Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/01/2019

Cœur et Splendeurs (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Depuis ma Retraite bénie

Perle de Nature

En Écrin de Verdure

Je demeure le Dévot-Serviteur

De votre Ame-Souveraine

Qui règne sur mon Heur

Comme une Évidence en Raison-Ance

A laquelle, je ne peux me soustraire

 

Votre Bien Dévoué dans la Poésie,

 

Jean DORVAL

 

[© Jean DORVAL, le 7 décembre 2018, pour LTC POésie]Dies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

 

 

 

 

 

(1) D’après Don Juan aux enfers, poème de Charles Baudelaire

 

04/01/2019

La Signature (1)

A l’Insouciante Etincelle partie 1,

 

A Natacha

 

Reine de mon Heur-Équateur

Mon Cœur-Brûlant

Aux Limites de la Raison

En Langueur se Consume pour Vous

 

Ma Soif de vos Lèvres Chaudes et Roses

Que le Vent du Sahara

Achève d'Embraser

Atteint son Paroxysme

 

J'Épouse à Délices 

Ces Fruits-Charnus

Duo d'Ailes-en-Rimes Papillons

Que Rien ne Peut Délier

En Efflorant le Flot Clair de votre Bouche

 

Baisers Volés qui Envolent

Plus Doux que le Velours 

Le Velouté même

Soie Douloureuse

Que l'On Veut Mordre

En Conversations sans Fin

 

Sur votre Souffle-pur

Je Signe une Promesse-Docile

En Langue des Signes

Instants Vierges en Partage

Où je me Meurs d'Innocence

 

(c) Jean DORVAL, le 2 janvier 2019, pour LTC POésieDies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D'après les poèmes : Le Baiser (I), Les Baisers et L’Âme de Germain Nouveau 

 

Dies Natalis (1) (2)

A l’Insouciante Etincelle partie 1, 

A Natacha

 

Par-Delà l'Au-Delà

S-Pasmes Intemporels

Où Nous Nous Sommes

Déjà Confondus

Revenez-Moi Mon Aimée

 

Fleur-Slave

Suave en Ré-Ouverture

Je me (re)Meurs Loin

De votre Sourire-Radieux

De vos Yeux-Cieux

 

Nos Cœurs-Chorus

Rebattent les Cartes

Ravivent Baisers

Et Envolent leurs Âmes

 

Franchissant les Vertes-Collines

Les Montagnes Sacrées au Front-d'Azur

Les Champs-rayés 

Et les Ravines-ravies

La Colombe de l'Appel

Nous Invite à la Suivre

 

Ma Belle-Éperdue

Votre Divine-Gorge

Douceur s'Étirant en Écho

Jusqu'à la Naissance de vos Seins 

Me Ramène en Ressac

Toujours à Vous

 

J'ai Arrêté de Compter 

Les Jours qui Nous Séparaient dans la Nuit des Temps

Je Viens Vous Rejoindre à Présent, Vous Retrouver

Porté par le Fin-Linceul de l'Atmosphère

Pour Fêter sur l'Autel de l'Amour-Céleste

Notre Anniversaire, Nos Retrouvailles

 

(c) Jean DORVAL, le 2 janvier 2019, pour LTC POésie

Dies Natalis,a l’insouciante etincelle - partie 2, john keats, quand j’ai la gueule-cassée, cimes et châtiments, song d’une nuit d’eté - partie 3, en ton sud, vendredi-soir, « echo-ésie », un recueil de poésie signé jacques nimsgerns et jean dorval, en elle seule, jean dorval poète lorrain, eu, feu sacré, orage, feu d'amour, jean dorval pour ltc, jean dorval pour ltc poésie, ltc, la tour camoufle, elle et lui : ils!, jean dorval poète, poète lorrain, poèsie lorraine, centre pompidou-metz, metz, moselle, lorraine, france, europe, écriture, ue, union européenne, arts, art moderne, le feu sacré, présidentielles 2012, strasbourg, nancy, paris, lourdes, en direct, amour, romantisme, fleur bleue

 

(1) D'après le poème Le Baiser (II) de Germain Nouveau

(2) Le prénom Natacha est d'origine russe. Il vient du prénom Nathalie, qui sublimé en Natalia trouve son Apogée en Natacha. Il trouve sa source dans le mot latin Natalis qui signifie Jour de naissance, Anniversaire, Date de naissance, Anniversaire de mariage, Fête et Noël. L'expression Dies Natalis veut dire aussi Anniversaire et Fête.

30/12/2018

Le Mystère (1)

Aurore-Floréale,

 

A Élie

 

Tu Trembles

Comme un Jeune Feuillage

Fragile et Dépendant

Quand je Ferme tes Yeux

En y Déposant un Baiser

 

Le Feu de ton Visage

La Fièvre de ta Tempe

La Cavalcade de ton Cœur

Ton Souffle Haletant

Dans ces Moments-là

Me Font Frissonner

 

La Fraîcheur

De ta Gorge-nue

Au Gré du Vent

Me Conduit

Aux Délices Muets

D’Être l'Un à l'Autre

Seuls au Monde

Faibles de Désir

Confus dans un Long-Soupir

Savourant le Mystère

 

© Jean DORVAL, le 30 décembre 2018, pour LTC POésieAurore-Floréale,

 

(1) D’après le poème L'amour nous fait trembler de Charles Guérin, et les chansons : Lay All Your Love On Me et The Name Of The Game du groupe Abba

29/12/2018

Béatitude (1)

Aurore-Floréale,

 

A Élie

 

Rose à peine-Éclose

Compagne Savoureuse

Épanouie d’Hymne-Solaire

Mon Regard se Nourrit

Au Vert de tes Yeux

 

Mon Cœur

Près du Tien

Bat d'Aise

Je ne peux Résister

A l’Envie de t’Embraser

 

Tu Jaillis de Moi

Courant-incontrôlable

A chaque Instant

Emportant Tout

 

Par cette Journée

Froide d'Hiver

Je n’ai Jamais été

Aussi Proche-de-Toi

 

Donne-Moi la Main

Que mon Âme s’y Recroqueville

Jusqu'à la Béatitude

 

Aime-Moi

Sans toi Rien ne Puis

Plus Rien ne Suis

 

Ton Amour se Répand

Dans tout mon Être

Comme un Vin-Chaud

Qui m’Étreint, me Serre

Rien au Monde n’a plus d’Importance !

 

© Jean DORVAL, le 26 décembre 2018, pour LTC POésieAurore-Floréale,

 

(1) D’après les chansons : Can't Fight This Feeling (Je ne peux pas combattre ce sentiment) de REO Speedwagon, Elemental des Tears for Fears, Glory Of Love de Peter Cetera, et I Was Born to Love You du groupe Queen ; et les poèmes : Les mains d'Elsa et Lever de Louis Aragon, L'absence de Pierre de Ronsard, À Éléonore d’Évariste de Parny, Aime-moi d'amour et La jeune Arménienne de François-Marie Robert-Dutertre, et Compagne savoureuse et bonne de Paul Verlaine

26/12/2018

Bohemian-(M)Élodie (1)

Aurore-Floréale,

 

A Élie

 

Écho de Bohème

Qui Donne des Ailes

A mon Âme

En Tendres-Langueurs

Serre-moi Sûrement

Jusqu’à Entendre

Mon Cœur

Battre contre ta Poitrine

Mon Souffle

Frissonner dans tes Cheveux

Mes Lèvres

Se Consumer à ton Parfum

 

Ô Lueur en Partage

J’ai comme un violent Désir

De Bonheur-continu

Une Morsure en Héritage

 

Je Reste le Pupille

De tes Yeux

De Nuits sans Sommeil

A Compter tes Soupirs

 

Lègue-moi tes Lèvres

Jolie (M)Élodie

Ta Bouche-brûlante

Qui me Perd d'Âme et de Corps

 

Ouvre-moi ta Robe

Que je Monte

Sur mon Bûcher-ardent

Comme un Dément

Délivrant toutes ses Ardeurs

A l’Autel de ton Séjour

 

© Jean DORVAL, le 25 décembre 2018, pour LTC POésieAurore-Floréale,

 

(1) D'après les poèmes : À Julie d’Alfred de Musset, Amitié de femme et À Némésis d’Alphonse de Lamartine ; les chansons : New Church, Dance With Me et Portobello des Lords of the New Church, et Waiting for Reaction des Silent Signal ; et le Concerto pour Piano, No. 17 in G, K. 453, de Mozart

25/12/2018

Le Baiser de l’Amor (1)

Aurore-Floréale,

 

A Élie

 

Viens sous le Clair-Firmament

Au Chevet de mes Bras-nus

M’Offrir LE Baiser de l’Amor

 

Celui qui me Pousse

La Nuit-venue

Aux Lueurs-mutines

A Butiner ta Lune-argentine

 

Embrasse-Moi

Comme un Petit-Secret

Chaud et Doux à la Foi

Jusqu’à la Dépendance

 

Alcôve qui Réchauffe

Mes Lèvres-idolâtres

Hypnotisées de Désir

Épousent ton Sourire-adoré

 

Muse-évanouie

Tel Robin-des-Soies

Messire haut-perché

Dans ton Âme

Je Détrousse ton Heur

Laissant au Hasard

Flotter ma Rêverie

 

© Jean DORVAL, le 24 décembre 2018, pour LTC POésieAurore-Floréale,

 

(1) D'après les poèmes : À Aimée d'Alton et À George Sand I d’Alfred de Musset ; les chansons : New Church, Dance With Me et Portobello des Lords of the New Church, et Waiting for Reaction des Silent Signal ; et le Concerto pour Piano, No. 17 in G, K. 453, de Mozart

23/12/2018

Acidulée (Acide-Adulée) (1)

Aurore-Floréale,  

A Élie

 

Cigüe-Assidue

Qui se Répand

En ma Bouche

Tu Infuses

Dans Tout mon Être

 

Amères

Comme une Absinthe-Fraîche

Tes Lèvres en Offrande

Au Plaisir Prises

N’en Finissent pas

De me Donner

Le Baiser de l’Amor

 

Tu m’Ouvres

Tes Bras-Nus

Je Resplendis

Devant leur Blancheur

Et j’en Veux Encore

 

Heureux

Qui comme Ulysse

A Fait un Long-Voyage

Et Trouve Enfin

Refuge en Toi

Te Chante sans Fin

 

Amante-Acidulée

Qui me va Droit-au-Cœur

Les Ailes de ton Suaire-vaporeux

Me Recouvrent, me Poussent

Dans les Ténèbres

D’un Noir-Corbeau

Où je m’Endors

Avec la Douceur

D’un Sage en son Tombeau

 

© Jean DORVAL, le 22 décembre 2018, pour LTC POésieAurore-Floréale,

 

(1) D'après les poèmes Alchimie de la douleur, et, Brumes et pluies, de Charles Baudelaire, et Bierstube Magie allemande, de Louis Aragon ; les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987) ; et les chansons When I See You, Imagination, et Landslide, des Sad Lovers & Giants ; et Guilt Is A Useless Emotion des New Order, et The Earth Dies Screaming des UB40

22/12/2018

Le Bel-Eté (1)

Aurore-Floréale,

 

A Élie

 

Rose qui ne peut point Pâlir

Te Souviens-Tu de ce Bel-Eté ?

Celui de nos Soirs

Dans le Grand-Noir

Où sous la Voûte-Stellaire

Allongés pour Nous Plaire

Nous Nous sommes Donnés un Baiser

Qui Dura Trois-Nuits ?

Affolante Étreinte

Que Seule la Pluie

De nos Yeux

Peut Apaiser

Mais Jamais Éteindre

 

© Jean Dorval, le 22 décembre 2018, pour LTC POésieAurore-Floréale,

 

 

(1) D'après "A Juana" d'Alfred de Musset et la chanson Things I Don't Need des HUMAN TETRIS

21/12/2018

IL (1)

Aurore-Floréale,

 

A Élie

 

IL

Est Celui

Dont la Main

Laisse s’écouler

Le Temps qu passe

Grain-à-Grain

Sur ton Corps

 

IL

Est le Roi de tes Dunes

Le Marchand en Sables-émouvants

Compteur infatigable

De ta Fuite Triomphante

Du Mouvement-Perpétuel de l’Univers

Qui est niché au Creux-de-Toi

 

 

© Jean DORVAL, le 21 décembre 2018, pour LTC POésieAurore-Floréale,

 

(1) D’après la chanson Guilt Is A Useless Emotion des New Order, les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987) ; et le poème A El*** d’Alphonse de Lamartine

Le Chemin de Toi (1)

Aurore-Floréale,

 

A Élie

 

Nourri à ton Sein

En tes Bras-caressants

Comme un Petit-Enfant

Du Bonheur-simple

Mon Onde-Souveraine

Je suis l’Humble-servant

De tes Sens

 

Tu fais Couler en Moi

Des Pleurs de Joie

Dont mon Âme s’Abreuve

Tes Deux-Mains dans les Miennes

Je Monte et Descends

Remonte ton Appel

En Disciple-Missionnaire

 

Aussi Loin

Que je suis en Toi

Je n’en Connais que Mieux

Toutes tes Pensées

Face à Toi

Je ne peux plus

Renoncer à mes Volontés

Tu es mon Chemin de Vie

Celui où je me Coule

 

© Jean DORVAL, le 20 décembre 2018, pour LTC POésieAurore-Floréale,

 

 

(52) D’après les chansons To Have and to Hold et Stories of Old des Depeche Mode, les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987) ; et le poème A El*** d’Alphonse de Lamartine

Le Serment (1)

Aurore-Floréale,

 

À Natacha

 

Jour et Nuit

Au Paradis de l'enfer

Vous m'intimidez

Comme un Débutant

Qui se languirait déjà de Vous

 

Et Sous le Suaire en Sonnets

Pour tenter de Vous Plaire

J'ai fait le Serment

De Changer l'or en Vers

 

© Jean DORVAL, le 07 décembre 2018, pour LTC POésieAurore-Floréale,

 

(1) D’après les chansons To Have and to Hold et Stories of Old des Depeche Mode, les Psaumes du Psautier, version œcuménique, texte liturgique, publié chez CERF (1987) ; et le poème Élévation de Charles Baudelaire