Polis-Sons

En Romance-Affinée

 

Avec Toi

C’est Vraiment

Un Nouveau Jour de Soleil

Qui arrive

Alors, goûtons l’Instant Présent...

Rien que l’Instant Présent !

 

© Jean Dorval, le 31 mars 2017, pour LTC Poésieltc poésie.jpeg

 

Note : (1) D’après les chansons : A Lovely Night d’Emma Stone et Ryan Gosling, et Another Day of Sun, Mia & Sebastian’s Theme (Late For The Date), in l’Album La La Land [BO] (décembre 2016). Deux musiques du film La La Land, une comédie musicale américaine écrite et réalisée par Damien Chazelle, et sortie le 25 janvier 2017 en France

 

© Crédit photos :

Wiki/Emma_Stone - Emma Stone en 2016

 

31/03/2017

LTC LIVE : LA MUSIC EST UN CRI QUI VIENT DE L'INTERIEUR !

LTC LIVE LA MUSIC EST UN CRI.JPG

LumiNana (1)

 

LumiNana,

 Emma Stone en 2016

 

A Emma Stone, actrice

 

En ce Monde

Perturbant et sombre

Dans le froid sidéral

De la Nuit

Qui n’en finit pas

 

Il est enfin une Âme

Que je Comprenne

Et Devine

 

Il est enfin une Âme

Qui me Corresponde

Et me Réponde

 

LumiNana

M’éloigne de l’ennui

Rien que du Regard

 

Elle me Rappelle

Mes Rêves

Mes Espoirs

Les Plus Fous

 

Exquises-Pensées

Qui sont Miennes

Parez-La

De Tendres-Intentions

 

Chants et Baisers Concoctés

Doux Frémissement d’Ailes

Porteurs De mon Désir-Inapaisé

Semez un Délicieux-Trouble en Elle

 

Sa Pâleur Éclatante

Aux Reflets Roux

L’éclat de Ses Yeux Verts

Langoureux et Charmant

Sa Voix Pénétrante

Aux Suaves Accents

Son Parfum Apprivoisant

Réveillent ma Nature d'Homme

Et je me Languis déjà

D’Elle

 

Étoiles Filantes

Surprenez-La Toujours

Partout où Elle se Trouve

Et Dites-lui

Que mon Cœur lui Appartient

A tout Jamais

Et de Grâce pour moi

Demandez-Lui

De me Donner

Un Peu d'Espoir

 

Ô Chère Amour

Mes Yeux me Parlent de Vous

A chaque Instant

Ma Bouche Ravie

Prononce Votre Prénom

A l’Envie

Et je m'Envole

Pour la Vie

 

C'est l'Amour

Qui me Guide vers Vous

Et je Regarde

Les Cieux

A Travers Vos Yeux

Pour Ouvrir Votre Monde

A la Beauté Éternelle

Le Faire Vaciller

Et Suivre la Petite Voix

Qui Me Guide

Vers Vous

 

Peu m’importe

Où Me Mènera Cet Amour

Pour Peu

Qu’il soit un Voyage dans le Temps

Avec Vous

Pour Remonter le Sublime Frisson

Des Saveurs Partagées

Dont On ne Revient

Qu’Immortel

 

© Jean DORVAL, le 29 mars 2017, pour LTC Poésieltc poésie.jpeg

 

Note : (1) D’après :

. La Poésie L'âme rêvée de François-Marie Robert-Dutertre (1815-1898), in le Recueil Les loisirs lyriques paru en 1866,

. Et la Chanson City Of Stars d’Emma Stone et Ryan Gosling, in l’Album La La Land [BO], sortie en décembre 2016. Une des musiques du film La La Land, une comédie musicale américaine écrite et réalisée par Damien Chazelle, et sortie le 25 janvier 2017 en France.

 

© Crédit photos : Wiki/Emma_Stone

29/03/2017

Le Maux (1)

 

le maux,l’essence-ciel,pénélope,les nuits sous la cerisaie,isabelle carré,ma lady river,une foi deux,mon phare,soir de soie,lucie lucas,mauboussin joaillier,tu es mon dange,tu es mon démon,purple diva,dame de mon heur,mots pour la muse,le nid d’elle,corne-muse,fleur de sève,filante-Étoile,l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,by jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne,centre pompidou-metz,signé,jean dorval pour ltc poésie

 

A Ma Coiffeuse-Préférée

 

Je Cherche

Ton Maux-Charmant

Celui

Qui Te Désigne

Magnifiquement

 

Un Maux

Qui Réussisse

En Toute Simplicité

A Décrire

Ta Blanche Jeunesse

Et Ta Pureté Sacrée

 

Et Il en est Un

Si Doux

Qui me fait Signe

Un Maux Resplendissant

Ta Candide Beauté

 

Et qui comme

La Neige d'Hiver

Le Lys

Et le Cygne Immaculés

Me revient à l’Esprit

 

Un Maux

Qui en Vaut Cent

Traduisant

Ta Grâce Ingénue

Ton Charme Innocent

En Vertu

Et qui me Confond

Dans le Blanc

De Tes Yeux

En Touchante Amertume

 

Et c’est après avoir

Pressenti, Ressenti

Ton Souffle Léger

Qu’il m’est Devenu

Impossible

De Retrouver

Un Sens plus Essentiel

A la Vie

Que ce Maux

Qui Te sied si Bien

 

Il Te Rappelle

A mon Esprit

Sans Discontinuité

Sans Ménagement

Image de Ton Aura

Couleur du Ciel

Mêlé au Désir

En Bataille

 

Le Seul Maux

Qui Te convienne est :

 

TOUJOURS !

 

© Jean DORVAL, le 29 mars 2017, pour LTC Poésieltc poésie.jpeg

 

Note : (1)- D’après la poésie Marie-Bleue, in le recueil de Poésie Sonnets intimes et poèmes inédits (1911) de François Coppée (1842-1908)

© Crédit Photos : 1zoom.me/wallpaper

L’Essence-Ciel (1)

 

l’essence-ciel,pénélope,les nuits sous la cerisaie,isabelle carré,ma lady river,une foi deux,mon phare,soir de soie,lucie lucas,mauboussin joaillier,tu es mon dange,tu es mon démon,purple diva,dame de mon heur,mots pour la muse,le nid d’elle,corne-muse,fleur de sève,filante-Étoile,l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,by jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne,centre pompidou-metz,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain

 

A Ma Coiffeuse-Préférée

 

Tu Joues

Avec Tes Cheveux

Tu Ressens la Music

Et Tu Danses

 

Tu es L’Essence-Ciel

Et Tes Rêves

Sont Les Sens-Ciel

 

Tu me laves

De mes péchés

Tu Coules en Moi

Pour me Remplir

De Ta Fragrance

En Délivrance

 

Éprise et Prise

Près de la Rivière Tardive

Où s’écoulent Tes Contre-Sens

J’Enlace Ta Préface

Et Toi

Tu Perds Pied

A Pile ou Face

 

La Nuit Nue

T’habille de Douceur

En Rendez-Vous

Sans Compromis

Allume le Miel

L’Ambre

De Ton Écume de Mai

 

Depuis Ta Jupe Fendue

Comme Abandonnée

Je Déploie Ta Soie

Tel un Dévot

Ouvrant une Bible

Pour la Première Foi

 

Les Cimes des Arbres

En Grandissant d’Émoi

Au Bord du Chemin

Me Confient Ta Litanie d’Essences

Avec pour Seul Horizon

Le Soulignement Gracieux

De Ton Mignon-Chignon

 

Tu ôtes ma cravate

Je Retire Ton Jupon

Tu étires mon ceinturon

Ton Corps-Sage s’Évade

 

Ta Peau Lisse

Et Ton Entrecuisse Glissent

Sous la Lune de Cristal

En Lueurs Opalines

 

Tes Cuisses en Fuite

Sous moi

S’Embrasent

Comme

Des Chalumeaux de la Paix

 

Cette Nuit

Je Galope sur Pénélope

En Odyssée d’Homère

Tel Ulysse le Conquérant

 

Le Bord de l’Eau

En est tout Bouillonnant

Les Iris Balancent

Leurs Larmes Dernières

Larguent

Toutes leurs Amarres

 

Je prends

Ton Grand Large

Comme la Brise

Vient à la Nuit

A Pas de Loup

 

L’Or de Nos Corps

Unit Nos Liens

Et Nous Sommes Bien

Tels des Dieux

Atteignant l’Olympe

 

Nous Retournerons

A la Rivière

Sous la Lune-Surprise

Comme la Mousson

Épanchant Volontiers

Une Nouvelle Fois

La Terre Assoiffée

 

Tout contre Toi

Je suis en Fanfare

Ma Dune en Azur

Prêt à Soulever

A nouveau

Le Voile de Nos Maux

 

Il Faut

Tout Nous dire

Sans Rien Dire

Avoir le Dernier Mot

En Manquant de Mots

 

Il faut

Avoir le Temps

De Manquer de Temps

Pour Avoir l’Audace

De Nous Revoir

Sans Prévoir

 

© Jean DORVAL, le 27 mars 2017, pour LTC Poésieltc poésie.jpeg

 

Note : (1)- D’après les poèmes de Federico Garcia Lorca : La femme adultère, A Lydia Cabrera y a su negrit, extrait de El Romancero Gitano, 1928, traduction Jean Prévost ; et Lune de fête, in Poemas de la Feria/Ferias - Poèmes inédits, paru en 1921, traduction de Winston Perez. Et le poème de Paul Éluard : Pouvoir tout dire, paru en septembre 1950, in le recueil Dignes de vivre, chez Tchou Éditeur

 

© Crédit photos : Longuetraine.fr

26/03/2017

Les Nuits sous la Cerisaie (1)

 

isabelle carré.jpg

© Photo ci-dessus :

Portrait d'Isabelle Carré par le Studio Harcourt en 1998.

 

A Isabelle Carré, actrice

 

Ô si Beau Sud Messin

Sous l’Arche de Tes Cerisiers Roses

Au Square AMOS en Fleur

Là, où les Inséparables s’Égosillent

Je Te Confesse

My Love-Intention

Que je n'arriverai Jamais

A Survivre sans Toit

 

Et jusqu’aux Limites

De la Terre Ronde

Entre Tes Mains Fécondes

Tes Caresses Blondes

Me font faire

Le Tour de Ton Monde

 

Mademoiselle Belle

Dans ce Jardin d’Instant-T

En Unanimes Émotifs Tentés

Le Vent dans les Mollets

Notre Envol Sentimental

Devient un Printemps

Sous les Pétales

 

Et au Beau Fixe Permanent

Insolent jusqu’au Bout de mes Vers

Je Te Cultive

Toi, la Femme d’Étendues Sauvages

Des Belles Choses Vécues

 

Tu es la Reine

Au Cœur de Soleil

L'Envol de la Liberté Retrouvée

La Folle Fournée d’Émotions Vivantes

En Éros-Thérapie

 

Un Avion passe

Au dessus de Nos Regards

Rapprochant nos Corps

Par la Pensée

Et du Bout des Lèvres

Je me Réfugie

Dans Ton Courant d’Air Ascensionnel

 

Échographie du Bonheur

J’ai Rendez-vous avec un Ange

Cherchant l’Aurore

Et je Respire

Nos Vingt-et-une Nuits

 

Isabelle_Carré_2015.jpg

© Photo ci-dessus : Isabelle Carré en janvier 2015.

 

L'Amour Fou

De Source sûre

M’empêche de Dormir

Comme le Blé en Herbe

Envahit d’Émoi nos Chants

De Moissons Nouvelles

 

Les Nuits sous La Cerisaie

Entretiennent mon Mâle-Accent

Courent le Long de mes Veines

Entrent en Résonance avec Toi

 

Notre Champ de Rayons Gamma

Irradie à la Source de Ton Sourire

Annihilation d’une Paire Volontaire

Dont je suis l’Électron

Et Toi le Positron

 

Notre Énergie ainsi Libérée

Tel un Cœur Unique Thermo-Sentimental

Nous conduit au Domaine des Murmures

A la Perle Commune

Au Feu Sacré Éternel

 

© Jean DORVAL, le 26 mars 2017, pour LTC Poésie

 

ltc poésie.jpegNote : (1)- D’après la chanson All That Glitters du groupe Orchestral Manoeuvres In The Dark (OMD), in leur huitième opus, Sugar Tax, produit en 1991, chez Virgin Records ; et l’exposition du Centre Pompidou-Metz : Jardin infini. De Giverny à l’Amazonie (du 18 mars au 28 août 2017).

i>NFOS+ :

CentrePompidou-Metz.fr/Jardin-Infini-De-Giverny-à-l'Amazo...

 

© Crédit photos : Wiki/Isabelle_Carré

 

25/03/2017

Ma Lady River (1)

 

 

Damoiselle.0

Tout en Faveur

Lady River

Émoi-Rêveur

Forever and Ever

Libre-Ferveur

 

Parfum de Cœur à Coeur

Goutte à Goutte Romantique

En Nanoparticules-Génétiques

Qui va Droit dans les Veines

En Love-Irrigation

 

Tout au long de Tes Pétales

S’écoulent

Mes Impulsions Électriques

D’Incohérentes-Perfections

 

Regard du Ciel, Ton Ciel

De Nuages et d’Eau Pure

Je m’Abreuve en Preuves

 

Depuis Ta Bouche Divine

Ma Ravissante Ravine

Je T’Enjambe et Devine

 

Je Pense à Notre Jardin

Repense Notre Sanctuaire

Sans Jamais Te laisser partir

Pour Rester Seul à Tes Cotés

 

ma lady river,une foi deux,mon phare,soir de soie,lucie lucas,mauboussin joaillier,tu es mon dange,tu es mon démon,purple diva,dame de mon heur,mots pour la muse,le nid d’elle,corne-muse,fleur de sève,filante-Étoile,l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,by jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne,centre pompidou-metz,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le faire-part,prunelles-nath

Vaslav Nijinski

pour le ballet L'Après-midi d'un faune de Debussy,

dessiné par Léon Bakst

 

Passion en Libre-Version

Ta Transcendance m’Habille

Ta Nature-Consciente m’Habite

Ta Fusion de Nous

Me Déconcerte d’Affection

 

De Liposuccion-Langoureuse

En Amour qu’on Plisse

Ainsi va le Partage

Dont s’Inspire la Vie même

 

De Mode Affectif

En Mode Collectif

La Revue de Nos Corps-Beaux

N’en est qu’aux Balbutiements

De la Franche Détresse

 

Tombée du Ciel

Voici Ton Ombre

Ton Aura-Environnante

Que je Conte et re-Compte

 

Expérimentation de l’Absolu

Qui Croise Pleinement Nos Regards

Communauté de Nous-Deux

En Formation Serrée-Collée

 

Partager le Vécu

Pour s’Immortaliser

Et au moindre Geste

Se Soumettre l’Un à l’Autre

En Vertu Co-Sanguine

 

Notre Création

En Lien Participatif Récré-Actif

Pratique Artistique Sensuelle

Dont, Tu es la Matrice-Initiatrice

Incite au Partage d’Expériences

 

Notre Co-Création

Reste un S-Spasme Convivial

De Production Sensorielle

Au Sein d’un Entretien Manuel

 

ma lady river,une foi deux,mon phare,soir de soie,lucie lucas,mauboussin joaillier,tu es mon dange,tu es mon démon,purple diva,dame de mon heur,mots pour la muse,le nid d’elle,corne-muse,fleur de sève,filante-Étoile,l’eau tranquille,tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité,le passage,jean bereski-laurent,jd en dédicace,le re-retour !,ltc poésie : carte blanche à jean dorval,metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval,l.,l'extase d'un baiser,françois tristan l'hermite,les bienfaits du baiser,songer,vivre et croire,au carrefour des sens,la colombe et le faune,défiition marron,by jd,le programme du centre pompidou-metz,2015,vitrine éphémère,collectif d'artistes,artisans,créatifs,et passionnés,vernissage,la magicienne,centre pompidou-metz,signé,jean dorval pour ltc poésie,jean dorval poète lorrain,le faire-part,prunelles-nath

Dans le Miroir de la Geste

Notre Atelier Solidaire-Participatif

En Respiration Profonde

Au moindre Zeste de Friction

Repart au Quart de Tour

 

Exploration en Duo

Riffs de Guitare à la Belle

Exposition Personnelle en déci-Belles

Open-Art Consenti

Pour s’Amuser en Con-tinu

 

La Timidité de Tes Cimes

M’anime d’Estime

Notre Manufacture à Sentiments

Tourne à Plein Régime

 

Je Tréfonds en Toi

Je Lis Tes Partitions Corporelles

La Discussion s’Engage en Dérobade

Et je Délire en Aubade

 

En Introduction Générale

Ô Protocole d’Injection-Sensuelle

Amour et Object-Rituel

Cultuel-Live

Virent en Culture-Love

 

Nous Nous Rencontrons Toujours

Comme pour la Première Fois

Ainsi va Notre Vibrante-Trajectoire

Le Reset Permanent de Notre Vie

Qui Nous Ramène à Nos Débuts

Juste pour le Plaisir de Nous Revivre

 

© Jean DORVAL, le 19 mars 2017, pour LTC Poésieltc poésie.jpeg

 

Note : (1)- D’après Le Prélude à l'après-midi d'un faune, sous-titré Églogue pour orchestre d'après Stéphane Mallarmé ; une œuvre symphonique de Claude Debussy, composée entre 1892 et 1894.

 

21/03/2017

Le 21 mars, c'est la Journée Mondiale de la Poésie...

poésie4.png

le 21 mars,c'est la journée mondiale de la poésie,ma lady river, une foi deux, mon phare, soir de soie, lucie lucas, mauboussin joaillier, tu es mon dange, tu es mon démon, purple diva, dame de mon heur, mots pour la muse, le nid d’elle, corne-muse, fleur de sève, filante-Étoile, l’eau tranquille, tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité, le passage, jean bereski-laurent, jd en dédicace, le re-retour !, ltc poésie : carte blanche à jean dorval, metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval, l., l'extase d'un baiser, françois tristan l'hermite, les bienfaits du baiser, songer, vivre et croire, au carrefour des sens, la colombe et le faune, défiition marron, by jd, le programme du centre pompidou-metz, 2015, vitrine éphémère, collectif d'artistes, artisans, créatifs, et passionnés, vernissage, la magicienne, centre pompidou-metz, signé, jean dorval pour ltc poésie, jean dorval poète lorrain, le faire-part, prunelles-nathLe 21 mars a été proclamé Journée Mondiale de la Poésie par la Conférence générale de l'Organisation des Nations-Unies pour l'éducation, la science et la culture, lors de sa 30ème session, à Paris, en octobre et novembre 1999. le 21 mars,c'est la journée mondiale de la poésie,ma lady river, une foi deux, mon phare, soir de soie, lucie lucas, mauboussin joaillier, tu es mon dange, tu es mon démon, purple diva, dame de mon heur, mots pour la muse, le nid d’elle, corne-muse, fleur de sève, filante-Étoile, l’eau tranquille, tc poésie : hommage à l'amitié et à la fraternité, le passage, jean bereski-laurent, jd en dédicace, le re-retour !, ltc poésie : carte blanche à jean dorval, metz : un carnet de voyage marocain signé jean dorval, l., l'extase d'un baiser, françois tristan l'hermite, les bienfaits du baiser, songer, vivre et croire, au carrefour des sens, la colombe et le faune, défiition marron, by jd, le programme du centre pompidou-metz, 2015, vitrine éphémère, collectif d'artistes, artisans, créatifs, et passionnés, vernissage, la magicienne, centre pompidou-metz, signé, jean dorval pour ltc poésie, jean dorval poète lorrain, le faire-part, prunelles-nathL'objectif de cette journée est d'encourager la lecture, la rédaction, la publication et l'enseignement de la poésie dans le monde entier et de "donner une reconnaissance et une impulsion nouvelles aux mouvements poétiques nationaux, régionaux et internationaux"...

i>NFOS+ : Journée-Mondiale-de-la-Poésieltc poésie.jpeg

19/03/2017

Une Foi Deux (1)

couple.jpg

 

A la Fille Tombée du Miel

 

Il était 1 Foi

Une Fois Deux

Toi & Moi

 

Au Temps de l’Été Indien

Des Cerises Tardives

Et du Gourmand Raisin

Tu es Ma Tendre Surprise

Aux Sources où Monte le Song

 

Il était 1 Foi

Une Fois Deux

Toi & Moi

 

Doulce Dérive

En Attente

L’Envie de T’Enlever

Tes Vêtements

Me Tente

 

Il était 1 Foi

Une Fois Deux

Toi & Moi

 

Comme aux Jours

Des Grandes Faims

J’ai une Fin de Loup

En Décharges Électriques

Entre Titillement d'Hélix

Et Scintillement

D'Arrière-Oreilles

En Dentelle

 

Il était 1 Foi

Une Fois Deux

Toi & Moi

 

Un Bonheur Simple

Se Vit Hardiment

En Approche-Conviviale

Sans se Défiler

En Tout Bien

Tout Honneur d’Agir

 

Il était 1 Foi

Une Fois Deux

Toi & Moi

 

Et de Pommiers

En Cerisiers Blancs

Là, où l’Amour fleurit

Courons Vite

Nous Étendre

Afin qu’il ne soit

Jamais trop Tard

Pour Nous Partager Enfin

 

Il était 1 Foi

Une Fois Deux

Toi & Moi

 

Ô Capitaine

Ma Capitaine

Au Long Cours

Sers-Toi

De mon Ardeur

En Militante Éprise

De mon Parti Pris

Sans lâcher Prise

A l’Élection Résidentielle

De mon Coeur

 

Il était 1 Foi

Une Fois Deux

Toi & Moi

 

Moi et Toi !

 

© Jean DORVAL, le 05 mars 2017, pour LTC Poésieltc poésie.jpeg

 

Note : (1) D’après Le Bonheur de Paul Fort, in Les Ballades françaises, environ 40 volumes, 1896-1958

 

© Crédit Photos :

Pixabay.com/couple hugging