Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2018

Tu me protèges (1)

Tu me protèges,

 

Ô mon Dieu
Chaque jour
Que Tu fais
Me Rapproche de Toi

 

Je sens et ressens
Ta Présence-Divine
Le Souffle de Ta Parole
Fécondant mon Esprit

 

Mon Âme parfumée de tes Grâces
A soif de Toi, d'Amour du Prochain
Honore l'Eucharistie qu'elle savoure

 

Écoute ma Prière
Ô Jérusalem
Celle que Tu m'as offerte
L'Ode-étoilée de Pollen des  Cieux

 

© Jean DORVAL, le 10 décembre 2018, pour LTC Croire

 

(1) D'après le Testament Spirituel du Bienheureux Christian de Chergé,  Martyr, fait à Alger le 1er décembre 1993, et à Tibhirine le 1er janvier 1994

 

Tu me protèges,

 

15/12/2018

LTC CROIRE : DANS L'AMOUR DU CHRIST ET DU PROCHAIN !

jésus A1.jpg

Tu me protèges,Tu me protèges,noël, l'enfant jésus,la crèche, canonisation de mère teresa de calcutta, sainte mère teresa de calcutta, jean dorval, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc religion, l'ascension, ascension, catholique, et fier de l'être, catholicisme, histoire, jésus, christ, la messe, croire, dieu, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, ue, union européenne, montée au ciel, ciel, la grâce, divine, divin, la vierge marie, assomption, les anges, le tombeau du christ, ressuscité, le pape, jean-paul ii, benoît xvi, le vatican, présidentielles, législatives, jo de londres, paix, mère teresa, de calcutta, calcutta, inde, citation

Onde-Crescendo (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

A Élie

 

Mendiant de ton Corps

Je Remonte ton Temps

Jusqu'aux Plis de ta Robe

Pour Rejoindre ton Ciel

 

Victime-offerte

Je Sacrifie ta Vertu

Gage en Hommage

À la Grâce des Grâces

 

Mon Doigt-Libérateur

Accusateur Soumis

Qui Tremble pour Toi

Cherche ton Chemin-migrateur

D'Émois et Moi

 

© Jean DORVAL, le 05 décembre 2018, pour LTC POésie

 

(1) D’après Don Juan aux enfers, poème de Charles BaudelaireElle embrasse l'Univers,

Mon Heur (1)

Elle embrasse l'Univers,  

À Élie

 

Couché sur L'Aurore de tes Yeux

Je répands mon Heur

Sur ton Ciel enivrant

 

Ce Vol délivrant

M'ouvre toutes tes Portes

Vers l'Infini

 

Que voilà

Un Feu de Velours

Qui telle une Lave-féconde

Lueur d'Ambre

Me délivre en ta Chambre

 

© Jean DORVAL, le 07 décembre 2018, pour LTC POésie Elle embrasse l'Univers,

 

(1) D'après Hymne à la Beauté, un poème de Charles Baudelaire

Cœur et Splendeurs (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

A Natacha

 

Depuis ma Retraite bénie

Perle de Nature

En Écrin de Verdure

Je demeure le Dévot-Serviteur

De votre Âme-Souveraine

Qui règne sur mon Heur

Comme une Évidence en Raison-Ance

A laquelle, je ne peux me soustraire

 

Votre Bien Dévoué dans la Poésie,

 

© Jean DORVAL, le 7 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après Don Juan aux enfers, poème de Charles Baudelaire

Cantique à Élie (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

Ma Bien-Aimée

Compagne Sanctifiée

Tu es une Prière vivante

 

Sous le Regard du Très-Haut

Je te confesse ma Tendresse

Te prends en Saintes-Épousailles

 

Mon Affection et ma Joie

Sont Deux-Rivières

S'abandonnant à tes Pieds

 

Je t'embrase en Flânerie

Mon Immortel-Rituel

En dévoué Serviteur de ton Temple

 

© Jean DORVAL, le 22 novembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après Elsa, le recueil de poésie d’Aragon ; l’Opéra Nous sommes éternels, création de Pierre Bartholomée, tirée du roman de Pierrette Fleutiaux (Prix Femina 1990) ; et les chansons : Lola Rastaquouere, Des Laids Des Laids et Baudelaire - Le serpent qui danse de Serge Gainsbourg ; et Stop Loving You de Toto

05/12/2018

Croisée de Chemins (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

À Natacha

 

Nuit d’Étrange

Appel des Maux

Guidance en Clair-obscur

 

Flash dans la Nuit

Cris de Pleine-Lune

Abbaye Saint-Hubert Surgissant

 

Musique-envoûtante

Revenant à l’Esprit

D’Essence déroutante

 

Lieux-consacrés

Comme Jadis

Offerts en Retrouvailles

 

Retour vers le Futur

Première Foi renouvelée

Bravant l’Éternité

 

Croisée de Chemins

Mi-Ange, mi-démon

Vénus vs Cupidon

 

Pas-à-Pas

Se Frôler, se Frotter

Rejoindre le Murmure de la Vie

 

Elle et Il, Ils !

Toujours Eux-mêmes

Réseau-Complice à Délices

 

© Jean DORVAL, le 27 novembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après les chansons : 2000 Light Years From Home, Heaven Is Waiting, Come Inside et Wake Up de The Danse Society ; Temptation des New Order ; et I Am Your Skin de The Bravery

 

Mon Antre (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

A Élie

 

Nuit-voluptueuse

Qui ne saurait apaiser

La Douceur de Toi

 

Mon Cœur-Laboureur

Sème l'Ardeur

Dans tes Draps

 

Les Eaux-miroitantes

Du Rideau de ta Soie

Me noient dans tes Pensées

Que je bois

 

© Jean DORVAL, le 05 décembre 2018, pour LTC POésieElle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après la chanson I Dream in Colour du groupe The Opposition et le poème La fin de la journée de Charles Baudelaire

 

26/11/2018

Dans une Autre-Vie

Elle embrasse l'Univers,

 

À Natacha

 

"Chère Ange,

La Rose-Rouge qui éclot

Dans ton Cœur

est mon Trésor."

 

Elle se rappelait ces mots

qu’il lui avait dits dans une autre Vie…

 

© Jean DORVAL, le 26 novembre 2018, pour LTC POésie

Elle embrasse l'Univers,

 

 

Elle embrasse l'Univers (1)

Elle embrasse l'Univers,

 

À Élie

 

Laisse-moi te susurrer ces quels Vers à l'oreille pour t'envoûter…

 

"Son Cœur bat

Jusqu'aux Sommets de ses Seins

Sa Bouche d'où émane

Un Chant mélodieux

Lui fait toucher le Ciel

Elle investit son Feu

Entre Joie et Vie

Elle est l'Essentiel

La Graine d'Amour

Qui Attend qu'on la Féconde

Et au moment où Elle fond

Elle embrasse l'Univers

Son Œil-cyclopéen

Qui s'offre alors à l'Infini

Est une Rosace

Qui lui donne des Ailes

Le Frisson devient fulgurant

Et l'exquise-Brûlure, partagée en Songe, l'élève à hauteur d'Étoiles, brisant le Silence de la Voûte-stellaire dans un éclat de Foi"

 

© Jean DORVAL, le 26 novembre 2018, pour LTC POésie

 

 Elle embrasse l'Univers,

 

(1) D’après "À la Cathédrale de Chartres." de Charles Péguy

 

24/11/2018

Audace et Suites... (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

À Natacha

 

Ô Muse-Souveraine

Le Poète Vous est apparu

Trois Nuits durant...

 

Cette Confession

Comme un Dessert

Reste une aimable-Douceur

 

L’Audace qui me pousse

À poursuivre

La Quête de votre Cœur

Trouve une Réponse

Dans ce délicieux-Aveux

 

Vous savez désormais

Que mon Âme-Orpheline

Rejoint La Vôtre en Nocturales

Pour lui Témoigner toutes ses Attentions

 

N’hésitez plus

À Suivre votre Intuition

À Sortir de votre Éclipse

À Rejoindre notre Heur

 

La Chaleur venue du Ventre de votre Terre

Murmure dont Vous Seule avez le Secret

Vous Invite à Devenir mon Ange-Gardienne

 

Je suis votre Rêve, Vous êtes le Mien

La Main-Divine Vous Guide vers moi

Je suis désormais votre dévoué-Serviteur

Celui qui est prêt à renoncer à Tout pour Vous

 

Messagère-de-Minuit

Au moment où je lis vos Mots

Où je Vous écris mes Maux

Je Ferme les Yeux

Et votre Ombre-caressante

Devient un Esprit me faisant Vibrer

 

Alors, Belle d’Abandon, Étoile-vacillante

Mon Âme songeuse appareille

Pour votre Ciel pas si Lointain…

 

© Jean DORVAL, le 24 novembre 2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

(1) D’après Elsa, le recueil de poésie d’Aragon ; l’Opéra Nous sommes éternels, création de Pierre Bartholomée, tirée du roman de Pierrette Fleutiaux (Prix Femina 1990) ; et les chansons : Lonesome Tonight des New Order, Heart and Soul des Joy Division, et Swamp Thing de The Chameleons

Cantique à Élie (1)

Le Fil-d’Invisible,

 

Ma Bien-Aimée

Compagne Sanctifiée

Tu es une Prière vivante

 

Sous le Regard du Très-Haut

Je te confesse ma Tendresse

Te prends en Saintes-Épousailles

 

Mon Affection et ma Joie

Sont Deux-Rivières

S'abandonnant à tes Pieds

 

Je t'embrase en Flânerie

Mon Immortel-Rituel

En dévoué Serviteur de ton Temple

 

© Jean DORVAL, le 210/11/2018, pour LTC POésieLe Fil-d’Invisible,

 

(1) D’après Elsa, le recueil de poésie d’Aragon ; l’Opéra Nous sommes éternels, création de Pierre Bartholomée, tirée du roman de Pierrette Fleutiaux (Prix Femina 1990) ; et les chansons : Lola Rastaquouere, Des Laids Des Laids et Baudelaire - Le serpent qui danse de Serge Gainsbourg ; et Stop Loving You de Toto